Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

lundi 21 septembre 2015 à 06h49min

A l’annonce du projet de protocole d’accord de la médiation, des bobolais qui manifestaient depuis mercredi soir disent être déçus, frustrés et indignés. Ils n’entendent donc pas arrêter la lutte. Rendez-vous a été lundi matin à la place Tiefo Amoro pour dire non au RSP.

Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

Moussa Zerbo, militant UPC
Il y a beaucoup d’incertitudes dans ce communiqué dans la mesure où les préoccupations des partis politiques mais aussi de la société civile n’ont pas été prises en compte. Alors ces propositions de la CEDEAO ne répondent pas à nos attentes. Je pense que les médiateurs devraient revoir ce qui peut tranquilliser les populations, parce que tout ce qui est dit est flou. Nous allons toutefois attendre les directives au niveau central pour la conduite à tenir.

Daouda Ouattara, Mouvement y’en a marre
Nous sommes indignés après lecture de ce projet de protocole d’accord de la CEDEAO. La résistance va donc continuer. Demain nous sortirons plus nombreux que d’habitude. De telles propositions telles que mentionnées dans le communiqué sont insensées. Comment peut-on décider du retour du CDP, de la libération des anciens prisonniers ? Et nos morts ? Pas question. Nous sommes là jusqu’au matin. Nous allons lutter jusqu’au sang.

Eloi Sawadogo, président de la Ligue des jeunes
Je suis déçu de cette décision. C’est pourquoi je lance un appel à tous les partis politiques d’oppositions et aux OSC à une union d’action d’urgence. Gilbert Diendéré joue sur le temps avec la complicité de la CEDEAO et le peuple va payer le prix si on dort. On ne doit plus dialoguer. Blaise a passé par cette même stratégie. Ce qui est dommage, c’est le silence de l’armée régulière. Nous sommes maintenant convaincus qu’il y a deux armées au Burkina : le RSP et le peuple. Nous n’allons pas nous laisser faire.

Une manifestante qui a requis l’anonymat
La déclaration telle que je l’ai comprise ne me satisfait pas du tout. Elle me fait d’ailleurs peur de la suite qu’elle peut engendrer. A-t-on tenu compte des préoccupations de la population ? Veulent-ils passer sous silence tout le mal que le RSP a fait subir au peuple. Quand on demande pardon, c’est qu’on reconnait avoir fait un mal ? Quel acte posent-ils alors pour qu’on les pardonne. Il faut absolument dissoudre le RSP parce que tant qu’il sera une force, le Burkina n’aura jamais la paix.

Yacouba Mandé, un manifestant
Je marque mon désaccord total par rapport au projet de protocole d’accord de la CEDEAO sur la crise qui prévaut dans notre pays. Je pense que tout ce que le peuple a fait été remis en cause. Les vies perdues les 30 et 31 octobre 2014 et celles des 17, 18 et 19 septembre n’ont servi à rien alors. Aussi la question du code électoral ne concerne que les acteurs politiques. Comment l’institution militaire va-t-elle s’immiscer.

La décision me déçoit bien que je ne m’entendais pas grand’ chose de ces médiations. Il faut que le code électoral soit respecté et que les organes de la transition soient mis en place. Cette situation qui se passe actuellement au Burkina est interpellatrice pour tous les pays africains. Et j’estime que tous ces personnes qui sont éprises de liberté, de paix et de démocratie doivent se sentir concernées.

Propos recueillis par Bassératou KINDO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 septembre 2015 à 07:02, par LAGUI ADAMA En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Vive la CEDEAO pour des élections INCLUSIVES Vive le RSP Vive CND LONGUE au Général Gilbet Diendéré qu’Allah bénisse et protège le Burkina faso

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 07:06, par LAGUI ADAMA En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Vive la CEDEAO pour des élections INCLUSIVES Vive le RSP Vive CND LONGUE VIE au Général Gilbet Diendére qu’Allah bénisse et protège le Burkina faso

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 07:17, par Afrique en danger En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    mais c’est honteux pour la CEDEAO. quelle sera la réaction des ces gens là après les élections s’ils sont perdants ? amnistier des gens qui ont tiré sur des civiles sans armes ? c’est grave pour nos chefs d’états.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 07:19, par Afrique en danger En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    mais c’est honteux pour la CEDEAO. quelle sera la réaction des ces gens là après les élections s’ils sont perdants ? amnistier des gens qui ont tiré sur des civiles sans armes ? c’est grave pour nos chefs d’états.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 07:24, par Pagomziri En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Comme vous à Bobo, ici à Ouaga on n’est pas aussi du tout d’accord sur les points amnistie des délinquants du RSP, l’inclusion de certains responsables du CDP aux élections. Même si la communauté internationale nous force la main on verra sur le terrain comment ils vont battre campagne ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 07:25, par dergues En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    habitant de bobo prenon les camp militaires pour recuperer les armes afin de monte a ouaga pour la libere des mains des miliciens du rsp la revolutoin francaise sais le peuple arme qui a libre la bastille des mains des militaire

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 07:26, par Adam’s En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Ainsi, la sauvegarde l’essentiel, la patrie et la paix, aurait prévalue. Les médiateurs, la communauté internationale, la classe politique, la société civile et les forces de défense et de sécurité ont réussi en trois (3) jours de concertation et sont parvenus à un projet de protocole d’accord de sortie de crise. Rien n’est parfait en ce monde dit-on ; du reste, il reste à être signé par tous. Merci pour tout et félicitation à tous et à toutes. Il s’agit maintenant de porter ce projet et de l’améliorer pour le bonheur des filles et fils de la patrie.
    Trois (3) points appellent de ma part des commentaires. Ce sont :
    (1) De la libération sans condition de toutes les personnalités détenues suite aux événements du 17 septembre 2015. Il est à espérer que le terme « personnalité » n’exclurait pas les personnes arrêtées parmi la population. Sans être des personnalités, ces défenseurs de la liberté manifestent légitimement contre la prise en otage du Président de la transition, Président du Faso et de tout le gouvernement de la transition perpétrée par le Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) et qui s’est muée 24 heures plus tard en un coup d’état.
    (2) La participation des personnes dont les candidatures ont été invalidées par la Cour Constitutionnelle aux prochaines élections est un des arguments livrés par les putschistes à leur forfaiture. Aussi, les personnes et les partis à qui profiterait l’accession à cette revendication seraient des putschistes et la fraction isolée de l’armée, quoique disposant d’impressionnantes capacités de nuisance, épuiserait tout le contenu d’une milice de ce parti.
    Ainsi, il faudra s’attendre à ce que ces partis recourent aux mêmes moyens pour contester les résultats des élections si ceux-ci venaient à leur être défavorables. Le plus simple, dans un souci « d’apaisement et de préservation de la paix » serait de déclarer ces personnes vainqueurs dès le départ (avant échéance) ; ainsi, ferait-on l’économie de la survenance de violences post électorales à notre chère Patrie.
    Ce point de l’accord constituerait un précédent grave dans la consolidation de la démocratie car il consacrerait le recours au putsch et à la terreur, qui ne sont pas des voies et des méthodes républicaines pour défendre et imposer son opinion !
    Ceci dit, il faudra néanmoins noter que de tous les actes posés dans le cadre des préparatifs pour les prochaines élections, l’invalidation des candidatures est de ceux-là qui semblent être incompris des partenaires du Burkina Faso. Il convient alors de s’y pencher et, sinon d’annuler la mesure pour toutes les candidatures invalidées, du moins la limiter à la catégorie de personnes suggérées (précisées) dans l’arrêt des juridictions de la CEDEAO et dans le respect des martyres des 30 et 31 octobre ainsi que du 2 novembre 2014.
    (3) « L’acceptation du pardon et l’adoption d’une loi d’amnistie au plus tard le 30 septembre 2015 sur les événements consécutifs au coup d’état du 17 septembre 2015 »
    Quelle fuite en avant ! Il est quand même de notoriété que le pardon soit d’abord demandé avec bien entendu la manière requise et qu’ensuite il soit accordé. Noter que l’expression « événements » est assez réducteur de la situation réelle compte tenu des morts par balles tirées par les « RSP » qui ont été enregistrés (on en est quand même à une dizaine !).
    Cette approche assez cavalière de la demande et de l’accord du pardon n’est pas acceptable et cela quelle que soit la langue dans laquelle elle est ainsi exprimée.
    Que les gens mauvais et méchants n’accordent pas d’importance aux vies humaines fauchées, cela peut (parfois) ne pas surprendre ; mais le quasi mépris de la part des gens « biens » peut être horrible.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 07:45, par Fasolibre En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Le rsp continue à faire des atrocités et on nous parle d’amnésie ! Cet accord en projet est la preuve d’un complot de la cdeao et de la funeste France contre le peuple du Burkina Faso. Nous n’accepterons pas cet accord. la résistance doit s’intensifier. La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 07:52, par nadjiol En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    extrêmement déçu du projet du protocole d’accord de la CEDEAO .Peuple du BURKINA-FASO l’heure est grave ,c’est le moment à jamais de montrer au monde entier que l’ex HAUTE-VOLTA aujourd’hui BURKINA-FASO ,terre des hommes ne va pas se laisser dessiner son destin par cette fantoche CEDEAO acquise à la cause des puissants du moment,au détriment des peuples AFRICAINS.peuple du BURKINA,il n’est pas question d’accepter le projet de protocole d’accord de la CEDEAO,les actions doivent toujours être soutenus,le renforcement de la mobilisation ,demande de contributions financières dans chaque région afin de permettre à des délégations de ces populations de se rendre à Ouagadougou pour chasser ces terroristes du RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 08:03, par Leresistant En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Devant la tournure des évènements il faut adopter d’autres stratégies de lutte afin de mettre la pression sur les terroristes du RSP et éviter qu’ils tirent sur les gens. Voici les propositions que je fais :
    - que tout le monde contribue à identifier tous éléments du RSP qui ne se sont pas encore rendus, à cela l’apport de ceux qui se sont rendus et les autres pro-Zida sera nécessaire
    - Après identifier et localiser leurs familles, dans les villes comme dans les villages, en fait on les connait, leurs enfants jouent avec nos enfants dans les quartiers, leurs femmes sont là, bcp d’entre eux qui avaient leurs familles à Naba Koom les ont envoyés dans les quartiers
    - Faire en sorte que chaque famille appelle son RSP pour lui signifier que chaque résistant qui tombe est une ménace pour leur sécurité, la menace est déjà claire pour la famille de Dienderé à Yako (15km de Yako) de la part des habitants de Yako qui mettent en garde Gilbert contre toute atteinte à l’intégrité physique de Zida
    Il faut tourner la menace aussi dans leur camp, c’est vrai ils ne sont pas tous engagés, bcp d’entre eux sont des suiveurs, bcp d’entre eux appellent leurs amis (parmi les résistants) pour indiquer leur déplacement, mais nous voulons plus. Ainsi eux même vont arrêter le chef putschiste et deviendront des héros pour la nation.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 08:05, par ka En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Maintenant, qu’il soit paysan cultivateur, intellectuel, pauvre, riche, voyant ou aveugle, le peuple Burkinabé connait ceux qui veulent le gouverner dans la paix et dans la démocratie, et ceux qui veulent le gouverner dans le sang et la répression : les urnes nous diront la vérité, même avec les achats de conscience de ceux qui sont parti avec la caisse de l’état les 30 et 31 Octobre 2014. Dendéré RSP et autres, vos fesses chaufferont par la terre de nos ancêtres. Que nos morts surtout ceux des hôpitaux et aussi par balles, reposent en paix. Dieu tout puissant capable de faire ce qui est impossible, n’a jamais abandonné le peuple Burkinabé qui pardonne mais n’oublie jamais. Le peuple Burkinabé ne doit en aucun prix, accepter des accords sur mesures d’un organisme comme la CDEAO qui plaide pour son propre compte dans le but de remettre l’ancien régime au volant des affaires du Burkina par l’intermédiaire de son responsable Kadré Ouédraogo, fillette de Blaise Compaoré, qui le manipule comme il veut. Si parmi les responsables de l’ancienne majorité, s’il y a un digne fils du Burkina parmi eux, et candidat rejeter par notre honorable conseil constitutionnel avec la loi dit, cette personne doit accepter notre loi du code électorale qui lui donnera une chance honorable en 2020 d’être un candidat fier de respecter nos lois, et un bon candidat fiable pour un Burkina nouveaux. Tous les candidats de l’ex- majorité aveuglé par le voyou Dendéré et sa bande, qui accepteront les accords bidons de force, et revenir comme candidats après leur inéligibilité, seront des lâches et des manges mil pour le peuple Burkinabé. Vive l’alternance politique et économique du Burkina avec sa jeunesse et le CNT. Dehors les traîtres du peuple : A la MACO ceux qui tuent leur peuple pour protéger leurs fesses. Ka farouche partisan de l’alternance politique et économique du Burkina avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 08:06, par Leresistant En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Devant la tournure des évènements il faut adopter d’autres stratégies de lutte afin de mettre la pression sur les terroristes du RSP et éviter qu’ils tirent sur les gens. Voici les propositions que je fais :
    - que tout le monde contribue à identifier tous éléments du RSP qui ne se sont pas encore rendus, à cela l’apport de ceux qui se sont rendus et les autres pro-Zida sera nécessaire
    - Après identifier et localiser leurs familles, dans les villes comme dans les villages, en fait on les connait, leurs enfants jouent avec nos enfants dans les quartiers, leurs femmes sont là, bcp d’entre eux qui avaient leurs familles à Naba Koom les ont envoyés dans les quartiers
    - Faire en sorte que chaque famille appelle son RSP pour lui signifier que chaque résistant qui tombe est une ménace pour leur sécurité, la menace est déjà claire pour la famille de Dienderé à Yako (15km de Yako) de la part des habitants de Yako qui mettent en garde Gilbert contre toute atteinte à l’intégrité physique de Zida
    Il faut tourner la menace aussi dans leur camp, c’est vrai ils ne sont pas tous engagés, bcp d’entre eux sont des suiveurs, bcp d’entre eux appellent leurs amis (parmi les résistants) pour indiquer leur déplacement, mais nous voulons plus. Ainsi eux même vont arrêter le chef putschiste et deviendront des héros pour la nation.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 08:16, par Pression En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Les terroristes dans leur grande majorité sont des jeunes (25-35ans), bcp ont leur père te mère qui vivent, il faut que chaque parent appelle son enfant pour lui demander de se désolidariser des putschistes, et lui faire prendre conscience de l’exposition de leur vie de par son comportement irresponsable

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 08:22, par jo En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    internaut N°1. je comprend que toi tu saurtira pas car tu n’a toujours rien compri de ce que vie ton pays. attend toi a une balle perdu qui atteindra ton frere ta sœur, ton enfant ou toi meme. c’est a ce moment que tu comprendra que seule la lutte libere. vous allez tous repondre sur terre et devant Dieu pour tous vos crimes. commis dans ce pays. Dieu ne dort pas. weat and see

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 08:22, par Pression En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Je soutiens les propositions de Leresistant, savez-vous que le colonel Kéré avec son nom à consonance bissa est de Koumbia, à l’entrée de Bobo

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 08:33, par Pression En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    je partage les propositions de Leresistant, mais il faut faire bcp de photos lors de chaque intervention des terroristes, nous savons qu’ils agissent maintenant cagoulés mais même dans le noir si on voit la silhouette de son ami on le reconnait, ainsi nous allons pouvoir identifier précisément ceux qui sont coupables afin de ne pas ranger tt le monde dans le même sac. Le singe a dit que si "piouw !!!!" est bon que la foudre s’abatte sur le chasseur

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 08:36, par Sawadogo En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Pourquoi la CEDEAO fait ce cadeau à Dienderé/ CDP/ RSP ?
    Contre le peuple déchaîné déterminé à allé au bout
    La CEDEAO ce font donc du Conseil Constitutionnel du Burkina qui a dit le droits
    Je suis meurtrie par cet protocole d,accord notre lutte ne peut pas resté vaine et nos morts les blessés ? Ont va dire quoi au famille ? Qu’,on a vendu la lutte ?ma conscience ne me permet pas d,accepté cet accord taillé sur mesure en faveur de Dienderé/ RSP/ CDP
    Honte au médiateur Macky Sall et Yayi Bony
    Vive le peuple du Burkina la l lutte continue ! !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 08:42, par Burkinabé En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Chers frères, chères soeurs, chères mères, chers pères, chers amis, chères amies, chers sympathisants, etc.
    Le peuple du Burkina Faso vient de gagner encore une victoire. Le peuple a lutté seul et sans armes contre les terroristes aux yeux de ses forces de sécurité. ainsi, le peuple du Burkina Faso vient de démontrer encoure une fois de plus à tel point il est courageux. Le peuple du Burkina Faso constitue un exemple pour le continent africain. C’est un peuple exemplaire qui a soif de tant de changer dans son pays mais aussi dans le continent africain. C’est un peuple qui réclame ses droits tout en appliquant son devoir. Le devoir d’un peuple éclairé est justement de réclamer ses droits. C’est son devoir et le peuple du Burkina Faso est peuple solidaire. Solidaire dans les bons mais aussi dans les pires moments. Solidaire pour pays mais aussi pour le continent africain de même que pour le monde entier. C’est justement cet esprit de solidarité qui lui conduit toujours aux victoires car même démuni de tout moyen, il a toujours ses victoires en main. Rappelons-les : le 30 et 31 octobre furent des moments victorieux pour le peuple du Burkina Faso. Une fois encore, il a remporté la victoire le 16-20 septembre face aux terroristes. Que Dieu donne la santé, la paix, le courage, etc. au peuple du Burkina Faso. Que l’âme de toutes les personnes qui sont mortes repose en paix. Que Dieu maudit à jamais les personnes responsables de leur mort.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 08:54, par Pression En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    les propositions de Leresistant sont vraiment dissuasives, savez-vous qu’en 1987, les vieux de Poa, village natal de LeLion de Boulkiemdé avaient demander à ce dernier de ne pas résister et d’épargner les vies à Koudougou, chose qu’il a accepté et a fait le tour pour demander à ses éléments déjà positionnés de regagner la caserne

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 08:58, par espoir9** En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Une fois de plus, la CEDEAO a eu l’occasion de se moquer des burkinabé. Au lieu de condamner fermement un coup de poignard porté à la transition et à la paix au Burkina Faso, la CEDEAO s’est montré le plus subjectif possible car toutes les solutions proposées sont taillées sur mesure à l’image des individus et d’un parti. La CEDEAO roule-t-elle pour la famille Diendéré, pour Blaise qui est son idole patentée ou pour le CDP. Voilà une institution qui fonctionne sur la base des ressources des communautés et qui travaille pour les dictateurs, pour les individus. Si Alassane Dramane OUATTARA qui semble avoir une ascendance sur toutes les décisions de la CEDEAO est véridique, croyant et veut le bien du peuple burkinabé qu’il nous dise si le PFI qu’il a chassé au pouvoir par la force siège dans quelles institutions et si la CI ne marche. Ce qu’il n’applique pas chez lui, pourquoi il veut l’appliquer chez nous. Alassane doit en fait porter dans son bilan personnel les centaines de mort au Burkina Faso occasionnées par ce coup de force qu’il n’a jamais condamner. C’est malheureux pour le Burkina Faso. Le Burkina Faso espérait qu’avec son arrivée au pouvoir en CI il allait contribuer, étant burkinabé d’origine, à construire ce pays sur la base des aspirations de sa population. Mais, hélàs.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 09:06, par yacouba En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Je crois que la situation que les burkinabé vivent depuis mercredi est dû au fait de l’ excès de pardon.si au lendemain du soulèvement populaire les choses avaient été bien cadrées nous n’ ont seront pas là .tous ceux qui ont commis des crimes en son temps devaient se retrouver entre les mains de la justice.il est trop facile de crier la victime lorsqu’on a soi-même attenté à la vie de plusieurs familles et individus.
    au lendemain de la publication des listes des présidentielles lorsque certains ont dit haut et fort que sans le cdp il n’ y aura pas d’ élections ,ils savaient sur quoi ils se basaient pour le dire ; ils devaient être interpellés par la gendarmerie afin qu’ ils crachent le morçeau.ceci est le protocole de l’ indignation du peuple qui ne sera pas prêt à l’ accepter en plusieurs de ces points proposés.bonne chance au peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 09:09, par Mathieu En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    La situation est vraiment difficile et souvent inacceptable ! Mais lorsque certaines personnes appellent au représailles envers des membres de familles des rsp perso je pense que c est aller dans l inconnu ! Comme quelqu un l à dit n allumez pas un feu que vous ne pourrez étendre ! Web Master laisse passer

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 09:09 En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Mr de l’UPC, il n’ y a rien de flou dans ce qui est écrit, bien au contraire tout est clair la CEDEAO avalise le coup d’état et renie l’insurrection.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 09:17, par HALTO En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    BRAVO A VOUS VAILLANT PEUPLE DU BURKINA ET PARTICULIEREMENT DE BOBO DIOULASSO. TENEZ BON et utilisez tous les bons moyens possible POUR RESTER TOUJOURS EVEILLES ET MOBILISES. TOUT LE BURKINA EST EN SOUFFRANCE aujourd’hui par la LACHETE d’un certain général diendéré, et une LACHETE APPLAUDIE et ENCOURAGEE par la CEDEAO. Nous connaissons désormais nos ENNEMIS et nous devons TOUS où et QUI que nous SOYONS nous MOBILISER pour les NEUTRALISER. OUAGADOUGOU EST EN SOUFFRANCE pour se MOBILISER parce que les POINTS de MOBILISATION et les MOYENS de communication et de MOBILISATION ont été SABOTES. BOBO DIOULASSO et TOUTES LES AUTRES VILLES ET VILLAGES du BURKINA doivent VENIR en AIDE a OUAGADOUGOU par TOUS LES MOYENS...

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 09:32, par wendyam En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    je soutiens a 400% Les propositions de la CEDEAO il n’y avait que ça pour sortir le Burkina de la crise Le Burkina est un pays béni par le DIEU tout puissant

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 09:33, par Nobga En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Peuple du Burkina Faso, chers insurgés, il n’y avait vraiment rien à attendre de cette médiation. La plupart des chefs d’Etat de l’Afrique de l’Ouest francophone sont corrompus. Il n’y a rien de bon à en attendre de la réunion du mardi 22 septembre 2015. C’est pour mouillé les autres chefs d’Etats anglophones dans cette forfaiture que cette réunion est organisée. Il faut interpeller le Président ghanéen MAHAMA qui est intègre pour qu’il récuse cette forfaiture.
    Peuple du Burkina Faso, la lutte, rien que la lutte jusqu’à la victoire finale. Ne plus offrir sa poitrine aux criminels. Les chimistes doivent aider à fabriquer des Cocktail Molotov pour attaquer les terroristes en cas de besoin. Vive le peuple combattant du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 09:43, par Soungalo En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    CHERS CAMARADES DU FASO ? L’HEURE N’EST PLUS A LA TERGIVERSATION - DIENDERE EST PASSE A L’ACTE - PASSONS TOUS A L’ACTE DONC !
    NOUS BURKINABE DE LA DIASPORA AVONS BESOIN D’INFORMATIONS CONCERNANT LES ENFANTS ET PARENTS DE DIENDERE ET SES COMPLICES DU RSP QUI SONT A L’EXTERIEUR - CAR NOUS SOMMES DEJA PRETS POUR DES OPERATIONS DE PRISE D’OTAGES, DE SEQUESTRATION ET S’IL LE FAUT DES ELIMINATIONS PHYSIQUES ! CETTE FOIS-CI CE SERA OEIL POUR OEIL DENT POUR DENT ! VITE ! DONNEZ-NOUS LES NOMS- LES PAYS - LES VILLES ET SI POSSIBLE LES PHOTOS ! ET VOUS VEREZ NOTRE CONTRIBUTION A LA LUTTE !
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 09:48, par Burkinabé En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Cher peuple du Burkina Faso,
    Ne vous paniquez pas ni vous frustrez des différents points proposés par les médiateurs de la CEDEAO. C’est leur proposition mais le Burkina Faso en tant qu’Etat souverain a aussi sa propre constitution. Le Burkina Faso est donc souverain de l’organisation de ses institutions. Pour ce qui concerne la proposition d’amnistie, c’est étatique. Ainsi, même si l’Etat amnistie les terroristes, il y a d’autres chefs d’accusations qui pensent sur eux. Donc, ils peuvent être amnistier par l’Etat mais jamais par les particuliers. Il n’y a donc pas de problème même si on les amnistie pour terrorisme contre l’Etat. Ils restent encore plusieurs chefs d’accusation qui peuvent inculper ces terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 09:49, par Blaise TERASSON En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Nous connaissons maintenant la position de la CEDEAO, laquelle position est influencée par ADO que Blaise a accompagné depuis sa rébellion jusqu’à son accession au pouvoir. Il faut donc intensifier la lutte pour libérer le pays des ces terroristes. Je propose les stratégies suivantes :
    1- Que le bloc us de Ouaga soit total ;
    2- Qu’une radio sécurisée soit diligemment mise en place pour canaliser les actions ;
    3- Que les ondes de la RTB aux mains des terroristes soient brouillés ;
    4- Prendre des mesures conservatoires pour empêcher un éventuel ralliement de l’armée aux terroristes.
    Nan lara an sara.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 09:57, par ZIDA En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Tout burkinabé doit se sentir conserné par cette situation. Nous ne pouvons plus laisser l’occident decider de comment nous devons gerer notre pays, nous sommes independants après tout. Si le maître de la maison est chassé de sa maison, qu’elle sera le sort de son chien ? Le RSP doit disparaitre à tout prix. Ton pays compte sur toi pour jouir de son independance. Si tu est convaincu, retrouve nous à la place tiefo amoro. Notre nombre est notre force. La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 10:01, par Leyman En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Le demantellement du RSP c’est maintenant. Mais dire de se rendre dans les camps millitaires pour prendre des armes n’est pas l’ideal. Si l’armée se retient et ne veut pas parler pour donner une idée au RSP, c’est parce qu’il est peut être question d’otage. C’est pour dire que tout faut pas de l’armée peut mettre la vie du president et des ministres en danger. C’est ce que j’ai compris par le silence de l’armée pour l’instant. Tout compte fait c’est la fin pour DIENDERE

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 10:04, par le peuple En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Chèr frèr et soeurs, la lutte continue

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 10:04, par Wennonga Tounsba En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Légitime frustration. Aucune nation civilisée, aucun homme doté d’un esprit de justice ne peut accepter une telle caution à la barbarie et à l’impunité. TOUTEFOIS je voudrais un SOS à la jeunesse consciente de Bobo de revoir leur dispositif de barrages afin de permettre aux nombreux passagers bloqués la-bas depuis mercredi sans espoir de retrouver leur famille à Ouaga. Juste un CRI DE COEUR HUMANITAIRE. Dieu sauve mon Faso !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 10:18, par TERE En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    la CEDEAO veut mettre le peuple burkinabé dans un chaos total. j’en appelle au sage de cette institution a être ferme avec les putschistes. la majorité des burkinabé se rappel des agissement de DIENDIERE qui se résument comme :
    Souvenez-vous que juste avant le coup d’état du même Gilbert DIENDERE contre Sankara, le mercredi 14 octobre 1985 la veille de ce coup, une décision avait été prise de créer la FIMATS (Force d’Intervention du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Sécurité). Cette force devait être composée des policiers et gendarmes et c’était le redoutables SIGUE Askia Vincent qui devait les former et leur camp devait se baser à Saaba. Ce sont eux qui devaient désormais garder le Président et non plus le CNEC de Pô. A ce conseil des ministres, Blaise COMPAORÉ s’est opposé à la création du FIMATS, mais il était en minorité. Ce même jour après l’adoption du Décret créant la FIMATS, l’ex-Ministre de l’Administration, Ernest Nongma OUEDRAOGO a fait une plaisanterie en disant à ce conseil : ‘’Jusqu’à présent, on s’occupait de nos ennemis, maintenant on va pouvoir s’occuper de nos amis’’. Ce qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd de Blaise COMPAORÉ alors N°2. Ensuite il y eu l’affaire de Mme DIENDERE du Congo Brazzaville. Et SANKARA l’avait fait licencier de la Police en son temps. Son mari de DIENDERE le putschiste est venu demander à SANKARA de la reprendre. Devant le niet catégorique de SANKARA, il a tenu des propos sales ce jour en disant : ‘’Si la Révolution-là est venue en plein midi, on va voir !’’. Quelques temps après, il organisa le coup d’état, tuant SANKARA et 13 de ses compagnons !!!
    Cette fois encore, sa femme est écartée des élections par le CC ! Il organise un coup d’état !! N’oubliez pas aussi que Eddie KOMBOIGO est son cousin et qu’ils viennent tous de vers Yako !!! N’oubliez pas non plus qu’il est cité plusieurs fois dans le rapport sur l’autopsie de SANKARA, rapport que devait être déposé justement le jeudi, jour du coup d’état où le loup est apparu dans toute sa laideur devant les burkinabè et le monde !!
    Ce monsieur n’est pas un homme d’honneur !! Il a peur d’affronter son destin. Ce n’est simplement pas un homme. Il instrumentalise les enfants du RSP pour assouvir sa vengeance et son destin !!! Rappelez-vous encore que le Sergent NAON BABOU lui avait dit devant le juge au procès du faix complot que ce même DIENDERE avait inventé, qu’ils se connaissent et que DIENDERE le connait bien lui NAON de quoi il est capable !!! Il a toujours joué sur la fibre de la fourberie et de la traîtrise !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 10:28, par Dinamo En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    J invoque l esprit de feu sur Gilbert Diendéré qui par sa faute le pays traverse une grave crise. Gilbert tu es maudit ainsi que tout le Rsp. Espèce de vampire

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 10:29, par Dinamo En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    J invoque l esprit de feu sur Gilbert Diendéré qui par sa faute le pays traverse une grave crise. Gilbert tu es maudit ainsi que tout le Rsp. Espèce de vampire

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 10:31, par TERE En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Selon vous les connaisseurs de la CEDEAO, quelle est cette institution qui nous garantie la transparence dans les élections si toutefois les burkinabé acceptent ce protocole d’accord ? ces mêmes terroristes peuvent troubler truquer les élections en leur faveur et qu’allez vous faire. Si vous voulez vous débarrasser du Burkina Faso faite le en bonne fois au lieu de parler de protocole d’accord.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 10:35, par konate adama En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Depuis, le début de la crise, moi j’ai fais la liaison de cet acte barbare et réactionnaire des ces sanguinaires avec certains chefs d’états de la CEDEAO. Voici mes preuves. si non comment peut - on comprendre que des militaires que les autres États censés ont traité de terroristes, qui ont tiré a balle réelle sur des honnêtes citoyens sans armes,qui réclamaient simplement justice, qui ont perdu la vie par le fait d’une bande de tueurs, ces terroristes ont le culot d’imposer leurs conditions et volontés aux soif disant médiateurs,que dis je complices sous la forme d’un projet de protocole d’accord de sortie de crise. au moment ou l’union UA adopte une position de fermeté avec des sanctions claire a l’encontre des putschistes, la CEDEAO les caresse dans le sens de la poile. ces éléments du RSP que je qualifierait des deaches en Afrique de l’ouest ont pris en otage 18 millions de Burkinabés avec le silence complice de la communauté internationale sous le prétexte de traité de non ingérence dans les affaires internes or en lybie quand le feu colonel Mohamar KADAFI à décider de mater une partie de sa population qui n’étaient du même avis que lui,pour des intérêts égoïstes et personnel et de vengeance, une coalition internationale armée s’étaient constituée pour protéger les civils avec un envois d’instructeurs militaire et un parachutage d’armes pour permettre la population de s’organiser et de s’auto défendre. Cette même communauté a contraint Moussa aya SANOGO à céder le pouvoir aux civils sans condition après son coup d’état aussi bête que prétentieux que celui perpétré par les membre du RSP. Alors pourquoi un poids deux mesure ?
    Messieurs les Présidents membre de la CEDEAO en adoptant cet projet de protocole d’accord, vous donnez votre quituce a toutes les armées d’Afrique d’utiliser des armes de prendre le pouvoir dans le sang, ensuite d’exiger une armistie pour leurs auteurs, vous encouragez les coup de force par ceux qui possède des armes, et en fin comme la mère scorpion qui engendrez des enfants,et pour naitre sont obliger perforer son ventre, en un mot vous aiguisez le couteau qui va vous tranchez la gorge un jour ou l’autre. A l’endroit d’armée régulière, le peuple à clairement montée son refus et sa détermination a barrer la route a dérive partisane basée sur des intérêts personnels, si vous ne prenez pas votre responsabilité, vous serrez juger par l’histoire pour votre assistance passive aux souffrances, a l’agonie, et a l’appel de tous un peuple. Car quelque soit leurs puissance de feu, leurs nombre restera leurs talon d’Achille.Nous ne voulons que la paix au Burkina, mais si la paix doit passer par les armes, il faudra le faire.
    Pour un Burkina de paix en avant,et plus jamais ça ici chez nous.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 10:45, par Sidsoba En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Ce projet de protocole d’accord du syndicat des chefs d’Etats de la CEDEAO met en insécurité Gilbert DIENDERE et sa famille, toutes les personnes qui sont sous le coup de poursuites judiciaire. Parce qu’une fois l’accalmie apparente revenue, les parents des victimes ou tout burkinabè en quête de justice n’hésitera pas à se venger dès la première occasion et à n’importe quel prix. Le RSP ne sera pas toujours présent et partout ! Egalement, pour redorer leur blason, je pense que chaque candidat recalé aux élections législatives et au présidentielle doit décliner cette nouvelle proposition pour montrer aux yeux des burkinabè et du monde qu’ils n’approuvent pas le coup de force de Diendéré et ne sont pas mêlés à ses actes terroristes. Il faut accepter le sacrifice aujourd’hui et travailler pour revenir demain. D’une façon inconsciente, DIENDERE vous donne l’occasion de montrer au peuple burkinabè que seul l’intérêt national anime vos motivations et votre engagement. L’acte posé par DIENDERE peut être un avantage pour vous. Ils vous appartient de vous mettre du côté du peuple et entrer dans l’histoire.....

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 10:47 En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Pas d’amnistie pour ces cancres d’Rsp à commencer par son cerveau ,le nullard.
    Notre patire ne peut pas ètre prise en otage par ces racailles de la socièté.
    Nakoby-Milan

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 10:52, par un insurgé En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Internaute n01 . Que DIEU te pardonne.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 10:52, par doudouno le cobra En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Le résistant tu attends quoi pour marcher sur Koss Yaam. Chacun se cache derrière son ordinateur et il demande aux autres d’aller au casse pipe.
    Si le peuple n’aime pas le CDP donc laissez les aller aux élections.
    Je suis deçu par les syndicats et leur mot d’ordre suicidaire.
    Nous sommes d’accord avec la CEDEAO nous ont veut la paix et des élections inclusives

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 11:01, par Jeune En réponse à : Toute l’Afrique est avec vous

    Population Burkinabè. Courage. N’acceptez pas cet accord de trahison. Ce serait encourager tout mécontent à prendre les armes.
    L’Afrique vous regarde. Allez de l’avant dans votre résistance.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 11:01, par Sidpayétka En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    {}BONJOUR A TOUS !{}
    Sommes nous en démocratie ? Alors voici mes amendements de ce que ces chefs d’états médiateurs ont produit comme rapport :

    Les 13 points du Projet de Protocole d’accord

    Amendements

    1. La libération sans condition des personnalités détenues au cours des événements du 17 septembre.
    2. La restauration des autorités de la transition avec Kafando comme président.
    3. Le retrait des militaires du gouvernement.

    {}(Tout ca pour rien que ca seulement){}

    4. La reprise du processus électoral avec les élections au plus tard le 22 novembre

    5. La CENI doit prendre toutes dispositions nécessaires pour la tenue de la nouvelle date ;
    6. Le gouvernement organisera les élections.

    {}(De toutes les façons, la CENI était plus que prête n’eut été cette forfaiture malodorante){}

    7. Le CNT s’abstiendra de légiférer dans les matières autres que celles relevant des élections et des conclusions du présent accord.

    8. Les personnes inéligibles pourront prendre part aux élections

    {}(si elles le désirent malgré les tueries).{}

    9. Toutes les réformes profondes telles que celles liées à la réforme de l’armée seront laissées à l’appréciation du gouvernement d’après transition

    {} (sans objet puisque de toute façon les temps matériel manque).{}

    10. La cessation de la violence.
    12. Les Forces de Défense et de Sécurité assureront la sécurité des personnes et des biens sur tout le territoire national.
    12. L’acceptation du pardon et de l’amnistie pour les conséquences liées à la présente crise.

    {}(Soyons un peu réalistes, Abba, ya nya boiin ; On tue et on vient demander pardon et c’est fini, c’est trop facile ca pourquoi Gbagbo a la CPI){}

    13. Le comité des médiateurs veillera à l’application de ces recommandations

    {}(Qu’ils s’appliquent mieux que ca car le Burkina a des ressources limitées et toutes les factures d’hôtels ne pourront pas être honorées).{}

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 11:05, par Le fils du pays En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Maquis propre ne fait rien de bon, c’est pas maquis sal qui fera mieux

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 11:07, par Le fils du pays En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    QU’IL LIBERE KARIM WADE AU SENEGAL ALORS

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 11:17, par joab le combattant En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Dieu s’appelle l’Éternel des armées ,Il combattra toute armée qui verse le sang humain. 17 Million des burkinabès demandent Son secours ,Il ne tardera pas a intervenir. Amen

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 11:18, par le general a la retraite En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    ATTENTION ATTENTION ATTENTION
    La france est entrain de nous envoyer le scenarion de la guerre civil ivoirienne a la difference que en civ ils ont opposer des ethnies et que chez nous ils veulent opposer des parties politiques (cdp+ RSP contre le reste+armee reguliere.
    * comndanation et mediation de la cedeao
    *imposition des rebelles dans le gouvernement( pour mieux donner le temps et les moyens aux rebelles)
    *organisation baclée des elections avec la participation de tous
    *resultats contestes et formation de deux gouvernements avec deux presidents dans un meme pays.
    *declanchement de la guerre avec le soutient aux rebelles d’un pays voisin
    *sanctions du pays(blocage des fonds-isolement-exclusion des institutions.....)
    * intevention de la france sou couvert de l’ONU ? PIAGE DES BIENS DU PAYS ET IMPOSITION D’UN REGIME
    *DIVISION DEFINITIVE DE LA NATION ET SOUFFRANCE DU PEUPLE(veuves ;orphelins ;blesses ;malades ; famine)

    Nous devons exiger le desarmement au moins du RSP avant les elections ; pourquoi pas sa dissolution ; ZIDA comme ministre de la defense et conceder l’amnistie pour les jeunes soldats du rsp.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 11:55 En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Peut-on féliciter les assassins de la jeunesse et donc de l’avenir et en même temps invoquer la bénédiction de Dieu : " ce que je sais, c’est que Dieu n’exauce la prière des pécheurs’’.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 12:08, par philo En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Les ennemis du peuple et les pro-putschistes que nous devons identifier et sacrifier au temps opportun : Zaida Pascal, Léonce koné, Eddie komboigo, siaka coulibaly. Aidez moi avec la suite de la liste svp......
    Prenez le maximum d’images des éléments du rsp, infiltrez les et donnez nous des infos au temps opportun

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 12:11, par bonde yavé En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Grande déception. La Cedeao n’a qu’à dire tout simple que les coups d’etat sont permis, n’importe quel "zozo" qui se sent fort fait ce qu’il veut et passe prendre son "laissez-passer" pour nous narguer, tandis nous travaillons vachement pour qu’on lui paye un salaire plusque descent.
    Que Dieu nous aide !

    Oooo

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 12:12, par La voie du sage En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Peuple et frères BURKINABE, suite à la situatuion Nationale du Mercredi 16 Septembre 2015, il y a lieu de prendre notre destin en main ; car nous n’avons pas d’armée nationale qui puisse dire à cette infime partie du RSP qu’ils n’ont pas le droit de s’insurger en gendarme pour la cause d’un parti politique (CDP). sachez que nous devons defendre notre démocratie quand bien nous n’avons pas de protecteurs. soyons unis pour le combat. il se pourra qu’au sein des militaires d’autres se demarquent pour dire non à ceux
    qui sont en train de nous tuer !!!vive le Burkina !!

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 12:19, par bonde yavé En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Grande déception. La Cedeao n’a qu’à dire tout simple que les coups d’etat sont permis, n’importe quel "zozo" qui se sent fort fait ce qu’il veut et passe prendre son "laissez-passer" pour nous narguer, tandis nous travaillons vachement pour qu’on lui paye un salaire plusque descent.
    Que Dieu nous aide !

    Oooo

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 12:26, par SOME En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    le general a la retraite, toi au moins tu merites tes galons ! Ton analyse tombe net dans ce que je pensais (comme bien d’autres le pensnet aussi). De toutes facons on les voyait venir avec toutes les strategies et tactiques et provocations pour amener la bagarre. C’est l’application de leur cours dans les ecoles de guerre et de la guerre des nerfs, la guerre des cerveaux, la guerre de la manipulation des esprits par la manipulation de l’information, du savoir... tout ca on les connait toutes. Mais vous savez aussi que vos palns n’aboutissent pas toujours....L’homme est un etre imprevisible ! Et meme si vous tentez de prevoir l’imprevisible
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 12:28, par Dr Bi Dri Seraphin Kouassi En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    La CEDEAO, en prenant cette décision vient de montrer son mépris pour les dignes fils et filles d’Afrique en général et pour le peuple Burkinabé qui se luttent pour la libération de ce beau continent.
    Tous les panafricanistes de part le monde entier doivent se léver comme un seul homme pour soutenir ce brave et courageux peuple Burkinabé et faire échouer ce coup d’Etat mal inspiré par RSP. C’est à ce prix que nous, africains allons mettre fin à ces dérives sur notre continent et en faire un lieux où il fait beau à vivre.
    Honte à la CEDEAO et à ces médiateurs pompiers pyromanes. Les africains n’ont plus besoin de ces genres de dirigéants.

    La lutte continue.
    La patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 12:31, par moriba En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    merci internaute 14

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 12:35, par RIDI En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    L accord conclu est pour sauver la paix.Il est mieux d avoir une paix negociée que des troubles.La sagesse veut que le peuple Burkinabé accepte les termes de l accord car la vraie victoire se gagne par les urnes.Que les différentes institutions de la Transition reprennent le travail selon l esprit de cet accord.
    Merci aux différents médiateurs qui travaillent pour sauver la paix et ce qui en reste.
    Si nous rejettons cet accord nous risquons de regretter cela amèrement car le scenario de Burindi va se mettre en place et tout le monde sera perdant.
    Celui qui refuse de pardonner risque de n avoir que ses yeux pour pleurer.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 12:43, par AKABLA En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    La décision des envoyés de la CEDEAO (appuyer les putschistes, bras armés du CDP de Blaise), est conforme à leur conduite antérieure : la solidarité syndicale de nos chefs d’Etat. Je suis curieux de savoir si l’UNION AFRICAINE va avaliser l’AMNISTIE proposée à ceux qu’elle a qualifiés de TERRORISTES, ce qui consacrerait l’impunité sur le continent. Mais cela n’arrive pas qu’aux autres

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 12:48, par sidonie SALEMBERE En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    C’est un avant goût du CDP nouveau. Leur stratégie a été comment ?
    1-Transition travaille pour le MPP, on écarte BARRY ils occupent la sécurité et la défense.(première erreur de kafando)
    2-Le code électoral c’est le MPP qui l’a amené(la suite tout le monde a compris avec les recours)
    3-fausses cartes. Un individu appelle les responsables de l’UPC de venir voire qu’il y a des confections de fausses cartes en cours dans un cybert. Puis un deuxième appelle le jour du coup d’Etat aux même responsables encore de l’UPC(ils devraient là commencer à douter mais non) pour informer qu’il y a des fausses cartes à Ouaga inter. Au sein de l’ex CEFOP c’est la méfiance(j’avoue que en ces moments là les dignitaires du CDP se marraient et se moquaient d’eux car leur coup a fonctionné.Des conférences de presses sont organisées c’est la polémique avec des journaliste qui enfoncent le clou en demandant tout de suite à la gendarmerie de communiquer.(car la transition cherche à couvrir quelqu’un)
    4-Que faut-il faire ? il faut un sauveur de la démocratie car les élections seront entachées de fraudes avec ces fausses cartes(c’est ressorti dans leur discours justificatif) et le CND est né.
    Maintenant il faut que les partis politiques soient plus mature à l’avenir. Avec ces élections qui vont venir ils vont chercher maintenant à faire croire qu’ils avaient raison. Ils savoureront pas perdant ils feront tout pour saboter ces élections. Ils viennent pas pour gagner mais amener les gens à perdre confiance à la CENI et dire que le nouveau président est mal élu et leur coup d’État était noble ça sera leur stratégie maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 12:56, par elouss En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Camarades,
    Je pense que les médiateurs se sont laissé manipuler et utilisés par le triste Gal D, spécialiste en la question. En nous livrant ces points comme ceux d’un accord, Diendéré ne croit aucunement à aucun de ses points. Son objectif est de polariser d’avantage les camps, rassurer les éléments hésitants du RSP qu’ils ne doivent rien craindre car au bout il y a l’amnistie. Cette manipulation semble avoir marché, vue la réaction des uns et des autres.

    L’Étape suivante est très simple à deviner. Le Chaos et donc la légitimation de l’armée (qui observe une forme de neutralité actuellement) comme le moindre mal pour ramener la paix !

    C’est l’armée qui lui donnera ce qu’il veut à travers ce coup : L’amnistie pour tout ses crimes !
    Combattant, nous devons les vaincre par la ruse et non par la force (ils ont une longueur d’avance sur nous en ce point)

    Alors que faire ?
    Je reviendrai pour d’autres précisions.......

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 13:13, par le consultant En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Mon analyse de la proposition des envoyés de la CEDEAO est la suivante :
    1°) La CEDEAO elle même a condamné le putsch en connaissance des raisons avancées par Diendéré.
    Si elle fait fait aujourd’hui volte face en proposant au contraire de l’huile dans le feu je conclu que le putsch n’était pas condamnable.
    2°) Le soit disant partie majoritaire le CDP et ses militants étaient égarés et il a fallu la vigilance de la minorité silencieuse que voici dans la rue depuis le 30 Octobre. Il appartient à l’opinion publique de comprendre pourquoi la minorité devient majorité ? De ce fait la CEDEAO ne devrait pas permettre un retour sur la décision de la cour constitutionnelle.
    3°) Diendéré demande l’asile au Pakistan pour mieux se former en terrorisme. Je vous assure que ce malfrat à sa mort il ne doit même pas être admis en enfer sinon il fera un coup d’état à dieu.
    4°) Ramener la liste électorale à l’ état brute voudra dire que n’importe quel malsain et voyou politique au Burkina Faso peut désormais se présenter sans que l’ on puisse trouver contre lui un critère d’inéligibilité.
    Pour finir, si par n’importe quel manœuvre que ce soit un des présents exclus parvienne au pouvoir le RSP ne sera jamais dissout et le même scénario se reproduira aux prochaines élections.
    Chers émissaires de la CEDAO sauf votre respect si vous vous laissez égarer par Diendéré sans pouvoir lui cracher la vérité mieux en le mettant en en prison comme son dauphin Sanogo du Mali pour mous libérer, alors vous serez responsable de tout ce qui va suivre.... car le peuple Burkinabé fera son devoir.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 13:25, par Josias Kabore En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Que Maky Sall sache que c’est lui même qui est en train d’allumer un feu dont il ne pourra pas éteindre car cette manière de régler la crise n’aura rien d’autre comme répercussion dans le futur, qu’un incendie.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 13:44, par JS En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Que Dieu maudisse Lagui Adama

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 13:44, par kenfo En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    La solution, c’est l’anéantissement du RSP. C’est tout.

    Kenfo

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 14:12, par sanou.s En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Chers frères patriotes la meilleure manière c’est d’être solidaire en signalant les parents de ces éléments du RSP que ça soit leurs frères, soeurs ou enfants ils vont goûter la douleur de perdre un parents comme un camarade l’a nos enfants vont la même classe qu’un enfant d’un élément du RSP nos soeurs également peuvent être l’amie d’un élément du RSP etc...etc.. on peut épargner que les pères et pères car trop c’est trop.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre 2015 à 15:21, par zenabada En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    « Nous somme le peuple et c’est nous qui subissons.la cedeao a décidé , maisle peuple reste le seul juge.la cedeao a condanné la transition pour l’exlusion la justice burkinabé à n’a décidé autrement.personne de nul par ne nous donnera le salut c’est nous de décider de notre avenir et de notre bien être.s’ils ont peur de blaise et d’alassane le peuple Burkinabé a prouver le contraire et il sera de même pour guinguinbré Judas iscariot qui sème le vent récolte la tempête.tout se qu’il a fait à l’ombre sera devoilé.Nous n’avons pas besoin de Mediateur laissez-nous regler notre affaire.En 27 ans

    Blaise

    {{}} qui se sentait intouchable est parti en plain midi je vous donne 2semaine et Guinguinbré sera aussi parti.

     »

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2015 à 01:42 En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    N022, Mathieu, c’est pas nous qui allumons quoi que ce soit. Le CDP n’es pas un parti digne et je me demande ce que tu cherches la- ba. Faut quitter la- bas sinon tu vas tout perdre. Ouais ! C’est moi qui te dis. Tu as bosser dur pour avoir tes milliards. Faut pas faire comme ces voleurs, ces assassins qui ont piler le pays pour s’ enrichir. Toi tu dis de ne pas allumer un feu qu’ on peut pas maitriser oua ? Nous on a bruler le chateau du coimbre, le petit frere sanguinaire de Blaise et gna rien. Fais attention car on veut ps toucher a tes propres interets. Mais si tu ecris quelque chose encore surtout pour dire que toi tu es proteger, des demain on te montres que comme tu suis les assassins, tu es aussi un assasssin. C’est ca tu veux ? Faut la fermer, deh ! Sion on se connait et on conait tes interets mais on veut pas nuire tess interest mais faut faire tanchion. Tu es arogant, tu parle mal mais das cette afaire la-, heyiii, heyiii, heyiii !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2015 à 01:52 En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    No 42, Doudounon le Cobra. Tu merits bien ton nom mais saxhe qu tu manques d’ intelligence. D’ ailleurs, les intelligents, on en a pas a la pelle au CDP. Regarde comment ce Bamba lit comme un enfant de CP0 ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2015 à 02:00, par Djendjere est un Man Mort dans son Slip En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Pas d’ impunite pour Djendjere. On doit pas le laisser filer tout doucement au Pakistan. Meme a Yakostan, il a plus de maison. On est tous a Ouagastan. Tu bouges pas. Le feu que tu as allumwer- la, reste on va tous devenir la cendre ici. Tas de peureux- la. Je comprends pourquoi tu moyen pas meme pas satisfaire ta chienne de Fatou qui se comporte comme une chienne en chaleur a la recherche de tout jeune qu’ elle croise. C’est toi qui ne peuyt meme pas satisfaire une femme parce que ton devant -la est toujours mou a plus forte raison avoiur des enfants et c’est toi qui toue les enfants des autres./ Djendjere, tu connais comment on met au monde un enfant ? Mais pourquoi tu supprime facilement les enfants que c’est difficile de concevoir ?Djendjere est un Man Mort dans son Slip et sa maman etait fole. Un maudit comme ca !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2015 à 02:38, par Djendjere est un Man Mort dans son Slip En réponse à : Projet de protocole d’accord de la CEDEAO : Frustration et Indignation à Bobo

    Ladji Adama, aka, FC, Moussa, VERITAS, Veritas, lee meme buveur de sang que nous on a brule et saccager le domaine du vaudou, tu es mal barre seulement. Tu vas ordre encore la poussiere. on tue pas impunement un Mouinga, albinos. Espece de cannibale des temps anciens ouais !!!!! Tu as vu la mobilisatrion du peuple ? Bientot ton sans couilles de djendjere va demander a aller en asile au Pakistan mais il poura meme pas sortir de Ouaga stan. Des maudits comme ca. Comment meme vos meres babieeh ont fait pour metre au monde des tetards comme vous ? Je sais pas ce qu’
    il y a dans le plan de Dieu mais votre existence en fait aubeit a quel plan ? Nuisibles comme cantarides.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés