Malamine Ouédraogo, fils d’Alizet Gando, accusé d’avoir détourné l’argent des moustiquaires

mardi 3 novembre 2015 à 00h04min

Un ressortissant burkinabè a été inculpé en son absence et accusé d’avoir détourné plus de 12 millions de dollars de fonds destinés à lutter contre le paludisme au Burkina en fournissant des moustiquaires défectueuses bon marché, a annoncé la justice américaine le vendredi 31 octobre 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Malamine Ouédraogo, fils d’Alizet Gando, accusé d’avoir détourné l’argent des moustiquaires

Malamine Ouedraogo, âgé de 33 ans, risque jusqu’à vingt ans de prison s’il est arrêté et condamné pour escroquerie, selon le bureau d’un procureur de New York, Preet Bharara. Il n’a pas encore été interpellé, est-il précisé dans un communiqué.
Le fonds Global Fund, financé en partie par l’agence d’aide américaine USAID, lui aurait versé des millions de dollars pour qu’il achète et distribue plus de deux millions de moustiquaires certifiées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le cadre d’une campagne de lutte contre le paludisme, aussi appelé malaria, au Burkina Faso.

Les moustiquaires devaient être traitées avec de l’insecticide avant d’être distribuées, selon le procureur. Mais au lieu de se fournir auprès du fabricant thaïlandais recommandé par l’OMS, l’homme a trouvé des moustiquaires bien moins chères chez un vendeur chinois. Il a ainsi détourné plus de 12 millions de dollars, estime le procureur.

Ces modèles, qui n’étaient recouverts que de très peu d’insecticide voire pas du tout, avaient été emballés pour laisser croire qu’ils venaient de Thaïlande.

Malamine Ouédraogo, apprend-on, serait l’un des fils de Alizet Gando Ouédraogo, richissime femme d’affaires sous le régime Compaoré qui ramassait à tour de bras plusieurs marchés de la commande publique dont celui des moustiquaires qui avait beaucoup fait jaser en son temps.

Lefaso.net avec l’AFP

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés