Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

L’ultimatum du Chef d’Etat-major général des Armées : Les personnels du RSP invités à déposer les armes et à se mettre sous ses ordres

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • • lundi 21 septembre 2015 à 20h32min
L’ultimatum du Chef d’Etat-major général des Armées : Les personnels du RSP invités à déposer les armes et à se mettre sous ses ordres

Après concertation avec tous les Chefs d’Etat-major d’armée face aux graves tensions et risques d’affrontement entre les frères d’armes de nos Forces armées nationales dont les conséquences seraient imprévisibles pour tout le peuple burkinabè et la nation entière et compte tenu de la volonté toujours affirmée du Chef d’Etat-major général des Armées de renforcer la fraternité et la cohésion, je tiens à déclarer que chaque militaire ne devrait ménager aucun effort pour préserver la fraternité et la paix, par conséquent j’ordonne :

Primo au Chef d’Etat-major particulier de la présidence du Faso

-  De relayer au RSP l’engagement des Chefs d’Etat-major de ne rien entreprendre pour nuire à la fraternité entre les personnels du RSP et les autres composantes de nos Forces armées nationales.
-  De rassurer les personnels du RSP que les personnels des autres unités ne nourrissent aucune hostilité à leur rencontre.
-  De les inviter à déposer les armes et les moyens de combat.
-  Et de se mettre immédiatement sous les ordres du Chef d’Etat-major général des Armées.

Secundo à tout Chef d’Etat-major d’armée

-  Prendre toutes les dispositions pour éviter tout affrontement et réserver un bon accueil aux frères d’armes du RSP# Sans aucune distinction.

Enfin, je demande aux populations du Burkina Faso de rester sereines et de faire confiance aux Forces armées nationales qui réaffirment leur engagement sans faille à préserver l’unité nationale.

Général de brigade Pingrenoma ZAGRE
Grand Officier de l’Ordre National

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Putsch de septembre 2015 : Minata Guelwaré est décédée
Coup d’Etat de septembre 2015 : Dans l’attente des indemnisations...
AN 5 du putsch de 2015 : « Nos cœurs portent encore les souvenirs douloureux et indélébiles... »
Procès du putsch : Les accusés condamnés solidairement à payer 947 279 507 F CFA à titre de dommages et intérêts aux parties civiles
La problématique de la liberté chez Jean-Jacques Rousseau
Procès du putsch du CND : L’audience sur les intérêts civils à nouveau renvoyée au 19 novembre 2019
Procès du putsch : L’audience sur les intérêts civils renvoyée au mardi 29 octobre 2019
Procès du putsch manqué de 2015 : Pour le journaliste Sita Tarbagdo, « les faits sont têtus »
An IV du putsch de septembre 2015 : Déclaration du balai citoyen en cette journée d’unité d’action patriotique
An IV du putsch manqué de septembre 2015 : Des Bobolais prônent la réconciliation nationale
Putsch de septembre 2015 : Quatre ans après, syndicalistes et citoyens se souviennent de la résistance opposée par le peuple
Procès du coup d’Etat : En fuite, Fatou Diendéré et 6 autres écopent de 30 ans de prison ferme
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés