Violences faites aux femmes : la FEPDHA renforce les capacités des acteurs pour une lutte efficace

dimanche 6 septembre 2015 à 22h41min

La Fondation pour l’Education et la Promotion des Droits Humains en Afrique (FEPDHA) a procédé le jeudi 3 septembre 2015 à Gaoua, au lancement du projet de renforcement des capacités du réseau de lutte contre les violences faites aux femmes dans le sud-ouest.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Violences faites aux femmes : la FEPDHA renforce les capacités des acteurs pour une lutte efficace

Le constat est réel que la femme dans la région du sud- ouest demeure sous le joug de pesanteurs socio-culturelles : les mariages forcés et précoces, le lévirat, les violences conjugales de tout genre et les mutilations génitales féminines. Au Sud-ouest, les coups et blessures volontaires sont citées par 40% des femmes et 36,9% d’hommes comme l’une des formes de violences les plus dominantes. Mener des actions de prévention et de protection à travers le plaidoyer, la sensibilisation et la prise en charge des cas de violences, tel est l’objectif de ce deuxième projet qui vient après celui exécuté sur « droit, égalité et éducation au féminin » d’avril 2011 à mars 2013. Lire la suite

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 septembre 2015 à 08:59, par La plume du diable
    En réponse à : Violences faites aux femmes : la FEPDHA renforce les capacités des acteurs pour une lutte efficace

    Vous les femmes dites intellectuelles que faites -vous pour traquer les hommes irresponsables et vicieux qui enceintes les filles en série et en retour refusent de reconnaitre la grossesse ou de supporter la fille avec son enfant. Ces personnes compromettent négativement l’avenir de ces jeunes filles. C’est aussi une forme de violences faites aux femmes qui traumatise la fille tout au long de sa vie. Vite introduisez un projet de loi au CNT pour rappeler ces hommes irresponsables face à leur forfaiture. Tout homme qui enceinterait une fille doit obligatoirement prendre en charge les charges de celle-ci et son enfant et supporter les frais de scolarité de cette dernière si elle est élève.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2015 à 16:58
    En réponse à : Violences faites aux femmes : la FEPDHA renforce les capacités des acteurs pour une lutte efficace

    Toujours violence faites aux femmes est ce que vous les femmes vous aimez la où ya la paix même ?
    Que dites vous des hommes battus ou trauma-choqué psychologiquement à vie par leurs compagnes/femmes etc ? où bien eux ils ne sont pas de la race humaine ??tchrrrrrrrrr
    les filles qui se laissent enceinter au hasard pour piéger les hommes là vous avez jouer bidet avec toutes les méthodes de planning là comment une femme normale peut elle parler d’accident etc c’était un viol ou quoi même en cas de viol ya la pilule du lendemain donc arrêtez de jouer les victimes et assumez vos actes

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés