Deuxième région militaire : Jean Charles Somé est le nouveau commandant du 20ème RCAS

lundi 26 octobre 2015 à 21h20min

« Venir à bout du phénomène grandissant du terrorisme », c’est ce défi que souhaite relever le lieutenant-colonel Jean Charles Somé, le tout nouveau commandant du 20ème régiment de commandement d’appui et de soutien (RCAS). Son installation a eu lieu, lundi 26 octobre 2015 à Bobo Dioulasso, par Gilles Bationo, commandant de la deuxième région militaire, en présence d’autorités militaires et administratives.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Deuxième région militaire : Jean Charles Somé est le nouveau commandant du 20ème RCAS

Lieutenant-colonel Jean Charles Somé, 52 ans, père de quatre enfants a désormais pour mission le commandement du 20ème régiment de commandement d’appui et de soutien. Une mission qui consiste essentiellement à l’administration du personnel de l’état-major de la 2ème région militaire et des services régionaux (santé, intendance, génie, transmission, matériel…), l’appui aux régiments de combat et leurs soutiens logistiques pendant l’engagement. Et pour mieux remplir ces missions, le RCAS est structuré en trois compagnies notamment : une compagnie de commandement et des services qui assure l’administration des personnels, une compagnie des services généraux qui assure le soutien logistique, et enfin, une compagnie d’appui et de reconnaissance qui s’occupe de l’appui et la reconnaissance.
Nommé le 14 septembre dernier, en remplacement du cher de bataillon Elie Tarpaga, le lieutenant-colonel Somé a sous sa coupe une unité militaire qui présente d’autres particularités en ce sens qu’elle vient en appui au niveau du service de santé et de l’assainissement de la région des Hauts-Bassins. Le 20ème RCAS avec le centre régional des brûlés, assure les soins des grands brûlés référés au Centre hospitalier universitaire Souro Sanou. Le service Génie militaire assure également par son véhicule la vidange des fosses septiques au profit des populations des régions des Hauts-Bassins, des Cascades, du Mouhoun et du Sud-Ouest. L’insigne du régiment qui est une grenade symbolise la puissance de feu de l’unité et sa devise : « Vaincre par l’effort ».
Cette devise, Jean Charles, qui compte plusieurs diplômes, certificats, de nominations et de missions, entend faire sienne en mettant l’accent sur la formation de ses hommes en vue d’accomplir les missions de l’unité. Conscient du phénomène du terrorisme grandissant sous nos cieux, le tout nouveau commandant pense réorienter les missions pour mieux le combattre car dit-il : « le terrorisme n’est plus une guerre moderne. C’est une guerre asymétrique qui requiert beaucoup d’efforts parce qu’il est très difficile de venir à bout du phénomène ». Le privilège de commander ce corps démontre selon lui de la confiance placée en lui par la hiérarchie militaire, d’où sa promesse de relever les défis qui se présenteront. Gilles Bationo, commandant de la deuxième région miliaire, pour sa part, a enjoint les éléments à obéir à leur nouveau chef, pour le bien du service, l’exécution des règlements militaires, l’observation des lois, gage d’un succès des armes au Burkina.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés