Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

Communiqué de presse • lundi 14 septembre 2015 à 23h30min

Dans ce communiqué de presse, la société de distribution de gaz au Burkina, SODIGAZ APC, explique les tenants et les aboutissants de la question de la subvention qui est aujourd’hui objet d’échanges entre cette société et la SONABHY par médias interposés.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

SODIGAZ n’a jamais reçu et ne reçoit pas 1 F.CFA de l’Etat ou de la SONABHY pour son fonctionnement ! Et mieux, la SONABHY demande désormais par son communiqué à SODIGAZ de mettre la main dans sa poche pour payer la Subvention, à la place de l’Etat, et attendre 12 à 18 mois pour se faire rembourser par l’Etat.
La Subvention est payée par l’Etat à la SONABHY au profit des consommateurs. SODIGAZ a refusé depuis 2001 de prendre en charge, à la place de l’Etat, la Subvention, parce qu’elle ne peut pas préfinancer la SONABHY.

Merci à l’ensemble de la presse pour sa disponibilité à informer l’opinion nationale, et à tous nos consommateurs pour leur confiance et leur fidélité malgré les difficultés d’approvisionnement que nous connaissons. Suite aux multiples interpellations des consommateurs et des revendeurs de gaz sur la situation de pénurie qui sévit depuis le début du mois d’Août, puis le communiqué de la SONABHY sur la subvention, la direction générale du Groupe SODIGAZ vient éclairer l’opinion nationale sur le secteur du gaz au Burkina et les problèmes actuels.

Tout d’abord, SODIGAZ déplore la souffrance des burkinabè au quotidien pour avoir du gaz et tient à attirer l’attention de tout le monde sur le fait qu’aucune entreprise commerciale ne peut refuser de vendre ses produits ; si elle n’en vend pas, c’est qu’elle n’en a pas. Et ce n’est pas faute d’essayer d’en avoir en proposant des solutions.

SODIGAZ a prévenu en décembre-Janvier derniers, lors de la pénurie que tant qu’on n’augmente pas le nombre de machines qui remplissent (centres emplisseurs), le problème de pénurie va encore se poser lors de l’hivernage 2015. SODIGAZ a approché les OSC, les journalistes, les Ministères concernés pour évoquer le problème et proposer des solutions pour éviter la souffrance aux consommateurs. Il faut le second centre emplisseur de la SONABHY et aussi l’investissement du privé pour pouvoir faire face à la demande croissante. SODIGAZ a aussi construit un centre emplisseur d’appoint installé depuis juillet et les procédures d’acquisition des autorisations nécessaires pour démarrer l’emplissage sont en cours. C’est la seule solution pour résoudre à court et moyen terme les problèmes de pénurie.

Par ailleurs, depuis quelques semaines sinon plusieurs années, la question de la Subvention du gaz est d’actualité. SODIGAZ tient à prendre à témoin l’opinion nationale, que lui imposer de préfinancer la SONABHY pour la subvention du gaz, en lieu et place de l’Etat, risque de créer des situations de pénuries plus graves que celles qu’on connait jusqu’à présent.

Qu’est-ce que la Subvention ?

C’est une décision de l’Etat de prendre en charge une partie du coût réel du gaz que devrait payer le consommateur. La subvention a été décidée par l’Etat Burkinabè au profit des consommateurs. Elle est payée par l’Etat à la SONABHY et non à SODIGAZ.

Depuis 2001, SODIGAZ a expliqué et démontré à tous les ministères de tutelle et à la SONABHY qu’elle ne peut pas préfinancer la SONABHY pour la subvention à la place de l’Etat.

Comment SODIGAZ, entreprise privée burkinabè, peut-elle préfinancer la subvention due par l’Etat, subvention qui est déjà source de difficultés financières pour une société d’Etat comme la SONABHY ?

Aucune logique économique sérieuse ne peut justifier qu’on demande par exemple de :
-  payer à la SONABHY 3.267, 96 F.CFApour la petite bouteille de 6 kg bille,
-  la revendre à perte à 1.675,98 F.CFA sans son bénéfice
-  Et attendre 12 à 18 mois que l’Etat rembourse le coût de la subvention et le bénéfice du distributeur, soit 2.122,98 F.CFA (1.591,98 pour la subvention et 531 pour la marge du distributeur).

SODIGAZ existe depuis le 17 février 1977 (40 ans bientôt). En toute modestie et en toute humilité, elle est l’entreprise burkinabè qui a œuvré à ce que les burkinabè aient le gaz en ville et en campagne. Il est donc plus qu’urgent de trouver une solution durable à la subvention du gaz par l’Etat pour les consommateurs pour éviter au pays l’une des plus grandes pénuries qu’elle aurait connu, mais sans toutefois incriminer ou salir la principale entreprise privée burkinabè qui a vulgarisé le gaz au Burkina Faso.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 septembre 2015 à 14:22, par Thunder
    En réponse à : SODIGAZ APC subvention

    Par cette attitude, SODIGAZ risque bien de perdre sa position dominante sur le marché du gaz au Burkina. Ce qui est demandé à cette société, c’est ce que ses concurrents supporte dejà. En plus ce n’est pas différents des fournisseurs de l’Etat qui livrent des biens et se font payer des mois ou des années plus tard. Cependant, il faut négocier pour que ça ne soit pas le consommateur qui en pâtisse.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2015 à 14:34
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Encore des merdes en a point finir.tout ceci est la résultante persistante et croissante du laxisme et du deni de justice.nul ng’ignore les causes de cette hemorragie financière dont souffre la sonabhy:c’est entres autres et principalement la mauvaise gestion qui a pendant longtemps prevalu et l’inaptitude des autorites a mettre les auteurs desdites gestion face aux faits,et au besoin proceder au recouvrement des biens spoliés par ceux ci.ainsi on pourra resorber cette fièvre chronique de la sonabhy.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2015 à 15:14, par ABDELAZIZ OUEDRAOGO
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    SODIGAZ n’est nullement responsable des pénuries. La demande du gaz augmente presque à une rythme exponentiel, alors que l’offre reste à un niveau constant.

    Une des solutions est celle proposée par SODIGAZ à savoir, permettre au privé de construire des centres d’emplissage et d’importer, au besoin sous le contrôle de la SONABHY.

    Cela permettra d’accroître l’offre et de répondre à la demande croissante.

    Quant à la question de la subvention, je me pose des questions sur sa pérennité. L’Etat pourra-t-il continuellement subventionner avec la forte croissance de la demande ? La subvention était initialement destinée à réduire le coût supporté par les consommateurs domestiques. Aujourd’hui, des entreprises privées (restaurants, hôtels, etc) en profitent.

    Ne faut-il pas alors envisager la suppression de la subvention et aligner le prix au cours mondial du gaz ?

    Si certains pays en développement pratiquent cela, le Burkina le peut. La population s’habituera à cette pratique.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2015 à 15:23, par Togs sida
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Merci pour ce partage d’information.
    Nous attendrons la réaction de la SONABHY ou du porte parole du gouvernement car comme on le dit, une seule bouche (version) ne suffit pas pour apprécier la vérité.
    Si votre argumentaire est fondé, on a pas besoin de faire de grandes études pour savoir qu’il y’a vraiment un manque à gagner pour SODIGAZ. Cela serait compréhensible si le remboursement par l’Etat se fera dans les délais indiqués avec biensur le reversement des intérets des 18 mois d’immobilisation de la subvention à SODIGAZ.
    Courage nous vous soutiendrons coûte que coûte.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2015 à 16:22, par LE CITOYEN
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Tout le monde se tait, on ferme SODIGAZ par une mesure inique (payement de la subvention à la SONABHY à la place de l’état), les multinationales vont faire la loi comme pour l’essence mélange, on va finir de déboiser le reste de notre couvert végétal en attendant d’acheter les bouteilles des multinationales bon gré malgré et après on criera à la souveraineté nationale. Pauvre Burkina !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2015 à 18:15, par Panda
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Tous ces problèmes existent parce que le marche n’est pas compétitif (c.a.d. un seul fournisseur a la SONABHY). Si la SONABHY veut être un vrai intermédiaire, qu’elle négocie des termes plus favorables pour ses consommateurs. Cela commence par la diversification des fournisseurs de gaz. Il faut casser le monopole de SODIGAZ et les faire compétir avec le reste du marche sous-regional et meme regional.

    La deuxième solution a moyen- et long-terme serait d’encourager la production de gaz au niveau national (gaz a base de déchets organiques). En plus de cela, if faudra songer a mettre en place une infrastructure urbaine de distribution de gaz. Avec de tels réseaux, on pourrait construire des gazoducs reliant le Burkina au réseau du West African Gas Pipeline Company le long de la cote atlantique. Ceci pourrait se négocier avec des compagnie comme Chevron, Shell, etc. A défaut, il faudra developper les infrastructures ferroviaires et construire des autoroutes pour réduire les couts de transport ainsi que le temps de distribution.

    La troisième solution serait d’investir sérieusement dans les energies renouvelables et alternatives, pour réduire notre dependance énergétique. Si le cout de l’électricité était abordable, les populations elles-memes décideraient d’utiliser des foyers électriques plutôt que ceux a gaz.

    Il est temps que les politiques et manageurs de la SONABHY commencent a faire preuve d’imagination et s’inspirent des principes de base de l’économie de marche pour un développement reel du Burkina. Le cout de l’énergie au Burkina est le plus élevé dans la region, sinon dans le monde. Ceci est en déphasage avec le pouvoir d’achat de la population et doit être remédié le plus rapidement possible.

    Panda

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2015 à 18:40, par oued
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Franchement, je n’arrive pas à comprendre les gens !!! c’est jalousie ou quoi ? Au lieu de chercher à suivre les pas que sodigaz qui, pendant longtemps a été utile aux populations, pour bénéficier peut être des mêmes faveurs qu’elle bénéficies de l’Etat et ou de la sonabhy, vous vous précipiter pour déposer des plaintes pour non respect du libre jeu du marché ?

    je m’adresse aux plaignants : si nous manquons du gaz suite à une manifestation d’une jalousie quelconque de votre part, nous, consommateurs du gaz le plus répandu au Faso déposerons plainte contre vous. Vos arguments de pratiques anticoncurrentielles ne tiennent pas la route.
    Comprenez une chose : Quant l’Etat n’a pas les moyens suffisants pour financer la stabilité social, il passe toujours par des politiques de ciblage. c’est à dire, pour le cas du secteur du gaz, identifier l’entreprise qui a les bonnes parts de marché au plan national et, à travers elle, toucher le maximum de consommateurs.

    Vous n’avez peut être pas jusque là bénéficié des allégences accordées par sodigaz parce que tout simplement, l’Etat a peut être trouvé qu’en passant par vous, sa politique de soutenir les consommateurs et de maintenir la stabilité sociale n’aurait pas ses résultats escomptés. Négociez plutôt avec l’Etat et la sonabhy au lieu de chercher à nuire au consommateurs.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2015 à 03:52, par Barrios
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Merci pour cette mise au point. Vous n’avez aucune garantie de remboursement si vous subventionnez la Sonabhy et comme vous même le dites si bien, cela ne repose sur aucune logique économique. Salir la réputation de ceux qui réussissent à se frayer un passage est devenu un sport national, mais ne devrait en aucun cas réfréner le besoin, que dis-je, l’impérieuse nécessité de progresser. Bon vent à Sodigaz !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2015 à 09:40, par El lobo
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Ce qui m’intrigue dans cette histoire c’est la volonté manifeste de vouloir faire supporter a une entreprise privée des subventions que même la SONABHY (entreprise étatique donc logiquement plus solide) peine a soutenir.

    Ya t’il pas plutot une envie d’enterrer SODIGAZ plutot que rétablir une prétendue équitée.
    Vivement que l’état se prononce, restons vigilants .........

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2015 à 10:38, par Le bobolais
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Ce communiqué ne cadre pas avec la réalité de la situation.
    Si j’ai bien lu le communiqué de la Sonabhy, la commission de la concurrence lui demande simplement d’appliquer la loi. C’est à dire traiter tous les acteurs du secteur sur un pied d’égalité, sans discrimination.
    Comment peut on privilégier une société privée au profit des autres, sous pretexte qu’on n’est numéro 1 ? Toutes ces sociétés sont de droit burkinabé je pense, et payent tous les mêmes impôts.
    Mon avis, cela ressemble plus à un privilège de traitement que Sodigaz a acquis sous les anciens régimes, Rien de plus. Si chaque numéro de chaque secteur devrait menacer, on ne s’en sortirait pas. A eux, de s’adapter à la situation nouvelle.
    Il faut une concurrence saine dans un Etat de droit

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2015 à 10:45, par Sagnon Elvire
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Cette histoire de subvention à prendre en charge par la Sonabhy, est un faux pretexte. On a tous compris que la subvention est dû par l’Etat.
    La CNCC demande simplement à la Sonabhy de traiter tous les distributeurs de gaz avec équité, c’est à dire traiter les achats de tous de la même façon.

    Et pourquoi pénaliserait t’on une entreprise publique (Sonabhy) au profit d’intérêts privés ?

    Les autres sociétés font comment ?
    Je veux parler de Petrofa qui appartient aussi à des Burkinabé, Oryx , Total, Shell….
    Je pense qu’ils négocient avec Sonabhy leurs conditions de paiements, empruntent aupès des banques pour financer leur activité… Pourquoi Sodigaz ne ferait pas pareil ? Ah la facilité quand tu nous tiens !
    Il faut arrêter toutes ces dicriminations car ce sont des Burkinabé qui travaillent aussi dans ces soit disant sociétés multinationales. On doit appliquer les mêmes règles pour tout le monde. L’Etat ne doit defavoriser personne. C’est comme si on demandait aux autorités de favoriser Coris Bank au détriment de société générale, Boa, Ecobank et autres.

    Mon raisonnement est valable pour nos sociétés Burkinabé comme Ebomaf qui ont des marchés dans les autres pays (Togo, Bénin, RCI…). Je ne veux pas qu’on les defavorise dans ces pays pour privilégier les nationaux. Seul le bon travail compte !

    Les temps ont changé…il faut comprendre cela. L’Etat doit veiller au grain pour ne pas créer des injustices et casser notre économie. On ne s’est pas battu les 30 et 31 octobre pour changer la politique seulement…On doit changer aussi la façon de gerer l’économie pour ne pas créer de nouveles injustices.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2015 à 11:12, par Sampawindé
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Tout est entrain d’être dévoilé au Faso et nous paierons tous le prix de notre longue compromission !

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2015 à 12:10, par Fofana
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    J’aimerais comprendre quelque chose dans cette situation.

    L’Etat a pris des engagements pour subventionner le gaz, lutter contre la desertification...etc.
    Mais si le système de subvention mis en place ne marche pas - car si j’ai bien compris cela coûte cher à tout le monde (Etat, Sonabhy, distributeurs ...) - pourquoi l’Etat ne fait pas des reformes ?
    Si l’Etat n’a plus les moyens de sa politique, pourquoi persister ?
    On peut même imaginer abandonner ce système de subvention et faire payer le prix juste aux consommateurs. C’est le cas pour de nombreux produits de necessité, non subventionnés.
    Pour le Gaz, c’est aussi le cas dans d’autres pays de la région je crois (Bénin, Mali, Senegal...).
    Le produit va coûter cher peut être. Mais au moins, on ne parleras plus de pénurie.

    Pour l’instant, au lieu de tous ces communiqués, mon avis est qu’avant que les choses s’empirent l’Etat doit reunir en urgence, tous les acteurs pour trouver des solutions durables pour satisfaire la population au lieu que les acteurs passent le temps à se rejeter la balle et polemiquer.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2015 à 12:14, par Fofana
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    J’aimerais comprendre quelque chose dans cette situation.

    L’Etat a pris des engagements pour subventionner le gaz, lutter contre la desertification...etc.
    Mais si le système de subvention mis en place ne marche pas - car si j’ai bien compris cela coûte cher à tout le monde (Etat, Sonabhy, distributeurs ...) - pourquoi l’Etat ne fait pas des reformes ?
    Si l’Etat n’a plus les moyens de sa politique, pourquoi persister ?

    On peut même imaginer abandonner ce système de subvention et faire payer le prix juste aux consommateurs. C’est le cas pour de nombreux produits de necessité, non subventionnés.
    Pour le Gaz, c’est aussi le cas dans d’autres pays de la région je crois (Bénin, Mali, Senegal...).
    Le produit va coûter cher peut être. Mais au moins, on ne parleras plus de pénurie.

    Pour l’instant, au lieu de tous ces communiqués, mon avis est qu’avant que les choses s’empirent l’Etat doit reunir en urgence, tous les acteurs pour trouver des solutions durables pour satisfaire la population au lieu que les acteurs passent le temps à se rejeter la balle et polemiquer.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2015 à 08:07
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    SOS. SAUVONS L PEU DARBRES QUI RESTE AU FASO. ENTENDEZ VOUS POUR Q GAZ SOI DISPO ET A LA PORTEE DES BURKINABE SANS CRAVATE. MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2015 à 08:09
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    très simple à résoudre. la SONABHY veut jouer les fournisseurs alors qu’elle n’a pas les moyens, alors qu’elle libère le marché. aujourd’hui le Burkina ne manque pas de particulier capable de construire des centre de remplissage et même assurer leurs approvisionnement et c’est valable pour l’essence.
    L’Etat veut garder le contrôle mais ça peut se faire autrement,il n’a pas besoin d’être le centre du monde forcement.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2015 à 11:50, par Campusard
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Je pense que le message de la SONABHY a été déformé, car elle demande seulement à SODIGAZ de fonctionner comme les autres distributeurs concurrents. Si SODIGAZ refuse de préfinancer comme demander (ce n’est même pas une demande, mais une nouvelle condition d’affaire avec la SONABHY), il y a lieu de rappeler que SODIGAZ a profité depuis près de 40 ans de la subvention du peuple burkinabè qu’il a su berner.
    Escroquerie 1 : En ouvrant, un dépôt de vente de bouteille de gaz Sodigaz, chaque détaillant verse à Sodigaz une caution d’environ 400 000 F CFA pour 20 b de 6 kg et 20 b de 12 kg, caution bien supérieur au prix de vente de la bouteille vide sur le marché. Puis vous payer à chaque livraison du gaz en gagnant une petite marge dans la limite du prix officiel fixé.
    Escroquerie 2 : Sodigaz prétend que les bouteilles bleues sont sa marque et propriété alors qu’il n’en est rien. Chaque détaillant à travers une partie de la caution a acheté ses bouteilles, de même que le consommateur final.
    Escroquerie 3 : Sodigaz en cas de rupture de gaz livre prioritairement le gaz disponible aux points de vente dans l’ordre suivant : ses propres dépôts (qui vendent au détail), les stations n’ayant de "bouteilles en leurs noms" (Shell, OTAM, etc.), puis depuis quelques mois ses propres nouvelles stations APC. Ce n’est que quand le gaz est abondant que les pauvres détaillants en recevoir dans les quartiers.
    Escroquerie 4 : C’est pourtant ces détaillants qui ont prêté sans intérêt l’argent à Sodigaz pour travailler à travers les cautions versées. Certains de nos ont fermé boutique sans réclamer leurs cautions, d’autres sont même décédés de nos jours. Ce sont en réalité des actionnaires de Sodigaz dont l’empire est aujourd’hui étendu (stations, transports d’hydrocarbure, etc.). Avec 10 000 détaillants, SODIGAZ lève un fond de roulement de 4 milliards (4 000 000 000) F CFA. Des actionnaires qui ne recevoir rien. Souvenez-vous, pour faire le parallèle, des cautions des gestionnaires de télécentres.
    Je me limite là pour les escroqueries de Sodigaz dans le silence séculaire de nos gouvernants. En réalité s’il y a un redressement pour les pertes subies par le peuple du fait de ces escroqueries, Sodigaz devra revenir à l’Etat au minima. C’est l’inconvénient de tout monopole. Il faut y mettre fin.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2015 à 11:55, par N’DRI
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    La population veut du gaz à moindre coût et disponible partout afin d’éviter la coupe abusive du bois et lutter contre la désertification. Nous voulons un prix stabilisé ; pas de surenchère. A l’Etat de prendre toute les dispositions idoines afin d’éviter la hausse du prix du gaz dont le mérite n’est plus à démontrer dans nos ménages.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2015 à 16:04, par le philosophe
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Je pense qu’il faut que les uns et les autres arrêtent de se rejeter les torts et se penchent sur les solutions pour que les burkinabé arrêtent de souffrir pour avoir le gaz ! de tout ce que j’ai suivi et compris de ce problème de gaz, de subvention, j’ai des questions : pourquoi les sociétés privés doivent prendre la place de l’Etat pour payer la subvention ? Si Sodigaz dit qu’elle ne peut pas le faire, est-ce vrai ou faux ? peut on mettre sur le même pied d’égalité les sociétés nationales et les multinationales et s’attendre à ce que nos sociétés nationales s’en sorte dans cette concurrence (pour ceux qui parlent de Petrofa, sa place dans le gaz est quasi nulle) , et que faire ? pourquoi les autres sociétés ont accepté en 2001 de prendre en charge la subvention et depuis lors n’ont pas réagit et c’est maintenant qu’elles se plaignent ? enfin pourquoi l’Etat propose un système qui visiblement ne convient pas à nos entreprises nationales, est-ce un manque de vision de nos décideurs comme cela a très souvent été le cas ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2015 à 16:11, par DE YAM
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Dans cette histoire de gaz, ce que je déplore vivement c’est le fait que les bouteilles (les mêmes pour toutes les sociétés pourtant), ne soient pas interchangeables. Une situation qui inflige des souffrances inutiles aux consommateurs. S’il le faut, une loi devrait l’imposer et c’est une faiblesse criarde de l’État s’il n’en est pas ainsi.
    Par ailleurs soyons reconnaissants à SODIGAZ qui reste la seule société à nous permettre d’accéder au gaz en ville comme en campagne à partir de nos portes. Une convention devrait obliger les autres à en faire autant.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2015 à 16:33, par le philosophe
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Je pense qu’il faut que les uns et les autres arrêtent de se rejeter les torts et se penchent sur les solutions pour que les burkinabé arrêtent de souffrir pour avoir le gaz ! de tout ce que j’ai suivi et compris de ce problème de gaz, de subvention, des questions demeurent : pourquoi les sociétés privés doivent prendre la place de l’Etat pour payer la subvention ? Si Sodigaz dit qu’elle ne peut pas le faire, est-ce vrai ou faux ? peut on mettre sur le même pied d’égalité les sociétés nationales et les multinationales et s’attendre à ce que nos sociétés nationales s’en sorte dans cette concurrence (pour ceux qui parlent du cas de Petrofa, on note que le gaz est quasi inexistant), et que faire ? pourquoi les autres sociétés ont accepté en 2001 de prendre en charge la subvention et depuis lors n’ont pas réagit et c’est maintenant qu’elles se plaignent ? enfin pourquoi l’Etat propose un système qui visiblement ne convient pas à nos entreprises nationales, est-ce un manque de vision de nos décideurs comme cela a très souvent été le cas ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 09:19
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Art. 9 : Les personnes physiques ou morales régulièrement établies au Burkina Faso ont la
    faculté d’acquérir les droits de toute nature utiles à l’exercice de leurs activités notamment :
    - les droits immobiliers, fonciers, forestiers, industriels ;
    - les concessions ;
    - les autorisations et les permis administratifs ;
    - la participation aux marchés publics.
    Elles ne peuvent être soumises à des mesures discriminatoires de droit ou de fait dans le
    domaine de la législation et de la réglementation qui leur sont applicables quelle que soit leur nationalité.
    Les droits acquis de toute nature leur sont garantis.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 09:35, par baki
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    Si la sodigaz doit payer la subvention à la place de l’état.elle va disparait par que il faudrait payer des milliards et attendre 18 mois pour ce faire rembourser.Cette société qui a beaucoup faire pour la vulgarisation du gaz butane au burkina faso en temps que entreprise privé et national.il faut l’etat sauve cette entreprise.
    }

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 12:16, par ismouid
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    J’ai été impressionné par l’argumentaire du numéro 17.
    Quelles étaient les relations d’affaires de SONABHY et SODIGAZ pour expliquer cette relation privilégiée qui a existé entre elles ?
    Maintenant qu’il est demandé à SODIGAZ d’exister de manière "normale", d’appliquer les congitions normales de concurrence, il y a problème !
    Je souligne que c’est peut être ces conditions "anormales" de concurrence qui ont permis à SODIGAZ d’avoir cette position dominante sur le marché !!!
    Les autres fournisseurs emploient aussi des Burkinabé !
    Regardons le problème de manière objective.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre 2015 à 16:53
    En réponse à : Gaz butane : A propos de la subvention de SODIGAZ APC

    monsieur l’internaute n°10 vous aviez lu le communique de la sonabhy mais vous n’aviez pas saisi le fond.si la sodigaz est la première entreprise de distribution du gaz au Burkina cela résulte kil a plus de clients ke les autres distributeur. Vous comprenez kil est difficile a sodigaz de prendre en charge par exemple la subvention de 1000000 de client ke une autre ki subventionne 500000 client. et cela pendant au moins 1 an.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés