Grande conférence des couples édition 2015 : Les fidèles édifiés sur « L’œuvre du Dieu de l’impossible »

lundi 12 octobre 2015 à 21h05min

L’Eglise biblique de la vie profonde du Burkina Faso a animé, le samedi 10 octobre 2015, au Comptoir burkinabé des chargeurs (CBC), la conférence des couples, Edition 2015. Placée sous le thème « l’œuvre du Dieu de l’impossible », elle a été présentée par le Pasteur national de l’église, Etienne S. Pitroipa. Aussi, les Pasteurs Congo et Kiny Isidore ont rehaussé la cérémonie de leur présence.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Grande conférence des couples édition 2015 : Les fidèles édifiés sur « L’œuvre du Dieu de l’impossible »

Chants, prières, adorations et témoignages ont émaillé l’édition 2015 de la conférence des couples, du ministère de la vie chrétienne profonde, à cette date du 10 octobre 2015. Pour la circonstance, des couples ont convergé de divers horizons de la capitale pour prendre une part active à cette rencontre. L’affluence était telle que la salle de conférence du CBC peinait à contenir le monde. Placée sous le thème « l’œuvre du Dieu de l’impossible », elle a été traitée sous 3 angles par le pasteur Etienne S. Pitroipa : l’impossible dans la vie du couple ; l’indispensable dans la vie et dans le mariage, et l’impact inimaginable de la grâce du Dieu.

Selon l’orateur de la conférence des couples, il était important pour le ministère de revenir sur les principales causes des crises qui minent les foyers et les familles de nos jours. « Il n’est pas rare d’entendre dans les couples : ce n’est pas possible, on ne peut plus vivre ensemble, il y a des problèmes incorrigibles ». C’est au regard de cette situation que le ministère de la vie chrétienne profonde a opté de porter la réflexion sur le thème « l’œuvre du Dieu de l’impossible ». Ce thème, de part sa portée, invite les familles à se retourner vers le Dieu souverain, celui-là qui a la solution à tous les problèmes. « Lorsque nous confions nos problèmes à Dieu, tout ce qui semblait impossible devient possible par la puissance de Dieu, par le sang de l’anneau de Dieu et par l’esprit de Dieu. Aussi, il est le Dieu de l’impossible parce qu’il est l’omnipotent qui connait la cause des problèmes et la faiblesse des foyers » a-t-il formulé.

A en croire M. Pitroipa, quiconque qui vient au Dieu suprême retourne dans son foyer avec un nouveau type de vie. Tout ce qui semblait impossible devient possible. L’homme et la femme retrouveront une vie de cohésion, de paix, de bonheur et de compréhension mutuelle. Quant aux enfants, ils seront touchés par la vie de leurs parents.

Pour rappel, l’Eglise biblique de la vie profonde a été fondée en 1973 par le Pasteur William F. Kumuyi, alors professeur de mathématiques à l’université de Lagos. Aujourd’hui, l’Eglise est largement répandue dans le monde entier. Au Burkina Faso, elle s’y est implantée en 1985 et son siège est à Wayalguin. Elle est également présente dans plusieurs provinces du Burkina. Sa mission est d’apporter l’évangile à toute l’humanité, selon le commandement du Seigneur. Au plan national, l’Eglise est dirigée par le Pasteur Etienne S. Pitroipa. Il entreprend des campagnes et des croisades d’évangélisation à travers le pays et Dieu l’accompagne par des signes et des miracles.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Avis de quelques participants

Malo Nanfindia
C’est une belle opportunité qu’il fallait à tout prix saisir. Personnellement, c’est la première fois que j’assiste à une telle conférence. Elle était riche d’enseignements car nous avons reçu beaucoup de conseils en rapport avec la vie de couple. Mettre en pratique ces enseignements ne pourra que contribuer à nous donner une vie de couple assez épanouie. Aussi, ils pourront naturellement impacter sur la vie des enfants. Mes remerciements à tous ceux qui ont œuvré à la réalisation de cette conférence qui vient combler les attentes de certaines personnes. Merci encore au Pasteur national car ce que nous avons réussi comme enseignement est très édifiant. Que tout ce que nous avons reçu comme parole, que le Dieu nous permette de la mettre en pratique afin qu’on ait une vie de famille aisée.

Maïmouna Odile Korhogo/Konaté

Je suis très contente pour ce que j’ai entendu. Cela me permettra de recadrer les choses, comme le pasteur là dit, au niveau de mon couple. Je mettrai en pratique ce que j’ai retenu afin que mon couple soit heureux et que réellement la grâce de Dieu demeure au sein de ma famille. Le pardon est très important dans la vie du couple et quel que soit ce que nos maris viendraient à poser comme acte, nous les femmes devront accepter, comprendre.

Propos recueillis par ALGS

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés