Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

vendredi 30 octobre 2015 à 22h13min

Le ministre délégué chargé de la sécurité a effectué, ce vendredi 30 septembre 2015, sa première visite au Groupement des compagnies républicaines de sécurité (GCRS). Alain Jean-Claude Zagré est allé saluer « le courage et la détermination » de ces policiers avec qui il a tenu un langage franc. La sécurisation des élections, la menace terroriste et les difficultés rencontrées par les troupes ont été étalées sans ambages.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

C’est aux environs de 11h, qu’Alain Jean-Claude Zagré a fait son entrée dans l’enceinte du Groupement des compagnies républicaines de sécurité. Après les protocoles, il est accueilli par son conseiller technique Thomas Dakouré et le directeur général de la police nationale, Lazare Tarpaga. C’est une visite commando, non dans sa durée, mais dans sa forme. Car durant une heure de temps, le ministre délégué chargé de la sécurité s’est adressé aux troupes en position debout. Dans son discours, il a exprimé la reconnaissance du gouvernement aux policiers pour leurs « courage et loyauté » car ils sont restés « du côté du peuple et de la République » lors des événements du 16 septembre.

Plus de vigilance

A l’aube des élections présidentielle et législatives qui se tiendront le 29 novembre prochain, la sécurisation du scrutin et du pays reste la priorité de la transition. Pour le ministre, cet engagement pris par les autorités pour des élections « apaisées, transparentes et crédibles » repose sur les forces de sécurité. Et pour ce faire, il les a appelées à puiser dans leurs « dernières réserves d’énergies » et à élever le niveau de vigilance pour accomplir leur mission.

« je vous ai compris »

Au regard de la nouvelle menace qu’est le terrorisme, les capacités matérielles et logistiques des policiers doivent être renforcées. A ce propos, des agents ont soulevé, à cœur ouvert, les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien et qui font d’eux des « zombies ».Ce sont les injustices subies au sein du corps, l’absence de ration, la faiblesse des d’équipements adéquats pour les unités d’intervention et surtout l’absence d’un syndicat. Cette dernière préoccupation est l’objet d’un débat qui ne date pas d’hier. Pour le conseiller technique, Thomas Dakouré, le sujet n’est pas tabou mais suivant les expériences de certains pays, la mise en place d’un syndicat de la police entrainerait plus d’inconvénients que d’avantages.
Pour sa part, le ministre a rassuré que la réflexion se poursuivra pour trouver d’autres canaux d’expression pour les policiers. Il a également promis de monter au « front » pour rendre la police « opérationnelle » car « il n’est pas normal qu’elle soit démunie ».

Qui protègera le président ?

« Nous ne voulons pas de RSP bis », dixit Alain Zagré. Durant les échanges, la question de la sécurité pérenne du président du Faso a été abordée. A l’en croire, il sera créé un groupement interarmes composé d’éléments de l’armée, de la gendarmerie et de la police nationale.Ce corps d’élite aura également pour mission de protéger certaines personnalités.
En rappel, le ministre délégué en charge de la sécurité avait rencontré, 24 heures avant, les directeurs centraux de la police nationale pour les encourager et recueillir leurs préoccupations.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 octobre 2015 à 08:52, par wagues
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Je vous soutiens ainsi que la majorité du peuple burkinabé, car sans sécurité intérieure, point de développement.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2015 à 09:02, par Joseph
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Mr le ministre nous ne voulons pas de militaire auprès du président du Faso. Plus jamais de militaire pour la sécurité de nos personnalités et institutions, seule la police et gendarmerie. Le RSP nous a tellement traumatisé que nous voulons plus voir l’ombre d’un militaire aux cotés de nos dirigeants !

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2015 à 09:27
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Si la police était bien équipée,elle allait s’occupée de la sécurité interieure et l’armée la defense du territoire mais hélas.la police est une institution laissée à elle-même.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2015 à 12:27, par ALFREDO
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    "Un groupement inter-armé (corps d’élite) pour assurer la sécurité du président et de certaines autorités." Nous y voila.
    RSP était ce corps qui a été détourné de sa mission à d’autres fins.
    Quelle garantie on donnera à la population que ce corps d’élite qu’on va encore monter pour la protection du PF ne sera plus détourné pour d’autres missions "personnels".
    Ce corps sera aux ordres de qui ? Ce chef corps obéira t - il au chef d’état major général ?
    Certes RSP a failli mais j’ai l’impression qu’on est en train de déshabiller Pierre pour habiller Paul.
    Il suffit d’avoir un corps spécial dans la gendarmerie qui obéira aux ordres du chef d’état major de la gendarmerie pour assurer la sécurité des VIP comme c’est le cas de la GIGN en France. Tout comme dans les grandes démocraties.
    Prendre des gens dans l’armée, de la police et de la gendarmerie pour constituer un corps spécial de protection du président revient a créer encore un RSP bis sous une autre formule.
    Retour à la case de départ.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2015 à 16:52, par mimsibirma
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    La sécurité du président et des institutions doit revenir en premier lieu à la Police et la Gendarmerie. Les militaires c’est la défense nationale ils doivent être déployés au niveau des frontières c’est tout. Si nous voulons bâtir un état démocratique il faut écarter les militaires de la politique. Mettre chacun a sa place si non on retourne à la case départ et l’insurrection qui va suivre sera pire. J’invite le nouveau président à accepté que sa sécurité soit assurée par la Police et la Gendarmerie comme dans tous les pays démocratiques. Il faut aussi supprimer le poste de chef d’état major particulier de la présidence, qui nous rappelle encore les traces de rsp. Pas deux chefs d’état major dans une armée dite républicaine. En lieu et place je propose un chef de détachement de la sécurité présidentielle.

    Un citoyen très soucieux de son pays.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2015 à 20:36
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Mr le Ministre vous êtes rassembleur, visionnaire ! Puisse Dieu vous accompagner dans cette responsabilité tellurique !

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2015 à 12:15, par Le Guerrier des Temps Modernes
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Ça ne marchera pas, cette idée de créer un corps inter-armes pour gérer la sécurité du Président. En matière de sécurité rapprochée le mélange est impossible car l’un des premiers critères de la Sécurité Rapprochée est la suspicion que les agents doivent avoir vis-à-vis de l’entourage et de tous les individus qui gravitent autour. Et il ne peut plus y avoir de RSP bis car ni la Gendarmerie ni la Police ne peut être dotée à tel point qu’elles ne puissent être désarmées par l’armée régulière (cas où la sécurité est confiée à la Gendarmerie ou à la Police). Donc qu’ils arrêtent d’essayer de faire plaisir aux uns et autres en les amadouant. La sécurité n’est pas une question d’exhibitionnisme mais une tâche ardue qu’il faut prendre au sérieux. La vérité fait rougir les yeux mais ne les crève pas. Soit vous la confiez uniquement à la Gendarmerie ou à la Police. Mais sachez que pour mon humble personne, la Gendarmerie est mieux adaptée à ce genre de missions car en plus d’être militaire elle a aussi un visage humain eu égard à la formation que les Gendarmes reçoivent.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2015 à 17:15, par le démocrate
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    monsieur le ministre, Il est opportun de loger chaque corps selon les valeurs de la démocratie réelle et non supposée. L’idée une unité triphasée me parait saugrenue dans sa composition
    à cause de la disparité.L’avenir nous le précisera. Plein succès pour le Burkina dans sa démarche pour une démocratie exemplaire .

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2015 à 17:34
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Internaute 7. Tu est gendarme je crois. Mai sache le les gens connaissent vos sales manœuvre. Malheureusement ton point vue n engage la république et rappel toi la république est faite des lois qu il faut. Qui a dit vous êtes bien formé on vous connait dans cet pays.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2015 à 21:23, par LA VERITE
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Au prétendu "Le Guerrier des temps modernes", il faut se rendre à l’évidence qu’aucune démocratie ne peut se bâtir réellement sans une police forte. Non seulement la police est universelle contrairement à la gendarmerie, qui n’est qu’une création française et uniquement présente dans les pays francophones, mais aussi c’est la première force à visage citoyen dans tous les dispositifs sécuritaires des pays du monde. C’est parce que la police est très proche des populations que celles-ci voient en elles tous les maux. La police est en amont et en aval de la Sécurité dans un Etat de droit. Quoiqu’on dise, la police burkinabè bénéficie d’un bel aura au plan international. Ses éléments sont constamment sollicités par les Nations unies Tout comme la gendarmerie nationale aussi pour le maintien de la paix. C’est vrai qu’elle manque de moyens criards mais elle abat du bon boulot. Dans l’histoire du Burkina, elle s’est mise en place dès 1949. Renseignez-vous et vous vous rendrez compte de la place et du rôle de la police dans la première République et même sous le Gal Lamizana. Il y avait une franche collaboration entre les forces de défense et de sécurité et chacune accomplissait ses missions. C’est la persistance des Etats d’exception avec la série de coups d’Etat auxquels certains gendarmes ont malheureusement pris part qui ont mis ce corps appartenant à l’armée sous les feux de la rampe. Cessons d’opposer la police et la gendarmerie. La première est une force de ville et la seconde est en réalité destinée à une intervention en milieu rural pour la sécurisation des axes routiers. La conjugaison de ces deux forces cousines seraient profitables à tous les Burkinabè. Chacune joue sa partition et l’une n’est pas forte que l’autre. Elles sont complémentaires. Tout gendarme et tout policier honnêtes et sincères reconnaissent cette complémentarité. La rivalité entre ces deux corps a été entretenu à dessein par un pouvoir et un régime qui ont su diviser pour mieux régner. Si la France sur laquelle le Burkina Faso copie tout a pu et su intégrer les forces de police dans le dispositif de protection de son Président, ce n’est pas notre pays qui en serait incapable. Souviens toi que c’est un policier qui a remorqué François Hollande sur scooter pour se rendre chez Julie Gaillet. La police et la gendarmerie peuvent efficacement mettre en commun leur savoir faire pour assurer la sécurité présidentielle. Arrêtons de créer des rivalités là où il n’y a aucune raison de le faire. Le Burkina Faso a besoin du concours de tous ses fils et de toutes ses filles, qu’ils soient gendarmes ou policiers.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2015 à 22:32
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    mr le ministre un pays ou il y a la demoncratie le president de la replulique est garde par la police nationale plu de militaire a la presidence

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre 2015 à 22:35
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    mr le ministre un pays ou il y a la demoncratie le president de la replulique est garde par la police nationale plu de militaire a la presidence

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 09:45, par yes
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Internaute 9,vous etes tout simplement ridicule,on ne peut pas mélanger des bœufs et des chèvres.quand on donnait l’assaut vousétiez où ?maintenant quand vient la récompense vous courez dans tous les sens.si ce n’est pas cette même police qui était au premier plant avec le RSP après le putsch pour instaurer le couvre feu ? il ya des gens qui sont nés après la honte.mrrrd !!

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 11:33, par HERVEDENONE
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    mes chers cultivont l amour et la solidarité.conjuguons nos efforts pour notr chère patrie.nul n est au dessus d l autre

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 12:53, par en toute impartialité
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Je pense que la decision est avant tout politique. Toutefois, si on veut une efficacité dans l exécution dans cette mission, il me semble realiste de confier la responsabilité à un seul corps ; soit uniquement à la police nationale, soit à la gendarmerie nationale. Toute decision qui consisterait à contenter les deux entités ne serait qu une decision populiste.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 13:03
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    merci la verite

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 13:17, par L’Averti
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Que les Burkinabé sachent que la démocratie que nous aspirons tant et que nous devons nous battre pour instaurer coute que coute ne doit pas être une démocratie propre au Burkina comme cela l’était au temps du régime Compaoré mais une démocratie universelle.Nous savons tous que le régime COMPAORE a fait du militaire quelque soit son grade l’homme le plus fort que tous. C’est ce qui fait croire au "Le guerrier des temps modernes" que les gendarmes sont mieux formés que les policiers et sont à même de gérer convenablement la sécurité du président. Mais pourquoi ne veut-il pas reconnaitre qu’il est militaire au même titre que les éléments du RSP en dépit de son statut de gendarme. Ce qu’il encore savoir ce que le problème ne se pose pas en terme de qualité de formation mais de quelle institution dans une république doit assurer la sécurité du Président et des autres hautes personnalités. Il faut noter que la Police Burkinabé est actuellement ce que les autorités burkinabé veulent qu’elle soit. Si notre pays à l’image des grandes démocraties du monde confie la sécurité de ses institutions à la Police, il saura lui donner les moyens nécessaires (materiels et humains) pour réussir sa mission. Que les gens arrêtent de se prendre pour des supeur-hommes, et des soit disant bien formé. Le peuple veut tourner la page de sa série de régime militaire

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 17:22, par FANTASSIN
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Ne soyons pas ridicule,que chacun connaisse sa place,lors de l’assaut,vous policiers vous étiez où ?quand on a arrêté les putschistes pourquoi ne les ont ils pas amené à la DGPN ?vous n’êtes pas militaires un point un trait.quand la police Part jusqu’à réclamer l’armement lourd du RSP,c’est quoi nous voulons finalement ?lorsque ça va cailler vous aller rompre laisser le matos avec les délinquants.oh merd !!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 18:18, par le volontaire
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Internaute n9 c’est pas la peine de vous comparez a la Gendarmerie on sait qui est capable de quoi parmis les corps. Nous connaissons la competence de tout un chacun de vous donc laissons la republique definir celui qui est mieux placé pouer assurer la securité de la presidence et les differentes autorités.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2015 à 22:48, par YIRMOAGA
    En réponse à : Sécurité intérieure : Le ministre Alain Zagré galvanise ses troupes du camp CRS

    Les missions sécuritaires des autorités incombent aux FDS dans son ensemble mais pas à un corps militaire ou prétendu para-militaire ? Dire que la gendarmerie est mieux formée, en quoi la gendarmerie est plus opérationnelle qu’une unité spécifique de la police ? CRS, BAC ou UIP ? En quoi un RSP est mieux opérationnelle qu’un fantassin de l’armée régulière ? On vient de constater le rapport de force ? Une force inter-armée est mieux indiquée ? La police pour la garde rapprochée, le renseignement . La gendarmerie pour l’escorte, la garde rouge et si possible la cavalerie si l’état a les moyens. L’armée pour les honneurs à travers sa musique et la défense des infrastructures. Chaque unité agira sous les ordres de ses chefs et l’ensemble sous le commandement d’un chef au service du PF. Pour les troupes à rendre les honneurs, une section de chaque armée, désignée ponctuellement à cet effet comme en C.I., mais ceci ne constitueront pas un personnel mis à la disposition du PF. Chacun servira le PFd’une manière ou d’autre ? On constate déjà le Zèle de la gendarmerie à vouloir s’ériger en seule force organisée capable d’assumer seule cette tâche ? La gendarmerie seule deviendra pire que l’ex-RSP ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés