Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Bobo-Dioulasso : L’AJIR exige la justice sur tous les crimes commis par le RSP

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 9 octobre 2015 à 02h13min
Bobo-Dioulasso : L’AJIR exige la justice sur tous les crimes commis par le RSP

« Donner sa lecture objective sur la situation sociopolitique du Burkina », tel était l’objet de la conférence de presse organisée par le parti d’Adama Kanazoé, l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (Ajir). Au cours de cette conférence de presse animée par Aboubacar Gansoré, premier vice-président du parti et député au conseil national de la transition, le parti a exigé que lumière soit faite sur tous les crimes de l’ex-régiment de la sécurité présidentielle (RSP) depuis sa création en 1995.

L’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (Ajir) n’est pas allée du dos de la cuillère pour condamner le coup d’Etat orchestré par le conseil national pour la démocratie le 17 septembre dernier. Lui qui par ailleurs avait souligné dans son programme de gouvernement la nécessité de construire une armée unique et républicaine. Autrement dit, la dissolution du RSP était un impératif pour le parti d’Adama Kanazoé. Si ce régiment est mort de sa belle mort avec l’arrestation du cerveau du putsch en la personne de Gilbert Diendéré, pour l’Ajir, c’est un souffle nouveau qui s’ouvre sur tous les dossiers longtemps rangés dans les tiroirs. C’est pourquoi le parti exige que toutes les personnes impliquées dans la tentative de remise en cause des institutions de la république soient poursuivies et punies à la hauteur de leurs actes dans le cadre d’un procès juste et équitable. Ils exigent également que toute la lumière soit faite sur tous les crimes commis depuis la création du RSP en 1995 jusqu’au coup d’Etat du 17 septembre dernier. « Nous pensons que l’occasion est idéale pour savoir davantage sur les crimes comme ceux du Président Thomas Sankara, Jean-Baptiste Lingani, Henri Zongo, Oumarou Clément Ouédrago, Guillaume Sessouma, Dabo Boukary, David Ouédraogo, Norbert Zongo et ses compagnons, Salifou Nébié etc. », rappelle Aboubacar Gansoré.

En ce qui concerne les victimes du putsch, l’Ajir recommande l’érection d’une sépulture digne en leurs noms et qu’elles soient élevées au rang de martyres de la Nation. Félicitant l’armée loyaliste pour son engagement aux côtés du peuple, le professionnalisme et l’humanisme dont elle a fait preuve pour venir à bout du régiment sans effusion de sang, l’Ajir à surtout salué la mise en place d’une commission d’enquête sur les évènements. Toutefois exige-t-il que ces enquêtes s’étendent sur les événements des 30 et 31 octobre dernier. A la question de savoir comment le parti pourrait contribuer à la satisfaction de ces exigences, Aboubacar Gansoré répondra : « nous resterons vigilants. Aussi dans notre programme de gouvernance, plusieurs points portent sur une justice équitable, et bien d’autres qui répondent véritablement aux aspirations des jeunes du Burkina ».

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés