Message de Rentrée Du Syndicat National Des Enseignants Du Secondaire Et Du Supérieur (SNESS)

mercredi 4 novembre 2015 à 00h09min

Camarades militantes et militants du SNESS ;
Chers collègues ;

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Message de Rentrée Du Syndicat National Des Enseignants Du Secondaire Et Du Supérieur (SNESS)

En cette rentrée scolaire particulière dans notre pays, le Bureau National voudrait rendre hommage à tous les enseignantes et enseignants qui, durant l’année scolaire 2014/2015 ont bravé toutes les difficultés de la vie quotidienne propre à notre secteur d’activité, pour donner le savoir aux enfants et leur servir de guide pour leur aspiration à la réussite. Vous avez en sus, utilisé une partie de vos vacances pour les évaluer aux différents examens de fin d’année et leur permettre de s’ouvrir de nouvelles voies pour la suite des études. Ce sens du sacrifice est à saluer malgré le traitement dont vous faites l’objet, qui frise parfois le mépris et l’indifférence.

Camarades militantes et militants du SNESS ;
Chers collègues,

L’année écoulée a été marquée dans notre pays par des événements violents ayant porté un coup dur au déroulement serein de la rentrée scolaire 2014/2015, notamment l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 suite au projet inacceptable de révision de l’article 37 de notre constitution.
Cette rentrée scolaire a encore été frappée par les vestiges du même régime qui tentait de réassujettir le peuple par un coup d’Etat des plus absurdes. Une fois de plus, le secteur de l’éducation en paye un lourd tribu avec le report inévitable de la date de la rentrée qui est survenu, l’aggravation des problèmes anciens et le surgissement de nouveaux avec à l’horizon les élections législatives et présidentielle qui pourraient encore occasionner des perturbations dans nos villes et campagnes. Les défis sont donc énormes pour l’année scolaire qui vient de débuter.
C’est pourquoi, le bureau National en appelle à votre détermination et votre engagement pour y faire face afin de les relever et d’assurer à notre pays un avenir à la hauteur du nouveau soleil de liberté et d’espoir de progrès, consécutif à la bataille livrée contre la dictature du régime déchu et le pillage de nos ressources par les prédateurs capitalistes et leurs valets locaux.
C’est le lieu de féliciter une fois de plus notre vaillant peuple au regard de l’exemplarité de sa lutte et la confirmation de sa volonté à construire un Burkina Nouveau. Le SNESS rend ici hommage aux martyrs dont le sang a été le prix du renforcement de notre sentiment patriotique et le fondement d’une véritable nation.

Camarades militantes et militants
Chers collègues

La principale source des problèmes actuels de notre pays est essentiellement liée à la gestion politique de notre pays. Cette gestion a mal à s’orienter vers les principales préoccupations du vécu quotidien des populations. Les secteurs sociaux de base tels que l’éducation, la santé etc. sont dans un état catastrophique. Pendant ce temps, ce qui a l’air de préoccuper plus les candidats aux élections législatives et présidentielle c’est d’arriver coûte que coûte au pouvoir sans laisser percevoir l’attachement à des programmes politiques consistants, s’inspirant de l’état réel du terrain. Le SNESS s’inquiète de ce manque de volonté affichée de résoudre prioritairement les problèmes de développement et de bien- être qui seuls intéressent les burkinabé.
C’est face à cette inquiétude qu’il :
- interpelle tous les acteurs de la vie publique à recentrer leur vision sur les défis pressants de redressement des indicateurs de l’état d’émergence en rouge de notre pays et principalement l’éducation si nous aspirons à être sur la voie du développement durable.
- invite tous les candidats aux élections à venir à rompre avec les pratiques du passé dont l’essence était de voter des individus et non des programmes ; à montrer que plus rien ne sera comme avant.
- recommande une attention particulière et une action forte pour le secteur de l’éducation qui doit être l’une des priorités en bonne place dans tous les programmes de développement.
- Invite ses militantes et militants à rester vigilants dans les villes et les campagnes afin de préserver l’acquis majeur de notre peuple depuis les 30 et 31 octobre 2014 et à partir du 17 septembre 2015 à savoir "plus rien ne sera comme avant".

Camarades militantes et militants
Chers collègues

Notre engagement ne peut en aucun cas nous faire perdre de vue la nécessité de continuer la lutte pour la valorisation de notre fonction par l’amélioration de nos conditions de vie et de travail.
A ce sujet, le SNESS suit avec intérêt l’évolution de la mise en œuvre des engagements du gouvernement pris lors de la rencontre gouvernement/syndicats tenue début septembre 2015, en particulier au sujet du statut général de la fonction publique, le check-off, l’arrêté portant retenue pour fait de grève etc.
Nous vous exhortons donc à vous tenir prêts pour toute conduite à tenir ultérieurement au cas où la situation l’exigerait.
Pour des personnels, des enseignantes et enseignants qualifiés pour une éducation de qualité, battons-nous avec détermination.

Bonne rentrée scolaire à toutes et à tous !

Pour le Bureau National du SNESS
Samuel DEMBELE
Secrétaire Général National

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés