Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

mardi 15 septembre 2015 à 04h09min

Décidément on ne finira pas de parler du Fonds commun au ministère de l’économie et des finances (MEF). L’usage de la force pour évacuer les manifestants qui étaient en sit-in le vendredi a fait monter la tension au MEF. Il n’y a toujours pas d’accord non plus entre le Syndicat des agents du ministère des finances (SYNAFI) et leur ministère de tutelle.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

Aucune avancée notable dans les négociations entre le Syndicat national des agents du ministère des finances (SYNAFI) et le gouvernement. Les sit-in et les grèves se succèdent mais pas un pas de plus dans les discussions. Et les deux parties s’accusent mutuellement de manque de volonté.

Le SYNAFI est en sit-in depuis le 7 septembre 2015 et ce jusqu’au 25 du même mois. Un sit-in, oublié par les médias, jusqu’à ce que les forces de l’ordre fassent leur intervention au sein du ministère de l’économie et des finances. Résultat, « des blessés graves parmi les militants dont certains sont évacués à l’hôpital Yalgado Ouédraogo », selon les responsables syndicaux. Le SYNAFI qualifie cette action de « répression barbare et sauvage ».
La tension monte
La tension est donc montée d’un cran depuis le vendredi 11 septembre 2015. Ce lundi 14 août 2015, ce sont les forces de l’ordre qui ont devancé les manifestants sur leur lieu de travail. Interdiction leur est faite d’accéder à leur lieu de travail. Un important dispositif de sécurité est mis en place. Des éléments des forces de l’ordre occupent les lieux. A l’intérieur comme à l’extérieur du Ministère de l’économie et des finances. Et sur le bâtiment.

Depuis l’entrée jusqu’à l’intérieur du ministère les forces de l’ordre sont omniprésentes. On pouvait voir des éléments de la police nationale, de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) et même des éléments de la brigade anti- criminalité (BAC). Le sit-in, bien que pacifique, dérangerait la quiétude de ceux qui veulent travailler au ministère de l’économie et des finances ou les agents des ministères voisins. Le message donné par cet imposant dispositif de sécurité est clair et dissuasif : les manifestants ne peuvent pas accéder au ministère pour leur sit-in.
Une issue incertaine
La volonté d’utiliser la force laisse croire que l’on est loin d’une sortie de crise. Le SYNAFI se bat pour obtenir ce qu’il appelle « équité » et le gouvernement se débat pour maintenir le calme au sein du ministère et surtout pour ne pas « vexer » les autres agents notamment ceux des régies recettes. Ceux-ci se sont abstenus de tout commentaire depuis le début des manifestations du SYNAFI.

Il n’y avait pas encore de réaction officielle du côté de l’administration lorsque nous tracions ces lignes. Mais de sources proches de l’administration, la volonté d’empêcher les agents d’accéder au ministère serait juste pour que ceux-ci ne dérangent pas les autres. Quand nous tracions ces lignes, il n’y avait pas non plus d’incident entre les forces de l’ordre et les manifestants.

Judicaël Gaël Lompo

Lefaso.net

- A propos du Fonds commun et des inégalités dans la Fonction publique : Les éclairages d’un internaute
- Grève de 48 heures du SYNAFI pour le Fonds commun : Suivie à plus de 97% selon les organisateurs
- Fonds commun du MEF : le SYNAFI exige une répartition plus équitable

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 septembre 2015 à 05:18, par L’Autre Africain
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    S’il y’a des gens qui sortiront affaiblis de cette crise, c’est bien les financiers et leur Synafi. Voilà des gens qui font grèves et sit-in, mais çà n’empêche pas le pays de tourner. Mais si c’etait une seule des régies de recettes qui faisait comme ces agents du Synafi, les repercussions se sentiront tout de suite et même sur les financiers, car il faut des recettes pour executer les depenses.
    Voilà des gens qui depensent et qui veulent qu’on les motivent pour qu’ils depensent. Sacré Synafi ! Il faudrait donc étendre le FC à tous les autres ministères depensiers alors.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 06:28, par sidik
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Decidement le Synafi exagere. Que le Synafi cite un seul pays au monde ou il existe cette fameuse equite qu’il exige sur fonds de haine et d’agression verbale des regies de recettes . le synafi gagnerait a faire epouser leur methodes de lutte par la coordination syndicale aux fins d’une Unite d’Action Syndicale et ceci pour eviter de fissurer l’UAS et se retrouver esseule et isole. Ne perdez pAs de vue que seule l’Union fait la force.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 06:36, par le cousin
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Ma question s’adresse au Bureau National : quelle est l’opportunite de deployer toute sa force de lutte syndicale contre un Ministre dont le depart du gouvernement est imminent ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 06:43, par lokré
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Le FC doit être étendu à tous les ministères. C’est quel secteur qui ne fait pas renter l’argent dans ce pays ? Ou bien c’est lequel qui n’est pas dépensier ?
    C’est parce des gens vous forment que vous recouvrez. Si vous aviez été mal formés (je ne parle pas de tricheurs) vous n’aurez jamais eu le concours. Si vous êtes malade et qu’on vous laisse mourir, fini le recouvrement.
    Tous, contribuons à l’économie de ce pays. C’est quelle ségrégation ça ?
    On étend le FC à tous ; si on remarque que le niveau de recouvrement a baissé, le gouvernement dit basta aux agents des régies de recettes et recrute des jeunes qui attendent à la porte.
    Vous narguez les gens avec des sous que vous ne méritez pas en réalité.
    Merci aux agents de la CRS pour cette oeuvre de salubrité publique.
    Quand aux agents du MEF, vous n’avez rien vu d’abord. Votre fameux FC là ; on va le partager à tous les agents de l’Etat.

    Ya yalm la wong là !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 07:03
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Courage ! Vous savez dans ce pays nos autorités pensent toujours qu’il faut la force pour faire passer les choses. À nos autorités, sachez plus vous empêchez les gens de s’exprimer, plus vous créez la crise. C’est avant tout des fils de la nation, il faut les écouter car cela n’honore pas les autorités de la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 07:04, par GONZALES
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    En te lisant, je comprends que tu ne connais rien de l économie. Mobilises tes recettes et tu les depenses comme tu veux et le contribuable te poursuivra comme un chien galeux.Ce mouvement tue l economie à petit feu, si tu n le sais pas.Demandes aux entrepreneurs auprès de qui tu prends tes recettes.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 07:46, par Le DON
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Je demande au SYNAFI de ne pas s’insurger contre Mme Bila ! Ce n’est pas elle qui a signé le protocole d’accord de juin 2011 et son prédécesseur (Lucien Marie Noel BEMBAMBA) ne l’a pas appliqué jusqu’à son départ en octobre 2014. Vous vous en prenez à une dame (fusse-t-elle votre collaborateur d’hier) qui n’est là que pour un an. Si votre lutte est noble, un vrai ministre des finances vous écoutera.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 08:01, par INJUSTE
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    c est INJUSTE FAUT RÉSOUDRE LE PROBLEME, moi suis pas finances ou trésor ou douanes mais je pense qu si des gens luttent depuis des mois et surtout en période de transition , c est que leur cause est juste et qu il faut prendre le temps qu il faut régler la question. Sur ma moto devant les finances ´ ce matin on dirai un camp militaire. Et puis j ai lu avec intérêt le dernier événement et j ai compris cette injustice qu ils dénoncent et même Marc Garange y était contre . Faut résoudre le problème on va quitté ici oui, tchrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 08:02, par INJUSTE
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Bonjour, moi suis pas finances ou trésor ou douanes mais je pense qu si des gens luttent depuis des mois et surtout en période de transition , c est que leur cause est juste et qu il faut prendre le temps qu il faut régler la question. Sur ma moto devant les finances ´ ce matin on dirai un camp militaire. Et puis j ai lu avec intérêt le dernier événement et j ai compris cette injustice qu ils dénoncent et même Marc Garange y était contre . Faut résoudre le problème on va quitté ici oui, tchrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 08:10, par le patriote
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Encore merci pour cette oeuvre de salubrité publique à l’ Etat et aux forces de l’ordre.
    C’est la transition mais ne pensez pas qu’il est permis de sortir quand et comme on veut pour des revendications bidons.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 08:28, par Benaocyn
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Messieurs et mesdames du SYNAFI, il faut à un moment pouvoir faire une appréciation lucide et objective de la situation, en fonction du temps et des circonstances du moment. Vous savez bien que dans cette histoire de fonds commun, vous ne pouvez pas avoir l’opinion publique avec vous ; en tout cas pas celle burkinabè. Pourquoi donc insistez-vous ? Si encore votre exigence, c’était une répartition équitable des fruits de la croissance au bénéfice de tous les burkinabè, beaucoup pouvaient vous suivre. Il faut savoir raison garder, arrêter votre mouvement et reprendre le travail.
    Pour les incriminations contre les ministres des finances (mauvaise gestion, irrégularité dans la passation de marché, ...), rassemblez l’ensemble des pièces à conviction que vous transmettrez à l’ASCE qui fera sûrement son travail. Si vos accusations sont avérées, ces faits sont autant condamnables que le Fonds Commun à distribuer à une catégorie de Burkinabè au mépris des vraies préoccupations de la majorité des burkinabè
    Bonne chance nous tous

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 08:29, par espoir 9°
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Au delà du Synafi, il est urgent d’établir l’équité partout dans le traitement des travailleurs au Burkina Faso. Tout le monde a besoin d’un bonus dans ces temps qui coure. A défaut mettez tout le monde sur les mêmes pieds d’égalité. L’instituteur comme l’infirmier ou cet agent de l’agriculture ou de l’élevage doit aussi être compté dans cette analyse qui doit être globale.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 08:41, par Ghost
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Et si simplement et purement on supprime le FC, les agents qui en bénéficient vont démissionner ou bien il vont faire des "deals" ? On crient "justice et égalité" mais chacun de son côté se bat pour avoir plus d’avantages que les autres en se prenant pour plus important.
    Burkinabè est trop malhonnête, il est ce qu’il critique

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 09:01, par SIDNOOMA
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    je sais que les Intendants et les gestionnaires des hôpitaux font rentrer l’argent et manie les fonds publique alors pourquoi eux n’ont pas de FC ? Tout simplement par ce que le système COMPAORE pensait que le simple fait de sortir de l’ENAREF on est d’office plus financier ou comptable qu’un intendant ou un administrateur ou gestionnaire des hôpitaux pourtant c’est les mêmes modules qui leurs sont dispensés et font le même job et sont sanctionnés par les mêmes textes. Mais dans le bouf on trouve que non eux viennent d’une autre école à savoir l’ENAM. les douaniers étaient formés à l’ENAM mais ça fait pas d’eux des ignares.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 09:06
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    MERCI AU GOUVERNEMENT POUR SA RESPONSABILITE. QU’ON SACHE QUE C’EST EN SINERGIE D’ACTION QUE LE PAYS EST STABLE. DONC IL N’EST PAS QUESTION DE PRIVILEGIER UN SEUL MINISTERE.
    PAINS ET EQUITE POUR TOUS LES MINISTERES.
    GLOIRE A DIEU ! ET PAIX SUR NOUS TOUS !

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 09:07, par guingraogo
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Cet irredentisme du synafi cache mal son intention d’obtenir la suppression du FC pr les régies de recettes du MEF. Car, s’il s’agit d’équité, peut-on traiter de la même maniere des gens qui sont dans des conditions différentes ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 09:12, par belco
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    heureusement que la fin c’est pour bientôt. je suis convaincu de quelque chose. il y a des gens regretteront de leurs actes. beaucoup de chose seront bien révisée car réalisé par méchanceté et dans la haine. les gens sont trop jaloux ce n est pas bon. c est le destin qui a conduit chacun la ou il est... accepte les réalités de la vie.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 10:10
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Salut. j’aurai été des forces de l’ordre, IMBOUGE ! ET JE N’EVACUE PERSONNES SANS MON FONDS COMMUN A MOI !!! C’est parce que tous les autres font leur boulot que les recouvrements sont possible !
    Lol ! Vraiment !

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 10:29, par Elsi
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Demandez aux entrepreneurs comment vont leurs dossiers, leurs contrats en cours de signature, camarades ignorants, la cloture budgetaire est imminente et leurs dossiers sont traites en tenant compte de leur delai dexecution, plus leur sit_in ou greve dure, plus les contrats seront rejetes. Il vaut mieux que le gouvernement les recoive pour une discussion franche car leconomie est en jeu au lieu d, user de l, armee pour pouchasser des papa et maman comme des
    « 

    « delinquants »

     »

    « »


    bras de fer entre synafi et adminis...

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 10:34, par plotin
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Le gouvernement ne doit pas céder face à ses gens la. Il perçoivent un salaire et qui exigent plus qu’il ne travaillent, on doit supprimer ces type d’avantage ou l’étendre à tous les fonctionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 10:35, par Elsi
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Demandez aux entrepreneurs comment vont leurs dossiers, leurs contrats en cours de signature, camarades ignorants, la cloture budgetaire est imminente et leurs dossiers sont traites en tenant compte de leur delai dexecution, plus leur sit_in ou greve dure, plus les contrats seront rejetes. Il vaut mieux que le gouvernement les recoive pour une discussion franche car leconomie est en jeu au lieu d, user de l, armee pour pouchasser des papa et maman comme des
    « 

    « delinquants »

     »

    « »


    bras de fer entre synafi et adminis...

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 10:38, par Elsi
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Demandez aux entrepreneurs comment vont leurs dossiers, leurs contrats en cours de signature, camarades ignorants, la cloture budgetaire est imminente et leurs dossiers sont traites en tenant compte de leur delai dexecution, plus leur sit_in ou greve dure, plus les contrats seront rejetes. Il vaut mieux que le gouvernement les recoive pour une discussion franche car leconomie est en jeu au lieu d, user de l, armee pour pouchasser des papa et maman comme des
    « 

    « delinquants »

     »

    « »


    bras de fer entre synafi et adminis...

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 10:57, par Nonga-siida
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Que dites-vous des statuts particuliers dont jouissent certaines catégories de fonctionnaires, je comprends : C’est le pantalon de l’autre qui ressemble à un sac !

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 10:59, par Plumeblanche
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Nous sommes tous des fils de ce pays et s’il y a de l’argent à partager, nous voulons aussi notre part. Nous payons tous des impôts et c’est avec amertume qu’on constate que cet argent ne sert pas à développer le pays. Si le gouvernement ne trouve pas une solution équitable au FC, cela va engendrer d’autres problèmes encore. Pourcommencer moi je refuse de continuer à payer mes impôts pour que des gens s’en mettent plein les poches. SYNAFI ! A bas !

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 11:06, par one pac
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    leur histoire de fond commun commence à m’énerver. Ces hypocrites là n’ont qu’à nous foutre la paix. Vous avez votre salaire et vous réclamez encore des avantages colossaux. Vous allez tout perdre si vous n’y prenez garde. ya une chanson qui dit ceci : celui qui veut beaucoup perd tout.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 11:21
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    LINTENTION D LA LUTTE ME SEMBL BONNE ; LA METHDOLOGIE LAISS A DESIRER. ON NA PA BESOIN D FAIRE SOUFRIR INUTILMA L GOUVERNEMA E LES PREMIERS RESPONSABL DU MEF. FAITES DES PROPOSITIONS INCLUSIVES DES OTR MINISTERES MOBILISATRICES D FONDS E VOU VEREZ LACCOMPAGNEMA DU CNT ET FONCTIONNAIRES. EVITER ACCUSATIONS GRATUITES !

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 11:33, par NERE
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Vous les gens du SYNAFI, arrêtez de vous foutre de nous. Si vous avez des comptes à régler avec votre ministre délégué Mme BILLA, trouvez un autre moyen. Ne laissez pas à chaque absence du ministre pour vous acharner sur elle. Quand on vous tend la main, vous voulez attraper l’épaule. Posez-vous la question : Est ce qu’on doit vous payer pour que vous soyez ne serait ce que honnêtes ? et votre intégrité ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 11:34, par Cocorico
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    injuste, je vous donne raison, walaï ,GARANGO n’était pas n’importe qui ; c’était un visionnaire qui voulait le bien de son pays. c’était un patriote. Je pense qu’on est fatigué d’entendre ces enfants criés tous les jours. Il faut les satisfaire et nous les commerçants, entrepreneurs on va continuer nos affaires tranquillement. Depuis septembre je n’arrive pas à avoir mon dossier de payement, je vais au ministère y a personne, j’appel on me parle de grève. Qui est leur ministre même ? c’est toujours le beau frère la non ? lui aussi faut pas qu’il va faire ca ; son beau est partit faut laisser tomber ton gros cœur. Ce sont nos enfants, le fonds a toujours existé partout pour les financiers, même plus que les maigreurs que vous leur donné. A cause des miettes qu’ils réclament vous bloquez mon dossier de milliard. Si c’est ca enlevé dans mon marché les donner ; c’est quoi ca ? Financiers qui ne ressemblent pas aux financiers si c’est pas au BF. allez y voir dans les banques ce qu’on appel financier. Vraiment au BF on ne sait pas valoriser le poste quoi ! allez y voir en CI, Gabon, Niger ; Mali, Benin, Tchad ce que c’est que financier. C’est respect et la confiance total. C’est vrai que burkinabé ne sort pas, donc il ne sait pas. si tu es Entrepreneur qui voyage tu sais qui est financier. C’est au BF qu’on parle de trésorier, impôt douanier etc ; ailleurs c’est pas le cas .Mais au Faso au nom de notre méchanceté on terni l’image de tout le pays tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 11:35, par INJUSTE
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    INJUSTE INJUSTICE , franchement je suis pas financiers mais lorsque vous liseZ Le dernier numéro de EVENEMENT M GUINGRAOGO, qui semble être impôt ou trésor vous comprendrez que vous faites la même chose au finances, j ai été de ce qui militent pour l élargissement du FC A TOUS mais si les autorité n en veulent pas, alors qu on règle le problème. J ai mis en garde mon voisin en 2011 contre le risque du blocage des salaire et il m a assurer qu ils ont (SYNAFI) commis des gens pour traiter ces salaire, franchement j étais surpris de ce qu il m a dis, s ils l ont fais, reconnaissons que quelque part, on doit les écouter et non les ambrigader. Je ne suis pas des finances mais j ai fais le concours j ai pas eu, que ce qui ont eu soit traiter comme tel. Un point un trait. HEYYYYY, RÉGLER LE PROBLÈME ON VA QUITER ICI DEEEESS, TCHRRRRRR !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 11:35, par jh
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    si ils ne veulent pas travailler ,ils n’ont qu’a demissinné.bande de vayous.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 11:36, par NERE
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Vous les gens du SYNAFI, arrêtez de vous foutre de nous. Si vous avez des comptes à régler avec votre ministre délégué Mme BILLA, trouvez un autre moyen. Ne laissez pas à chaque absence du ministre pour vous acharner sur elle. Quand on vous tend la main, vous voulez attraper l’épaule. Posez-vous la question : Est ce qu’on doit vous payer pour que vous soyez ne serait ce que honnêtes ? et votre intégrité ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 11:49, par Pagomziri
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Réclamation pour réclamation, le FC devrait normalement être octroyé d’abord aux enseignants et le reste aux autres fonctionnaires. Foutez nous la paix. Vous commencez à nous pomper l’air. Proposition : DIMINUER LEUR SALAIRE DE 15% ET DONNEZ LEUR UN FC DE 15% DE LEUR SALAIRE.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 11:59, par LACROU
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    je viens d avoir une info, il semble qu a la Ministère de la SANTÉ ils ont ce KON appelle des RISTOURNES , si c est vrai alors pourquoi on ne veux pas comprendre que les finances ait FC. PArait qu au MINISTÈRE DES MINE AUSSSI Y EN A. Donc si les gens luttent pour être traiter au même niveau que leur collègues avec qui ils sont rentrer a L ENAREF TRAITER LES PAREILLEMENT,

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 12:01, par sidnooma
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    le MEF est tout une chaine. il faut emmètre des titres de recettes et qui les émet ? les financiers. il faut lutter contre les gaspillages, la sur-facturation et ce sont les financiers qui le font. les salaires(avancement, reclassement etc.et bien d’autres.........) des agents publics qui les traite ?sans les agents des finances en un mois d’autres auront consommer tout le budget qui leur est allouer. et s’enrichirons au détriment du pauvre contribuable burkinabè. les agents des finances sont les gardiens de l’orthodoxie financière. le citoyen l’anda doit chercher a comprendre au lieu de parler au hasard. on critique aisément l’autre qu’en sera t-il si tu étais a sa place ? sur cette terre seule la lutte paye. dors bien et tu te réveilleras tard car on te caressera dans le sens de la poil. lève toi et le seigneur t’aidera.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 12:08, par AHMED
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Internaute 4 ET 12 selon votre logique pensez vous meriter un salaire plus que le paysan qui nous nourrit ? ou tes parents qui ont financé tes etudes pour que tu puisses devenir fonctionnaire ? que chacun se batte pour mieux vivre, c’est la regle naturelle de la vie.Arretez votre jalousie.financiers voient vos gros salaires avoisinnant le double du leur ,mais .il ne vous jalousent pas.PENDANT que vous contestez la chose vous la reclamez .Quelle honte !
    JE PROPOSE LA SUPPRESSION DU FC POUR L’OCTROI D’UN STATUT PARTICULIER.qu’aucun corps n’ait un salaire superieur au notre.
    Que dites vous du FC DES FORESTIERS, du SERVICE PAYE DES POLICIERS, du FC des agents du ministere des mines ? DU FC DE INSPECTION DES AFFAIRES ECONOMIQUES ? Aussi nous vouLONS TRAVAILLEZ MAXIMUM 18H PAR SEMAINE COMME LES PROFESSEURS AFIN DE FAIRE LA VACATION AUSSI.YA L’ARGENT DEDANS HEIN ? NOUS VOULONS AUSSI FAIRE NOS AFFAIRES AUX HEURES DE SERVICE COMME LES AGENTS DE SANTE DANS LES CLINIQUES. QUI EST FOU ON SE CONNAIT ICI AU FASO. TANT PIS POUR LES IGNORANTS QUI CROISENT LES BRAS ATTENDANT LE PARTAGE DU GATEAU DES AUTRES

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 12:23, par Do
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Mais est ce qu’ils savent qu’ils n’ont aucun droit au maintien d’un tel avantage ? C’est d’ailleurs du haram de bouffer le sang de leurs collègues ainsi.Tous les agents de la fonction publique sont fonctionnaires au mm titre.Il n’y à pas de super agent et d’agents inutiles.Allons

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 12:30, par Somé
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Je ne me prononcerai pas sur la legitimité de la lutte pr le FC. Ce qui me sidère c’est la réaction des gas du SINAFY et ce qu’il raconte sur la gestion de leur ministre. Il faut que les gens arrêtent cette hypocrisie. Si la dame a une mauvaise gestion pourquoi ne pas la denoncer depuis lors ou saisir les institutions competentes pour cela. Vous attendez avoir des problèmes avec elle pour commencer a la discrediter.Si cela s’avere vrai votre silence est aussi coupable et complice car si elle avait ceder a vos revendications jamais vous ne dirai de telles choses. Les choses evoluent, l’opinion publique n’est plus aussi facilement manipulable changer de méthodes de lutte. Arretez les diffamations hasardeuses.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 13:18, par Patarbtalééééé
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    A L’attention de tous les contribuables burkinabés,
    Face à la présente manifestation du SYNAFI concernant le FC du MEF et aux différents avantages qu’obtiennent une certaine catégorie de fonctionnaires de l’Etat Burkinabé, il faudrait que tout un chacun ouvre le bon oeil. Etant donné que tout un chacun de nous ’’Burkinabé Salarié du public et du privé’’ cherche à se réaliser sur la base de son salaire, voici une proposition qui va tous nous arranger : Suspension pure et simple du FC, des avantages octroyées à une certaine catégorie de fonctionnaires de l’Etat Burkinabé et dans la même lancé toujours suspension du droit obligatoire de paiement de l’IUTS et TPA. La tout un chacun de nous trouvera son compte. On paie trop d’impôt et on prend le surplus du budget pour redustribuer à des gens qui ne foutent rien mm de façon générale. Cà c’est pas normale. OUI POUR UNE REPPARTITION EQUITABLE DES RESSOURCES, NON A L’EXPLOITATION
    IL FAUT QUE LE PEUPLE BURKINABE SE LEVE FACE A CETTE SITUATION CAR IL Y A TROP D’IMPOT AU BF ET ON S’ARRANGE TOUJOURS POUR PAYER CELA ET COURPIR DANS DES TODIS PENDANT QUE DES FINANCIERS DU MEF SE FRAPPENT DES VILLAS, DUPLEX même les vigiles qui y travaillent en bénéficie. vous aussi Mrs les AUTORITES du BF.
    Comme c’est la rue qui arrange les choses au BF maintenant on verra bien. A tous les contribuables restons sur nos garde, si ces types d’avantages ne sont pas suspendus, que les travailleurs (du privé essentiellement et ceux en marge du public) qui n’en bénéfice pas se retrouvent aussi dans la rue pour l’annulation des impôts et taxes tels que IUTS & TPA.
    ................................TOP D’IMPÔT TUE L’IMPOT.................................................
    QUE DIEU SAUVE LE PEUPLE BURKINABE

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 13:21, par SOUTONNOMA
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Je fonde mon analyse sur le journal (événement du 10/09/2015) ; dans lequel son excellence Garango tentait de résoudre l’injustice entre les agent du MEF. Cela m’a permis de déduire que les manifestants revendiquent non seulement un avantage mais la valorisation d’un corps. Je lance un appel à tous de mieux cerner le problème avant d’en porter un jugement. En bon père,nul n’ose favoriser un enfant au détriment d’un autre. Les autorités gagneraient à apporter une solution perenne pour le bien de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 13:24, par Major
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Je suis convaincu qu’il y a une catégorie de burkinabé qui croient que la transition s’est installé rien que pour eux ! Moi je dis échec et mat. Voici des gens à qui on sert au moins chaque trimestre, l’équivalent de leur salaire annuel, et qui trouve moyen de manifester parque le voisin perçoit mieux qu’eux. BADO Laurent avait raison. Les Burkinabès sont jaloux mesquin et foncièrement méchantes (valable pour une bonne catégorie de nos concitoyens). Au lieu de vous battre pour l’instauration d’un 13ème mois pour toute catégorie de fonctionnaires, vous ne pensez qu’à votre piteuse personne. Si je faisais partie des forces de l’ordre, on allait hospitalisé beaucoup d’entre vous. Bande d’ignares sans vergogne que vous êtes.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 13:27, par daoudy
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Je ne comprends pas cette déferlante de haine et d’aigreur à l’encontre des financiers. Il y a bien des ministères qui ont des avantages semblables bien que ne portant pas le nom ’’ fonds commun ’’ et là personne ne s’en offusque. Les magistrats ont une indemnité mensuelle de 150000 rapportée à l’année cela fait 1 800 000. Les policiers de par leur statut particulier ont un régime indemnitaire qui dépasse de loin celui des autres fonctionnaires, encore là tout le monde trouve ça normal. Nous ne demandons qu’une meilleure répartition d’un avantage déjà existant. À ceux qui estiment que le fonds commun ne doit revenir qu’au régies de recettes, il doit être étendu dans ce cas à tous les fonctionnaires car d’une manière ou d’une autre tous les ministères font des recettes. C’est simplement une indemnité propre au MEF. Même au sein des régies de recettes, tout le monde ne fait pas le recouvrement complémentarité des emplois oblige . Considérons donc le ministère comme un tout, si les financiers n’elaborent pas le budget, ne font pas la passation des marchés,ne procèdent pas aux engagements, ne liquident pas les dépenses, n’ordonnancent pas les paiements, je me demande bien ce que les régies de recettes recouvrement.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 14:09
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Synagogue, reprenez le travail.
    Et formez vous a la lutte, demandez conseils auprès de vos aînés, ces innombrables fonctionnaires qui chaque font des exploits pour leurs concitoyens avec peu ou sans moyens. Leur satisfaction c est d abord le travail bien fait et leur apport à la société .Ce que vous revendiquez n est pas juste et vos méthodes laissent à désirer. Vous vous en prenez à une personne ,la ministre déléguée au lieu de l institution, vous êtes vulgaires dans vos propos, vous mentez et déformez les faits. Ce n est pas digne d un fonctionnaire, cela pose même un problème d éthique . On s en inquiète même pour le pays pour la gestion de la dépense publique . Un syndicat défend des causes justes pour tous et n est pas a confondre avec une association de malfaiteurs.
    Que le ministère donne une réponse claire et définitive a ces gens.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 14:11, par FC
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Je pense qu il faut supprimer simplement cette histoire de fond commun car notre pays est pauvre et on ne peut pas se permettre de partager de l argent à simplement des individus qui en demande encore plus. cet argent pourrait servir à la construction d’école, d’hôpitaux et bien d’autres.Les autre fonctionnaire devraient aussi être pris en compte dans se partage car la fonction public c est ne simplement pas les agents du MF.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 14:28, par Tanga
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Il y a une solution. à l’aimable !
    Ils ne veulent pas travailler sans le fond commun ?
    On ne peut pas leur donner le fond commun ?
    Ok, IL FAUT RENVOYER TOUT LE MONDE PUIS RECRUTER DES NOUVEAUX A QUI ON NE PROMETTRA PAS DE FOND MACHIN.
    Tout le monde sera gagnant ; ils ne travailleront plus sans fond commun et on ne donnera plus de fond commun.
    C’est sérieux. regardez ces voleurs qui nous appel nous les commerçants ’’voleurs’’, ceux la même qui pillent nos terrains, nous narguent nous et nos enfants. Ils ne peuvent même pas faire une demi journée au grand marché, tellement c’est dur de pouvoir vendre.
    DEGAGEZ NOUS CES Ca FOUTRES RIEN.
    Il y a des enfants qui veulent du travail.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 14:51, par Bodo
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Le Synafi doit mettre les pieds sur terre. Celui qui a promis ces espèces sonnates et trébuchantes est à Abidjan. Rejoignez le, prenez Sitarail et allez le voir. Quand il gérait bizarrement le pays, l’avez-vous dénoncé ? Non. Synafi, continue dans cette voie et bientôt vous serez tous remplacés pour d’autres personnes.

    Regardez moi cela. Ce n’est pas de la jalousie, mais de la justice. Vous faites rentrer l’argent ? Ce sont des histoires. Et les médecins ? Ils font rentrer des vies. Rien ne vaut la vie. Et les enseignants ? Ils font rentrer l’éducation. L’éducation est très importante. Et les paysans ? Ils font rentrer la nourriture, sans laquelle il n’y pas de vie et on ne peut pas étudier. Regardez autour de vous, vous êtes des égoïstes qui cherchez l’argent pour vous enrichir et accentuer le fossé avec les autres. Il ya des gens qui prennent le fonds commun juste pour des maîtresses, pour organiser des premières communions retentissantes, pour se payer des terres dans les villages et appauvrir encore les paysans. De grâce, ayez peur de Dieu. Vous allez à la Mosquée, à l’Eglise ou vous êtes dans la religion traditionnelle : est-ce bien de s’asseoir ainsi et de collecter des primes. C’est haram. Vous croyez que cela vous grandit de prendre cet argent pour être "au dessus des autres" financièrement et tomber chaque jour dans le vice ? Si vous prenez cet argent, vous paierez des choses, vous serez riche mais cela vous conduira où le "haram" conduit. Regardez les gens autour de vous, ceux qui bouffe l’argent gratuit et regardez les et ce que devient leur descendance.. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 14:56
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    LA NOUVELLE GRILLE SALARIALE SERA FINANCE PAR QUOI ? LES RECETTES OU LES DEPENSES DES FINANCIERS ? COCORICO, DANS LES PAYS QUE TU CITE , LES REGIES SONT A PART UN POINT. QURE LES FINANCIERS NOUS DISENT QUEST CE QUI EST RESSORTI DE LA MISSION SUR LE FC DANS LES PAYS CITE PAR COCORICO ? le MEF a dit au financiers que pour qu’ils gagnent plus il faut que les régies donnent d’avantage. par conséquent les régies auront toujours plus que eux. ils disent qu’ils ne veulent pas un fc de solidarité . qu’ils veulent leur propre fc. on leur a dit que sur quelle base. puisqu’ils n’ont pas cette base. ils disen t sur les dépenses ; on les demlandent qepuis quand vous aviez vu qu’on n’a incité quelqu’un à dépenser. ils disent 0,95% ddes recettes budgetaires. on les demandent qui fait le recouvrement ? héééééééé hééééééééééé vous allez perdre

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 15:04
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Internaute 35, souffre de reconnaître qu’un enseignant ou un medecin ou encore un infirmier... ne construit en moins de deux ans ou achete un vehicule tout en etant en SND. il n’ ya pas de comparaison entre un agent des finances et les agents des autres soit disant ministere. ce que un agent du MEF réalise en 2 ans equivaut à plus de 20 ans de travail d’un agent du MENA ou peut être il n’atteindra jamais ce niveau. donc de grâce internaute 35, comparons ce qui est comparable.le médecin qui court de clinique en clinique pour arrondir ces fins de mois n’est pas à comparer à quelqu’un qui perçoit des millions chaque 6 mois sans contrepartie valable.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 15:07
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    les financiers font pitié. Le service fonctionne sans vous et vou grevez ? yalado ; reveillez vous. si c’était les régies de recettes vous verrez la réaction rapide du MEF et du gouvernement. on an besoin d’argent pour fonctionner. on n’a pas besoin de dépenser actuement. sinder le MEF en deux : MFB ET MEDEV. C’est tout. ceux qui sont venue de l’ENAM iront aux MEDEV et ceux de l’ENAREF au MEF et c’est tout. là le fc sera balaise mes pots.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 15:09, par Doudou
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Il y’a trop d’injustice dans ce pays la. je suis Régisseur de recettes dans une structure de la santé. je fait rentrer près d’un milliard de recettes pas an dans la caisse de l’État. Mais on ne me donne pas de fonds communs tout simplement je ne suis pas du MEF. Le équité doit commencer par donner les FC à tous les Ministère.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 15:22, par absent
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Il faut virer ces agents qui ne méritent pas leur salaire
    Ils ne sont pas recrutés pour touchers des indemnités mais des salaires qui sont payés
    alors out

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 15:56, par en bon père de famille
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Pour ceux qui ne connaîssent pas le MEF sachez que ce ministère est composé de structures techniques et naturellement de structures d’appui( ENAREF, DRH DAF DEGESS etc..). les structures techniques sont reparties en régies de recettes et de dépenses. Les structures de dépenses ne font pas seulement que des dépenses exemple : la DGB qui élabore la loi de finance suit son adoption c’est ce document qui autorise toutes régies toutes sortes de recouvrement ; c’est encore qui emet les ordre de recouvrement en cas de paiement indu d’un agent public emargeant au sygaspe en d’autres terme c’est elle qui constate le droit de l’Etat calcul le montant et dit au trésor de recouvrer car selon le principe de séparation des pouvoirs entre comptable et ordonnateur seul le trésor peut encaisser ou dcaisser les fonds de l’Etat. Prenons aussi la Direction Générale du Contrôle des Marchés et des Engagements Financiers (DGCMEF) qui vent des dossiers d’appel d’offres à des couts de milliards qu’elle fait encaisser au trésor. C’est la même direction qui contrôle les délais d’exécution des marchés publics et qui calcule les pénalités de retards à des couts de milliards également reversés au trésor et dans cela ont dit qu’ils ne recouvrent pas. cela m’amène à me poser une question ; Que signifie ce fameux terme "recouvrement" s’agit -il d’un processus ou se résume au travail du caissier qui est assit dans son bureau climatisé qui reçoit et fait sortir les fonds de sa caisse ?. et méme si c’était ainsi, il ya des services dans les régies qui ne sont pas des services de recouvrement.
    Le deuxième point d’achoppement sur lequel les financiers ne partagent, c’est pourquoi le fc des structures d’apui du ministère est supporté par eux seulement et non par les régies. je m’explique : L’ENAREF que vous connaissez tous forme des fiscalistes, des douaniers, des comptables et des financiers etc... mais comment vous puissiez comprendre que le fc de cette école soit supporté par les financier. pour ceux qui connaissent la situation à l’ENAREF, il nya pas d’enseignants permanents des différentes régies parce que un permanent détaché à l’enaref il prend le fc de l’école c’est à dire le fc des financiers et cela a entrainé la fuite de tous ces enseignants vers leurs structures où le fc est le plus que le double de celui de l’école. je précise que le département fiscalité n’a pas de directeur c’est une institutrice recrutée pour les surveillance des devoirs qui gère ce département à cause du même fc. Quelle honte des autorités du MEF dans leur incapacité de gérer ces dysfonctionnements générés par les effets du cf. Qui peut me dire que la qualité de la formation de leurs agents par l’ENAREF n’a pas d’impact sur les performances enregistrées par la DGI DGD DGTCP ? personne. et pourquoi alors admettre des choses comme ca si ce n’est que de l’injustice vis -à vis des financiers.
    j’en appelle aux autorités du pays de se saisir de la question en prenant le soin d’écouter tous les syndicats que compose le mef. Chaque corporation apportera ses arguments devant un comité commis à cette tache.cela va permettre de trouver une solution durable de cette crise qui pourra renouer la confiance l’amour entre vos agents et c’est en cela que le burkina avancera. sinon vous nous laissez l’impression que parmi vos agents il ya les plus importants et les moins importants et vous voyez que maintenant les financiers au delà de l’argent et défendent aussi leur honneur.
    en tout cas depuis le 07 sept tous les fournisseurs de l’Etat ne savent pas sur quel sein se vouer parce que leur dossiers sont bloqués.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 15:59, par Pascal
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Qu’est ce qui empêche le gouvernement de remercier tous ces grévistes qui luttent pour leur intérêts égoïstes, de recruter pour les remplacer, parmi les milliers de jeunes qui attendent de trouver un emploi pour avoir un minimum pour vivre ?
    Sous la révolution on avait fait autant avec des centaines d’enseignants.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 16:19, par fidèle
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    il fo les mater corectement. on ne peut pas tolerer un sit-in dans la cour du MEF avec des vuvuzela,des sifflets,etc...la grèv est un droit.mais ne derangez pas les agents consciencieux qi continu de travailler pour qe les salaires tomb à bone date.allez y à la place de la revolution.person ne viendra vous chasser.Dans tout ça,que disent les autres(impôt,douane) ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 16:30, par Le Bon citoyen
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Cette question est complexe et ce que le Gouvernement exploite pour tenir tête.
    En effet, si on considère le MEF (financiers, fiscalistes, douanes et comptables), on peut dire qu’il y a injustice et donc pas d’équité entre eux.
    Du même coup, si on considère la fonction publique (tout fonctionnaire sans exception : contractuels, non contractuels), il y a également injustice et donc pas d’équité. Ainsi, on ne doit pas oublier que l’appareil étatique est une chaine et que chaque maillon est important. On a des agents qui travaillent soit à la recherche des recettes, soit au recouvrement, soit à la dépense ou encore à l’instauration d’un climat favorable à tout cela (exemples : plaidoyer auprès des divers PTF, sécurité des agents de recouvrement, sensibilisation des contribuables, les devoirs de tout un chacun, la santé des agents du MEF et celle des contribuables, la promotion de la paix, l’éducation des futurs comptables et autres, etc.). S’il y a un problème majeur, pas de recouvrement, pas de dépense, ... et chacun se cherche voire la faillite de l’Etat. Qui n’a pas eu besoin d’aller à l’école primaire pour devenir ce qu’il est devenu ? Ah, c’est possible hein puisqu’il y a fraudes pour rentrer dans le rang de ceux du MEF donc il se peut qu’il y ait des analphabètes labà.
    Au regard de ces injustices injustifiées, le sujet est devenu indélicat à tous les niveaux :
    - primo : si le Gouvernement règle le cas des financiers, les autres corps revendiquerons tôt ou tard pour eux (ils ne demanderons pas de supprimer pour X ou Y, principe de droit acquis oblige), il fait comment ?
    - secondo : si le Gouvernement ne règle pas, les collègues (fiscalistes et autres) ne pourront pas non plus leur venir en aide car ils risquent d’hypothéquer leur droit acquis. Ils n’auront pas également le soutien des autres agents de la fonction publique puisqu’ils ne se sentent pas concerné par une mesure qui va renforcer l’injustice déjà subie.
    Au finish, que faut-il faire ? Je crois qu’une solution qui va supprimer ou réduire l’injustice à tous les niveaux est souhaitable. Dans ce cas, soit on étend le FC à toute la fonction publique, soit on la supprime à tous les niveaux et on revoit le traitement de tout le monde avec des indemnités spécifiques conséquentes pour chaque corps.
    C’est la vision du Bon citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 16:40, par PRESI
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Pourquoi le refus du partage équitable, c’est une chaîne dont chaque maillon joue son rôle. Est-ce difficile à comprendre ? Nous avons des problèmes en Afirique, parce que c’est toujours cette règle "1/4 pour toi et les 3/4 pour moi".

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 18:22, par AVANCONS
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    De toutes les façons, les économistes et financiers n’ont pas besoin du soutien de qui que ce soit pour l’aboutissement de la lutte. Les acquis engrangés jusqu’ici l’ont été sans un autre corps de fonctionnaire, donc arrêté vos mesquineries maladroites. Que chacun soit fière de son corps. De toutes les façons notre lutte paieras n’en déplaise aux jaloux et envieux !!!
    SYNAFI en avant, seul la lutte paie !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 18:27
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Voyez vous , c est en 1990 que TERTUS ZONGO a sollicite l apport de chaque régie de recette pour donner a nos collègues des finances.Les syndicats ont répondu favorablement a cette requête et chacune des régies donne 10 pour cent de sa masse a partager pour constituer le fc des finances. on vous comprendrait si vous demandiez un relèvement du taux a vos collègues des régies au lieu d influer sur les ministres pour exiger l équité.Voyez vous sur tous les terrains votre stratégie ne s explique pas légitimement.Je souhaite que vous approchiez vos collègues pour résoudre le problème.Dans les pays que vous citiez, les financiers ne disposent pas de fonds commun.Mes frères et sœurs approcher les syndicats du ministère pour résoudre cette question parce que vous versez la figure du
    ministere par terre.

    des finances par terre.Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 20:06, par Sidpayétka
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    BONSOIR A TOUS !

    Mes enfants et voire mes petits frères, il faut arrêter maintenant. On vous a suffisamment entendu et écouté. Pour avoir le soutien du reste des fonctionnaires, la sagesse voudrait que vous revoyez votre langage. Quand quelqu’un a raison, il n’a pas besoin de crier haut et fort ou d’.insulter. De par votre revendication même vous manquez du respect a tous les fonctionnaires de ce pays, retraités comme toujours en activité et même jusqu’aux paysans producteurs et consommateurs des biens et services. Vous qui avez "trois fois" votre salaire annuel en plus de votre salaire annuel, vous, vous valez mieux. Depuis plus de trente ans que je travaille j’ai jamais entendu parler de Fonds commun mieux, d’un fonds commun redistribués aux agents du MEF. Les autres fonctionnaires des autres ministères aussi peuvent et doivent en bénéficier. Souffrez qu’on vous dise que vous êtes des enfants gâtés de la république parmi tant d’autres auxquels il faut donner des fessés pour que vous sachez que s’il y a de l’argent a recouvrer c’est parce qu’il y a d’autres qui le produisent. Et puis, foutez la paix au Ministre délégué que vous traitez d’incompétente. Votre compétence a vous est mise a rude épreuve par votre entêtement et vos façons de parler, votre style quoi.
    Alors, que la transition procède donc pour tous les fonctionnaires a une augmentation des salaires de 30 pour cent avant son départ ; comme il y a des fonds communs autour desquels on se dispute comme des hyènes devant une charogne. Ou alors que ces fonds soit reversés dans la caisse d’assurances universelles maladie. Surtout que les retraités ont droit avant tout a tous les égards et toute l’attention de la nation et surtout de ces jeunes fonctionnaires. Le retraité n’est point un paria encore moins un cadavre, il a servi sa patrie peut être au prix d’énormes sacrifices dont jouissent et bénéficient les revendiquards impolis d’aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 20:52, par Qui vivra verra
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Pourquoi tant d’injustice dans notre cher pays ? Si rien n’est fait, lorsque la goutte d’eau va déborder le vase, ce sera difficile de recoller les morceaux.
    On dit que la santé est un secteur improductif mais n’oublions pas que si on n’est pas bien portant on ne peux pas produire. LES SYNDICATS DE LA SANTE NE VALENT RIEN sinon ils auraient pu exiger la prise en compte des agents de santé dans la distribution du fond commun ou tout au plus exiger un "FOND COMMUN SANTE". Pourquoi ? Cest tout simple : imaginez si les syndicats de la santé font bloc commun et exigent l’annulation de toutes les formes de subventions et réductions des frais de toutes les prestations de santé. Si tout le monde devait payer les prestations comme il se doit, les hôpitaux et autres services de santé seront des mines d’or et les agents de santé pourraient bénéficier de primes de rendement conséquents. Il est donc urgent que l’Etat revoit sa copie sinon les agents de santé pourraient exiger qu’on paie leurs prestations aux justes prix, et cela AVEC JUSTE RAISON. En ce moment, il n’y aura plus d’accouchements subventionnés à 900 f cfa, pas de consultations en CSPS de 75 ou 100 f, pas de pansement ou injection à 25, 50 ou 100f, pas de consultation médecin généraliste à 1000 f, pas de consultation médecin spécialiste à 2000f, pas d’hospitalisation à 500 f, 1000f, 2000 f ou 5000 f par jour en fonction de la catégorie des salles ou carrement pas de forfait hospitalisation hebdomadaire de 500 f ; et bien d’autres choses encore. Nous parlons bien sûr des services publics de santé. IL FAUT DONC QUE L’ETAT REVOIT SA COPIE SINON....
    IL N’Y A PAS D’ANES POUR TRAVAILLER ET DES CHEVAUX POUR MANGER...

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 22:53
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    LA TRANSITION AURA FAIT DU BIEN EN TOUT CAS LE PLUS GRAND BIEN AU PEUPLE SI ARRIVE REPARTIR LE FC A TOUS LES TRAVAILLEURS POUR LEUR BONHEUR INDIVIDUEL FAMILIAL ET SOCIAL

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 23:34, par le veridique
    En réponse à : Fonds commun : le Ministère de l’économie et des finances s’enlise dans la crise

    Le synafi doit se calmer. Si non,le gouvernement doit les matter plus.équité ou pas il faut que les gens sachent que tous les pays ne peuvent pas se tromper en matière de fc. Ça existe par tout et sans équité. Les ministères qui demandent le fc n’ont qu’à proposer au gouvernement la source de leur fc et ont leur accordera. Les régies eux ont proposé et tous les pays ont approuvé. C’est par solidarité que les régies donnent un peu aux financiers.voyez coma l’home est ? C’est pas seulement une question de mobilisation des fonds.c’est une question de performance d’intégrité d’efficacité et d’efficience. Essayons la suppression et on verra dans six mois s’il n’y aura pas d’arriéré de salaire pour tous les fonctionnaires .le gouvernement est plus averti que ceux qui bavardent au hasard.si non il l’aurait supprimé depuis !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés