Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La bouche de l’homme brûle davantage que le feu. » Proverbe Africain

Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • • mardi 29 septembre 2015 à 04h46min
Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le lundi 28 septembre 2015, en séance extraordinaire, de 09 H 00 mn à 11 H 30 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso,
Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur un dossier inscrit à son ordre du jour et entendu des communications orales.

I. DELIBERATION

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

Le Conseil a adopté un rapport relatif aux impacts socio-économiques et financiers de la tentative de coup d’Etat du 16 septembre 2015.

La tentative de coup d’Etat a engendré des conséquences défavorables, notamment au plan social avec des pertes en vies humaines et des blessés, et au plan économique avec la grève générale des travailleurs ayant entrainé la paralysie de l’ensemble des activités pendant une dizaine de jours.

Sur le plan économique, l’arrêt de travail a entraîné un ralentissement de la production dans les secteurs d’activités, particulièrement le secondaire et le tertiaire, avec des conséquences directes de moins 0,3% de croissance sur les finances publiques.
Au niveau des impôts, les pertes de recouvrement occasionnées pendant la période du putsch sont estimées à environ 11 milliards de francs CFA.

Au niveau des recettes douanières, les pertes sont chiffrées à environ neuf milliards sept cent treize millions cinq cent quarante mille quatre cent quinze (9 713 540 415) francs CFA.
Sur le plan de la trésorerie, les pertes directes s’élèvent à 30,80 milliards de francs CFA.

Le rétablissement rapide de la légalité constitutionnelle a permis de limiter les impacts négatifs de la tentative de coup d’Etat sur la poursuite de la coopération avec les partenaires techniques et financiers (PTF).

Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier à prendre les mesures idoines pour engager sans délai les mécanismes de mobilisation de ressources pour boucler une année budgétaire équilibrée en vue de relancer l’économie nationale.

II. COMMUNICATION ORALE

II.1. Examinant la situation nationale, le Conseil des ministres a procédé à une analyse sécuritaire. Il a noté des avancées certaines mais aussi quelques difficultés liées à des résistances de la part de certains éléments de l’ex-RSP dans le cadre du processus de désarmement. Le Dialogue se poursuit entre les différentes parties dans l’optique d’éviter la confrontation.

Le Conseil tient à rassurer la population que toutes les mesures sont prises par les forces de défenses et de sécurité pour assurer la sécurité des personnes, des biens et des institutions.

II.2. Le ministre des Sports et des loisirs a fait au Conseil le bilan de la participation du Burkina Faso aux 15ème jeux africains de Brazzaville.
Les athlètes burkinabè ont hissé haut le drapeau de notre pays avec une médaille d’or, une d’argent et deux de bronze.

Le Conseil félicite nos sportifs et les encadreurs pour ces résultats honorables et les encourage à poursuivre les efforts dans la quête de l’excellence.

Il rassure nos valeureux sportifs que des mesures sont prises pour organiser leur retour sécurisé au Burkina Faso dans les meilleurs délais.

Le Ministre de la Communication,
Chargé des Relations avec le Conseil National de la Transition,
Porte-parole du Gouvernement

T. Frédéric A.K. NIKIEMA

Vos commentaires

  • Le 28 septembre 2015 à 19:44 En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Il faudra prendre vos responsabilités pour détruire l’épée de Damoclès sur l’avenir du processus démocratique malgré le recul provisoire du putschiste Diendéré... qui met des bâtons dans les roues de la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2015 à 19:47, par YAYABOUIN En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    c’est quoi ce communiqué ?
    c’est tout ce que propose le CR du CM extraordinaire ?
    Que fait le Gouvernement par rapport au communiqué portant sur la prise d’otage et le refus de désarmer ?
    Il ne sert à rien de lancer en l’air qu’on a connaissance de la mobilisation de forces étrangères et de djihadistes à la rescousse de ces derniers sans outre mesure .
    En tout cas y’a rien de rassurant dans cette façon de communiquer. Donc réveillez vs messieurs, décrétez l’Etat de siège ou quelque chose comme ça !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2015 à 20:27, par Rayangnewende En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Tu vois toutes ces pertes a cause d’un seul individu. Gilbert, je sais que tu vas me lire. Je ne sais pas si tes parents existent toujours mais même si ce n’est pas le cas, pense a eux et pose toi la question de savoir est ce qu’ils seraient fiers de moi après ce que j’ai fait subir a mes frères et soeurs. Je te laisse dormir avec la réponse à cette question et je souhaite que le même Dieu à qui vous avez confié votre mariage avec Fatou à la Rotonde vous inspire et vous guide. Cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2015 à 20:35, par Dieudo En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Prenez des mesures pour mener à b1 la transit@(aboutir à dè elect@ clair et transparnte) au lieu de parler de "budget de l’Etat"

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2015 à 20:58, par abu imrane En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Nous sommes avec vous à 100%. Pas d‘inquiétude, nous préferons mourir digne en refusant la férule humiliante des putschistes et de vivre indigne sous leur domination.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 01:15 En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Franchement, une fois de plus le gouvernement montre son amateurisme et son incompetence. Apres un communique pleurnichard, cest un bilan hasardeux qu’il fait alors que le putsch n’est mem pas termine !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 03:27, par HAROUNA KOUANDA En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Pour la dissolution du RSP avec ma modeste personne je demande au gouvernement d’abroge cette loi portant dissolution du RSP par contre je propose a la place qu’on vote une loi qui va divise le RSP en trois service qui ont tous pour objectif different et au bien du pays :
    _Le premier service serai denome :
    * INTELLIGENCE ETATIQUE SERVICE ( I. E. S ) dont les objectifs seraient un service de renseignement de qualites tres bien hierachises et leurs nombres seraient a peu pres 500 personnes tout ces personnes doivent avoir un niveau d’etude eleve au minimum le BAC + qui doit les permettre de suivre une formation d’aux moins 18 mois que compose le service de renseignement sur le grand banditisme ’, le terorisme , l,extremisme religieuses , les crimes transfrontaliers , les crime economiques , les criminelles de bande organises , les crimes de sang pour ne cite que cela . Apres leurs formations il seronf affectes sur toute l’etendue du teritoire dans les 45 provinces et leurs nombres dans chaque province serait en fonction de la demographie de chaque province.
    * BRIGADE D"INTERVENTION RAPIDE ( B.I.R ) dont les objectifs serait un service de qualite d’interventions rappide tres efficaces avec des materiells motorises ( helice , motos et,blinde legeres ) et il doivent faire une formation d’aux moins 12 mois et leurs nombres seraient aux nombres de 400 et affectes sur toutes l’ettendue du territoire.
    *LA GARDE REPUBLICAINE serait un service dont l’objectif serait voues totalement a la protections des autorites de l’etats et toute les institutions du pays sans exeptions et au fondements de la republique leurs nombres serait 400 personnes et affectes dans toutes les 45 provinces du pays
    Je demande a ce gouvernement de transitioin d’etre vraiment republicaine que de penser a construire et a poser les bases d’une vraix republique et une vraix democratie et noms a votes des lois que eux memes il vont la combattre apres s’il devient un jour a l’autre cotes de la table.
    GENERATION CONSCIENTE

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 05:27, par apolos En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Ca commence à m’énerver ! A quand les élection ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 06:53, par Patience En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Incroyable... donnez leur du pain et des jeux (de l’argent et du sport) et le peuple sera content.
    Pas un mot sur les élections et leur report, pas un mot sur un remaniement ministériel (la Sécurité), pas un mot sur les suites judiciaires, pas un mot sur le traitement des victimes et de leurs familles.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 07:49 En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Ce conseil de ministres c est juste pour preparer l opinion internationale et nationale et prolonger la transition. C est aussi pour monter la population contre le RSP.
    Chers transitaire mettez de l eau dans votre vin et privilegiez les interets des populations.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 08:37, par Gnarceur En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Que Dieu garde notre cher patrie contre les démons........

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 08:43, par HAROUNA KOUANDA En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    POUR MA MODESTE PERSONNES JE DEMANDE AUX GOUVERNEMENT DE REVENIR SUR CETTE LOIS PRECIPITATIVE QUI DISSOUT LE RSP . ET DE NE PAS SE LAISSER MANIPULLER PAR DES PERSONNES ET GROUPESCULLES MAL INTENTIONNES QUI SE SOUSCIES QUE DE LEURS PROPRES INTERETS QUI ES DE DIABOLISES ET D’INTOXICATION LA SITUATION.
    JE DEMANDE AUX CHEF D’ETAT MAJOR DES ARMEES DE PRENDRE SES RESPONSABILITES QUE LUI ,DJENDERES ,DJIBRILS ’TOUTS LES GENERAUX ET OFFICIERS DE L’ARMES ET LE PRESIDENT JEAN BAPTISTES DE SE RETROUVER CHEZ LE MOGHO NABA POUR Y DISCUTEE ENTRE HOMMES ET FILS DE CE PAYS ET TROUVE UNE SOLUTION POUR LE MEILLEUR DU PAYS QUE DE LAISSER UN GOUVERNEMENT IMMATURE ET INCOMPETENT QUI ROULE POUR LE COMPTE DES PERSONNES COMMES LE PM ISACS ET DES PARTIS POLITIQUES COMME LE MPP. J’APPELLES L’ UPC DE SE DEMARQUE TRES CLAIREMENT MEMME SI IL VA PERDRE DES VOIS EN CETTE ELECTION MAIS AVOIR LA CONSCIENCE TRANQUILLE.J’APPELLE AUSSI LES OSC ET LES SYNDICATS DE DEFENDRE QUE LES INTERETS DU PEUPLES ET DE SE DEMARQUE TRES CLAIREMENT VIS A VIS DE CE GOUVERNEMENT QUI LANCE DES MESSAGES DE VENGANCE ET D’ INTOXICATION ET DE DIABOLISATIONS.
    POUR CELA JE PROPOSE QU’ON DIVISE LE RSP EN TROIS ENTITES

    INTELLIGENCE ETATIQUE SERVICE : ( I.E.S )

    A POUR OBJECTIFS DE : UN SERVICE DE RENSEIGNEMENT TRES EFFICACE ET TRES HIERACHISES AVEC UN NOMBRE A PEUT PRES DE 500 PERSONNES ET UN NIVEAU D’ETUDE BAC+ ET VONS SUIVRE DES ETUDES DE SPECIALISATION DE RENSEIGNEMENT AUX MOINS 18 MOIS QUI VA COMBATRE LE TERRORISME , LE GRAND BANDITISME , LESCRIMES ECONOMIQUES ET SANG , LES ASSOCIATIONS DE MAFIA ,LES CRIMES TRANSFRONTALIERS NE CITER QUE CELA .ELLES SERAI TRES REPUBLICAINE ET VOUYERS A COMBATRE TOUS LES CRIMES DE TOUS LES BORDS ET ILS SERONT AFFECTE DANS L’ETTENDUT DU TERRITOIRE POUR NOUS FOURNIR QUE DE RENSEIGNEMENT PRECIEUS EN TEMPS ET AU BON MOMENT
    ILS DOIVENT Y AVOIR DES TETES PENSANTES QUI SE SONT SPECIALISES DANS LA GEOPOLITIQUE MONDIALES.
    .
    - BRIGADE D’INTERVENTIONS RAPIDE

    A POUR OBJECTIFS DE : DE PROTEGER LA POPULATIONS ET LEURS BIENS
    UNE UNITES QUI SERAIT FORMER SPECIALEMENT DANS LES CAS D’URGENCE ET D’OTER D’UN MOYEN MOTORISER COMMES DES HELIS DES BLINDER LEGER ET DES MOTOS. LEURS NOMBRES SERAIT DE 400 ET DOIT ETRE TRES REPUBLICAINE ET VOUYES TOTALEMENT A LEURS OBJECTIFS ET AFFECTE SUR TOUTE L’ETTENDUS DU TERRITOIRE

    - LA GARDE REPUBLICAINE

    A POUR OBJECTIF DE : PROTEGES LES INSTITUTIONS DE L’ETATS QUI DIT INSTITUTIONS DIT LES HOMMES DE L’ETATS COMMES LE PRESIDENTS TOUS LES MINISTRES LES CHAMBRES DE REPRESENTANT DU PEUPLES LES INSTITUTIONS FINANCIERES ET INTERNATIONALES ET LES POINTS ET ZONES STRATEGIQUES DU PAYS COMME L’AEROPORT LES STATIONS DE TRAITEMRNT D’EAUX LA SONABY ET LA SONABEL NE CITER QUE SELA ET AFFECTER SUR TOUTE L’ETENDUS DU TERRITOIRE ET DOIT ETRE REPUBLICAINE ET VOUHES A SES OBJECTIFS .LEURS NOMBRES SERAIT DE 400 HOMMES ET UN NIVEAU D’ETUDES DE BAC+.ET SUIVRE UNE FORMATIONS DE 12 MOIS
    - MAINTENANT SI IL YA AU NIVEAUX DU RSP DES SOLDATS QUI N’ONT PAS LE NIVEAUX D’ETUDES REQUIS IL SERONT TOUT SIMPLEMENT AFFECTER DANS D’AUTRES GARNISONS.
    S’IL VOUS PLAITS ESSAYES DE CREES LA COEHESIONS SOCIALE LAISSER L’ORGUEIL QUI VOUS ANIMES TOUS CAR ON CONTRUITS UN PAYS LA SOLIDARITES ET ON DETRUIT CE MEME PAYS DANS LA DIVISIONS. DE GRACE AYER LA SAGESSE EN VOUS CAR LE PARDON EST LE GRAND FRERE DE LA RAISON.
    GENERATION CONSCIENTE

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 09:03 En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    IL est clair que ce DIENDERE et sa bande sont des terroristes. ILS opèrent en prise d’otage. SI CE N’EST DU TERRORISME, pourquoi un groupuscule doit-il défier sa hiérarchie, à fortiori ses hautes autorités ? ILS n’ y a plus autres solutions que de passer à un assaut final du camp naba koom. DIENDERE qui commençait à faire pitié croît avoir eu du soutien de forces étrangères et de Djiadistes contre son peuple. Ce qu’il oublie ici, c’est qu’il fait face à un peuple intègre et déterminé. NOUS REPRENDRONS LA LUTTE MAIS PLUS QUESTION DE NOUS DEMANDER DE LE LACHER. NOUS DEMANDONS L’arrestation des putschistes dès à présent même.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 09:11, par soumzita En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Mes félicitations au président KAFANDO et son gouvernement d’avoir échappé de prêt a la mort, car avec des voyous de ce genre il faut toujours s’attendre a tout. Je rend grâce au seigneur tout puissant de nous avoir sauver du désastre. Je continuerai de prier car le cancer est toujours présent et n’a rien a perdre... Seule la détermination du peuple pourra curer définitivement ce mal. Soyez rassurer que vous avez le soutien total de l’ensemble du peuple. Que dieu bénisse notre chère patrie. A bas les sanguinaires et leurs complices.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 10:22, par la droiture de l’homme intègre En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    je crois qu’il faut tenir plutôt un conseil de guerre (ou autre appellation mais pas un conseil des ministres), pour désarmer les insoumis de l’ex RSP, plutôt qu’un conseil de ministre. il ne faut pas perdre de vue que techniquement, il devrait y avoir conseil de ministre ce mercredi 30 septembre. le timing n’est pas heureux, l’on dirait qu’on improvise.
    par ailleurs, il faut que ce même conseil de guerre examine s’il y a des risques sérieux pouvant venir de l’extérieur (service de renseignement notamment).
    Que Dieu protège le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 11:12, par nafa En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Le CDP continue de manipuler l’ex RSP. Alain Yoda a fui le pays. Djibi manipule l’ex RSP après avoir exfiltré sa femme Rosalie. Elle est d’ailleurs coincée par l’affaire de la mine d’or de perkoa. Autant Bassolé que Diendéré protègent leurs arrières au prix du sang des burkinabè. Il appartient à l’ex RSP de se ressaisir et d’aller avec le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 11:22, par Catherine En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Je ne comprends pas que Diendéré , après avoir bafoué la démocratie, après avoir fait couler le sang, après avoir écarter violemment le chef d’état , après avoir commis en résumé un coup d’état , ne soit toujours pas en prison .... Les regrets qu’il a pu exprimer sont une piètre consolation pour les jeunes burkinabés abattus par ses soldats ....

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 13:37, par la droiture de l’homme intègre En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    ce conseil de ministre ressemble .a un règlement ce compte et sert à monter la population contre le RSP. c’est la justice qui doit juger le RSP. Zida ne peut pas etre juge et partie, c’est contraire au droit. le journal jeune Afrique parle de chasse aux sorcières.
    je crois qu’il faut parler des élections et de la sécurité de notre pays. je faut que le peuple soit très vigilant envers non seulement les insoumis de l’ex RSP mais aussi envers et surtout le gouvernement de Transition, car il pourrait vouloir faire du dilatoire (étirer leur mandat plus qu’il ne le faut) et verser dans l’illegalité.
    Paix et démocratie pour le Faso. Que dieu nous protège !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 16:40, par burkinde hallalé En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Parfaitement d’accord "la droiture de l’homme intègre ! Depuis plusieurs décennies, des assassinats de nos pères, frères, oncles...Burkinabè ont été perpétrés avec Djenguéré, sous prétexte de "tentatives de coup d’état" et sous son acolite Blaise Comparé, sans que personne n’ait pu voir quelque preuve que ce soit et, à présent c’est lui-même qui fait un vrai coup d’état aux yeux et au su de tous !!
    Alors quel sort méritent-ils tous ce groupe RSP, si ce n’est le même qu’ils ont arbitrairement fait connaitre à tous nos compatriotes ??? Moi je dis que surtout lui Djenguéré, tant qu’il sera vivant, même à l’extérieur, notre Chère Faso courra un grand risque de déstabilisation !! Alors que le gouvernement prenne les décisions qu’il faut, pour nous enrayer cette gangrène à tout jamais, pour que VIVE LE BURKINA !!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2015 à 16:48, par Jean En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    Son Excellence Monsieur le Pr�sident du Faso ;

    Je voudrais f�liciter le courage, la bravoure et l’int�grit� de toute l’�quipe gouvernementale r�tablie dans ses droits apr�s le putsch manqu�. Je loue sinc�rement le courage avec lequel vous aviez tenu le Conseil des Ministres du 25 septembre dernier � l’issue duquel des mesures fortes ont �t� prises parmis lesquelles la dissolution du RSP.
    Malgr� cette dissolution du tristement R�giment qui a plus inqui�t� voire endeuill� les populations plut�t que de les prot�ger, son d�sarmement semble poser probl�me au regard de la conduite du G�n�ral putschiste qui semble mal dig�rer cette dissolution.
    Excellence, s’il ya’ une le�on � tirer de ces �v�nements, je pense honn�tement que vos conseillers militaires ont eu certes du courage pour vous sugg�rer de suivre la voie du peuple pour la dissolution du RSP mais il leur a manqu� du courage pour aller jusqu’au bout conform�ment aux bonnes strat�gies militaires.
    En effet, la dissolution du RSP devait s’accompagner de la mise � la retraite anticip�e du G�n�ral Gilbert DIENDERE car il est nuissible quelque soit les nouvelles missions militaires que l’arm�e lui confierait. Pire au contact des anciens soldats du d�funt RSP, il peut tr�s facilement les instrumentaliser comme l’atteste d�j� la conduite des recalcitrants soldats de l’ex-RSP qui ne jurent que par lui ou par la famille de l’ex-pr�sident COMPAORE.
    Excellence, cette erreur peut �tre toujours rattrap�e et sera tr�s n�cessaire au regard de la suite des �v�nements actuels et de l’urgence de l’heure.La retraite anticip�e justifiera toutes les actions qui seront men�es par l’arm�e contre les ex-putschistes qui seront class�s au rang de mutins avec de nombreuses infractions au code militaire.Ainsi tout militaire qui contuera � ob�ir aux ordres du tristement c�l�bre G�n�ral sera coupable d’infractions conform�ments aux dispositions du code militaire.Class� au rang de civil r�serviste, il n’aura aucun droit sur les troupes.Aussi, il devra �tre surveill� par l’arm�e en raison de sa d�tention de nombreux secrets et strat�gies militaires du pays.
    Excellence, je voudrais terminer mon propos en vous garantissant mon soutien comme d’ailleurs celui de nombreux burkinab� et vous inviter � �tudier ma suggestion avec les responsables militaires int�gres qui sans nul doute vous guideront pour garantir les lendemains meilleurs au peuple burkinab�.
    Vive le Burkina Faso !
    La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2015 à 13:34, par ouattara y.... En réponse à : Compte rendu du conseil des ministres du 28 septembre 2015

    A mon avis il faudra dementeler une fois de plus en radiant les elements du RSP qui pris activement part a ce coup d etat ignoble contre le peuple ; les militaires du RSP doivent aller dans la vie civile en integrant la fonction publique de par leur profil ; cela evitera leur regroupement a l avenir dans l interet de notre cher pays.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 6 juillet 2022
Burkina Faso : L’otage d’origine polonaise libéré et remis aux autorités de son pays d’origine
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 29 juin 2022
Incident à la base aérienne de Ouagadougou : Les populations invitées au respect des « zones militaires à accès limité »
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 22 juin 2022
Mine de Perkoa : Un septième corps sans vie retrouvé, les recherches se poursuivent
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 08 juin 2022
Conseil des ministres : Des discussions en cours sur la hausse des prix des denrées alimentaires, plusieurs fonctionnaires sanctionnés
Examens scolaires 2022 au Burkina : Le ministre de l’Éducation nationale salue les efforts des FDS « pour assurer une sécurisation maximale »
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 1er juin 2022
Burkina : Les directeurs généraux de la CNSS et la BADF sont relevés avec effet immédiat (Conseil des ministres)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés