Entrepreneuriat social : Le « Green Start up Challenge » de 2iE a livré ses résultats

mercredi 4 novembre 2015 à 00h57min

Le concours pour l’entrepreneuriat social, l’innovation et la croissance verte dénommée « Green Start up Challenge » a connu son épilogue le 30 octobre 2015. Organisée par l’Institut international d’ingénierie, de l’eau et de l’environnement (2iE), cette compétition était à sa troisième édition cette année. Une trentaine de projets ont été présentés, dix retenus pour la finale et deux projets primés. Sur la dizaine de pays participants, c’est le Togo qui se taille la part du lion en remportant le 1er et le 2e prix.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Entrepreneuriat social : Le « Green Start up Challenge » de 2iE a livré ses résultats

L’Afrique connait une forte croissance ces dernières années. Pour accompagner cette dynamique, 2iE a initié le « Green Start up Challenge ». A travers ce concours, l’institut entend soutenir le développement d’entreprises innovantes, rentables et viables avec un fort impact social et environnemental.« Le concours Start up challenge est une compétition qu’on ouvre à des personnes extérieures à 2iE. Ils viennent en général de l’Afrique centrale et de l’Afrique de l’Ouest avec des projets de création d’entreprises. On a même des porteurs de projets qui sont hors Afrique (France). On fait ça depuis trois ans et on retient à chaque fois entre deux et trois projets qu’on va accompagner dans la création de l’entreprise », précise Bernard BRES, le directeur du technopole de 2iE.
Pour cette troisième édition, une trentaine de candidats ont été enregistrés et 10 projets retenus pour la finale. Les finalistes ont bénéficié d’une semaine de formation intense à 2iE. Ils viennent du Bénin, du Cameroun, de la République démocratique du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et du Togo. Deux lauréats sur trois possibles ont été désignés à l’issue de la finale. Et, c’est le Togo qui est grand vainqueur de cette troisième édition. Il rafle les deux prix. Amoussou Gaffan Ayewode avec son projet Biotri remporte le premier prix. Le second prix va à Ouro-Agoro Azia pour son projet CAFIJ-Fil (Centre agro de formation industrielle des jeunes filles leaders). Pour les vainqueurs, 2iE ouvrira les portes de son dispositif d’incubation pour une durée de six mois renouvelables.

Les deux lauréats rejoignent l’incubateur pour concrétiser leurs projets
Porté par un ingénieur en biotechnologie, le projet Biotri est une start up qui se lance dans la production et la commercialisation d’un bio-pesticide à base de microorganismes pour prévenir et traiter les maladies qui affectent les cultures maraîchères et vivrières en Afrique pour une agriculture saine. C’est d’ailleurs au cours de la formation que Amoussou Gaffan Ayewode du Togo a dû prendre ce nom jugé plus attractif.
Le 2e projet primé est porté par Ouro-Agoro Azia, elle aussi de nationalité togolaise. A travers le CAFIL-JIL (Centre agro de formation industrielle des jeunes filles leaders), elle va développer une technique qui permet de transformer et conserver les tubercules en produits stables et disponibles sur une plus longue période. Actuellement, plus d’un tiers de la production agricole est perdue en moins de six mois en Afrique à cause du manque de moyens et de méthodes appropriées de conservation.
Les deux lauréats du concours bénéficient gracieusement d’un accompagnement technique, managérial et financier dans la mise en œuvre de leur entreprise. Ils pourront rejoindre l’incubateur de 2iE, et ainsi bénéficier de locaux et infrastructures, d’un accès à des laboratoires de pointe, d’un accompagnement managérial et scientifique sur mesure et d’un réseau d’investisseurs pour concrétiser leur projet et créer leur entreprise.

Coup de cœur du jury

Le jury a également décerné deux prix « coup de cœur » pour leur potentiel. Là, les lauréats viennent du Sénégal et du Bénin. Il s’agit de Moctar Pape Cissé pour son projet Jotaliko (transmettre en Wolof) et Justin Hounguevou pour son projet de compostage de déchets urbains biodégradables.
« Les 10 projets étaient de très grande qualité. Il y a des projets qui sont excellents mais au stade où ils en sont, on n’a pas grand-chose à leur apporter, l’entreprise va être bientôt créée et ils sont dans les nouvelles technologies, un domaine un peu éloigné du nôtre, c’est des choses qu’on aura du mal à accompagner de façon technique », soutient le directeur du technopole de 2iE. A titre d’exemple, l’un des « coup de cœur » du jury était dans le domaine de la communication, notamment le projet Jotaliko qui est une application web devant permettre aux populations rurales d’accéder aux informations d’aide à la décision en temps réel et selon la langue de l’auditeur.

Un incubateur, mais aussi une pépinière pour accompagner les entreprises innovantes

A travers le technopole, 2iE a mis en place un dispositif d’accompagnement à la création d’entreprises sociales, innovantes et écologiques. Via les partenariats construits avec les entreprises et les professionnels, il permet de connecter la recherche et les enseignements académiques reçus aux mutations et nouveaux besoins de l’économie africaine. Pour cela, il dispose de plusieurs outils parmi lesquels l’incubateur et la pépinière. En 2015, l’incubateur accompagne huit projets de création d’entreprises innovantes et à fort impact environnemental. Quant à la pépinière, elle accueille deux start-up en activité : Inno Faso et Sirea Afrique. 2iE a également fédéré un réseau d’investisseurs, de Business Angels ouest-africain qui soutiennent ces entreprises naissantes avec une expertise et du capital.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés