Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

mardi 20 octobre 2015 à 03h14min

Au cours d’un point de presse, animé ce lundi 19 octobre 2015 à l’éducation ouvrière, Mamadou Barro, Secrétaire général de la Fédération des syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la recherche a porté à la connaissance des journalistes que le personnel de l’institut international de l’ingénierie de l’eau et de l’assainissement (2IE) observera une grève de 72 heures à compter de ce jour. Assisté des délégués syndicaux de l’école, ils exigent le respect des dispositions du code du travail ainsi que le respect des textes de cette prestigieuse école.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

Qu’est-ce qui justifie cette nouvelle poussée de fièvre dans une structure connue pour son excellence du fait de la qualité et l’engagement professionnels de son personnel ? Selon le secrétaire général de la Fédération des syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la recherche (F-SYNTER), Mamadou Barro, les faits à l’origine du déclenchement de cette action sont d’une extrême gravité sur le plan du droit du personnel. Selon lui, tout d’abord, le droit syndical n’est pas reconnu par la direction de 2iE, en témoigne le refus de reconnaitre la structure F-SYNTER. Ensuite, l’existence des délégués du personnel légalement élus sous la bannière syndicale de la F-SYNTER est refusée par la direction qui a tenté vainement de leur substituer une structure dénommée « Collectif sauvons 2iE ». Enfin, le mépris affiché vis à vis de la législation du travail et des institutions officielles chargées de son application, manifesté notamment par le refus de prendre en considération l’avis négatif de la direction régionale du Travail du centre sur le licenciement du délégué de personnel Fréderic Traoré.

A ce jour, à en croire le SG, le bilan anti travailleur depuis la prise de service du directeur général, Hama Maïga, en Décembre 2013, fait état de neuf licenciements, dont trois délégués syndicaux ; trois autres délégués sont sous menace de sanction. Aussi, dix contrats à durée déterminée ont été rompus ; 28 travailleurs ont démissionné ou ont été poussés à la démission ; les intimidations et les menaces sont érigées en règles de management du personnel.
« Ces différents actes et bien d’autres contre les étudiants ont été posés dans le mépris total des textes de 2iE et de la législation du travail de notre pays, mettant les responsables de cette entreprise, en particulier le DG, au dessus des lois » s’est indigné M. Barro.

Face à ces attaques frontales et répétées de la direction de 2iE à l’encontre des droits des travailleurs, en particulier les droits syndicaux, la F-SYNTER prend l’opinion à témoin et interpelle, de ce fait, les autorités du pays sur leurs responsabilités quant à la cessation de ces attaques ainsi que la levée sans condition de toutes les mesures anti travailleurs prises par la direction. Egalement, il est attendu d’elles des solutions satisfaisantes, dans les meilleurs délais, au risque de voir la question de 2iE devenir une question nationale au niveau de la F-SYNTER.

Phase des échanges

Avez-vous approché le premier responsable de l’école pour une médiation ? Le SG dira, « Comme ils ne reconnaissent pas la F-SYNTER, nous n’avons pas eu l’occasion de le faire. Néanmoins, nous avons voulu participer comme la loi nous le reconnait aux Assemblées générales convoquées par notre structure à au moins trois reprises et on a été bloqués à la porte. Nous lui avons fait parvenir une note pour l’informer de la mise en place de notre structure. Comme réponse, il nous fait comprendre que la loi (sans préciser de quelle loi il s’agit) ne permet pas qu’il y ait des délégués syndicaux à 2iE.
Le délégué du personnel, N’Diaye Sina de renchérir :« une médiation a été mise en place, en juillet, sur recommandation du conseil d’administration pour une période de trois mois. C’est seulement le 3 septembre que la 1ère rencontre a eu lieu. Dix jours après nous avons organisé la 2ème ; la 3ème quant à elle n’a pas encore eu lieu que déjà certains de nos collègues sont licenciés. Devrons-nous attendre que nous soyons tous licenciés avant de réagir ? Non ! C’est pourquoi nous avons décidé de ne pas attendre les conclusions de cette médiation ».
Jusqu’où êtes-vous prêts à aller pour vous faire entendre ? M. Barro répondra « pour l’heure, je puis vous dire que la F-SYNTER ne se laissera pas faire. Si les autorités ne s’assument pas, on sera obligé d’arriver à une étape que personne ne souhaite ».

La conférence de presse a été rehaussée par la présence du président de l’Association internationale des parents d’élèves de 2iE, Alexandre Somé dont l’enfant a été exclu à cause des prises de positions de son père.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 octobre 2015 à 07:14, par dambol
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Eh la F-SYNTHER !!! Allez à l’information !! Évitez d’improviser des rencontres surtout sur des sujets pour lesquels vous n’avez pas tout l’éclairage. Une fois de plus, le syndicalisme ce n’est pas cela. Pensez-vous acceptable qu’un professeur qui falsifie les notes, ou qui refuse de déposer son sujet soit maintenu dans un établissement ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 07:26, par dambol
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Eh la F-SYNTHER !!! Allez à l’information !! Évitez d’improviser des rencontres surtout sur des sujets pour lesquels vous n’avez pas tout l’éclairage. Une fois de plus, le syndicalisme ce n’est pas cela. Pensez-vous acceptable qu’un professeur qui falsifie les notes, ou qui refuse de déposer son sujet soit maintenu dans un établissement ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 08:04, par COB
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Rien que du faux autour de cette école.
    Giniès a produit et vendu du vent à propos de cette école avec une campagne de marketing tout azimut notamment sur RFI. Ceux qui ont embauché les sortants de cette école de ces dernières années peuvent en témoigner. On rentre au 2ie suivant la capacités des parents à payer et on progresse en achetant les notes pour bon nombre qui y sont rentrés sans niveau, mais ayant les moyens de soudoyer des profs.
    Les profs qui ont des capacités ont préféré partir et surtout les médiocres restent à ce jour.
    A propos de syndicalisme : quel est le statut de cette école. Elle jouit à ce que je sache de privilèges diplomatiques quand bien même je pense que ce statut ne sied pas. Une grande tricherie comme pour bien des manières de fonctionner de cette école.

    Le 2ie est vraiment dépassé. La mentalité des acteurs ne peut plus évoluer dans le bon sens.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 08:51
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Le système mis en place à 2iE doit être démantelé. Cet institut a bénéficié de subventions à deux reprises de la Banque Mondiale que devra rembourser le contribuable burkinabè. Le Président du Conseil d’Administration (PCA) est proposé par le Directeur Générale, ce qui pose déjà un problème dans la vie de l’institut et dans les mesures à prendre qui peuvent ne pas être en faveur du DG. Le SG du ministère de l’agriculture du Burkina Faso, qui est le PCA adjoint le pipe mot de ce dysfonctionnement après la lecture finale du communiqué à la fin par exemple du dernier Conseil d’Administration (CA). Une bande d’amis tourne au ridicule un CA et les lois du pays hôte. Cette histoire d’enclave diplomatique et de statut de diplomate doit être retiré au plus vite à cet institut et l’état doit pouvoir voir clair dans les prêts qu’il contracte pour cet établissement. Si la Direction de cet établissement ne le veut pas qu’il délocalise l’institut dans un autre pays et que les infrastructures soient remises au Burkina Faso.
    Un institut qui jusqu’en 2013 avait plus de 200 employés sans une direction des ressources humaines a maintenant une direction des ressources humaines et les droits des travailleurs sont bafoués par le DG et le DRH qui en plus est un burkinabè. Quand cela arrangeait, l’actuel DG, la section Synther 2iE a été mise en place, le DRH lui-même en son temps responsable des Ressources humaines a supervisé l’élection des délégués du personnel. Aujourd’hui cette même personne travaille au renvoie des délégués. Après GINIES, des délégués ont reçu la somme de 10 millions pour avoir travaillé pour l’arrivée de l’ex DGA au poste de DG. Ces personnes aujourd’hui militent dans le collectif sauvons 2iE, pour ses avantages indus. La lutte menée n’est pas contre les avantages que les membres du collectif sauvons 2iE ont eu ou recherchent mais contre l’arbitraire. Vous membre du collectif sauvons 2iE, vous le savez bien, 2iE perd des procès par les comportements néfastes de certains d’entre vous bien que vous avez le DRH avec vous : cas de Sandrine LALANNE, Fréderic TRAORE,
    Les procédures en matière de licenciement ne sont pas suivies bien que ce DRH soit dans ce collectif. Depuis, le temps de GINIES un rapport d’audit sérieux n’a pas été fait. Le F Synther a demandé un audit d’un cabinet indépendant, pourquoi, la direction générale ne s’engage pas au côté du syndicat sur cette action. Vers la fin de l’ère GINIES c’est audit par ci, audit par là, mais après le départ de GINIES, plus rien de cela, les rapports produits sont tenus secrets (rapport d’audit, rapport sur la grille salariale) et pourtant au dernier Conseil d’Administration vous avez tenté de faire passer une grille salariale qui n’avait pas été discuté au préalable avec les délégués et pourtant il avait été demandé les observations du personnel sur une proposition de grilles. Affaire à suivre

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 08:51, par naz
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    pourquoi c’est toujours au 2ie il ya des problèmes ? dans les autres écoles dans les autres pays ,on na pas les mêmes mouvements comme ici à Ouagadougou. A cette allure ,notre prestigieuse institut perdra de sa notoriété au profit d’autres.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 09:14, par Le transitaire
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Ah là ça sans le roussi. Il y a quelque chose que ne tourne pas rond. Si ce qui est reproché au DG est fondé, c’est vraiment dommage car on finira par avoir sa peau et ça ne fera que faire jaser les syndicats qui, telle une tente à la Kadafi, cache de brebis galeuses qui ne méritent que d’être fouetter. Mais voilà qu’un DG "trop rigoureux" ou trop orgueilleux vient leur dérouler le tapis rouge.
    Quant à l’enfant renvoyé, est-ce vraiment pour des prises de position de son géniteur ou parce que l’enfant s’est adossé au "président de l’Association internationale des parents d’élèves de 2iE" pour se montrer intraitable ?
    J’aime me mettre du côté de l’administration jusqu’à ce qu’on me prouve qu’elle déconne vraiment. Il me semble, si rien n’est fait, que pour le cas précis je risque de jeter l’éponge.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 09:24
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Dambol, as tu déjà enseigné ? Il n’y a pas de falsification de notes. Quand tu fais un examen après l’examen les notes sont communiquées, il y a après cela une session de rattrape. Si tu as une fois fait des études tu comprendras qu’après l’examen de rattrape il faut une actualisation des notes. Alors après le second tour du BEPC, il y a des falsifications de notes, après le second tour du bac il y a des falsifications de notes ? Au cas où il y aurai des falsifications de notes, l’enseignant incriminé devrait passer devant un conseil de discipline, que les faits soit constaté avant de licenciement. Voilà Dambol, il semble que ton pseudo veut "bête" dans une langue locale, mais certaines de tes prises de positions sans une profonde analyse te conduiront à l’être. la conférence de presse tu n’y étais pas le F SYNTHER si. Sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 09:29, par levigilant
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Bravo à vous !!!!!! voici ce que devraient faire les travailleurs des EPE où c’est le copinage ou riennnnnnnnnnnnnn

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 09:33
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    l’Association des parents d’étudiant a été mise sur pied à la suite de mouvement des étudiants cette année. Les parents d’étudiant voulaient mieux comprendre les problèmes que posaient les enfants et tenter de trouver une solution aux cris de coeur des étudiants. Comme les parents voulaient comprendre le fonctionnement de l’institut, le DG n’a trouvé mieux à faire que de décapiter cette association. L’exclusion de l’enfant, du Président de l’Association vise uniquement à ne pas avoir une personne externe qui fourre son nez dans les affaires de l’institut. On n’exclus pas un étudiant sans conseil de discipline et pour insuffisance de résultats. Que l’association des parents d’étudiant s’intéresse au fonctionnement de 2iE, ce n’est pas l’étudiante L’association des femmes scientifique devait s’impliquer dans cette histoire car c’est une étudiante que l’on exclus pour des prises de position de son père. A quand la promotion des filles/ femmes scientifiques avec ces pratiques retrogrades.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 09:37
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Il faut que ces syndicalistes arrêtent de foutre la pagaille dans nos institutions et surtout de formation. On voit ce que deviennent nos universités. Maintenant ils s’en prennent à nos centres d’excellence telle que 2iE. S’il n’ont pas la bonne information, il faut qu’ils partent à la source pour avoir les vraies raisons des licenciements ! On ne peut pas comprendre que des enseignants qui falsifient des notes ou refusent de remettre des épreuves d’examen soient soutenus par les syndicats tout simplement parce que ces enseignants ont adhéré au F-SYNTER ! A croire que ces syndicats militent pour la médiocrité dans nos universités et centres de formation. Le DG de 2iE a instauré la rigueur dans l’excellence, et cela pose problème à beaucoup de personnes, au risque d’en vouloir à toute l’institution !

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 09:39, par Le Sage
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Eh vous les travailleurs de 2iE ! on ne scie pas la branche sur laquelle on s’assoit. votre soif aveugle de vengeance contre votre DG vous conduira droit au mur et tout le monde y perdra. Si telle est votre intention vous ferez la honte du monde.
    N’oublier pas que des établissements fantoches qui se créent ici et là se frotteront les mains face l’étalage des propos mensongers sur votre 2iE qui malgré tout fait la fierté de l’Afrique
    Éloignez vous des syndicalistes qui ne savent que détruire.
    L’avenir nous donnera raison.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 09:48, par Le Sage
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Que de haine, de jalousies et de méchanceté dans cette affaire. Maiga a ce que je sache n’a pas dilapidé les biens de l’institut comme Paul Giniès l’a fait. il n ’a pas accordé de faveur ni traité avec des affairistes dont certains sont aujourd’hui en prison.
    Laisser ce Monsieur travailler tranquillement si vous vous reprochez rien.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 10:09, par Tuire
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Si ma mémoire est bonne cette institution qui a connu des problèmes en 2013 continue de stagner dans cette lancée.Le DG en question était venu en remplacement de GINIES ,confirmé par la suite il n’a pas su opéré les changements qu’il fallait et même que sa gestion est douteuse puisqu’il est resté entouré par la même équipe, un SG imbu de sa personne et très arrogant, un chef du personnel élevé au rend de DRH incompétent qui ne pratique que l’administration du personnel (pratiques révolues), au lieu du Management des RH, des DAF recrutés a tours de bras qui ne connaissent pas le syscohada parce qu’ils sont des expatriés venus d’Europe ou du canada,alors que du potentiel existe ...en somme le DG n’a pas fait de ménage autour de lui mais a préféré travailler avec une équipe médiocre. Mr le DG même avec un statut d’enclave diplomatique il existe des conventions et ces conventions entre 2IE et l’etat Burkinabé meritent qu’on les respect peu importe votre nationalité ou votre grade.En 2 ans vous n’avez que des problemes a gérer.Revoyer ses multiples conseillés autour de vous et travailler à pereniser cette ecole ou montrer nous votre courage en demissionnant...Aussi recouvrer les cotisations des pays,maitriser vos depenses et arretez de jouer au dur, au mechant alors que vous laissez faire certaine personne.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 10:13
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    A pauvre burkinabè, il n’y a qu’au Burkina Faso pays des hommes intègres où l’on peut permettre à un étranger avec son staf managériale de malmener les institutions et les lois du pays. Le ministre de tutelle demande un RDV au DG de l’Institut, qui ne répond pas ou va en mission sans jamais rencontre son ministère de tutelle, l’inspection du travail rejette une décision de licenciement et le DG passe outre, les délégués syndicaux sont licenciés sans avis de l’inspection du travail. C’est quel Pays ???
    le DRH lui même un ancien de l’inspection de travail ? Le ministère de tutelle est inactive face à un DG qui le nargue. Que le SG du ministère s’exprime pour que l’opinion nationale se fasse une idée. Quelle honte !!! le DG doit être renvoyé pour insubordination à son ministère de tutelle, usurpation de titre de professeur du CAMES, faux et usage de faux, trouble à l’ordre publique pour réquisition de la force publique à des fins malhonnêtes, et DRH pour violation répétée des textes régissant le travail au Burkina Faso, les directeurs burkinabè démis de leur fonction, pour participation à la désobéissance de l’autorité publique, et participation à la violation des lois du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 10:32, par Sampawindé
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Certaines fois, mieux vaut épouser la sagesse que de piquer des folies. Cette affaire de 2IE n’aura que des vaincus, car personne ne s’en sortira "vivant", à moins que vous (employeur-employé) ne décidiez de vous parler dans le calme. C’est du reste ma prière pour vous.
    Organisez donc une rencontre hors de Ouaga (loumbila beach) pour discuter dans le calme autour d’un repas. L’inspection du travail et/ou le syndicat pour entériner les accords qui en sortiront. C’est une doléance à l’endroit de l’administration car c’est elle qui payera la facture.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 11:38, par Zalico
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    De grâce Mr le Directeur Général, mettez de l’eau dans votre vin afin que nos enfants puissent terminer leurs études. Prenez en compte les préoccupations des profs bon sang. Arrêtez de faire perdre à cette école de renom, sa renommée. Très amicalement.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 11:42, par levigilent
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Le Gouvernement doit tout simplement nationaliser cette école. Dans tous les cas, tous les pays sont entrain de retirer leurs étudiants de l’école. Il faut trancher dans le vif pour éviter le naufrage total de l’institution

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 13:01, par Brotteaux des Illettes
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Association de parents d’élèves pour des enfants qui sont tous majeurs ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 13:32, par Gypsie
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Mettez de l’eau dans votre vin chers personnel super payé, vous n’imaginez pas les salaires de vos semblables dans la fonction publique. Vous êtes des privilégiés et cette grèves est inutile, si le licenciement est abusif l’inspection du travail est là pour rendre justice et obliger la direction à céder. Pourtant malgré tout ce remue-ménage il n ’ y a plus de chambres disponibles au 2ie à Kamboincé. Ca ressemble à une grève des non récompensés (ceux qui ont fait partir Mr Ginies).

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 14:14
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    c’est simple si la Direction Générale de 2iE veut être crédible et sincère qu’elle laisse son ministère de tutelle diligenter un audit organisationnel et financier.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 14:19, par ZZ
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Tous mes encouragements a mes nobles profs qui lutte pour la défense de leurs droits . je regrette et j"ai mal au cœur que des profs que je connais et que j"apprécie non pas par sentiments mais par leur compétence et le sacrifice qu"ils consentent pour la formation de l" élite soient traites avec de telles bassesses . mais a tous cela qui pense que 2ie rhume avec négociation de note et de falsification de note ;qu"ils se réveillent. Quant a ceux la qui veulent établir un lien de comparaison de la formation a 2ie avec les universités n"ont qu"a faire pardon. faite attention ,si un étudiant de 2ie parle de mal de 2ie ;demande lui ses relevées de notes, vous verrez qu"il a été renvoyé par incompétence. et pour les malhonnêtes entreprises se plaignent de la compétence de certain étudiants de 2ie doivent savoir que ce ne sont pas les vrais étudiants qu"ils recrutes mais ce sont les rejetons de 2ie c"est a dire les renvoyés. Quant au DG il doit savoir que 2ie n"est pas une entreprise familiale ou il doit faire primer ses sentiments. LE DG et le personnel enseignant doivent le plus tôt possible trouver une issue a leur maning de jeune fille car nous ne somme a 2ie pour leur beauté. pain et liberté pour le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 15:10
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    J’étais comme beaucoup d’entre vous sur le forum à n’écouter que les versions dehors, notamment des délégués, syndicats et personnes extérieures. Mais, en tant que parent d’étudiants, je me suis rapproché de la direction de 2iE pour mieux comprendre et même discuté avec certains enseignants de ma fille. Ces délégués et ceux/celles qui les suivent sont en train de faire écroulé l’institut car les enseignants licenciés ont falsifié des notes pour, souvent des faveurs sexuelles. En tant que parent, je ne vais jamais accepte cela et je demande au DG d’appliquer dans toute sa rigueur le règlement de l’école, quitte à vider ses enseignants vicieux, pour le rayonnement et la notoriété de l’institution. Ma fille m’a également confirmé certains faits graves de ces enseignants licenciés. Il faut mettre de l’ordre dans cette école ! cela est également valable pour le Burkina tout entier !

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 22:03, par ZARATUSTRA
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Quelques questions à la F-Synter :
    1. Il paraît que 2 délégués ont fait défection. Les avez vous entendus puisqu’ils ont été aussi élus sous votre bannière ?
    Si oui, qu’ont ils dit ? Sinon, c’est de la légèreté et de la partialité.
    Ce serait alors indigne d’un syndicat qui se respecte.
    2. Le contrat à durée déterminée oblige-t-il l’employeur à le reconduire automatiquement ?
    3. Avez vous vérifié les chiffres sur les licenciements, démissions et autres que vous communiquent vos délégués du personnel et délégués syndicaux ?
    4. Savez vous que le 19 octobre, 1er jour de votre grêve de 72h, certains de vos "militants", de l’Education Ouvrière où de leur domicile, traitaient leur mail de service ? N’est-ce pas Sylvie Ouédraogo ?
    5. Savez-vous que d’autres passent au service pour créer de la diversion ? N’est-ce pas Fourétou Koné
    6. Avez- vous remarqué que sur les photos prises à l’Education Ouvrière, la plupart de vos grévistes se cachaient le visage ?
    7. Savez vous qu’au second jour de la grève, des enseignants grévistes ont rejoint les classes ? Alors faites votre propre opinion sur votre lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 22:17, par HOR YIRO
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Le syndicat demande que les autorités burkinabè prennent leur responsabilité. Il ne faut surtout pas que le SG du Ministère de tutelle de 2ie soit commis à cette tâche car il est loin d’être blanc dans cette affaire. Et c’est peu dire.
    Certains internautes préconisent la nationalisation de l’institut. Que des travailleurs continuent à suivre aveuglement ce syndicat qui a des pratiques d’une autre époque.Ils gouteront aux délices des perdiems de la fonction publique. Ça leur fera d’ailleurs le plus grand bien après avoir été si grassement rémunérés.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 22:42, par haaaa vérité
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Mon œil oui, qu’elle rigueur un clan de camaraderie de bandits de hors la loi, ceux qui disent s’approcher de la direction pour comprendre ce n’est pas sage, approcher vous des vrais personnes ou disons de ceux qui subissent le martyr à savoir les étudiants. le 2IE existe par ce que il y a des étudiants c’est vers cette entité que vous devriez plutôt vous diriger pour mieux comprendre au lieu de vous diriger vers la direction qui ne vont faire que vous embrouiller et vous faire rêver. certes l’ancien DG à fait des erreurs mais au moins lui il avait du mérite à son temps étudiant n’a jamais grevé. au moins les organismes étaient présent, il y avaient des frais projets.l’étudiant était au centre des objectifs, maintenant renseigner vous bien étudiant est laissé à lui même, il ne sait plus quand est ce qu’il commence les cours ou quand est ce qu’il finit les cours. s’il a un problème vers qui tourner ? s’il essai de se plaindre on brandi la menace de renvois. renseigner vous bien combien de nouveau étudiant son inscrit vous direz que le nombre importe peu. mais combien d’organisme font encore confiance à l’école. dans quelle structure sérieuse on renvois sans preuve, sans avertissement allez y savoir la suite........ le DG ne fait que prendre les étudiants en otage. sinon pourquoi refuser les propositions de contrôle s’il est vraiment clean et rigoureux comme il le prétend

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2015 à 09:43
    En réponse à : Malaise à 2iE : Le personnel décrète une grève de 72 heures

    Ma seule prière est que ce soit disant DG dégage à jamais de cette école
    Nous étudiants sommes fatigué de ce vagabond.
    Seul dieu nous libérera de ce maiga et kouame

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés