Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 15 septembre 2015 à 23h45min

A l’occasion de la cérémonie de tirage au sort pour le positionnement des partis et regroupements d’indépendants sur le bulletin unique aux élections législatives d’octobre 2015, le 10 septembre dernier, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Me Barthélémy Kéré, s’est s’exprimé sur l’information faisant cas d’un gérant de cybercafé, interpellé par le Commissariat de police de Ouaga 2000, pour avoir confectionné des milliers de cartes d’électeurs, à la demande d’un parti politique.

Afin de situer les responsabilités dans cette regrettable affaire, la Police et la Gendarmerie ont été saisies et des investigations sont en cours pour en savoir davantage sur les commanditaires de ces actes et leur mode opératoire.

Le gouvernement de la Transition salue la clairvoyance des citoyens qui ont dénoncé de tels actes et félicite les forces de sécurité pour leur professionnalisme. Soucieux d’organiser des élections crédibles et transparentes, le gouvernement de la Transition condamne de tels agissements et invite tous les acteurs à faire preuve de responsabilité et de maturité.

Le Service d’information du gouvernement

Vos commentaires

  • Le 16 septembre 2015 à 08:15 En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    ça fait déjà une semaine, il faut communiquer sur cette affaire !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 08:38, par jonassan En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    Le gouvernement a succombé aux pressions des va-t-en guerre ? Je ne vois pas pourquoi tout un gouvernement fera une sortie pour une confection de fausses cartes même si cela est avéré ; le gouvernement devrait-il à chaque tentative de fraude faire une sortie. Et sa police, et sa justice, elles font quoi ?
    INSOLITE
    Ce qui est troublant dans l’affaire c’est - selon les mêmes rumeurs - que 2 GRANDS PARTIS de la place se soient entendus pour CONFECTIONNER 5000 FAUSSES CARTES dans UN MEME CYBER. Ce qui est encore étrange, ce n’est pas la presse qui fait pression pour la communication de l’information mais certains partis. QUAND ON TIRERA L’AFFAIRE AU CLAIR IL FAUDRA EGALEMENT REVISITE LA SCELERITE DES DIFFAMATIONS S’IL Y’A LIEU DANS CETTE AFFAIRE. C’est très important parce que cela augure de ce qui va se passer aux lendemains de la publication des résultats. L’AFFAIRE DOIT DONC ETRE TRAITE AVEC LA PLUS GRANDE DILIGENCE.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 08:46, par jabislou En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    Les dérivés de l’ancienne majorité resurgissent au pays des hommes intègres / il faut mettre fin à ce type de pratique : pour un Burkina crédible Tous en avant

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 09:21, par lenga En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    Il ne faut pas juste condamner, il faut sévir

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 09:39, par Zas En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    C’est bien que des individus soient interpellés dans cette affaire. Vivement que les responsabilités des partis politiques soient situées dans cette affaire avant le début de la campagne électorale. Sinon on pourrait assister une intoxication de l’information pendant la campagne, ce qui risque de créer un climat de tension qui sorte du cadre républicain.
    Il faut régler cette affaire de fraude tout de suite.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 09:48, par Horus En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    Hey, vous connaissez bien les commanditaires. Pas besoin d’être un fin limier. Ils sont dans ça depuis au moins 27 ans. On les a vu faire voter des caïcédras ici il y a quelques années

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 09:59, par wilibali En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    Quoi qu’il arrive, le gouvernement de transition a le devoir de communiquer et prendre des mesures qui s’imposent sur cette affaire de fausse carte, si non le peuple intègre du BURKINA doutera et à juste titre de son impartialité. Il faut cela pour que le gagnant du 11 octobre soit le vrai, celui que les électeurs auront choisi.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 10:25, par Mohamed SARR En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    La solution c’est une élection biométrique. Ce qu’on a fait au scrutin passé n’était pas une élection basé sur la biométrie. L’enrôlement fait était une étape obligatoire certes, mais après l’enrôlement, le jour du vote, chacun devait juste posé l’un de ses doigts sur un appareil qui allait automatiquement donner son identité aux membres du bureau de vote. Certes une mise en réseau des bureaux est nécessaire pour mieux affiné cela mais déjà, ce contrôle local aurait permis de détecter beaucoup de fraudeurs.
    En observant bien le scrutin passé, j’ai conclu que la loi relative au bulletin secret a été violée ! Mais bon, vu que l’ignorance des gens (moi y compris) ne leur a pas permis de se plaindre…
    Que Dieu garde notre beau pays et que la paix règne pour toujours.
    NB : Je ne suis pas un expert ; mon raisonnement peut être erroné, mais c’est ce que j’ai compris ! Merci à quiconque pourrait mieux éclairer ma lanterne.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 13:08, par soumzita En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    Faites beaucoup attention mes frères. Comme tous les moyens sont bon en politique vous ne pensez pas que seul les enquêtes peuvent situer les responsabilités. Les coups bas sont permis en politique, donc il faut faire des analyses profondes avent de parler. "C’est le mil du même panier" comme disent les moisi ; nos braves politiciens savent comment semer du désordre auprès de leurs bases respectives afin d’aboutir a leur fin. Attendons de voir la suite,J’ai confiance en nos services de sécurité. Un peude patience seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 14:05, par Encore, encore En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    Si certains partis veulent revenir au pouvoir malgre les 27 ans de leur gestion macabre, comprerez qu’ils reviennent avec leurs methodes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 16:57, par Foi en Dieu pour mon Pays En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    Merci aux internautes n 2 et 9 qui ne se laissent pas berner par une grossiere mascarade visible a plus d’un kilometre. Sachons raison garder, car les evidences peuvent etre justement fabriquees pour berner ! Je n’ai pas confiance en ceux qui crient plus fort que les autres, qui s’excite partout, cherchant a attirer l’attention negative sur les autres ! Attendons de voir.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 17:21, par SAK-SIDA En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    il n’est pas exclu qu’il y ait des complicités à l’intérieur de la CENI ; et si c’est le cas, les informaticiens de la CENI ne peuvent pas être ignorés dans cette enquête ; et si les informaticiens sont impliqués, il n’est pas exclu que des noms aient été insérés frauduleusement dans le fichier électoral ; et si des noms sont insérés frauduleusement, alors bonjours la fraude à la base, c’est à dire le fichier est violable si le truand vient de l’intérieur. souvenez vous de l’affaire du trésor public ou les informaticiens de l’intérieur avaient créé un régi de recette parallèle pour encaisser l’argent du contribuable à leur compte.alors, dites nous qu’un informaticien de le CENI n’est pas impliqué, et nous croiront à la sincérité du fichier électorale.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2015 à 09:03, par Resistance En réponse à : Fabrication de fausses cartes d’électeurs : Le gouvernement condamne

    Seuls les complices et ceux à qui profitent ces manœuvres peuvent remettre en cause des faits avérés suite à des enquêtes menées par la police et la gendarmerie avec des auteurs identifiés et interpellés. De tels comportements, tendant à soutenir des fraudeurs parce qu’on veut par tous les moyens accéder au pouvoir sont déplorables, insultant pour nos martyrs et ne passeront pas. Nous rêvons d’un Burkina nouveau qui va rétablir nos valeurs d’honnêteté, de justice et d’intégrité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
Gestion 2017 du gouvernement : Une « dégradation des indicateurs » dans la gestion financière et comptable
Bonne gouvernance : La présidence du Faso et le Premier ministère donnent l’exemple !
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés