Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble.Proverbe Africain» 

URGENT : Message des chefs de corps des Forces Armées Nationales

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • Communiqué • lundi 21 septembre 2015 à 16h20min
URGENT : Message des chefs de corps des Forces Armées Nationales

Toutes les Forces Armées Nationales, dans leur ensemble, sont en train de converger vers Ouagadougou dans le but de désarmer le RSP sans effusion de sang.

Nous leur demandons de déposer immédiatement les armes et de rejoindre le camp Sangoulé Lamizana. Eux et leurs familles seront sécurisés.

Ouagadougou, le 21 septembre 2015

Les chefs de corps des Forces Armées Nationales.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch du CND : Cinq accusés reviendront à la barre
Procès du putsch de 2015 : Deux accusés bénéficient d’une liberté provisoire
Procès du putsch du CND : Pourquoi les avocats du général Bassolé ont-ils vidé la salle d’audience ?
Procès du putsch : « Une si longue » attente de Guelwaré Minata
Procès du putsch du CND : La légalité et la crédibilité des écoutes téléphoniques toujours en question
Me Prosper Farama se fâche contre Djibrill Bassolé : "C’est cynique" , lui lance-t-il
Procès du putsch : Les avocats de Djibrill Bassolé vent debout contre le parquet
Procès du putsch du CND : "Aucun élément matériel ne relie Bassolé au putsch", selon Me Mireille Barry (défense)
Général Djibrill Bassolé : « Je suis libre de parler avec qui je veux, de ce que je veux »
Procès du putsch du CND : "Je ne souhaiterais plus répondre à vos questions", lance Djibrill Bassolé à Me Hervé Kam
Procès du putsch du CND : "Enfin, le procureur rentre dans le vif du sujet", estime Djibrill Bassolé
Djibrill Bassolé sur les enregistrements téléphoniques : « Laissez tomber tout ça, on peut gagner du temps »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés