Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

mercredi 28 octobre 2015 à 07h27min

Le président du Faso, Michel Kafando s’est rendu au Conseil national de la Transition (CNT) le 27 octobre 2015. A quelques mois de la fin de leurs mandats respectifs, Michel Kafando a rendu hommage aux députés du CNT et les a encouragés pour le reste du travail. Michel Kafando a aussi réaffirmé la légitimité de cet organe de la transition lors de cette visite qualifiée d’ « historique et mémorable » par le président du CNT, Sheriff Sy.

Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

Dans son adresse aux membres du Conseil national de la transition (CNT), Michel Kafando a insisté sur la légitimité de cette instance. « J’ai parlé de légitimité, un peu pour réfuter les fausses thèses et rhétoriques qui ne voient de légitimité que dans les urnes », a précisé le président de la transition. Pour lui, il n’y a pas plus légitimes que ceux qui sont issus de l’émanation directe et spontanée de la volonté populaire.
Mais le président est venu surtout pour rendre hommage au président du CNT et à ses collègues députés pour le rôle qu’ils ont joué lors du plus « ignoble attentat à la liberté » du peuple burkinabè le 16 septembre 2015.

Selon Michel Kafando, « pendant les sept jours où la République a failli plonger dans le chaos et alors que l’Exécutif était embastillé, le législatif a assuré, dans la clandestinité, la continuité et la légitimité ». Ils ont contribué ainsi, avec le concourt de la jeunesse, des forces vives de la nation, de la presse, et l’armée loyale, à sauvegarder la fierté et la souveraineté du Burkina Faso.

Les travaux du CNT

Michel Kafando s’est aussi intéressé au travail mené par le Conseil national de la transition. « L’œuvre législative du CNT a été immense, allant des préoccupations quotidiennes de la vie aux nécessités de la vie nationale », a reconnu le président de la transition. Dans la recherche de la justice, le président du Faso a noté la mise en accusation devant la haute cour de justice, d’anciennes personnalités. Du point de vue économique, l’enquête sur les fraudes fiscales a permis de recouvrer quatre milliards de F CFA pour le trésor public.

Mais tout n’est pas allé comme sur des roulettes. Michel Kafando regrette que la Transition n’ait pas pu passer à une nouvelle République. « Là où nous ressentons ensemble de l’inconfort, c’est de n’avoir pas pu passer à la Ve République car, me semble-t-il, une telle exigence s’imposait bel et bien comme une obligation incombant à la Transition ».

L’histoire retiendra, selon Michel Kafando, que le gouvernement et le CNT ont fait œuvre utile. Mais là aussi « c’est moins la volonté que le temps qui nous a manqué », a expliqué Michel Kafando.

Perspectives

Le président Michel Kafando a aussi évoqué certains actes que le gouvernement et le CNT devraient poser avant la fin de leur mandat. Parmi ceux-ci, il y a l’adoption des recommandations faites par la Commission de réconciliation nationale et des réformes. « Vous n’aurez rien fait encore si vous n’adoptez pas au plus vite les pertinentes recommandations de la Commission de réconciliation nationale et des réformes, permettant d’apurer le passif et de parvenir, après justice rendue, à une réconciliation vraie, stable et pérenne des filles et des fils de ce pays », a insisté Michel Kafando.

Le président de la transition a aussi parlé du projet de loi que le gouvernement déposera pour instituer la journée du 31 octobre comme « journée des martyrs ».

Judicaël Gaël Lompo

Lefaso.net


A la suite de la visite du président du Faso, Michel Kafando, des députés du Conseil national de la transition (CNT) se sont exprimés sur la portée de cette visite jugée « historique ».

Jean Hubert Bazié
Depuis le retour à une vie constitutionnelle normale, c’est la première fois qu’un président s’adresse à la représentation nationale. Le discours du président du Faso est empreint de respect aux martyrs et exprime une haute idée du Faso. Il rappelle également le pouvoir à venir, son devoir essentiel de passer à une cinquième République et reconnait au CNT, le rôle déterminant qu’il a joué dans la résistance au coup d’Etat. Il a aussi exprimé sa reconnaissance au président de l’Assemblée nationale, Shérif Sy. Nous pensons que c’est un discours véritablement exemplaire, qu’il véhicule une émotion sincère du président Kafando. Il remet au centre des préoccupations des dirigeants actuels et à venir, le souci de l’adéquation de leurs actions avec les inspirations du peuple.

Boubacar Balima
A mon humble avis c’est une très belle initiative que le président a eue en s’adressant à la représentation nationale. Il a donné son avis, félicité les députés pour le travail abattu pendant quelques mois et les a encouragés. Nous nous réjouissons de cela. La nation entière aussi sera contente de cet acte que le président Kafando a posé aujourd’hui.

Azize Sana,
Nous sommes heureux de la visite du président du Faso au Conseil national de la transition. Cette visite témoigne de la synergie qu’il y a eue entre les membres du gouvernement et les membres du Conseil de la transition pour aboutir à un certain nombre de résultats. Il y a la modification de nombreuses lois qui va contribuer à l’amélioration de la vie économique et sociale du pays. Donc c’est une visite qui nous réconforte et montre la synergie d’action qu’il y a entre le gouvernement et le CNT. Il y a eu beaucoup d’amélioration dans le code électoral qui donnent beaucoup de droits au citoyen. Il y a aussi la Constitution que nous envisageons modifier, au-delà des deux articles qui portent sur le Senat et l’article 37, on va donner entre autres, plus de droit au citoyen de saisir le Conseil constitutionnel.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 28 octobre 2015 à 07:56 En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    je vous aimes ! vous ètes bon !! que l’égalité soit ! vive le" burkina faso" notre cher patrie !

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 08:14, par Moussa En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Mensonge flagrant et sans honte. Vous le soit disant président ,vos soit disant députés ,vos soit disant ministres et autres inutilités possibles , vous êtes tous illégitimes. Voilà. Même un bébé pourra vous le confirmer.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 08:17, par Conseil En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Merci mon Président d’avoir reconnu le travail abattu par le CNT. Comme vous je pense que cette période de transition est aubaine pour adopter une constitution qui répond véritablement aux aspirations de notre peuple. Comme l’a dit quelqu’un et je cite :<>. j’insiste sur cette phrase : Ne vous laissez pas tromper peuple du Burkina du Faso par ces politiciens calculateurs

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 08:27 En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Bonjour, félicitations à vous honorables députés.Vous êtes l’émanation du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 08:31, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    - Lu pour vous dans Jeune Afrique : ’’Acte 4. Même jour, en début d’après-midi. Diendéré, qui a obtenu des assurances pour sa sécurité, se rend aux autorités sous l’œil des médiateurs, parmi lesquels Tulinabo Mushingi, l’ambassadeur des États-Unis. Ce dernier reçoit un appel de Fatou : ’’Où emmène-t-on mon époux ?’’. Fatou fond en larmes. Rideau’’.

    - Eh oui !! La FATOU a raison de fondre en larmes parce que son mari lui, s’il amenait quelqu’un, c’en était fini de la personne et l’épouse de la personne devenait immédiatement veuve !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 08:49, par kouadio En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Tous des zoaves qui ne meritent aucun credit ! Qu’ont fait ces voyous et cancres du CNT. Ils ont eu assez d’argent pour avoir incendie pour la plupart l’Assemblee Nationale et les domiciles et biens y compris les banques de personnes suspectees d’etre proches de l’ancien president Blaise Compaore. On n’a jamais condamne ces actes. Aujourd’hui Kafando parle de legitimite pour ces gangs ! Triste !

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 08:56, par traoré En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    je reste convaincu que la légitimité c’est dans les urnes car je me reconnais pas dans ce CNT

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 09:20, par pataamleukré En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Malgré quelques erreurs ( ce qui est humain ) je trouve que la transition est de bonne foi.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 09:55, par DELWENDE En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    APRES LE CONSEIL DES MINISTRES DE CE MERCREDI SI RIEN N’EST FAIT POUR LES CONCOURS DIRECTS DE LA FONCTION PUBLIQUE NE SOYEZ PAS ETONNE MONSIEURS LES MEMBRES DU CNT CAR VOUS POUVEZ ENCORS SAUVER LE PEU D’ESTIME QUI VOUS RESTE A NOTRE EGARD DONC ATTTEEENNNTTTIIIOOONNN

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 10:15 En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    N 6 et 7, comme si à l’assassinat de Thomas Sankara, quand vous avez tué et brûlé Norbert Zongo et ses compagnons, à la mort de l’élève Justin Zongo, et j’en passe, pas une seule fois vous avez condamnez. L’accident de Boromo où il y’a plus de 40 morts, votre gouvernement de l’époque avec Gilbert O. au département du transport n’a même pas fait le déplacement sur le lieu de l’accident.
    Alors, vous n’êtes pas des exemples pour faire la morale aux autres.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 10:30, par DAYO.O En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Je vous tire mon chapeau mon président et à vous mes cher députés du C N T S sana oublier mon papa Shériff SY. QUE DIEU BÉNI LE BURKINA FASO.AMINE

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 10:50, par tinbila En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    La légitimité ne se proclame pas elle découle de la constitution mais vous savez que vous n’est pas légitime donc c’est pas en le répètent que vous aller le devenir.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 11:13, par HAMA En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    LE CNT A FAIRE CE QU’IL POUVAIT MAIS IL EN RESTE QUELQUES CAS ASSEZ PROBLÉMATIQUES QUI MÉRITENT D’ÊTRE ANALYSÉS POUR LE BIEN ÊTRE DES BURKINABÉ ET JE PENSE QUE LE CNT PEUT RÉGLER CES CAS Là. EN PREMIER LIEU : LE CAS DES FONCTIONNAIRES CDD QUI SOUFFRENT A CAUSE DE LA CUPIDITÉ ET LA MAUVAISE FOI DE CERTAINES PERSONNES DU TEMPS DE L’ANCIEN RÉGIME QUI ONT VOTÉ DES LOIS BIDONS DISCRIMINANT CES AGENTS ASSIDUS FAISANT LE MÊME BOULOT COMME LES AUTRES. COMMENT PEUT-ON COMPRENDRE QU’UN FONCTIONNAIRE SOIT UN CONTRACTUEL TOUTE SA VIE SANS INDEMNITÉS ET AVEC UN SALAIRE MISÉRABLE (DE 45000 FCFA A 85000 FCFA). IL SE NOURRIT LUI ET SA FAMILLE DANS CA, SANS OUBLIER LE LOYER, LA SCORALITÉ DES ENFANTS, LA SANTÉ ETC. EN DEUXIÈME LIEU : LE CAS DES CONCOURS DIRECTS CONCERNÉS PAR LES FRAUDES, JE PENSE QUE POUR LA PREMIÈRE FOIS QUE DES CONCOURS SERONT ORGANISES ÉQUITABLEMENT DANS CE PAYS ON TROUVE QU’IL EST IMPOSSIBLE DE LES REPRENDRE. MAIS C’EST INADMISSIBLE. TOUT CONCOURS OU EXAMENS A AU MOINS DEUX SUJETS POUR ÉVITER CES CAS DE FRAUDES...
    CHERS MEMBRES DU CNT, NOUS VOUS PRIONS DE TOUT CŒUR DE VOUS PENCHER SUR CES CAS SI VOUS VOULEZ ÊTRE CRÉDIBLES AU YEUX DES BURKINABÉ. VOUS AVEZ DES INDEMNITÉS MALGRÉ QUE VOUS ÊTES LA POUR SEULEMENT UN AN ET BIEN PAYES ÉGALEMENT. LES CONTRACTUELS CDD TIRENT LE DIABLE PAR LA QUEUE. MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, VOYEZ-VOUS MÊME COMMENT ON SOUFFRE. IL Y’A LA DISCRIMINATION ACCENTUÉE DANS L’ADMINISTRATION CONCERNANT LES CDD ALORS QUE TOUS, NOUS SOMMES DES BURKINABÉ AIMANT NOTRE CHERE PATRIE ET TRAVAILLANT SANS RELÂCHE POUR QU’ELLE AVANCE. MAIS QUAND IL EST QUESTION DE SOUS ON EST DIFFÉRENT. NOUS AVONS BON ESPOIR QU’AVEC VOUS LES CHOSES CHANGERONT ET LE CODE DU TRAVAIL SERA REVU POUR LE BIEN ÊTRE DES TRAVAILLEURS BURKINABÉ. "PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT", CETTE PHRASE NOUS RÉCONFORTE. NOUS VOUS REMERCIONS POUR TOUT.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 11:38, par mermoz En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Président et "députés " illégitimes, la légitimité se conquiert par les urnes et non par la cooptation, pas de confusion surtout à un si haut niveau de l’état. Rangez vos clics et vos clics pour les président et députés légitimes qui seront élus par le peuple souverain d’ici là. Sans rancune et sans regret. ..

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 12:01, par Benaocyn En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Selon le dictionnaire Le Petit Larousse, ’légitime’ veut dire, entre autres : consacré ; reconnu, admis par la loi.
    De ce point de vue, il n y a que quelques catégories de personnes qui peuvent qualifier d’illégitimes les organes de la transition :
    1- certains de ceux qui n’avaient pas pris part aux marches et actions contre la modification de l’article 37, prétextant que ce qui les intéressait, ce n’était pas le changement pour le changement ; ceux-là attendent toujours quelque chose, la Révolution Rouge peut-être ;
    - ceux qui travaillent à désarçonner la transition pour des raisons d’intérêts égoïstes et qui ont applaudi, sinon collaboré dans la tentative de coup d’état ;
    - ceux qui, par calculs politiciens, veulent empêcher le CNT de voter certaines lois qui devront réguler l’après transition, des balises en quelque sorte. Ainsi, ils pourront naviguer dans tous les sens quand ils seront au pouvoir.
    Pour ma part, la seule chose dont je suis sûre, les organes de la Transition sont plus crédibles que beaucoup d’institutions dites républicaines qui ont marqué la 4e République sous Blaise Compaoré. N’est-ce pas la première fois, en plus de 27 ans, que des gourous qui ont des ‘guiros’ chez eux, qui trafiquent les dates de péremption sur les produits de consommation de masse, qui pratiquent la fraude et l’évasion fiscales, qui font la surfacturation et la fraudent dans les marchés publics, qui organisent et alimentent la fraudes dans les concours, qui n’ont jamais réussi à faire aboutir un bon dossier de crime économique ou de sang, etc. etc. etc. ..... sont inquiétés ?
    Enfin, entre d’une part les non élus de la Transition (qui sont cependant l’émanation du peuple réel, insurgé) qui abattent tous ces exploits et d’autre part des élus du peuple qui se laissent embastiller / séquestrer (on dit que c’était pour les protéger ... contre le peuple) dans un hôtel pour aller voter une loi censé faire le bonheur du peuple, QUI EST PLUS LEGEITIME, SINON QUI EST PLUS CREDIBLE ? Sachons mesurer, non seulement les termes que nous utilisons, mais surtout leur portée
    Bon vent à la Transition.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 12:05, par Ahmed En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Internaute 2 la France a aidé votre mentor à achiller avec le président de l’assemblée dans sa belle famille . On fait comment ? Peut on rayer le Faso de la carte ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 12:11, par Bernard Luther King ou le Prophète Impie En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Cette transition restera, une des periodes les plus MEMORABLES de notre Fierté Nationale et de notre Histoire. Elle le sera sur le plan panafricain. Bravo à Michel pour cette mise au point apologetique : Le CNT reste et restera la chose la plus legitime qui soit ! Rendez-vous avec l’Histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 12:20, par ka En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    A toute l’équipe du CNT, le peuple vous remercie de votre bravoure de conduire la transition a une élection transparente et apaisée en Novembre prochain. Quant aux intervenants Kouadio et Traoré 6 et 7, ils n’ont qu’a mettre leur commentaires dans leurs derrières et se souvenir de leurs crimes du 15 Octobre 1987 ou ils ont canardé Thomas Sankaré est ses camarades, les centaines de soldats qu’ils ont tué a Koudougou, Henri Zongo et Jean-baptiste Lingani fusillés, Clément Ouédraogo, Watamou, Norbert Zongo et ses camarades, David Ouédraogo, NEBIE, les morts du 30 et 31 Octobre 2014, les morts du coup d’état a la con de Diendéré. Vous deviez terminer vos vies a la MACO, et j’en suis sûr que le Dieu tout puissant y vieillira.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 12:44, par kouadio En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    au lieu de pleurer Sankara, demandez aux parents de ceux qu’il a exécutés sous son regne violent de 83 a 87. Ensuite demandez a ceux qui voulaient l’Unite de la Gauche quelques jours avant le 15 octobre et les raisons de la tuerie.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 12:46, par Anka En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    J’ai bien aimé le discours du président dans son ensemble ,mais j’ai 2 ou 3 remarques à faire .1 )il y’a une phrase qui revient souvent en boucle dans la bouche de nos dirigeants à savoir :
    Dieu aime le Burkina . Moi je pense que Dieu aime tous les peuples du monde .il n"y’a pas un seul peuple sur terre mieux que le peuple burkinabé ,mais le peuple burkinabé non plus n’est mieux qu’ un autre peuple .Dieu nous a donné tout ce qu’,il faut pour nous développer .aide toi et le ciel t’aidera. C’est tout . Tout le reste n’est que de la littérature .
    2)dans les commentaires de beaucoup d"entre nous ,on met l’accent sur la maîtrise d"xou ’y
    du français . À mon avis le français c’est bien ,mais ce qu’ on dit avec cette langue (c à d le fond )est le plus important .

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 14:19, par SAPO En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Ce cnt est loin d’être légitime, le Burkina Faso compte plus de 15 millions d’habitants et environs 4 à 5 millions d’électeurs potentiels et le peuple des insurgés ne représente rien face à ces chiffres. Si on devait passer par des élections , c’est pas sûr qu’un 1/20 ème des membres du cnt allait passer. La preuve est que son président Chérif SY était candidat lors des législatives de 2002 dans le nord et il a échoué lamentablement.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 14:37, par ka En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Le têtu internaute Kouadio, mets-toi dans ta petite tête que tous les crimes commis pendant la révolution inachevée de thom ont été téléguidé et fomenté par le même tueur votre maître Blaise Compaoré alors ministre de la justice et numéro deux de la révolution. Laisse Thom reposé en paix et tous ces compagnons que vous aviez tués. Le peuple veillera qu’on te trouve, et tu accompagneras tous le criminels a l a MACO, ou dans une prison dans le pays ou tu te trouves pour narguer le président Kafando et sa transition : D’autres personnes comme toi, sont dans les verrous.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 15:03, par Mon point de vue En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Qu’est-ce qui peut bien expliquer l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et justifier la mise en place d’organes de transition ? on est tous d’accord que tout est lié à la constitution qui contient en elle-même les germes de la division du peuple : 1) possibilité de modifier l’article 37 pour donner un pouvoir à vie à un individu, 2) sénat inutile et budgétivore, 3) lassitude du peuple vis à vis de ses dirigeants devenus orgueilleux et insolents, et j’en oublie certainement. Le peuple dans son ensemble s’est levé comme un seul homme pour résister au coup d’état du 16 septembre 2015, encore pour refuser la confiscation de sa liberté.
    Par conséquent, le peuple a confié implicitement aux organes de la transition la mission d’éradiquer les vecteurs de division enfouis dans la constitution. La transition aurait échoué si cette constitution n’aurait pas été révisée et qu’on y sème le grain de la cohésion.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 15:13, par ka En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Le têtu internaute Kouadio, mets-toi dans ta petite tête que tous les crimes commis pendant la révolution inachevée de thom ont été téléguidé et fomenté par le même tueur votre maître Blaise Compaoré alors ministre de justice et numéro deux de la révolution. Laisse Thom reposé en paix et tous ces compagnons et tous ces amarades de lutte que vous aviez tous tués. Le peuple veillera qu’on te trouve, et tu accompagneras tous les criminels a l a MACO, ou dans une prison dans le pays ou tu te trouves pour narguer le président Kafando et sa transition, d’autres comme toi sont dans les verrous.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 17:21, par traoré En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    N 10 et 15 si le Président Kafando lui même parle de légitimité c’est que la question d’illégitimité est là et bien si non pourquoi aller les dire qu’il sont légitime si la question ne se posait pas si vous repartez en arrière pour voir comment c’est constitué ce CNT vous comprendrez ce que c’est la légitimité

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 17:42, par doudouno le cobra En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Kafando tu as eu combien de réquisitions avec Blaise alors que tu étais en retraite.
    Toi même tu es illégitime a plus forte raison ton CNT qui vote des lois bidons.
    Dit nous pourquoi Sankara t’a licencié et Blaise t’a repris.
    il n’ya de légitimité que dans les urnes.

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 17:58, par KONE Moumouni En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    nous en appelons tous les fils et filles du Burkina faso patrie des hommes integres de promouvoir le developpement economique et social de ce pays où beaucoup de nos concitoyennes et concitoyens ont le regard tourné vers le dieu tout puissant l’eternel des armées pour qui le regne est basé sur la justice et l’equité l"integrité la fraternité la solidarité la tolerance le pardon et l’inclusion de toutes les forces vives de la nation pour construire le pays .
    Dieu dit dans ces commandements premiers tu aimeras ton dieu plus que quiconques et tu aimeras ton prochains ton frere plus que tout . c’est le prix a payer pour obtenir la benediction de dieu veritablement . il travailler a utiliser le potentiel intrinseque de toute ces forces vives pour l’atteintes des objectifs du burkina qui sont inclus dans les objectifs du millenaires la reduction de la pauvreté l’education la sante les service sociaux de base l’agriculture l’eau potable pour tous la transformation du soleil qui nous brule en enerfie solaire photovoltaique , l’employabilité des jeunes en creant plus d’opportunités d’emploi , le respect scrupuleux des principes et droits fondamentaux au travail , l’amelioration de la couverture sociale pour tous enfin et surtout la promotion du dialogue ocial et de la concertation permanente avec toutes les parties prenantes a lasphere politique et sociale du pays en temoigne le prix nobel de la paix 2015 decerné au quarté Tunisien pour leur sens elevé de l’inclusion au niveau politique social et democratique. seul la voix des urnes va dicter en democratie le choix du peuple et c’est ce qui est durable le peuple est souverain et l’on pourra seulement eclairé son choix que par des campagnes politiques ou electorales pour presenter pour chaque parti politique les forces et faiblesses du parti et les opportunité et menaces pour le peuple et il revient au peuple de faire son choix definitif .
    tout imposition et toutes strategies d’exclusion entraine le manque de cohesion social et dfficilement l’atteinte des objectifs du pays comme dieu le dit comme comandement tu aimeras ton frere comme toi meme c’est a cette condition que je vous benirai unissons nous liberer tous les prisonniers et construisons ensemble le Burkina faso qui notre pays a tous je vous remercie .
    KONE

    Répondre à ce message

  • Le 28 octobre 2015 à 22:27, par wedaga En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Bravo ! Bravo ! Bravo au CNT et au gouvernement de la transition. A part la Révolution d’Août 1983, aucun autre régime n’a aussi changé profondément le Burkina et donné de l’espoir à sa jeunesse. On vous rappellera si les élus du 29 Novembre ne marche pas dans le chemin que vous leur avez tracé. Dieu vous bénisse !

    Répondre à ce message

  • Le 29 octobre 2015 à 06:17, par ka En réponse à : Discours du président du Faso au CNT : Michel Kafando réaffirme la légitimité du CNT

    Le têtu internaute Kouadio, mets-toi dans ta petite tête que tous les crimes commis pendant la révolution inachevée de Thom ont été téléguidé et fomenté par le même tueur votre maître Blaise Compaoré alors ministre de la justice et numéro deux de la révolution. Laisse Thom reposé en paix et tous ses compagnons que vous aviez tués. Le peuple veillera qu’on te trouve, et tu accompagneras tous le criminels a l a MACO, ou dans une prison dans le pays ou tu te trouves pour narguer le président Kafando et sa transition d’autres comme toi sont dans les verrous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés