Bobo : malaise autour de la libération d’un grand bandit

dimanche 6 septembre 2015 à 22h58min

Malick Hamed Sanou, commanditaire et acteur de l’attaque de la Goutte d’or est en liberté provisoire. Condamné à vingt (20) ans de prison ferme, assortie d’une peine de sureté de quinze (15) ans par le Tribunal de grande instance (TGI) de Bobo-Dioulasso pour « vol aggravé », cet homme, ou du moins sa libération est au cœur des interrogations à Sya…Citoyens lambda et professionnels de la justice se demandent comment et dans quelles circonstances il a pu franchir l’hermétique porte de la Maison d’arrêt et de correction de bolomakôté (Bobo). En rappel, lors de l’arrestation de ce « grand bandit », les enquêteurs avaient trouvé chez lui un fusil kalachnikov, un pistolet automatique, un révolver artisanal, des grenades d’artifice, un pistolet révolver de marque italienne…rien que ça.

Bobo : malaise autour de la libération d’un grand bandit

Bobo est scandalisée, Bobo est révoltée, Bobo est dépassée…, c’est ce qui ressort des débats, ou du moins du malaise autour de la libération de Malick Hamed Sanou dit Gabon. Commanditaire et acteur de l’attaque spectaculaire de la goutte d’or de Bobo-Dioulasso (au cours de laquelle des personnalités dont des autorités d’alors avaient été braquées) , cet homme et son gangue avaient terrorisé des quartiers de Bobo courant 2013…attaques diurnes à visage découvert, attaques nocturnes en cagoule, transport des armes dans un sac de guitare, gangue transfrontalier (en collaboration avec des acolytes étrangers et agissant dans des territoires voisins du Burkina), Malick Hamed Sanou et ses comparses avaient « révolutionnés » les « modes d’attaque » à Bobo-Dioulasso. Dans la psychose en son temps, des habitants des quartiers Lafiabougou, Belle-ville, Accart-ville...avaient retrouvé la sérénité suite à des investigations de la gendarmerie nationale. Lire la suite

Messages

  • C est malheureux, je me demande s il y a vraiment justice dans ce pays même le gouvernement de transition n a pas fait mieux,
    Dites moi si toi citoyen lambda tu denonces un malfrat on l arrête et le lendemain tu le croise au maquis entrain de boire sa bière et te salue je pense que c est toi qui es en danger pas l autorité,
    Donc si le gouvernement veut que la population aide à la sécurité il doit cesser d être irresponsable

  • On est en transition. ..il suffit de dire " on a braqué des anciens ténors du régime défunt. ....

  • - Il appartient aux citoyens de s’en charger si la justice a baissé les bras !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Je dirai que c’est bien car c’est la justice du BURKINA FASO qui la libéré ce bandit ne s’est pas évadé de la prison
    Nos autorités ,et responsables politiques sont orientés pour les élections du 11 octobre 2015
    Donc c’est aux bobolais même de prendre leur responsabilité en redu issant ce bandit en néant

  • Veuillez noter qu’une gangue est une enveloppe. Je crois que vous voulez parler d’un gang formé de gangsters.

  • Les juges qui ont prononcé sa liberté provisoire doivent s’expliquer. Le mal du Burkina a été non seulement la mal gouvernance, mais aussi celui de la justice. Il faut refonte complète de notre justice. Il y a des délinquants au sein de notre justice qui se disent magistrats. Comment peut-on accorder une liberté provisoire pour de tels faits ?

    Que ces juges aillent prendre la place du fugitif à Bolmakoté en attendant son retour.

    Si la transition a demandé une enquête indépendante pour les martyrs, c’est parce qu’elle n’a pas confiance à notre justice. Honnêtement, on aurait dû mettre une personne du sérail à la tête de ce département en lieu et place de Mme Ouédraogo qui le maillon faible de ce gouvernement de la transition.

    Dire qu’elle était pressenti pour prendre la tête de l’exécutif. On allait se retrouver avec le scénario de la Centrafrique dans une transition sans fin.

  • là c’est grave...que les autorités trouvent vite une solution

  • Comment voulez vous que les populations collaborent pour combattre l’insécurité si de tels actes énervants sont servis par la justice. Imaginez que ce Mr ait été arrêté par suite de dénonciation de son voisin... quel sort il va lui réserver a présent ???????????????????. Cést simplement énervant.

  • je ne connais pas les motivations de cet arret de liberté provisoire. j’aimerais en savoir davantage. En attendant soyons tous prudents.

  • tout simplement inadmissible, la libération d’un tel cas sociale si dangereux et si nuisible et de sur-croix lourdement armé.
    C’est regrettable mes chers force de l’ordre, avez penser un temps soit peu aux victimes de ce délinquant ????
    Je me demande bien ce qu’a pu motivé sa libération ???????????
    Nous on vous regardent dèh !!!!!

  • le pire arrive avec l’abolition de la peine de mort. J’aurai souhaite un referendum sur cette abolition mais ma voix porte peu. Ainsi fonctionne le terrorisme au faso.

  • Votre blague ne me fait pas rire !

  • Avec ça on veut abolir la peine de mort au Burkina c’est donner plus de pouvoir à ces bandits. Que le gouvernement nous explique pourquoi ce monsieur est dehors qu’est ce qu’il cherche dehors on devait le voir dehors mais pas dans moins de 20 ans

  • Je pense qu’il faut recruter les juges parmi les gendarmes ou à tout le moins prévoir un stage de six mois dans la gendarmerie ou dans la police pour les magistrats. Ça aura l’avantage de les faire comprendre que la traque des malfrats n’est pas un jeu.

  • Les délinquants ont la part très belle dans ce pays ; seuls les honnêtes citoyens triment.

  • Sachez bien les bobolais et bobolaises que les auteurs de la libération de ce bandit sont ses complices donc il faut que le peuple prenne sa responsabilité car notre justice est corrompue il faut faire arrêter tous ces complices et ce bandit et les mettre en prison de 30 ans ferme ces juges sont également des bandits.

  • la securite ne peut pas liberer un tel bandit.
    si c’est le cas c’est tres grave.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés