Fiscalité et SYSCOA révisé : Le MESS met ses enseignants et encadreurs au diapason

mardi 20 octobre 2015 à 02h28min

Afin de mettre à jour les connaissances des enseignants et des encadreurs pédagogiques des filières économie et gestion, droit sur la fiscalité des entreprises au Burkina ainsi que le SYSCOA (Système Comptable Ouest Africain) révisé, le ministère des enseignements secondaire et supérieur a organisé un atelier en fin de semaine dernière à Koudougou dans la région du centre-ouest. Ce rendez-vous studieux a mobilisé plusieurs participants venus de l’ensemble du territoire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fiscalité et SYSCOA révisé : Le MESS met ses enseignants et encadreurs au diapason

La formation a été assurée par des spécialistes (inspecteurs des impôts et de l’enseignement secondaire) du domaine et a allié théorie et pratique. Pour le directeur régional des enseignements secondaire et supérieur, Bonaventure Méda, qui a présidé les cérémonies, les notions développées au cours de cet atelier contribueront à une harmonisation des vues sur les apprentissages et, partant, à une meilleure formation des élèves. D’où son invite aux participants à s’engager à accompagner leurs collègues enseignants ou encadreurs pédagogiques qui n’ont pas eu l’occasion de prendre part à l’atelier, à actualiser leurs connaissances sur les thèmes traités. « Je vous exhorte à dynamiser les conseils d’enseignement et à avoir entre vous, des rencontres périodiques, en vue de vous imprégner des différentes évolutions liées aux éventuelles mutations. Par ailleurs, je puis vous assurer que vos recommandations seront examinées avec la plus grande attention afin d’assurer une introduction réussie de ces nouvelles thématiques dans la formation des élèves », a suggéré M. Méda, représentant son ministre de tutelle. Soulignant que dans un contexte international marqué par la culture de l’excellence et de résultats, travailler à léguer à la jeune génération les compétences requises demeure le leitmotiv du ministère.

Le but de cet atelier, rappelle le directeur régional, est de mettre à jour, les connaissances des enseignants et des encadreurs pédagogiques des filières économie et gestion, droit sur la fiscalité des entreprises au Burkina ainsi que le SYSCOA révisé. C’est pourquoi il s’est réjoui que cet objectif soit atteint au regard du rapport et de l’évaluation faite des travaux.

Cet atelier de remise à niveau qui se tient dans le sillage de la rentrée scolaire (rentrée marquée par un ‘’léger retard’’), a été mis à profit par le représentant du ministre, Bonaventure Méda, pour demander encore plus d’engagement et de patriotisme aux acteurs de l’éducation afin de conduire l’année 2015-2016 à bon port. « (…). Il faut tout faire pour que le temps perdu puisse être rattrapé par notre engagement et notre patriotisme », a-t-il insisté.

Pour la directrice de la formation continue et de l’insertion, Zourata Yameogo, cet atelier s’imposait au regard des mutations et de la révision du SYSCOA en cours. « Donc, la stratégie que nous avons adoptée au niveau de la direction générale était de mettre en place un groupe de travail composé des professionnels de la filière, notamment des inspecteurs des impôts de la direction générale des impôts, des inspecteurs de l’enseignement secondaire technique et professionnel et des enseignants qui nous ont permis de cerner réellement les difficultés et les besoins en matière de fiscalité et de SYSCOA révisé. A partir de ces besoins exprimés, le groupe de travail a élaboré des documents de formation… », a expliqué la directrice, mme Yaméogo, ajoutant que presque tous les établissements publics du Burkina ont été ‘’touchés’’ par cette formation qui a mobilisé plus de 80 participants. Elle confie qu’après cette étape, cap sera mis sur le privé.
Au terme des travaux, les participants ont recommandé la révision des programmes d’enseignement. Toute chose qui, selon eux, va répondre du coup à plusieurs attentes exprimées au niveau de l’enseignement technique. Notamment celles relatives à l’adéquation entre enseignement et marché de l’emploi.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 octobre 2015 à 11:15, par ESTHER
    En réponse à : Fiscalité et SYSCOA révisé : Le MESS met ses enseignants et encadreurs au diapason

    Belle opportunité pour les enseignants bénéficiaires de cette formation à l’orée de cette rentrée scolaire. Je pense que cette fois-ci, on a songé à inclure les enseignants de l’option secrétariat-bureautique qui sont vraiment les parents pauvres de cet ordre d’enseignement. Ces modules sont des outils dont ils ont besoin, pas pour les enseigner mais pour les utiliser dans leur enseignement par exemple les calculs de coûts administratifs, l’établissement des documents commerciaux... Vivement une réforme des options (comptabilité et secrétariat) en plus de la relecture des programmes de l’ETP pour coller à la réalité professionnelle. Le fait d’exclure le secrétariat-bureautique de Economie et gestion est incompréhensible.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 15:31, par diane
    En réponse à : Fiscalité et SYSCOA révisé : Le MESS met ses enseignants et encadreurs au diapason

    BONNE VENT A CETTE RÉVISION DU SYSCOA

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés