Situation nationale : Les diplomates prennent le pouls au ministère des affaires étrangères

vendredi 16 octobre 2015 à 23h22min

Le ministre des Affaires Étrangères et de la coopération régionale a rencontré les chefs de missions diplomatiques accrédités au Burkina Faso ainsi que les représentants d’organisations internationales ce vendredi 16 octobre à Ouagadougou. Il s’agissait pour Moussa Nébié de faire le point de la situation nationale et d’exprimer sa gratitude à ces partenaires pour leur solidarité au peuple burkinabè, surtout pendant le putsch de septembre dernier.

Situation nationale : Les diplomates prennent le pouls au ministère des affaires étrangères

Depuis sa mise en selle en novembre 2014, la transition bénéficie du soutien de ses « amis ». Réunis au sein du Groupe international de soutien et d’accompagnement de la transition (GISAT), ils avaient lors de leur 4e session, tenu le 15 septembre, exprimé leur satisfaction sur la conduite du processus et réaffirmé leur engagement à accompagner le pays jusqu’à l’organisation des élections. Même lors du putsch de l’ex-RSP, ces partenaires ont participé activement aux négociations pour le retour de la stabilité. C’est fait et les Burkinabè iront aux urnes le 29 novembre prochain. Tout cela, le ministre Moussa Nebié a tenu à le dire de vive-voix à l’ensemble de ces « observateurs » tout en les remerciant pour la dynamique enclenchée. C’est l’objet de cette rencontre capitale à laquelle ont pris part le ministre de l’économie et des finances et le secrétaire général du ministère de la défense.

Après un huis clos de plus d’une demi-heure, le doyen du corps diplomatique Mbatna Bandjang, ambassadeur du Tchad, confie que les échanges ont porté sur l’organisation des élections, leur sécurisation, ainsi que de la situation économique de l’après putsch. A l’en croire, le ministre de l’économie et des finances Jean Gustave Sanon a rassuré les diplomates qu’il n’y aurait aucun problème pour la tenue du scrutin le 29 novembre 2015 quoi que plusieurs secteurs aient été touchés par le coup d’Etat.

Quant au SG du ministère de la défense, le colonel major Alassane Moné, il a également tenu un discours « optimiste » sur les opérations de sécurisation des élections et celle du territoire burkinabè qui sont actuellement en cours.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés