Association Le Tocsin : Harouna Savadogo reconduit pour un second mandat

lundi 2 novembre 2015 à 23h19min

L’association le Tocsin a tenu son Assemblée générale le 31 octobre 2015 à Ouagadougou. A l’ordre du jour : présentation du bilan moral et financier ; renouvellement du bureau. Au terme de la rencontre, Harouna Savadogo a été reconduit pour un second mandat de trois ans. Aussi, ce fut l’occasion de décerner une distinction honorifique au directeur général de la télévision Burkina Info, Rémis Fulgence Dandjinou, pour son investissement pour la promotion de la solidarité et de l’intégration.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Association Le Tocsin : Harouna Savadogo reconduit pour un second mandat

C’est le 07 juillet 2015 que Harouna Savadogo avait été élu Président du Tocsin pour un mandat de trois ans, renouvelable une fois. C’est donc avec un retard de trois mois que se tient le renouvellement de son bail à la tête de l’association œuvrant pour la promotion de la solidarité et de l’intégration. Pour des raisons logistiques, soutient-on. Mais, l’essentiel est en cette journée du 31 octobre : la tenue effective de l’Assemblée générale pour sanctionner le bilan du bureau exécutif sortant. Un véritable soulagement pour l’ensemble du bureau exécutif. « La tenue de cette Assemblée générale permet de respecter nos textes en procédant au renouvellement du bureau exécutif de notre association », soutient le président Harouna Savadogo.

Cette Assemblée générale a permis de faire le bilan des activités du bureau exécutif sortant avant de procéder à son renouvellement pour un nouveau mandat. Un bilan positif, soutient-on. « Avec le gouvernement du régime défunt, nous avions pu obtenir que les Burkinabè de l’étranger allaient voter en 2015. Le Tocsin a participé activement à l’écriture de la charte de la transition et nous avions demandé qu’on maintienne le vote des Burkinabè de l’étranger. Les autorités de la transition nous ont fait savoir qu’il était difficile que les Burkinabè de l’étranger puissent voter en 2015. Nous avons pris acte et continué notre combat pour que tout gouvernement qui va venir après la transition puisse se rappeler qu’il y a des fils et filles du Burkina à l’extérieur. Il va falloir aussi qu’ils puissent être des citoyens à part entière, donc il faudrait qu’ils votent », a rappelé le président du Tocsin. En tous les cas, il rassure que l’association va continuer le combat de la solidarité, le combat de l’intégration pour que les Burkinabè de l’étranger puissent voter en 2020.

Vers un Tocsin nouveau

Créée en 1997, le Tocsin a été reconnu comme association d’utilité publique en 2013. Il défend et promeut les droits humains. Mais, cette association est aujourd’hui à la croisée du chemin et a besoin d’être dynamisée afin d’affirmer encore plus sa place dans le milieu des organisations de la société civile de notre pays. La première étape de cette dynamisation pourrait être la relecture dans les semaines à venir des textes fondamentaux à savoir les statuts et le règlement intérieur de l’association afin de la mettre en phase avec les réalités actuelles. Toujours dans le cadre de la dynamisation du Tocsin, une étude diagnostique du Tocsin a déjà été menée. Un processus qui devrait conduire à « un tocsin nouveau ».
Le nouveau bureau exécutif poursuivra la dynamique engagée afin de permettre au Tocsin de redorer son blason.

Comme à ses habitudes, le Tocsin a distingué une personnalité pour ses actions qui vont en droite ligne des idéaux de l’association. Il s’agit cette fois-ci de Rémis Fulgence Dandjinou, le promoteur et directeur général de la télévision Burkina Info. « J’ai le sentiment d’être le symbole de cette intégration, de cette solidarité. C’est également une fierté parce que le Tocsin est une organisation qui a une visibilité en ce qui concerne l’intégration », s’est réjoui la personnalité d’honneur.

Moussa Diallo
Lefaso.net


Bureau exécutif

Président : Harouna Savadogo
Vice-président : Moussa Willy Batenga
Secrétaire général : Serge Noël Ouédraogo
Secrétaire général adjoint : Seydou Savadogo
Secrétaire à l’animation et au sport, chargé des relations avec la presse : Sylvain Dabiré
Secrétaire aux relations extérieures : Alli Ouédraogo
Secrétaire aux affaires sociales : Fatoumata Koutaba
Secrétaire aux arts et à la culture : Françoise Nikièma
Secrétaire au contrôle des ressources financières : Seydou Mohamed Ouédraogo
Secrétaire à l’organisation : Gnamba Kaboré
Secrétaire à l’information : Salifou Sawadogo
Trésorier général : Adama Adim’s Ouédraogo

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés