Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

samedi 12 septembre 2015 à 05h19min

Les négociations entre le gouvernement et les syndicats ont pris fin le 11 septembre 2015. Le gouvernement a pris plusieurs engagements notamment pour les relecture des textes demandées dans la plateforme minimale des syndicats mais aussi des mesures contre la vie chère.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

« En ce qui concerne les conclusions, certes le mouvement syndical s’attendait mieux surtout que c’est une plateforme minimale. Mais ce sont des propositions que nous prenons à leur juste valeurs », a déclaré le président du mois des centrales syndicales, Bassolma Bazié. Pourtant la partie gouvernementale dit avoir fait des efforts pour donner des réponses aux préoccupations des syndicats. Le gouvernement a donné une réponse sur 19 points.
Au titre du pouvoir d’achat et des conditions de vie et de travail, le gouvernement s’engage à poursuivre le processus de relecture de la loi 028 portant code du travail. Pour cette relecture les travaux vont commencer dès le 15 septembre 2015. La première mouture de cette loi sera transmise à l’assemblée nationale au plus tard le 1er février 2016. Le gouvernement s’engage également à relire l’arrêté conjoint n°2013-195 portant procédures de traitement et modalités de liquidation de la relecture salariale pour fait de grève, en concertation avec les partenaires sociaux au plus tard le 30 octobre 2015.

Le gouvernement prendra des mesures au profit des travailleurs victimes de destruction de leurs lieux de travail lors de manifestations des 30 et 31 octobre 2015. Cela se fera après examen des conclusions et recommandations du Comité tripartite. Au niveau de l’enseignement, les syndicats ont obtenu de la part du gouvernement l’engagement d’améliorer les conditions et des commodités de la mise en œuvre du continuum éducatif en cours. Il marquera aussi un arrêt de l’ouverture de nouvelles écoles sous paillote et de Collèges d’enseignement général dans les salles d’emprunt. Au niveau de l’enseignement supérieur, le gouvernement s’engage également à améliorer les conditions et les commodités de mise en œuvre du système Licence Master Doctorat (LMD). Ce sont entre autres le recrutement des enseignants, la construction d’amphithéâtre, une meilleure connexion à internet. Les étudiants des universités privées seront également pris en compte pour les bourses et les aides de l’Etat.

L’un des engagements du gouvernement concerne le contrat qui lie l’Etat burkinabè à la société Conseil technique appliqué (COTECNA). Le gouvernement s’est engagé à « ne pas renouveler le contrat qui le lie avec cette société après 2019 et procéder au transfert de compétence et de technologie à l’administration publique ». En ce qui concerne la vie chère, le gouvernement a pris l’engagement de réunir la commission interministérielle de détermination des prix des hydrocarbures à partir du 21 septembre et les résultats seront appliqués à partir du mois d’octobre.
Pour le premier ministre Yacouba Isaac Zida, ces propositions sont « le fruit d’un engagement commun. Le gouvernement a pris la pleine mesure des attentes du mouvement syndical ». Ces engagements sont « un gage fort de la bonne foi et de la disponibilité du gouvernement » à œuvrer pour le bien-être des travailleurs.

Mais certains points n’ont pas trouvé de solution selon les syndicats. Les crimes économiques et de sang retiennent toujours l’attention du mouvement syndical. Les points sur le régiment de sécurité présidentielle et la suspension du LMD n’ont pas reçu de réponses favorables aux syndicats, selon Bassolma Bazié. « Il n’appartient pas à l’armée d’assurer la sécurité d’un chef d’Etat dans un Etat démocratique. C’est le rôle de la gendarmerie et de la police. Nous avons demandé la suspension en vue de réunir les conditions conséquentes de son application ». Les syndicats promettent de relayer les résultats à leurs bases qui auront le dernier mot. « Les vrais décideurs, ce sont nos bases. Nous ne sommes pas maîtres des dernières décisions », a déclaré le Secrétaire général du Confédération générale du travail (CGT-B), Bassolma Bazié.

Judicaël Gaël Lompo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 septembre 2015 à 22:50, par kouanou gouama
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Le gouvernement de transition doit mettre fins au double mandatement des gouverneurs de régions et au préfets PDS car cet argent pouvait servir à la construction des cespeset des écoles des communes concernés,il appartien au Ministre de l économie est des finances de faire arrêté ce double mandatement,car les syndicats doivent prendre toutes les mesures pour arrête ce détournement bravo au cf du centre est.

  • Le 11 septembre 2015 à 22:52, par kouanou gouama
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Le gouvernement de transition doit mettre fins au double mandatement des gouverneurs de régions et au préfets PDS car cet argent pouvait servir à la construction des cespeset des écoles des communes concernés,il appartien au Ministre de l économie est des finances de faire arrêté ce double mandatement,car les syndicats doivent prendre toutes les mesures pour arrête ce détournement bravo au cf du centre est.

  • Le 11 septembre 2015 à 23:02, par kouanou gouama
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Je suis étonné que sous la transition il y’a double mandatement pour les gouverneurs de régions et les préfets PDS,indemnités de fonction,carburant,ect,pendant que des ambulances,souffre pour manque de carburant pour l évacuation d un malade,je propose un ordre de recette pour tous les gouverneurs de régions et les préfets,le Peuple souffre et d autres se sucre Monsieur le Ministre de l Économie et des Finances vous été interpellé,et le peuple vous écouté.

  • Le 12 septembre 2015 à 06:28, par Le Roi
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    S’il est vrai que cet écrit est en français ; je pense que les syndicats n’ont rien eu . Les
    engagements n’engagent que ceux qui y croient . Blaise Compaoré s’était engagé lors de la campagne présidentielle de 2010 de faire du Burkina une pays EMERGENT , pourtant à 2 mois de 2015 , il a été obligé de lever le pays parce que le bateau qu’il pilotait ( en bon capitaine ) était entrain d’IMMERGER !

  • Le 12 septembre 2015 à 07:17, par sam
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    je ne comprends bien la mise en application a partir de janvier 2016 de loi 13. Est ce à dire que tout le temps passé ne sera pas pris en compte ?

  • Le 12 septembre 2015 à 07:47, par Yobson
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Sauf erreur de lecture, en aucun cas manifestement on a parle de la loi 013.si quelqu’un peut m aider ?

  • Le 12 septembre 2015 à 08:30, par Anbga
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Zida est Habillé en FDF ! Il est un syndicat des femmes et des paysans du monde rural

  • Le 12 septembre 2015 à 09:56, par ouedraogo brahima
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Votre compte rendu est incomplet monsieur le rapporteur ;car vous ne faite pas cas de la lecture de la loi 013 qui intéressent énormément les fonctionnaires titulaires et pour laquelle nous restons vigilants.Alors faites un compte rendu fidèle s’il vous plait.Merci.

  • Le 12 septembre 2015 à 10:15
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    S’il vous plait messieurs les journalistes de lefaso.net qu’est ce qui a été arrêteé par rapport aux zones inondables (zones rouges) ? Est ce que le décret les instituant sera abrogée comme le prétend un de vos collègues ?

  • Le 12 septembre 2015 à 10:20, par Yurbe
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    A quand la relecture de la loi 0013 ?

  • Le 12 septembre 2015 à 11:04, par le réaliste
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Rien que des engagements qui n’engagent aucun membre de la transition. Déception rien que déception qui m’anime. Dites moi quelle cette mesure qui sera mise en oeuvre sous la Transition ? Un an de perdu pour aboutir à des engagements utopiques. M. le Premier Ministre, vous dites refuser la démagogie, mais ici là, ça y ressemble hein ? Il aurait fallu que les acteurs de la transition acceptent voir la mise oeuvre de certaines mesures sous leur mandat et entre temps ça coince qu’on rectifie ensemble. Pourquoi filer la patate chaude à vos successeurs, ce n’est pas responsable pour ma part. Mes amis de la transition vous voulez qu’on disent après que vous avez travaillé et que ce sont autres qui ont échoué dans la mise en oeuvre, n’est-ce pas ? Mais détrompez-vous, à moins que vous quittiez le Burkina, quand ça va coincer dans l’application nous allons vous rappeler. De grâce arrêtez l’injustice de la Loi 013 d’ici fin septembre et le rappel de l’argent on attendra le 1er janvier 2016.
    Donnez-nous notre du. C’est le seul moyen pour nous permettre de supporter la journée. continue.

  • Le 12 septembre 2015 à 12:08, par Mr point de vue
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Dommage ; le gouvernement joue au chat et a la souris avec les syndicats.Le problème des indemnités de logement des catégories D et E que le gouvernement n’avait pas pris en compte lors de la revalorisation des grilles indemnitaires reste toujours un mystère.je ne sais si c’est par omission ou par ce ces fonctionnaires doivent dormir dehors ou dans des cases rondes.
    Comment comprendre qu’on puisse revoir a la hausse les indemnités de logement des catégories A à 50 000F B à 37 500F C à 25 000(ce que nous soutenons d’ailleurs) ,et maintenir les catégories D et E à 12 500F.Dans quelque ville au BURKINA on peut avoir une maison à 12 500F.ayez pitié des couches les moins nanties elles sont également utiles pour la bonne marche des activités de l’État.

  • Le 12 septembre 2015 à 13:01, par zemosse
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Il faut le !reconnaître, la !transition a réalisé en’un an, en terme d’acquis sociaux,ce que le pouvoir de Blaise a pondu en 27 ans.

  • Le 12 septembre 2015 à 13:15, par Sorolais
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Ne baissons pas les bras ,seule la lutte libere.Le PAYS merite mieux que ça.

  • Le 12 septembre 2015 à 17:57, par Pacha
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    JE PENCE QUE CEST RAISONABLE DE LA PART DE LA TRANSITION.ILS NE SONT PAS DES SPECIALISTE PR PRENDRE DES GRANDE DECISION QUI LES ECHAPE,AU RISQUE D,AMENER UNE CRISE APRES. FELICITATION AUX 2 PARTIES ! PARE

  • Le 12 septembre 2015 à 18:05, par Dire
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Quelle comédie !!! On parle de la relecture de la loi 013 vous aller parler de RSP ! On parle de rétablir la différence de salaire entre fonctionnaire et contractuel vous aller parler de crime de sang !

  • Le 12 septembre 2015 à 18:52, par FasoLibre
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Je me réjouis des accords convenus lors de cette rencontre. J’aimerais toutefois attirer l’attention des deux parties sur ceci : le rôle des syndicats est de défendre les intérêts des travailleurs. Dans ces intérêts il y a les droits et les droits riment avec les devoirs. Le gouvernement doit mettre à contribution les syndicats pour assainir l’administration publique, notamment dans la lutte contre les maux qui minent notre administration :
    - retards
    - absentéisme
    - laxisme
    - corruption
    - gabegie
    - etc.

  • Le 12 septembre 2015 à 19:01, par le juste
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Vraiment, internaute N) 2 à raison, vous, responsables du syndicat, vous nêtes pas des mouvement de défenses des droits de l’homme, SVP lorsque vous représenter votre base traduisez la volonté de la base. Pardon les CRIME de sang et économique ne sont pas de votre ressort. Toi B. Bazié, il te faut une formation, tu mélange tout oubien tu est placé làba pour jouer au Boulanger. HE, reste à ta position on te tient à l’oeil, défendez la rélecture de la grille pour harmoniser les salaire, l’amélioration des conditions de vie et de travail et c’est tout Merci de resté véritable syndicaliste.

  • Le 12 septembre 2015 à 19:48, par Honte
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux partiesQ

    Comment un gouvernement de transition qui n’a aucune légitimité ni legalité véritable, qui va disparaître dans 2 mois peut Il prendre des engagements avec des échéances sur le premier trimestre 2016. Comment le gouvernement peut il procéder au transfert de compétence et de technologie à l’administration publique s’agissant du travail de COTECNA qui est présent dans pratiquement tous les pays du monde ?. L’état Burkinabé piètre gestionnaire a t’il les moyens de déployer des fonctionnaires dans tous les pays à partir desquels le Burkina importe des biens et service ?. S’agissant du LMD la demande de sa suspension ou de son arrêt est puéril parce qu’il est impossible de reculer sur cette question il faut plutôt lutter à améliorer son application. Le RSP en tant que sujet de revendication syndicale est vraiment un cheveux dans la soupe. Il y a vraiment de l’irresponsabilité de part et d’autre.

  • Le 12 septembre 2015 à 20:36, par tchiantigui
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    internaute n°2 ils ont bel et bien parlé de la loi 013 qui sera relue. Elle entrera en vigueur des le 1er janvier 2016. c’est lefaso.net qui n’en a pas fait cas

  • Le 12 septembre 2015 à 20:42, par J&B
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Je ne comprends d’où viens l’enggagement du Gouverment en ce qui concerne la prise en compte des universités privées dans l’octroi des bourses et aides de l’Etat. Vous ne faites presque rien pour les universités publiques soit disant qu’il n’y a pas de moyens. On vous demande de faire un effort, vous venez parler d’universités privées. Vous pensez que si l’Etat avait assumé son devoir de formation en équipant correctement les universités publiques et en accompagnant ses acteurs les burkinabè iront dilapider leurs jétons dans les universités privées.

    Evitons de dipercer les efforts. Si vous disposez d’une enveloppe conséquente, pourquoi ne soulager nos universités publiques pour qu’enfin les étudiants puissent boucler leur année académique qui traine depuis 2-3 ans ???

  • Le 12 septembre 2015 à 20:58, par le démocrate de zorgho
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Personnellement je pense que nous les agents sommes dupés par les responsables syndicaux qui ont la charge de négocier avec le gouvernement. Ce sont des gens qui ne veulent même pas qui y ait conclusions favorables car ils mangent beaucoup dans cette histoire. En tout cas je n’ai plus confiance à ces loups. Ils ne font que rendre service au gouvernement jamais aux travailleurs, alors que chacun de nous se détrompe et ne rien attendre à l’horizon.

  • Le 12 septembre 2015 à 21:10, par papou
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    vraiment les syndicats n’ont pas fait mieux

  • Le 12 septembre 2015 à 21:56, par la revolte
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Vraiment revoltant pour ce qui concerne la suppression de l’uits . Rien de bon. Conclusion pathetique. Allons seulement !

  • Le 12 septembre 2015 à 22:28, par DIXIT
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Vraiment pas de progrès. Deux grands grands points sont restés sans être pris en compte : Différence entre fonctionnaires et contractuels et réparation de l’injustice faite aux fonctionnaires sur le plan salarial qui, en principe devrait découler de la relecture de la loi 013. Où nous en sommes ?

  • Le 12 septembre 2015 à 22:34, par derak
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    J croyais que les syndicats luttaient pr tous. Là, cai une lutte selective...ou sont les points relatifs a la loi 013, le probleme des loyers, la disparité de traitement entr fonctionair et contractuel,la qestion des statuts particuliers... Soyons serieux ds nos luttes et surtou n vous foutez pas du vaillant peuple...j crois que qil apartien a tous les corps de reclamer des statut particuliers, des fonds commun et un 13ème mois...franchema j sui plusq decu.

  • Le 12 septembre 2015 à 22:49, par ya rien en face
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Honte à vous malheureux représentants de l’Etat et du Gouvernement. Comment quelqu’un qui a une intelligence bien structurée peut-il aller à une telle négociation et omettre le point capital de la revendication de la plateforme à savoir la relecture de ma Loi 013.Ou bien c’est le journaliste qui a omis de souligner dans son article ? l’un dans l’autre c’est de l’incompétence notoire doublée de malhonnêteté des trois cotés : Gouvernement- Syndicat- Journaliste.

  • Le 13 septembre 2015 à 06:06, par a
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Et nous retraités de la CARFO et de la CNSS ?

  • Le 13 septembre 2015 à 06:41, par siguitemogoson
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Je n’ai rien compris. ....contractuels continuent de toucher plus que fonctionnaires ? ?? Transition. ...transmission.

  • Le 13 septembre 2015 à 06:48, par siguitemogoson
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Je n’ai rien compris. ....contractuels continuent de toucher plus que fonctionnaires ? ?? Transition. ...transmission.

  • Le 13 septembre 2015 à 11:38, par DjodaÏ
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Monsieur internaute N°2, Je pense que c’est bien toi le comédien. Ils ont fait du bon boulon n’en déplaise à toi. Si tu es aussi ignorant pour ne pas savoir que la paix, la sécurité, le développement, le RSP, les crimes économiques et de sang sont tangiblement liés à nos conditions de vie et travail, je pense que tu n’a pas ta place sur ce forum. Combien de fois le RSP a failli mettre le pays à genou. Penses-tu qu’on peut parler de condition de travail là où les balles sifflent ?

  • Le 13 septembre 2015 à 12:05, par l infirmier
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    suite a nos admissions aux concours profesionnel de la sante nous faisons faces a des difficultes tel que la coupure totale de nos salaires suite a l operation billetage nous attirons gouvernement et l opinion pour que on nous reverses nos indemnites de stage pour pouvoir faire face a la rentree scolaire de nos enfants et surtout pourvoir survivre deux mois sans salaires pities nous voulons pas devenir des mendiants pitie

  • Le 13 septembre 2015 à 12:45, par marcelin
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Décidément, on ne comprend plus les dirigeant syndicaux, ils ne parlent même pas de la loi 013 qui est aussi une préoccupation de tous l es fonctionnaires’

  • Le 13 septembre 2015 à 21:51, par le vieux
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    pardonnez Mr le Ministre arrêtez au moins l’injustice entre les vieux fonctionnaires et les contractuels car il y’a les départs a la retraite et les cas malheureux de décès.Faites pardon pour les quelques pauvres fonctionnaires qui sont toujours en service. La moyenne d’ancienneté pour les fonctionnaires est de 25 ans de service et les plus vieux frôlent les 40 ans de service.

  • Le 14 septembre 2015 à 08:31
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Il est souhaitable qu’il ait équité dans le traitement salarial dans un pays. Je crois que les autorités de la transition doivent tout mettre en œuvre pour asseoir les bases d’une justice véritable avant les élections.
    Comment comprendre que dans un même pays les IUTS soient calculés de manières différentes pour les salariés ? Pour certaines institutions l’IUTS est appliqué sur le salaire de base et pour d’autres sur le salaire brut.
    Nous vivons tous les mêmes réalités dans ce pays là et devons être traités de la même manière.
    Dommage pour un gouvernement issu d’une insurrection de refuser de voir la vérité en face.

  • Le 14 septembre 2015 à 09:57, par OUEDRAOGO
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    je constate que des décisions ont été prise. C’est déjà un pas. Mais j’aurai aimé qu’on nous parle de la révision de la grille salariale au Burkina d’une manière générale ! Ils ne font même pas mention de ça. Or, c’est primordial je trouve.

  • Le 14 septembre 2015 à 14:33, par zekoula
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    C’est a ne rien comprendre pourquoi le syndicat multiplie les points de revendications au lieu de résoudre là ou les avancés étaient fortes telle la loi 013 . A quoi sert bcp de points pour ne ressortir qu’avec des engagements comme d’habitude. Espérons que le rabattement sur le carburant redonnera du sourire.

  • Le 15 septembre 2015 à 11:46, par Konkona
    En réponse à : Rencontre gouvernement – syndicat : Des engagements réalisables pour les deux parties

    Internaut N° 18, l’administration reste une continuité. COTECNA n’est pas la seule société d’inspection. Elle est au Burkina depuis plus de 10 ans. Nous aspirons à un changement surtout pour nous les commerçants. Cette société nous rend la vie difficile et pire, regardez ceux qui y travaillent. Approchez-vous et vous comprendrez. Ne savez-vous pas que cette société est un MACHIN de François COMPAORE ? C’est la mal gouvernance qui tue notre pays. . Savez-vous comment cette société a eu les contrats Partenariat Privé Gouvernement ? Connaissez-vous le montant de ces contrats ? Ca fait plusieurs milliards qui sortiront des caisses de l’Etat pour des individus. Le Ministre de la Jeunesse a dit que pour résoudre le problème de l’emploi au Burkina, il faudra beaucoup d’argent. Pourquoi l’Etat n’investis pas ces milliards pour les emplois des jeunes ? Pour le cas du LMD, je vous tire mon chapeau.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés