Gestion intégrée des ressources en eau : l’Agence de l’eau du Mouhoun sensibilise les journalistes du Centre Ouest et du Nord

dimanche 11 octobre 2015 à 19h17min

L’Agence de l’eau du Mouhoun (AEM) a organisé, ce vendredi 09 octobre 2015 à Koudougou un atelier de sensibilisation des journalistes des régions du Centre-ouest et du Nord, sur la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE). Il s’agit selon les responsable de l’AEM d’outiller les hommes de média afin qu’ils jouent leur rôle dans la sensibilisation des usagers pour le changement de comportement en vue d’une meilleure protection des ressources en eau.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Gestion intégrée des ressources en eau : l’Agence de l’eau du Mouhoun sensibilise les journalistes du Centre Ouest et du Nord

« L’eau est une ressource précieuse, sa gestion durable constitue un impératif national », stipule l’article 1 de la loi d’orientation relative à la gestion de l’eau. Pour amener l’ensemble des acteurs à prendre conscience de cet impératif, l’Agence de l’eau du Mouhoun (AEM) a organisé, un atelier de sensibilisation des journalistes des régions du Centre-ouest et du Nord, sur la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE). C’était le vendredi 09 octobre 2015 à Koudougou. Selon le Directeur général de l’Agence de l’Eau du Mouhoun Ghislain W. KABORE, la GIRE est une approche participative de gestion rationnelle de la ressource en eau qui implique les usagers et les planificateurs à tous les niveaux. C’est pourquoi, explique le DG, « nous sensibilisons les hommes de média sur sa mise en œuvre et nous espérons via ces derniers atteindre l’adhésion de l’ensemble des acteurs à cette approche de Gestion intégrée des ressources en eau ». Ainsi, les participants à l’atelier ont eu droit à trois communications. C’est notamment « la loi d’orientation relative à la gestion de l’eau » ; « le PAGIRE : un processus pour une gestion rationnelle de nos ressources en eau » ; « l’Agence de l’eau du Mouhoun, missions, acquis ».

« Seules les agences d’eau peuvent percevoir des taxes sur les ressources en eau »
Madame Nadine Naré/Ouérécé a dans sa communication signifié que la loi d’orientation relative à la gestion de l’eau avec la prise en compte des principes GIRE a été adoptée en 2001. Le Plan d’action pour la gestion intégrée des ressources en eau (PAGIRE) en tant qu’outils institutionnels de mise en œuvre de la GIRE a été créé en 2003. La loi portant institution d’une taxe parafiscale au profit des un Groupement d’Intérêt Public (GIP) à savoir les Agences de l’Eau a été adoptée en 2009. Selon madame Naré, cette loi stipule que seules les agences d’eau peuvent percevoir des taxes sur les ressources en eau conformément au principe « pollueur-payeur » ou « préleveur-payeur ».

Rendre effective la GIRE au Burkina Faso à l’horizon 2015

En ce qui concerne la communication « le PAGIRE : un processus pour une gestion rationnelle de nos ressources en eau », Monsieur Pierre Zoungrana, a indiqué que La mise en œuvre du PAGIRE couvre deux périodes : 2003-2009 et 2010-2015. La 1ère phase s’est consacrée à la mise en place des capacités de base et d’ancrage de la GIRE. Et la phase 2 vise spécifiquement à rendre effective la gestion intégrée des ressources en eau au Burkina Faso à l’horizon 2015. Il s’agit selon lui de Gérer de manière concertée les ressources en eau des bassins hydrographiques du pays à travers les agences de l’eau. D’assurer la protection des ressources en eau au profit des usages à travers l’application de la législation sur l’eau et d’assurer le suivi et de développer la connaissance des ressources en eau au bénéfice des usagers à travers le Système National d’Information sur l’Eau (SNIEau). Pour monsieur Zoungrana, avec la Création des Agence de l’Eau du Mouhoun, des Cascades, du Gourma et du Liptako, intervenue en 2013, elles ont pris les choses en main. Et le PAGIRE apporte son soutien à celles-ci.

13 comités locaux de l’eau (CLE sur 53 entre 2013-2015)

De son côté, Ghislain W. KABORE, définit une Agence de l’eau comme un Groupement d’intérêt public (GIP) convenu entre l’Etat et les collectivités territoriales ayant compétence sur l’ensemble du bassin défini comme espace de gestion des ressources en eau. Et de souligner qu’une Agence de l’eau valorise le bassin hydrographique en tant que cadre approprié de connaissance, de planification et de gestion de la ressource en eau. Et ce, à travers la coordination des actions y relatives et par la concertation afin de préparer et de mettre en œuvre, dans les conditions optimales de rationalité, les orientations et les décisions prises dans le domaine de l’eau. Pour monsieur Kaboré c’est dans ce cadre que l’Agence de l’eau du Mouhoun (AEM) a pu finaliser le processus d’élaboration de son SDAGE (2009-2014) qui a pu être adopté par le gouvernement en juillet 2015, faisant de l’AEM, l’une des 02 agences sur les 05 à disposer de ce document capital. La mise en œuvre du SDAGE a commencé avec l’élaboration du SAGE prioritaire Sourou-Samendeni et du Programme pluriannuel d’Interventionnel qui est la mise en œuvre du SDAGE. Pour lui, l’une des prouesses de son agence est également la mise en place de 13 comités locaux de l’eau (CLE sur 53 entre 2013-2015. « Des CLE qui ont soutenu l’Agence de l’eau du Mouhoun » s’est réjoui monsieur Kaboré. Avant de conclure que l’AEM a aussi son site d’information, www.eaumouhoun.bf. Les hommes de média ont apprécié les communications mais ont souligné que leur apport serait plus important s’ils venaient à être associés aux travaux de terrains de l’agence.

Ibrahima TRAORE
Pour l’Agence de l’eau du Mouhoun

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés