Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Environnement : Former la population au recyclage des déchets plastiques

Accueil > ONG, Coopération décentralisée • • lundi 11 avril 2005 à 07h26min

L’Association Pengwendé (APW) et l’Association pour l’innovation et la recherche technologique appropriée en environnement (AIRTAE) ont organisé, jeudi 7 avril 2005 à Ouagadougou, une session de formation sur la valorisation des déchets plastiques en objets utilitaires.

16 800 tonnes soit 28 000 m3, c’est en moyenne, la quantité de déchets plastiques que produit annuellement la ville de Ouagadougou. Ces chiffres, apparemment faibles, sont très préoccupants dans la mesure où les déchets plastiques, n’étant pas biodégradables, contribuent à la dégradation de l’environnement. C’est dans l’optique de résoudre en partie cette problématique de la gestion des déchets plastiques, que le collectif composé de l’Association Pengdwendé (APW) et de l’Association pour l’innovation et la recherche technologique appropriée en environnement (AIRTAE) a initié en partenariat avec l’ONG belge, Autre Terre, une session de formation au profit des femmes et des personnes démunies.

Cette session de formation qui est le deuxième du genre vise à familiariser les bénéficiaires aux techniques simples de production d’objets utilitaires à base de déchets plastiques. Le coordonnateur, Philippe Yoda, nourrit de grandes ambitions pour le centre de valorisation des déchets créé à cet effet. Il a émis le souhait de pouvoir créer d’ici à 2008, des unités de production d’objets utilitaires à partir des déchets plastiques. D’ores et déjà, la délégation du ministère en charge de l’Environnement, a été émerveillée par le travail déjà abattu par le centre.

En effet, à partir des emballages ou sachets, des seaux et bien d’autres objets en plastique collectés dans les poubelles, le centre produit des objets utilitaires tels les pavés, les regars (servant à la protection des compteurs de l’ONEA), des sacs, des tabourets, des bancs, ainsi que bien d’autres objets décoratifs. Le secrétaire général du ministère de l’Environnement et du Cadre de vie, Bertrand Zida, s’est réjoui de cette initiative innovatrice en faveur de la sauvegarde de l’environnement. Cela est d’autant plus à saluer, que l’activité sera source de revenus pour les bénéficiaires de la formation.

Toute chose qui contribuera, selon M. Zida, à lutter contre la pauvreté. Les initiateurs du centre entendent créer une opportunité d’emploi pour les personnes vulnérables à travers la valorisation des déchets solides non biodégradables. C’est ainsi que des formateurs de sourds-muets vont bénéficier de cette deuxième session. Ils pourront ensuite initier ces personnes qui du fait de leur handicap trouvent difficilement de l’emploi.

Il revient donc à l’Etat de jouer sa participation pour faire de ce rêve une réalité.

C’est d’ailleurs ce qui ressort, de la citation de Arpad Bosgh qu’on pouvait lire sur une des banderoles affichées par le centre : "De l’esprit humain naissent les œuvres d’art et d’innovation. Ces œuvres assurent aux hommes la dignité de la vie. Il est un devoir de l’Etat de protéger les arts et les inventions".

Fatouma Sophie OUATTARA
Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coopération militaire Burkina–France : Le Sabre remis dans son fourreau
Koudougou : L’ONG AES/Burkina lance un projet de prise en charge des enfants vulnérables du fait de la migration
Entreprenariat : l’OIM facilite le rapprochement entre porteurs de micros projets et fonds de financement dans le Centre-Est
Transition au Burkina Faso : Le SPONG entend apporter sa contribution
Développement du Burkina Faso : Le Premier ministre partage sa vision avec le SPONG
Région du Centre-Nord : L’ONG Mwangaza Action fait de la prévention de la malnutrition son cheval de bataille
Nuit des ONG : Tree Aid reçoit son trophée
Fondation Konrad Adenauer Siftung : Une clinique juridique pour assister les victimes de violences basées sur le genre
Autonomisation économique des jeunes au Burkina : L’ONG « Sauve ma patrie » forme 120 PDI dans divers métiers
Violences basées sur le genre : Oxfam tient un panel de haut niveau et des activités communautaires pour marquer les 16 jours d’activisme
Crise humanitaire au Burkina : Ocha lève le voile sur les actions humanitaires menées sur le terrain
« Burkina Faso : la voie de la réussite démocratique » : Le nouveau programme du NDI pour renforcer la démocratie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés