Fonds commun genre : 10 ans au cœur de la promotion du genre au Burkina

jeudi 5 novembre 2015 à 01h41min

Le Fonds commun genre (FCG) a animé un point de presse le mardi 3 novembre 2015 pour annoncer les activités de ses noces d’étain. La conférence de presse a eu lieu dans les locaux de l’ONG DIAKONIA, institution chargée de la gestion dudit projet.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Fonds commun genre : 10 ans au cœur de la  promotion  du genre au Burkina

Après une décennie au service de l’égalité entre femme et homme au Burkina, l’ONG DIAKONIA fait une halte pour apprécier les acquis du Fonds commun genre, cet outil d’appui et de soutien aux initiatives genres.

Mise en place en 2005 par les partenaires techniques et financiers du Burkina, l’institution vise à lutter contre les inégalités de genre dans les rapports de pouvoir entre l’homme et la femme au sein de la famille, sur les lieux de travail, dans la sphère politique, etc.

Une décennie au cours de laquelle, le Fonds commun genre a été pro actif selon Zouré Christophe, chef de programme du fonds, « le Fonds commun genre s’est adapté et a su opérer les innovations et les ajustements nécessaires pour répondre à sa mission originelle : un fonds dédié à la promotion du genre au Burkina par la coordination, l’harmonisation et le financement des initiatives du genre ».

Le bilan semble satisfaisant et ce sont au total 82 projets financés entre 2005 et 2015 au profit des organisations de la société civile, des institutions et ministères du Burkina. Conformément aux objectifs du fond, ces projets ont abordé toutes les approches innovantes visant à lutter contre les inégalités entre hommes et femmes. Il s’agit essentiellement des thématiques concernant les violences basées sur le genre, le rapt des filles, la scolarisation et le maintien des filles à l’école. Des changements ont été observés avec la mise en place des différentes thématiques abordées. Cependant, il faut reconnaître que des efforts restent à fournir en matière de promotion de genre. Raison pour laquelle, le fonds entend poursuivre avec la capitalisation et la promotion des approches innovantes. A cet effet, le fonds a accompagné le gouvernement dans l’adoption de la loi portant prévention, répression, réparation et prise en charge des victimes de violences à l’égard des filles et des femmes.

La cérémonie officielle de lancement des activités du 10ème anniversaire se tiendra le 10 novembre 2015 au pavillon arc en ciel du SIAO. Prévue pour se tenir du 10 au 12 novembre 2015, la commémoration prévoit un certain nombreuse d’activités. Au menu, une foire pour le partage d’expériences et des approches de lutte contre les violences basées sur le genre, un colloque international sur le mainstreaming et la capitalisation des approches. Un diner gala est également prévu pour mobiliser les ressources auprès des partenaires.

Nicole Ouédraogo
lefaso .net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés