Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

lundi 12 octobre 2015 à 22h54min

Le samedi dernier, des rumeurs faisaient état d’arrestation de djihadistes à Gaoua. Cette nouvelle s’est propagée et a semé la psychose dans la ville. Trois jours après, aucune nouvelle n’a filtré car la grande muette reste muette et poursuit les auditions, nous dit-on.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

A toutes nos tentatives pour avoir des nouvelles sur les présumés djihadistes, cette fameuse phrase nous a été servie : « Les investigations continuent ; lorsqu’il y aura quelque chose, nous rendrons compte à nos supérieurs et enfin vous serez informés ».
Pourtant cela fait trois jours que les populations attendent la confirmation ou l’infirmation de cette information.
Mais que s’est-il passé exactement le samedi dernier à Gaoua ? Selon une source sûre et qui a requis l’anonymat, « il était 12h30 lorsqu’une patrouille du 22ème Régiment d’infanterie commando (RIC) de Gaoua procédait aux fouilles d’une compagnie de la place de retour de ouagadougou pour Kampti. C’est exactement au Pont Poni situé sur l’axe Gaoua- Kampti et Gaoua- Loropéni que les bidasses procèdent à la vérification d’identité de chaque passager. Selon notre source, c’est au cours de cet exercice qu’un des soldats est tombé sur un groupe de sept personnes avec des pièces d’identité étrangères ; visiblement des maliens originaires de Tombouctou. Naturellement, les militaires sont intrigues par leur physionomie et surtout leurs barbes. A la question de savoir où ils allaient, un premier aurait dit qu’ils partaient à Kampti ; puis un autre aurait corrigé qu’ils partaient sur Bouna en république de côte d’ivoire. Mais à la question de savoir chez qui, aucune réponse précise. Ces éléments de réponse ont dû renforcer la suspicion des soldats qui auraient rendu compte à leur hiérarchie. Certainement que d’autres échanges ont eu lieu avant que les gendarmes ne viennent les embarquer pour la suite des enquêtes.

A leur passage avec les suspects djihadistes, c’est la curiosité et la peur qui saisissent les témoins. Telle Yéri Somé, venue pour des achats au marché central de Gaoua. « J’ai eu peur quand j’ai vu les gendarmes avec ces gens, j’ai eu peur en me demandant qui sont ces gens ».

Depuis lors, l’information a pris toute la ville de Gaoua et est même allée au-delà des frontières de la ville. Des informations souvent servies avec "un peu trop de sel" comme on dit sous nos cieux. Sans que jusque-là, la grande muette ne daigne rétablir la réalité des faits.
En effet, aucune autorité militaire ou locale ne dit mot. Pendant combien de temps resterons-nous encore sans la moindre information officielle ?

Dalou Mathieu Da Correspondant régional
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 octobre 2015 à 21:13, par wasiba
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Vous pouvez rester 100 ans sans la moindre information officielle. Il faut savoir que ce n’est pas tout qu’il faut dire. Avec tout ce qui s’est passé au Faso, les populations doivent apprendre à être patientes.

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre 2015 à 21:37, par tengen-biga
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Mon peuple a t-il perdu le Nord ?
    Trois jours seulement et on dirait une éternité.
    Messieurs, êtes-vous de la trempe de Norbert Zongo ? Faîtes des investigations.
    Nos FDS font leur travail. En trois jours peut-on sérieusement donner des informations sur une affaire aussi sensible et sérieuse ? A mon avis non.
    S’il vous plaît, nous ne sommes pas dans une affaire ordinaire. Voyez les américains, ils ont créer un droit particulier pour les terroristes. Ils ont créé Gontanamo, une prison pour terroristes.
    Qui es-tu pour manquer de bons sens ?
    Communiquer oui mais pour dire quoi ? II faut vérifier les identités, recouper les informations avec les pays amis, faire plusieurs interrogatoires, etc.
    Vraiment trois jours, c’est rien.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 00:14, par le Sage
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Des orpailleurs !.... Allah wu akbar !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 00:42, par levigilent
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Nous ne devons exprimer aucune peur face à des terroristes ou présumés tels.Les combats et les victoires engrangées par notre peuple depuis les temps coloniaux aux récents événements du 16 septembre montre que face l’ennemis, notre témérité à toujours été à la hauteur de la taille de l’agresseur. La patrie ou la mort, nous vaincrons. La lutte continue.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 00:46, par levigilent
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    La peur est le compagnon deonde la femme. Le lobi est intraitable.face à l’ennemi, il se tient droit. Montrons que nous sommes les dignes héritiers de nos braves ancêtres.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 01:01
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Il faut communiquer. Cela coupe court aux rumeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 01:18, par kouka !
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Il faut rétablir les postes de contrôles mixtes(Militaire-Police-Gendarmerie) sur toute l’étendue du territoire ! Bravo au vrai commandos !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 06:49, par kindsey
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    La grande muette ne doit pas nous causer un problème si elle doit permettre d’éviter le pire. Tout Burkinabé doit rester vigilant et plus curieux que d’habitude. Quand on parle d’attentat on pensait que le pays était épargné. Erreur car maintenant nous sommes plus que exposés.
    Dieu bénisse le Faso ! Amen !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 06:52
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Envoyez les photos de ces hommes bizarres à l’UA pour vérifier si ce ne sont pas des recherchés. Donnez aussi aux américains qui ont un bon fichier de ces "nuisseurs" de société. Débarquez de force ces touaregs malhonnêtes dans notre pays. Que Dieu vous guide afin que vous trouvez ce qui est juste et que cette arrestation vous ouvre d’autres portes.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 07:11, par lecoco
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Ce qui est inquiétant s’il s’avère que ce sont des jihadistes, Comment ils sont rentrés au pays et passer par Ouagadougou sans inquiéter personne ? il faut plus d’effort pour la sécurité

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 07:33, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    - Moi, Yamyélé j’ai toujours dit et répété il y a 3 ans sur les forums des internautes. J’avais dit que l’affaire du Mali allait arriver ici si on n’y prenait pas garde, et mêmes les pays côtiers devraient s’inquiéter ! Il s’est trouvé des gens pour m’insulter encore en son temps sur les sites me traitant de tous les noms d’oiseaux lugubres. Voici que les faits m’ont donné amplement raison pour la Nième fois !

    - En plus, en termes de stratégie, j’avais recommandé qu’il faille renforcer les renseignements. J’avais même dit que le fait que c’est DIENDÉRÉ seul qui maîtrise tous nos réseaux de renseignement était idiot et fait de lui un homme dangereux qui peut un jour se retourner contre nous. Là aussi les faits sont têtus et ils m’ont donné raison. Non ! Personne ne m’avait écouté encore et comme d’habitude, on m’a insulté sur les forums d’internautes. Et aujourd’hui on déploie des bataillons. C’est trop tard car ils ont eu probablement le temps de créer des cellules dormantes dans notre pays et qu’ils peuvent activer à tout moment contre nous. Regardez à Ouaga et Bobo ! Tous les quartiers non-lotis sont pleins de gens qui portent le voile intégral. C’est dire qu’une conversion est en cours à une vitesse vertigineuse et pour préparer les esprits au Jihad. Et tous ces nombreux garibous qui montent la garde aux feux tricolores ne sont qu’un terrain propice pour recrutement de Jihadistes. Un burkinabè pauvre économiquement et pauvre d’esprit est pire que Satan.

    - Cette fois je répète encore qu’il faut identifier les groupes et réseaux jihadistes, les infiltrer et assassiner leurs chefs et leurs têtes pensantes pour les décapiter. Les bataillons ne peuvent rien faire contre ces gens et leur technique de guérilla : surprendre, frapper fort pour marquer les esprits et disparaitre aussitôt. C’est aussi ce que l’ex-RSP savait faire et il l’a si bien utilisé au Libéria, en Sierra-Léone et en Côte-d’Ivoire. Donc pour cette attaque, l’implication d’éléments résiduels de l’Ex-RSP n’est pas à exclure.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 07:37
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    comment veux-tu que l’on t’informe des enquêtes inachevées ? surtout sur des terroristes ? calme toi mon frère ! le fait de le publier même n’est déjà pas bon,car ils peuvent avoir des collaborateurs à leurs recherche.faisons souvant travailler notre matière grise.

    cordialement.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 08:18
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Il faut faire le ménage à waga 2000 ratisser fouiller et désherber au besoin pour nous débarrasser de tout ce qui ressemble de près ou de loin à des djihadistes

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 08:21, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    - On parle trop d’un certain AMADOU KOUFA au Mali comme étant un prédicateur très radical. Si l’attaque de Samorogouan et ces jihadistes qui vagabondent à Gaoua sont ses oeuvres, alors il faut infiltrer des spécialistes au Mali pour asassiner ce prédicateur radical malien de Amadou KOUFA. Ainsi le Mali et le Burkina seront tranquilles. Et des spécialistes, le Burkina en a !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 08:48, par lemarabout
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Bravo aux forces de défense et de sécurité.Mais redoublez encore dans les gares où se font les embarcations et aussi dans les sites orpaillages.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 08:58
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    le problème est que beaucoup de gens attirent chaque jour l’attention des autorités sur la montée de l’intégrisme sans qu’ils ne disent rien. Il faut que les populations communiquent parce que les intégristes ont toujours des répondant à l’intérieur d’un pays

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 09:02, par L’Etalon Enragé
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Il faut être sans pitié contre ces djihadistes. Pas de sentiment avec ces terroristes car ils tuent sans pitié. Il faut renforcer les capacités d’intervention et de riposte des gendarmeries (des mitrailleuses, armes sophistiqués, gilets para-balles, lunettes vision nocturnes, etc.) le long des frontières, surtout celles avec le mali et le Niger.
    Appel à tout le vaillant peuple du Faso de signaler tout mouvement suspect, toute présence de touaregs. Vigilence face aux personnes voilées ; plus de personnes voilées intégralement dans les rues, ni dans les services. Le voile intégrale valable uniquement dans leur domicile. Si je vois une femme ou une personne voilée dans un service, banque, au marché, etc. je quitte les lieux rapidement.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 09:23, par Anta
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Ce sont des gens très difficiles à impressionner, ces barbus. Mais je connais une méthode pour les faire parler : il faut prendre un rasoir et menacer de leur raser la barbe, s’ils refusaient de dire la vérité. Vous serez étonnés de leur volubilité.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 10:45
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    A tous ceux qui pensent que la barbe et e voile renvoient à de l’intégrisme je dis que vous faîtes preuve de carence intellectuelle. Évitez de stigmatiser une religion. Je suis musulman barbu et ma femme se voile et je suis fier de l’être. Si vous avez un peu d’intelligence, vous saurez que ce sont les occidentaux qui financent et arment ces brigands démoniaques qui n’ont rien à voir avec l’Islam. Ressaisissez-vous ! Qu’ALLAH protège le FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 10:48, par la bâtardise ne gagnera pas
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    A tous ceux qui pensent que la barbe et e voile renvoient à de l’intégrisme je dis que vous faîtes preuve de carence intellectuelle. Évitez de stigmatiser une religion. Je suis musulman barbu et ma femme se voile et je suis fier de l’être. Si vous avez un peu d’intelligence, vous saurez que ce sont les occidentaux qui financent et arment ces brigands démoniaques qui n’ont rien à voir avec l’Islam. Ressaisissez-vous ! Qu’ALLAH protège le FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 11:06
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Est-ce vraiment des djihadistes ou une propagande trop hâtive de la transition ? Dites nous seulement la vérité !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 11:06, par NIFOU RIW’
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    J’encourage nos forces de l’ordre !vraiment ils font du bon boulot .Mais je vouidrais vraiment insister sur la recherce de l’information (RG) c’est le seul moyen presentement et depuis toujours qui peux nous faire etre en avance sur nos enemis. Les renseignements permettent d’etre a l’avance sur les autres , c’est l’une des intélligences que tout etre Humain doit posséder.Les jeunes de maintenant néglisent les renseignements sinon je sais que les anciens en savent d’avantage.Meme sans moyens de guerres on peux dejouer les coups de l’énémis.un exemple : Si les RG avaient fonctinnés peut etre que les gendarmeries qui ont été attaqués ne seraient pas surpris. Enfin meme dans nos familles et dans la vie quotidienne en générale celui qui néglise les renseignements est toujours surpris de ce qui arrive.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 11:32, par sidpawalemdé sebgo
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Les gens perdent-ils le nord ? Ou alors la propagande CDPiste selon laquelle la transition veut s’éterniser au pouvoir a bien marché et les gens croient vraiment cela ? Dans ce cas, il faut peut être rappeler qu’à part quelques militants d’associations devenus députés, la plupart de ceux qui sont accusés de vouloir prolonger leurs avantages ne mourraient pas de faim, et ne mourront pas de faim après la transition ! Sachons donc raison garder.

    Mais laissons ce débat pour répondre à ceux qui se demandent pourquoi on ne peut pas aller immédiatement aux élections alors qu’on était prêt avant le putsch. Eh bien tout simplement parce que le putsch a changé la donne, en dehors même des questions sécuritaires ! Quelques exemples :

    1°) Le CDP est soupçonné d’avoir trempé dans le putsch et ses avoirs sont gelés. Ce parti doit-il aller aux élections ? Si non comment faire alors que ses listes sont validées ? Si oui avec quels moyens alors que ses comptes sont gelés ? Comment battront-ils campagne sans être blanchis, avec quelle sécurité organisée par qui dans le contexte actuel ? Quels bulletins de vote (avec ou sans CDP) doit-on imprimer sachant que ce parti peut être dissous d’ici la ? Et tout cela est valable pour d’autres partis.

    2°) Salvador Yaméogo est candidat à la présidentielle. Mais il a soutenu le coup d’état. On ne peut pas écarter Bassolé et Yac juste parce qu’ils faisaient parti d’un gouvernement qui a voulu convoquer un référendum et laisser un putschiste compétir ? Comment on fait alors ?

    3°) Si le CDP, soupçonné d’avoir participé sinon organisé le coup d’état donne une consigne de vote qui permets à un candidat de devenir Président du Faso, quelle suite ce président peut-il donner aux poursuites contre ce parti et ses dirigeants ?

    Voila entre autres pourquoi il faut voir clair un tant soit peu dans cette affaire de coup d’état avant de se précipiter vers des élections. Il ne s’agit pas de prolonger la transition de plusieurs mois mais bien de prendre le temps (Un mois devrait suffire à mon avis, donc des élections au plus tard en fin Novembre ou en Décembre) de savoir qui a fait quoi. Il faut à la fois ne pas laisser des putschistes arriver au pouvoir mais aussi ne pas sanctionner des innocents. Donc arrêtez de crier au scandale.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 11:33, par sidpawalemdé sebgo
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Les gens perdent-ils le nord ? Ou alors la propagande CDPiste selon laquelle la transition veut s’éterniser au pouvoir a bien marché et les gens croient vraiment cela ? Dans ce cas, il faut peut être rappeler qu’à part quelques militants d’associations devenus députés, la plupart de ceux qui sont accusés de vouloir prolonger leurs avantages ne mourraient pas de faim, et ne mourront pas de faim après la transition ! Sachons donc raison garder.

    Mais laissons ce débat pour répondre à ceux qui se demandent pourquoi on ne peut pas aller immédiatement aux élections alors qu’on était prêt avant le putsch. Eh bien tout simplement parce que le putsch a changé la donne, en dehors même des questions sécuritaires ! Quelques exemples :

    1°) Le CDP est soupçonné d’avoir trempé dans le putsch et ses avoirs sont gelés. Ce parti doit-il aller aux élections ? Si non comment faire alors que ses listes sont validées ? Si oui avec quels moyens alors que ses comptes sont gelés ? Comment battront-ils campagne sans être blanchis, avec quelle sécurité organisée par qui dans le contexte actuel ? Quels bulletins de vote (avec ou sans CDP) doit-on imprimer sachant que ce parti peut être dissous d’ici la ? Et tout cela est valable pour d’autres partis.

    2°) Salvador Yaméogo est candidat à la présidentielle. Mais il a soutenu le coup d’état. On ne peut pas écarter Bassolé et Yac juste parce qu’ils faisaient parti d’un gouvernement qui a voulu convoquer un référendum et laisser un putschiste compétir ? Comment on fait alors ?

    3°) Si le CDP, soupçonné d’avoir participé sinon organisé le coup d’état donne une consigne de vote qui permets à un candidat de devenir Président du Faso, quelle suite ce président peut-il donner aux poursuites contre ce parti et ses dirigeants ?

    Voila entre autres pourquoi il faut voir clair un tant soit peu dans cette affaire de coup d’état avant de se précipiter vers des élections. Il ne s’agit pas de prolonger la transition de plusieurs mois mais bien de prendre le temps (Un mois devrait suffire à mon avis, donc des élections au plus tard en fin Novembre ou en Décembre) de savoir qui a fait quoi. Il faut à la fois ne pas laisser des putschistes arriver au pouvoir mais aussi ne pas sanctionner des innocents. Donc arrêtez de crier au scandale.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 12:24, par the upright
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Bonjour à tous. Mon adresse va à l’internaute 19 et 20. Dire que l’on est musulman barbu avec une épouse qui porte le voile intégral et que l’on en est fier relève tout simplement de l’ignorance. A toute nouvelle situation, de nouvelles attitudes. Ce pays que nous prétendons tous aimer est laÏc. Soyons d’abord citoyen avant de nous proclamer de telle où telle autre religion. La sécurité est l’affaire tous. Si d’aventure un problème(attentat) survenait, vous ne serez pas épargner parce que vous êtes musulman. Aidons les FDS à nous protéger. Je vous le conseille parce qu’étant moi-même musulman. Tout le monde vous y compris peut voir le visage de mon épouse. N’est-ce pas la création du Tout Puissant ? Que sa volonté soit faite. La sécurité n’a pas de religion. As salam alleikum.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 12:26, par baobab
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Attention ! Attention ! Je suis d’accord avec le N°20 et je soutiens que tout porteur de barbe n’est pas djihadiste.La barbe est une partie de notre corps que certains aiment et d’autres ne tolèrent pas.C’est comme les cheveux sur notre tête.Il y a des gens qui ont une calvitie précose et qui n’ont pas de cheveux par contre d’autre sont obligés de les tailler périodiquement . Voyez les rastamans : Ils aiment les cheveux mais ils ne sont pas djihadistes.
    Les musulmans qui laissent leur barbes respectent simplement leur religion comme les prêtres et autres pasteurs qui portent des tuniques blanches.
    En tout cas moi j’aime ma barbe car elle me rend virile et ma femme aime ça aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 12:31, par RABOLOUM
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    laisser la sécurité faire son travail.pourvu quon nous débarrasse de ces parasites.Bravo à la vigilance de sécurité !

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 14:18
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Merci aux vaillants peuples burkinabè des 4 coins du monde. vous êtes des enfants et des peres meres de TOHMAS SANKARA. Merci que la FELICITE SOIT AVEC VOUS AUJOURDHUI DEMAIN ET POUR TOUJOURS.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 14:19, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    - A l’INTERNAUTE ANONYME 19, devenu LA BÂTARDISE NE GAGNERA PAS’’ dans le post N°20 suivant, si tu portes la barbe et tu en es fier, alors c’est moi Yamyélé qui vais te l’arracher poil par poil et tu pousseras des cris stridents et perçants de douleur au point que ta femme que tu as voilée par jalousie jette son voile et s’enfuie à toute s enjambées !!

    Tu insultes les gens en disant qu’ils manquent d’intelligence alors que c’est toi qui ne connait rien. Le St Coran n’a jamais préconisé le voile pas plus que d’arborer une barbe !! Il n’y a dans le Coran rien qui indique que le voile et la barbe sont des obligations comme la Sunnah. Moi Yamyélé le lis le Coran en arabe, pas sa traduction souvent tronquée. La source de l’Islam c’est la parole d’Allah dans le Coran. Dans le Coran il n’est pas écrit que le voile est une obligation. Dans le Coran il est utilisé le mot "jilbab" (pas Jihad). Le mot’’ jilbab’’ ne veut pas dire voile ou hijab. C’est tout à fait différent. Le Coran ne parle ni de voile ni d’obligation. Ce que peuvent dire certains humains comme toi sur le port du voile n’a pas d’importance car ce n’est pas la parole d’Allah.

    Le St Coran recommande à la femme de se protéger la tête et dit que la barbe est un signe de sagesse. Le St Coran n’a jamais obligé ces choses. C’est toi qui ignore tout du Coran que tu récites par cœur sans connaitre son sens. C’est pourquoi tu pourrais être un dangereux Jihadiste !!! Si j’étais ton voisin, chaque matin et chaque nuit, je lorgnerai dans ta cour pour savoir ce que tu fais !

    Tu affirmes gaillardement que ce sont les occidentaux qui financent et arment ces démoniaques, et c’est ici que tu montres ta totale ignorance du problème. Sache que ce sont les donations dispensées par des riches mécènes du monde arabe à des associations qui soutiennent Daech ou Al-Qaïda sous le couvert de bonnes œuvres, qui les financent. Et certainement que ta barbe a déjà trempé dans cette soupe par de petits projets sans que tu ne saches d’abord vers où ils veulent te faire aller.

    Et les esprits des gens comme toi sont travaillés en profondeur par des imams rémunérés par des associations fondamentalistes. Et toi à ton tour, tu contrains ta femme à porter le voile ! Tu es jaloux ouais ! Toi tu admires les rondeurs des femmes des autres au dehors et tu caches la tienne pour qu’on n’admire pas les siennes. C’est quel égoïsme ainsi de ta part ?

    Pour ta gouverne, sache aussi que les pays comme le Qatar, l’Arabie saoudite et la Turquie font partie des pays les plus cités comme bailleurs du terrorisme islamique. Pour l’Arabie saoudite et le Qatar, on dit que ce sont surtout les princes qui donnent de l’argent à titre personnel, ceci pour que cela ne paraisse pas être une aide structurelle d’Etat.

    Pour terminer avec toi, je t’informe que le Ministre allemand de l’Aide au développement, Mr. Gerd Müller, issu des rangs des conservateurs de la chancelière Angela Merkel, a explicitement pointé du doigt le Qatar comme ayant financé les djihadistes de l’Etat islamique (EI) à l’œuvre en Irak, dans une interview diffusée le mercredi 20 août 2014.

    - Fait gaffe, moi je peux t’enseigner le Coran !!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 14:22, par Etienne Arthur Kafando
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    C’est bien de nous informer, mais je pense que leFaso.net doit éviter d’afficher des photos de ces gens sur son site. C’est une autre façon de faire leur publicité sans le savoir

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 14:27, par biriki
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Merci Internaute N°24 "Sebgo", j’oublie ton sidpaxxxx car c’est agaçant pour le samo que je suis. Vraiment mon frère, je salue la lumière de ton commentaire remarquable de pertinence et de patriotisme. J’aime mon pays comme toi, donc nous sommes des burkinabè. Malheureusement, les politiciens sont aveuglés par le fauteuil de kossyam et nous servent des arguments à dormir débout. Ils disent le Niger, le Nigéria, le Mali ont organisé les élections malgré la menace des terroristes....j’en ai pleuré des larmes quand j’ai lu ça venant de gens qui se disent patriotes et analystes. Ils oublient que le cas du Faso est particulier : il y a eu une tentative de putsch à la veille des élections et certains candidats à ces mêmes élections sont soupçonnés d’être auteurs et complices de la tentative, pourquoi diable ne pas comprendre qu’il faut clarifier les responsabilités avant d’aller aux élections ? Ah les politiciens, ils se me fichent de toi et moi, ils se fichent de nos parents....Sebgo viens à Tougan on va cultiver un petit jardin.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 17:34, par ZAKINPAGBA
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    DU COURAGE LES MILITAIRES DU 22ème RIC. MERCI POUR VOTRE VIGILACNCE

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 18:08, par Payim
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    A ceux qui veulent aller aux élections les yeux fermés, Vous n’êtes pas savoir qu’il y a des individus et des partis politiques sont soupçonnés d’avoir participé ou soutenus le coup d’état. Les enquêtes ne sont encore bouclées, si dans l’immédiat on va aux élections, ces partis prendront part oui ou non.
    Si oui, les élus de ces partis seront-ils couverts par une immunité parlementaire au cas où leur implication serait avérée par la suite ?
    Au Bénin un ministre proche du président est impliqué dans une affaire de gros sous (financement Pays-Bas). Débarqué du gouvernement, celui-ci s’est fait élire député et bénéficie d’une immunité parlementaire, donc intouchable. la vie continue. QUE DIEU PROTEGE LE BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 18:19, par TS
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Je suis un des rares intervenants de ce forum et je m’adresse à l’internaute n°26 Koro Yamyele. Votre intervention témoigne d’une rage et d’une attaque contre notre frères musulmans : "si tu portes la barbe et tu en es fier, alors c’est moi Yamyélé qui vais te l’arracher poil par poil et tu pousseras des cris stridents et perçants de douleur" Quelqu’un n’a t-il pas le droit de laisser pousser ou de couper ses cheveux, ses barbes, ses moustaches fut-ce pour des raisons religieux ? pour des raisons autres ? Pourquoi voulez vous vous en prendre à des gens parce qu’ils refusent d’enlever ce que Dieu leur a pourvu de façon naturelle ? Les raisons fondés sur l’exemple des Djihadistes que tout le monde reprouve tient pas. Si telle est votre raisonnement, alors allez jusqu’au bout de votre raisonnement... Je crois que les Djihadistes utilisent aussi leur main, leur intelligence...dans leur salle besogne. je crois qu’il est temps pour vous de vous en séparer pour ne pas être comme eux.

    A propos du voile : vous avez fait un sondage pour prouver que la majorité des femmes voilées le font par obligation de leur maris ? et celle qui n’ont pas de mari ? et les sœurs religieuses chrétienne ? et d’autres encore qui se voilent et ne sont l’un ni l’autre de ces deux cas cités ? Nos maman au village sans être musulmanes portait pourtant des foulards sur leurs pour plusieurs raisons que les sociologues et le historiens pourront mieux vous expliquer. Nos sage papa et arrières grands parents portaient leurs barbes au village sans problème, les musulmans voltaïque ont portés leurs sans avoir de reproche de qui que ce soit. D’où vient ces nouveaux savants d’un autre genre qui veulent apprendre la civilisation aux autres ? Si seulement ils se référaient à leur cultures que souvent eux-même ignorent.

    Je pense que nous burkinabé devons dépasser tout ça et éviter de transposer littéralement les problèmes d’ailleurs chez nous pour créer une situations de méfiance dans nos familles où on retrouve aussi bien des musulmans, des chrétiens et j’en passe. Ne créons inutilement des amalgames irriter les uns ou frustrer les autres. Pensez vous Monsieur Koro Yamyélé que vous pouvez "arracher poil par poil et tu (chacun d’eux) pousseras des cris stridents et perçants de douleur " de plus de 50% des burkinabé et leur arracher leur voile sur leur tête ? Merci d’accepter un mieux vivre ensemble pour bâtir ensemble et pour toujours un Burkina prospère où chacun de nous vivra paisible que nous allons léguer à nos enfants et petits enfants.

    Très amicalement

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 22:00, par koss yam
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Il faut faire attention car tout porteur de barbe n’est pas un terroriste.
    Mettez un peu de modération dans vos propos.
    La lutte contre les barbares ne doit pas nous conduire à être barbare car sinon il n’y aurait pas de différence entre nous.

    Koro yamyele qui reste toujours égale a lui-même.
    Soit sûre d’une chose Koro, je ne suis pas d’accord avec toi sur bien des points mais je respecte ton point de vue.
    Je t’invite à embrasser l’islam et non la religion des musulmans.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 22:02, par TS
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Je suis un des rares intervenants de ce forum et je m’adresse à l’internaute n°26 Koro Yamyele. Votre intervention témoigne d’une rage et d’une attaque contre notre frères musulmans : "si tu portes la barbe et tu en es fier, alors c’est moi Yamyélé qui vais te l’arracher poil par poil et tu pousseras des cris stridents et perçants de douleur" Quelqu’un n’a t-il pas le droit de laisser pousser ou de couper ses cheveux, ses barbes, ses moustaches fut-ce pour des raisons religieux ? pour des raisons autres ? Pourquoi voulez vous vous en prendre à des gens parce qu’ils refusent d’enlever ce que Dieu leur a pourvu de façon naturelle ? Les raisons fondés sur l’exemple des Djihadistes que tout le monde reprouve tient pas. Si telle est votre raisonnement, alors allez jusqu’au bout de votre raisonnement... Je crois que les Djihadistes utilisent aussi leur main, leur intelligence...dans leur salle besogne. je crois qu’il est temps pour vous de vous en séparer pour ne pas être comme eux.

    A propos du voile : vous avez fait un sondage pour prouver que la majorité des femmes voilées le font par obligation de leur maris ? et celle qui n’ont pas de mari ? et les sœurs religieuses chrétienne ? et d’autres encore qui se voilent et ne sont l’un ni l’autre de ces deux cas cités ? Nos maman au village sans être musulmanes portait pourtant des foulards sur leurs pour plusieurs raisons que les sociologues et le historiens pourront mieux vous expliquer. Nos sage papa et arrières grands parents portaient leurs barbes au village sans problème, les musulmans voltaïque ont portés leurs sans avoir de reproche de qui que ce soit. D’où vient ces nouveaux savants d’un autre genre qui veulent apprendre la civilisation aux autres ? Si seulement ils se référaient à leur cultures que souvent eux-même ignorent.

    Je pense que nous burkinabé devons dépasser tout ça et éviter de transposer littéralement les problèmes d’ailleurs chez nous pour créer une situations de méfiance dans nos familles où on retrouve aussi bien des musulmans, des chrétiens et j’en passe. Ne créons inutilement des amalgames irriter les uns ou frustrer les autres. Pensez vous Monsieur Koro Yamyélé que vous pouvez "arracher poil par poil et tu (chacun d’eux) pousseras des cris stridents et perçants de douleur " de plus de 50% des burkinabé et leur arracher leur voile sur leur tête ? Merci d’accepter un mieux vivre ensemble pour bâtir ensemble et pour toujours un Burkina prospère où chacun de nous vivra paisible que nous allons léguer à nos enfants et petits enfants.

    Très amicalement

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 22:23, par la bâtardise ne gagnera pas
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Kôro, yamyélé si tu n’es pas content de ce que je suis ,cherche un arbre et tu te pends hautd et court car je le redis je suis fier d’être musulman avec ma barbe. tu fais preuve d’une constipation spirituelle en assimilant la barbe et le voile à de ’intégrisme. Je condamne ces maudits prétendus djihadistes mais aussi tous les sans-jugements comme vous autres qui stigmatisez l’Islam. Va chercher tes djihadiste ailleurs et fout moi la paix. Vous jouez sur un terrain glissant

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 22:44, par espoir9**
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    L’on ne tergiverse pas avec une affaire comme celle-là.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 22:53, par la bâtardise ne gagnera pas
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Michel Kafando concernant l’attaque du poste de gendarmerie de Samorogouan

    « Il y a une certitude que des actions isolées sont programmées. Ce qui s’est passé à Samorogouan est très parlant. Il y a aussi d’autres éléments qui peuvent laisser penser qu’il ne s’agit pas simplement d’une opération djihadiste, mais d’une opération qui consiste en un plan qui est savamment arrêté et qui consistait à faire en sorte que nous nous lancions dans la violence, cela pour permettre à certaines personnes d’assouvir leurs ambitions politiques. Cela, nous le savons, c’est pour ça que nous devons être vigilants ». Source Burkina 24

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2015 à 23:43, par Al ousseini
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Il a fallu quelques heures à ce gouvernement de prouver l’implication de Bassole dans un coup lugubre mais incapable d’identifier les auteurs de l’attaque. Ce gouvernement se sert du peuple pour ses ambitions propre à elle. Ce qui est vraiment regrettable c’est que le peuple di défendre sa révolution mais ne s’en rend même pas compte de ce qui se passe sous sa barbe. Vivement la fin des impausteurs. Que Dieu bénisse le faso

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2015 à 11:00, par Sergent-Révolutionnaire
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    Merci à nos FDS pour leur viligance et leur devouement sans faille. Plein succès à vous ! Je pense que : multiplier les contrôles, faire les patrouilles du jour comme de nuit. Mais surtout la nuit n’observer aucun répit quant aux patrouilles et contrôles d’identité, renforcer la garde de nos différentes frontières avec du personnel et l’armement suffisant, perquisitionner les domiciles privées ou ONG suspects et aussi s’il en faut, collaborer avec les populations (collaborer avec des personnes ressources comme informateurs ou guides dans chaque localité, secteur ou périphérique) ; tout ceci peut contribuer à mettre la main sur ces malfrats, dénicher les déserteurs du RSP qui constituent une menace sérieuse (actes de djihadistes ou terroristes, rébellion, braquage etc.). Au mieux, cela peut aider à mettre hors d’état de nuire toute action de sabotage des institutions ou de déstabilisation de notre pays qui est d’ailleurs en train d’ouvrir une nouvelle ère de la vraie démocratie et d’un développement harmonieux.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2015 à 14:42, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Arrestation de présumés djihadistes à Gaoua : Les investigations se poursuivent

    - TS (Internaute 34), la ferme ! Moi je le répond parce qu’il a insulté les gens par 2 fois en disant qu’ils manquent d’intélligence. Je t’informe que le chef de terre de notre petit village ici porte une barbe ébouriffée. Et pourtant il est féticheur né et pratiquant !!!! Je sais que ce ne sont pas seulement les musulmans qui portent des barbes. Les plus longues barbes sont portées par les moines ! Ils ne sont pas musulmans pourtant !! Il y en avait un même à Koubri (Paix à son âme). Alors TS laisse-moi tranquille. Je ne suis pas contre le fait qu’il porte sa barbe mais contre le fait qu’il insulte les gens. Alors oui, je suis enragé contre lui ! Et tu ne sais pas non plus si moi aussi j’arbore une barbe, même je ne la rougi pas au henné (djabi) ou à la cola comme lui le fait certainement.

    - Et d’ailleurs pourquoi il oblige sa femme à se voiler si ce n’est la jalousie ? Il contemple chaque jour que Dieu fait, les rondeurs des femmes des autres et il cache celles de sa femme qu’il force à porter le voile ?? Pourquoi ?

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés