Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

vendredi 4 septembre 2015 à 04h21min

Le Conseil des ministres en sa séance du 02 septembre 2015, a décidé que l’administration publique fonctionnera à compter du 15 septembre 2015, de 7h à 15h30 mn avec une pause de 30 minutes. Selon le gouvernement, « l’adoption de ce décret vise l’amélioration de l’organisation du travail et du rendement, la réduction de la facture énergétique et des dépenses courantes ainsi que la promotion de l’investissement et de l’emploi dans le secteur tertiaire ». Au lendemain de cette mesure adoptée par le gouvernement, des fonctionnaires Ouagalais se sont prononcés sur le sujet.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Instauration de la journée continue  dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

Un agent de Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) : « Nous l’apprécions, si c’est pour réduire le train de vie de l’Etat »

La seule question que me je pose, c’est de savoir si le volet enseignement a été pris en compte. Si ce n’est pas le cas, il risque d’avoir un flottement entre le programme des parents et celui des enfants scolarisés. Un autre aspect que je voudrais relever, c’est la pause de 30 minutes ; est-elle assez suffisante pour que nous puissions nous restaurer ? Est-ce qu’il n’y aurait pas d’abus à ce niveau ? Mais, de prime à bord, si cette mesure vise à réduire le train de vie de l’Etat, nous l’apprécions à sa juste valeur.

Serge Zio, ENAM « Une bonne initiative mais la situation des enfants pose problème »

Je pense que c’est une bonne initiative, dans la mesure où cela nous permettra d’éviter les va-et-vient entre le domicile et le service, deux fois dans la journée. Seulement, il y a un petit problème qui me préoccupe ; c’est la situation des enfants scolarisés. Qu’est-ce qui est prévu en matière d’organisation scolaire pour mettre en adéquation avec le système de la journée continue d’ici au 15 septembre. Autrement dit, comment il sera pris en compte pour que le programme scolaire se déroule dans le délai imparti sans trop de décalage. Il faudrait qu’il y ait une concordance entre le programme des parents et celui des enfants scolarisés. Dans le cas contraire, le problème serait résolu à moitié dans la mesure où avant l’instauration de la journée continue, il y a un certain nombre de dispositions qui ont été prises par les parents pour scolarisés les enfants et souvent même assez loin du service avec comme avantage où les enfants pourraient rester à midi et revenir le soir. Mais si les parents doivent rentrer à 15h30 et repartir chercher les enfants à 17h30, qu’est ce qu’on y gagne dans le challenge. Si non, l’idée qui sous-tend la journée continue est une très bonne idée qui permettra à l’Etat et aux fonctionnaires d’économiser en ressources .Mais, tant qu’on n’a pas enclenché un processus, on ne peut pas cerner tous les contours. Il faut qu’on apprécie les choses dans la pratique du terrain.

Abdoulaye Dao, CSC : « Elle sera la bienvenue à Ouaga »

Pour Ouaga, bien que le début sera difficile, la journée de travail continue sera la bienvenue, dans la mesure où nous sommes déjà dans cette dynamique. En effet, généralement la plus part des services sont concentrés dans le centre-ville et les fonctionnaires qui logent dans les périphéries préfèrent rester à midi du fait de la distance. On peut même dire que la journée continue était déjà en vigueur à Ouaga et ceux de Ouaga n’auront pas du mal à s’adapter. Par contre, je me demande maintenant si cela ne va pas jouer sur l’efficacité des fonctionnaires en provinces qui ont l’habitude de rentrer à midi. Mais, je me dis que cela ne devrait pas s’appliquer au niveau de l’enseignement, parce que les enfants auront vraiment du mal à s’adapter, si les heures sont concentrées.

Kader Ouédraogo, Ministère de l’Economie et des Finances : « Une bonne décision »

C’est une bonne chose, dans la mesure où cela va nous permettre d’économiser en carburant et d’être plus efficaces. La journée continue, c’est quelque chose que nous attendions depuis longtemps et je pense que le gouvernement de la transition a pris une bonne décision à ce niveau.
Angèle Kola, ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation
Je ne suis pas contre mais, comme tout début est difficile, je trouve qu’on aura des difficultés pour s’adapter.

Souleymane Soulama, MEF : « Excellente chose mais il y aura des gens ne vont pas respecter »

C’est une excellente chose, car c’est une correction qu’on apporte aux anciennes habitudes qu’on avait depuis la période coloniale. La transition aura eu le mérite de corriger ses failles parce que les horaires 7h30 à 12h30mn et 15h à 17h30 mn n’étaient pas bien suivies, les gens viennent en retard au bureau, repartent avant l’heure de la descente sans avoir atteint les objectifs du jour. Maintenant avec l’instauration de la journée continue, on sait que tout le monde est-là jusqu’à 15h30.La responsabilité revient aux différents responsables de services d’être très regardants sur l’assiduité et la ponctualité des agents. Je suis partant pour ce système, surtout qu’elle permet de résoudre des problèmes économiques. Mais, il faudra un suivi, notamment des mesures d’accompagnement pour corriger les effets néfastes de la mesure. En effet, il y aura toujours des agents qui ne vont pas respecter les horaires comme, ils faisaient avant. Il faudrait également revoir la qualité de la restauration, puisque nous serons obligés de manger dehors. Je pense que le gouvernement devra assurer la qualité des services alimentaires en associant le laboratoire national de santé public. Concernant le volet de l’enseignement, je pense qu’au cas où il ne serait pas pris en compte, il nous revient de trouver une solution palliative ; soit en allant chercher nos enfants avec la permission du supérieur hiérarchique, soit en demandant un coup de main à un parent.

Propos recueillis par Nicole OUEDRAOGO (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 septembre 2015 à 06:15, par OUSTAAZ
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Hée vous-là,nous enseignants ne sommes pas des robots hein.Ne voulez-Vous pas qu’on bénéficie de cette journée continue ?C’est maintenant vous allez savoir qu’on mérite un STATUT PARTICULIER,spécial en fonction des besoins de vos enfants-batisseurs.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 06:40, par Omar
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Le ministre Loada a semblé dire au 20h de la RTB hier que le MENA est exclu de la mesure. Si tel est le cas, je trouve que c’est une aberration qui va limiter énormément les effets de la cette mesure. Il faut nécessairement aligner les horaires des enfants sur ceux des parents sinon certains parents seront plutôt pénalisés car ils seront obligés d’aller chercher leurs enfants à midi ou de patienter au bureau après 15h30 jusqu’à la sortie des enfants le soir.

    J’ai été au Cameroun où ce système est appliqué depuis les années 1990, tout le monde est aligné sur les mêmes horaires de 7h30 à 15h30 (administration publique, entreprises privées établissements scolaires, formations sanitaires, etc.) et il n’y a aucun problème.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 07:24, par gotan
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    difficile d’apprécier, mais pour réduire la consommation du courant, on pourrait utiliser les cartes prépayées. A défaut plafonner la consommation du courant par ministère et ou par département. lorsque c’est dépasser on coupe au prorata sur les salariés à commencer par le Ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 07:32, par Loumbilbiiga
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Je pense que la journée continue est une bonne chose, par contre les 30 min de pose sont trop juste. surement pas le temps de trouver a manger.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 07:39, par showbizz67
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    bonjour je pense que la journée continu est une bonne chose pour le pays . mais la questions a se posé n ait pas si c est bien pour le fonctionnaire mais si cela facilite les relations entre le citoyen lambda et les administration du pays .n oublions pas que le fonctionnaire est au service de l état donc au service du citoyen attendons un mois et voyons si cela facilites les démarches administratives et la on pourra parlé de réussite social le fonctionnaire lui devra s habitué a ses nouveaux horaires et si en plus cela empéche l absentéisme tout le monde serra gagnant gagnant

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 07:42, par Chapité
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    La mesure en elle même n’est pas mauvaise ; cependant des dispositions d’accompagnement doivent être prises :
    1° Pourquoi une telle précipitation pour la mise en application si ce n’est du "m’as tu vu ?" (15jour)
    2° Des cantines existent elles dans les services ou alors faut il aller se restaurer dans les gargotes mal famées au détriment de sa santé (à moins d’opter pour le jeûne)
    3° Quelles sont les dispositions en place pour les scolaires ?
    Il y a lieu de surseoir à cette affaire et régler les questions pendantes au lieu de vouloir coûte que coûte dire "j’ai pu faire des reformes avant mon départ."

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 07:47, par angamiri
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Bonne mesure dirait on ? Ok. Mais il se pose à moi toujours la question du est ce que le burkinabè a t il fait sa mue mentale. Les feux tricolores et les panneaux stop sont ils respectés au burkina même en présence des forces de l ordre ? Bien sûr que non. Peut on meconvaincre que celui qui n a pas respecté la jounée en deux partie pourra respecter celle désormais continue. En réalité il se pose aux burkinabè le problème de la resposabilité individuelle. Le chef est il suffisamment conscient et responsable pour contrôler et sanctionner son agent indélicat. A t on mis en place un dispositif de pointage efficace des avents en place. A t on mis en place un dispositif de description et d évaluation des tâches de chaque agent pour une administration perfomante débarassée des parasites.
    La journée continue ne sera une réussite à ce prix. Le poste au besoin et au mérite de chaque agent.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 08:07, par IMAN
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Monsieur Omar je suis d’avis avec vous sur tous les points exepté celui des formations sanitaires. déjà avec les heures normales on a des problèmes sanitaire encore moins avec une journée continu. Au cameroun peut être mais au Burkina cela ne serait pas approprié de mon point de vue. les gardes ne suffisent pas déjà la nuit alors comment cela serait de 15h30 à l’aube. Il ya bien trop de malades dans les hopitaux publiques et le nombre ne fait qu’augmenter de jour en jour.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 08:18, par M.Houille
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Quad Juliette Bonkoungou était Ministre en charge de la fonction publique une étude avait montré que 20% des agents assuraient effectivement la marche de l’ensemble des ministères !Je pense qu’il faut d’abord faire travailler les agents qui écument les services et qui ne foutent absolument rien.Le ministre des sports d’alors J.M PALM disait que des agents de son ministère sont devenus des champions en jeu de dames et du ludo. Il est vrai aussi que nombreux agents n’ont pas de bureau !Il importe donc de réorganiser le travail des agents au lieu de chercher des faux fuyants.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 08:21
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    c’est une très bonne initiative. Cela permettra aux petit fonctionnaire de développer des initiatives qui ne feront qu’ avancer le pays . cependant je reste sceptique car la réduction du train de vie de l’Etat doit commencer par un véritable changement de comportement de nos plus hautes autorités. Dans tout les cas, c’est le pays qui gagne.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 08:31, par Monet
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Bonjour à toutes et à tous,
    Permettez moi d’attirer votre attention sur le fait tout le monde n’est pas fonctionnaire à Ouaga, le développement passe par là, il faut parfois des mesures de la sorte pour que les mentalités changent.
    En occident ce sont les collectivités locales et les parents d’élèves qui organisent les cantines des enfants. Il faut s’adapter c’est tout. Merci pour cette bonne initiative, il était temps.
    Le sage

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 08:32, par NAMATE
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Monsieur Chapité, respect pour vos remarques pertinentes et constructives. Pour prendre une décision, il faut cerner tous les contours de la chose. Mais ces " transitionnaires." Se precipitent pour prendre des décisions qui vont nous coûter cher à l’avenir. On risque de remettre beaucoup de ces décisions en cause après la transition. C’est regrettable. Pourquoi vraiment se précipiter ? Régler d’abord les problèmes de base.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 08:53, par coucou
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Le Burkinabè demande toujours une chose et son contraire. Qui a demandé à ce qu’on instaure la journée continue ? N’est ce pas nous. Et aujourd’hui on trouve les failles partout.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 08:55, par coucou
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Le Burkinabè demande toujours une chose et son contraire. Qui a demandé à ce qu’on instaure la journée continue ? N’est ce pas nous. Et aujourd’hui on trouve les failles partout.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 08:58, par tche de paris
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Ce système est appliqué dans tous les pays développés car la durée du trajet entre le domicile et le service de certaines personnes peut aller jusqu’ à deux heures ou plus donc il n’est pas possible de faire des allé et retour je trouve que c’est une bonne chose même pour le rendement et économique pour des dépenses énergétiques ( l’électricité, les matériels de bureaux etc... etc...).

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 08:58, par Tengenbiiga
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Une très excellente décision ! Elle n’ a d’ ailleurs que des avantages :
    - les ménages ne vont plus dépenser que la moitié de ce qu’ ils dépensaient pour le déplacement. Les frais de courant et d’ eau à domicile se réduisent également.
    - La polution de l’ environnement se réduit sensiblement
    - Le rendement au travail devra s’ améliorer aussi, puisqu’ on n’ a plus besoin d’ interrompre le rythme du travail pour le reprendre plus tard.
    - Etc...

    Reste aussi des mésures pour accompagner les élèves et étudiants.
    Féliciations au gouvernement pour cette décision nécessaire pour forcer le développement.

    Merci,
    M. Pikbougoum

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 09:09, par Boukers
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    En fait, je trouve que tout comme le SÉNAT, l’instauration de la journée continue n’est une mauvaise chose mais semble ne pas être une priorité pour les travailleurs. Je ne vois pas urgence à ce que le gouvernement de la transition précipite pour sa mise en œuvre alors que les mesures d’accompagnement ne sont pas encore effectives à moins de vouloir s’offrir de la popularité. Il y a d’autres points inscrits dans les plateformes revendicative qui méritent une satisfaction de la part du gouvernement mais hélas.
    Tant que les conditions de vies et de travail des agents ne sont améliorer, le reste ne peut que prendre un coup.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 09:24, par Lili
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    C’est une bonne chose et il faut s’adapter c’est le temps du changement. seulement le temps de pause est courte il faut minimum les 3 quarts d’heures de pause pour le temps de travail indiqué. quad à l’école elle peut finir en même temps que les parents si non il y’ aura toujours de vas et viens et le journée continue n’aura plus de ses, il faut réinstaurer les cantines dans les lycées et écoles avec des conditions d’hygiènes fermes contrôlées et aussi on aura moins de chômage au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 09:33, par Nadia
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    C’est très bien la mesure. Seulement, il faut aligner l’enseignement à cette mesure. sinon ce sera très délicat pour les parents ;
    Je propose l’instauration d’une cantine scolaire dans toutes les écoles et une pause de deux (02) heures au lieu de 03 actuellement pour permettre aux enfants de se reposer et de sortir à 16H. 30mn de flottement entre la fin de travail de bureau et la recherche de l’enfant à l’école, ça se gère. Telle est ma contribution

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 09:34, par Mirak
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    C’est une bonne initiative. Au mali où je travaille, ce système existe depuis longtemps mais de 8h à 16h30 avec une pause de 30mn. Par contre les élèves vont de 7h à 14h. Ce décalage du matin diminue les embouteillages sur les routes (entre les élèves et les fonctionnaires).

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 09:40, par Omer
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Les fonctionnaires ? Ils venaient au bureau à 8h et prenait pause à 10h pour revenir à 11h et rentrer en ville à 12h pour revenir à 16h ou le lendemain. Avec le nouveau système, il viendront toujours entre 8h et 9h pour se barrer entre midi et 14h. Et ne croyez pas qu’ils vont à la maison ou mener des activités utiles hein. Ils seront justes dans les maquis surtout sous les manguiers là. Avant ils étaient là-bas de 19h à 22h minuit. Maintenant, ils s’y seront de 14h à 22h minuit. Ce qui va changer c’est uniquement l’augmentation de la consommation des 3 B, brochette, bière et b…. Quelle misère

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 09:45, par ben
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    je salut la mesure, mais il faut changer les horaires de 8H à 16H30 au lieu de 7H à 15H30.
    Cela peut aider les parents à déposer les enfants à l’école à 07H et les chercher à 17H c’est à dire 30mn après la descente.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 09:48, par Amir
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Très bonne initiative du gouvernement ce système a été démontré positif dans tous les pays dont il a été appliqué ça crée la croissance et surtout de l’emploi au niveau de restauration et le commerce car il permettra à faire des courses tous les jours après le boulot en plus ça donne le bon morale de travailler.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 09:59
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Internaute 6 ! Je partage tes préoccupations mais je ne suis pas d’accord avec toi sur la suspension de la mesure. Si on doit attendre de régler toutes ces questions avant d’instaurer la journée continue, je suis persuadé qu’on n’y arrivera jamais.
    Allons seulement. Les premiers mois seront difficiles et va même tâtonner. Mais on se retrouvera très vite. Si ailleurs ça marche bien ce n’est pas au Burkina que ça va poser problème. Je trouve qu’on a même mis du temps avant de passer à l’acte.
    Voici ce que je propose :
    - Etant donné que la pause est très brève, chaque ministère devra prévoir au sein de ses démembrement des lieux de restauration avec un cahier de charges pour les éventuels prétendants restaurateurs(menu, coût des repas, ponctualité, sécurité alimentaire...)
    - Concernant la gestion des élèves, il faut sans tarder étendre la journée continue à tous les travailleurs (secteur privé et public) pour un souci d’harmonie et de compatibilité. Ensuite, il faudra que le MENA communique très rapidement sur les nouveaux horaires afin d’éviter toute cacophonie car à l’instar du MRSS, c’est un ministère assez complexe de par la gestion des ressources humaines
    Félicitation au gouvernement. On sent que ça travaille quand même

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 10:03, par Le gourou
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    C’est une belle initiative, sans tacte ! Mais et l’enseignement ? Les enfants scolarisés qui en transport sont dépendant des parents fonctionnaires ?
    On aurait dû le faire en fonction des saisons :
    - Période de chaleur ; journées continues et
    - Autres périodes ; non continues !

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 10:15, par ABDER
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    profiter de ce temps pour vous former

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 10:34, par L’Etalon Enragé
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    La Journée Continue de Travail (JCT), qu’on le veuille ou pas, allait finir un jour tôt ou tard de s’imposer de lui-même, surtout dans les grandes villes comme Ouaga et Bobo-Dioulasso. Alors, autant y aller seulement. Cependant le temps de pause 30 mn est brève pour se trouver de quoi mettre sous la dent et repartir digerer au bureau pendant le service. C’est là qu’il faut revoir. Un minimum de 45mn et un maximum de 1h paraissent logique. 15 mn pour aller se faire servir, 15 mn pour manger et 15 mn pour regagner son service. Maintenant si l’Etat veut jouer au chat et à la souris tout en sachant que 30 mn c’est peu pour une pause-dejeuner et tolerer que ses agents s’octroient 15 ou 30 mns de plus excusables, no problem.
    Il y a aussi le problème des musulmans pratiquants pour les vendredis ; l’heure de la grande prière les vendredis tombe juste avec le service. On fait comment dans ce cas ? Les autres services de la place qui appliquent ce système de JCT font en sorte que du lundi au jeudi, on travaiille plus que 8h par jour et le vendredi le boulot fini à 12h30 au plus tard pour la semaine. L’esentiel étant de totaliser les 40h par semaine. Vive le JCT !

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 10:35, par Jean-Baptiste OUEDRAOGO
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    C’est très bien la mesure. Seulement il faut que nous soyons réaliste et ramener l’heure d’ouverture à 7h30 et la descente à 16h ou 16h30 si 30mn ne permet pas de manger.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 10:42
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Je pense que c’est une bonne initiative, cela va :

    - Réduire la consommation d’électricité car déjà nombreux sont geux qui restent au bureau( les habitations étant de plus en plus éloigné),ceux ci consomme la climatisation à la pause de 12h30 à 15h.

    - Éviter les risques d’accidents de circulation par les va et vient

    - Économie de carburant donc augmentation du revenu des fonctionnaires

    - Possibilité d’exercer un autre petit métier

    - Réduire les agressions car on descend à 15h30, si on a des courses au plus tard à 18h30 on est chez soi, ceci évite de s’exposer aux braquage nocturne

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 10:54, par Princo
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    30 min pour la restauration c’est suffisant. il ne suffit pas de se gaver comme si on était à un banquet, mais prendre juste une petit sandwich pour pouvoir tenir jusqu’à la descente.
    l’adaptation sera assez difficile car cela implique un véritable changement de comportement.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 11:00, par OUEDRAOGO Abdoulaye
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Bonjour !Très bonne initiative.Cependant, il faut aligner les enseignements à cette démarche.Si non la gestion des enfants serait un casse-tête pour certains parents.Aussi pour éviter de diviser encore la fonction publique, il faut aligner tous les ministères afin d’éviter des mesures nouvelles pour ceux qui seront maintenus dans l’ancien système.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 11:10, par Stalinsky
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Il faudrait d(abord poser le problème d’un point de vue historique et ensuite d’un point de vue scientifique. Au plan historique les horaires de travail dans le publique instaurés par l’administration coloniale tenant compte du climat était de 7h30 à12h30 et ensuite de 15h à 17h30. Ensuite sous le la révolution une modification a été introduite et les horaires ont passé de 7h à 12h et ensuite de 15h à 17h. Je rappelle qu’un test avait été fait sous le CNR pour la journée continue et n’a pas été validé car les conditions objectives n’étaient pas remplies notamment les restaurants dans les services et les internants ou des restaurants pour les élèves du primaire, secondaire et supérieur., absence de moyens de transports performants (Bus, Tramways, Trolley-bus etc...). D’autre part le système de journée continue dans d’autres pays de l’Afrique devrait être étudié et évaluer en terme de productivité du travail au lieu de nous parler d’économie d’électricité etc.. En outre il a été démontré scientifiquement que le système actuel permettait à l’organisme de se reposer et une meilleure activité cérébrale par la suite. Le système de journée continue peut être maintenu pour les chercheurs de l’INERA par exemple car les plantes ne connaissent pas ce système. D’ailleurs les chercheurs travaillent plus, car astreints à produire des résultats pour passer au CAMES. Ce faisant je rejette cette modification car dictée par des petits bourgeois qui veulent avoir un temps libre après, pour leurs affaires personnelles douteuses. Malheur aussi à ceux qui vont tomber malades après 15h30.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 11:24, par Rodrigue
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    On voit que c est pas facile de satisfaire le burkinabe, il réclame quelque chose on lui accorde et il trouve des inconvénients partout :et les enfants, et la restauration, et la pause qui permet pas de manger et se coucher ronfler, et et et,
    Mais on ne voit pas les avantages tel que les économies de carburant, les risques liés aux accidents, la fatigue liée aux trajets

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 11:33, par YAM-YEL BEENIN-WENDE
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Ah c’est bon mais ce n’est pas arrivé. Je me demande si les enseignants sont de la fonction publique ou pas. Il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures. Pourquoi ce presser pour instaurer cette journée dans 15 jours ? L’État va économiser et les fonctionnaires qui sont parents d’élève vont trop dépenser pour la récupération de leurs enfants à l’école. Ce n’est pas normal que la fonction publique fonctionne à deux ou trois vitesse, bon pour les uns et dur pour les autres. Revoyez vite et corriger à temps. Il fallait au moins une période d’essai pour voir les conséquences avant de l’instaurer. Il est bien vrai que rien ne sera plus comme avant, mais ça ne doit pas être comme ça.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 11:42, par Bangrenoma
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Cette decision devait etre prise depuis longtemps. Le regime dechu n’en voulait pas et chacun sait que c’etait pour proteger leurs interets egoistes. A ceux qui se posent les questions, demandez comment font les organisations internationales et les ONGs. Seuls les imbeciles ne changent pas. Vous changerez sans sourciller meme les enseignants et les agents de sante. Vous vous payez deja des journees continues pour faire le mercenariat. Comment comprendre qu’au 21eme siecle on arrete de travailler pour aller manger chez soi, faire la sieste, prendre une douche et "revenir" travailler pour 2 heures ?

    L’urgence de la mise en pratique de la decision pourrait avoir ete decidee pour vous permettre de tenir vos meetings de campagnes les apres midi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 11:47, par Baark_Biga
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Je vis dans un système qui est plus ou moins organisé que le système de notre pays, mais je crois qu’on peut y arriver même si cela prendra beaucoup de temps pour l’organisation car moi meme j’ai mis un peu de temps pour m’adapter au marché du travail québécois. Tu commences a 9h après 3h de travail tu as 15 min de pause payé, entre 12h ou 15h selon ton choix tu as un lunch de 30 min non payé ainsi de suite avec un horaire de travail qui s’acheve à 4h ou 5h. Et sa je parle d’un travail de bureau. C’est très pratique ici car il y a de gros frigots, une salle aménagé pour manger, et meme dans certaines entreprises on y trouve des salles repos. Il y’a aussi des sacs glacières qu’on appelle couramment boîte a lunchs qui permettent de ramener quotidiennement son repas, pas besoin de courir après les resto à tous les jours. Pendant ce temps les enfants sont à l’école. Ceux de la maternel et parfois du primaire y font même la sieste. Bref tout est organisé de telle sorte que chaque partie soit gagnante.
    Si on arrivait à implanter ce système au Faso en respectant les normes bien sûr, sa aiderait à faire moins de trajet (diminution consommation carburant,moins de risque d’accident et de pollution)....

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 12:09
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Quelle est cette histoire de 30 mn de repos qu’on fait payer au travailleur. La journée de travail est de 8 heures et 30 mn de repos font partir des 8 heures. M. Le Ministre revoyez votre copie. Le travail est indissociable du repos ou du moins le repos est une partie intégrante du travail. M. les syndicats ouvrez l’œil et le bon.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 13:03, par bdahien
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Cela est tout simplement une bonne chose. Il y a longtemps qu’on attendait cela. Maintenant qu’on aligne les heures de l’école sur cette nouvelle situation.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 13:12, par Très préocupé
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Il faut absolument que le système de journée continue tienne compte de la prière de vendredi. De plus en plus, les grandes rencontres sont organisées les vendredis et pratiquement en journée continue en brimant ainsi les musulmans qui devaient aller à leur prière. le slogan plus rien ne sera comme avant est un mythe ou une réalité ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 13:31, par Princesse
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    C’est une Bonne initiative.petit a petit l’oiseau fait son nid .Dieu benisse le BF

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 13:50, par Princesse
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    C’est une Bonne initiative.petit a petit l’oiseau fait son nid .Dieu benisse le BF

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 13:51, par Bibèga
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    La journée continue de travail n’est pas une innovation. Elle existe déjà ailleurs. Seulement, elle nécessite des mesures d’accompagnement comme la mise en place de cantines au sein des lieux de travail ; ceci est même une bonne chose car susceptible de créer beaucoup d’emplois. Seulement, le problème qui demeure entier est celui de la gestion de la prière du vendredi. Au Mali, du lundi au vendredi, le travail commence à 7h30 et finit à 16h avec une pause de 30 mn. Le vendredi, le travail commence à 7h30 et finit à 17h30 avec une pause de 2 heures (de 12h30 à 14h30) pour permettre aux muslims d’observer une obligation religieuse. Dans tous les cas, cela revient aux 40 heures hebdomadaires. C’est cette particularité que je n’ai pas perçu dans la journée continue à la sauce burkinabé. CQFD.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 14:21, par insatisfait
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Ceux qui ont des enfants scolarisés et qui ne pourront pas aller les chercher avant 17h30 ne sont pas concernés par la décision. Ca peut aller comme ça ?

    Ce n’est pas parce que l’heure officielle de descente est fixée à 15h30 que vous êtes obligés de descendre à cette heure. Y en a qui actuellement descendent à 20h ou 21h, bien que l’heure officielle soit 17h30.

    Il faut que ceux qui se plaignent comprennent qu’au moment où on les engageait, personne ne leur demandé d’ajouter à leurs problèmes celui d’avoir des enfants à déposer ou chercher à l’école. Au yeux de l’administration, l’employé c’est eux, pas leurs enfants. Donc leurs enfants...

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 15:16, par Amadoum
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : BONJOUR MONSIEUR SANDWICH !

    une bonne initiative dont les debuts seront durs, mais a la longue tout entrera dans l’ordre.
    Quant a la restauration, preparez vos sandwiches et vos boissons la veille ; a la pause, vous avez quelque chose pour vous restaurer. Ceux qui ne jurent que par le riz et le to, il est temps de s’adapter ; et vous verrez que ce n’est pas si mal !

    Une mesure d’accompagnement doit etre celle qui vise les travailleurs qui ne sont interesses qu’au salaire seulement. Cette journee continue n’est pas une occasion pour ne pas venir au travail du tout. Des sanctions severes doivent etre prises pour ramener les brebis egarees dans les rangs.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 15:59, par Foi en Dieu pour mon Pays !
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Pour ma part, j’approuve entierement cette mesure ! Cela soulage beaucoup et l’Etat, et le fonctionnaires sur certaines charges. Cependant, pour ce qui concerne l’enseignement, si on veut maintenir telle la decision, il faudrait prendre des mesures d’accompagnement. Je sais que le probleme de moyens se pose, les voies a Ouaga sont etroites, mais si l’on pouvait prevoir des mini-bus (strictement securitaires) pour le transport des enfants avant et apres l’ecole. Chaque quartier avec sa trajectoire. Aux USA, l’enfant est inscrit dans l’ecole la plus proche de son domicile ! D’ou la facilite pour les parents donc de chercher leurs rejetons, ou d’envoyer les chercher. Voila une aubaine pur le secteur tertiaire. L’idee n’est pas mauvaise du tout, mais il faut savoir negocier la mise en oeuvre et son bon fonctionnement pour le bien de tous. Tant que l’on a pas essaye, on ne pourra jamais savoir. En plus, cela va eviter des embouteillages a Ouaga et Bobo. Bref, allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 16:19, par l’intègre
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Moi je ne comprends pas pourquoi le gouvernement veut instaurer la journée continue du côté de la santé. Maladie ne connais pas 15h 30 min hein ! Même si tous les infirmiers travaillent 24h/24 au Burkina, ils ne pourront pas satisfaire tous les patients qui font des queues kilometriques 24h/24 . Donc, n’agissez pas avant de réfléchir.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 16:36, par Eric
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Internaute 6 ! Je partage tes préoccupations mais je ne suis pas d’accord avec toi sur la suspension de la mesure. Si on doit attendre de régler toutes ces questions avant d’instaurer la journée continue, je suis persuadé qu’on n’y arrivera jamais.
    Allons seulement. Les premiers mois seront difficiles et va même tâtonner. Mais on se retrouvera très vite. Si ailleurs ça marche bien ce n’est pas au Burkina que ça va poser problème. Je trouve qu’on a même mis du temps avant de passer à l’acte.
    Voici ce que je propose :
    - Etant donné que la pause est très brève, chaque ministère devra prévoir au sein de ses démembrement des lieux de restauration avec un cahier de charges pour les éventuels prétendants restaurateurs(menu, coût des repas, ponctualité, sécurité alimentaire...)
    - Concernant la gestion des élèves, il faut sans tarder étendre la journée continue à tous les travailleurs (secteur privé et public) pour un souci d’harmonie et de compatibilité. Ensuite, il faudra que le MENA communique très rapidement sur les nouveaux horaires afin d’éviter toute cacophonie car à l’instar du MRSS, c’est un ministère assez complexe de par la gestion des ressources humaines
    Félicitation au gouvernement. On sent que ça travaille quand même

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 18:01
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Merci, CNT. La premiere efficaite que moi je vois, c’est l’ econiomie d’energie et la sauvegarde de l’environement moins les accidents. On passait plus le temps a circuler qu’ a travailler. Ceux qui se demandent si le burkinabe a opere sa mue mentale, il ne pourra opeerer cette mue mentale que s’ il est contrai nt a le faire.

    Felicitation, Messieurs de la Transition. Seul un avorton comme Cami/VERITAS/FC va trouver a redire a cette mesure salvatrice.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre 2015 à 22:22, par gount
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Svp aidez moi les sociétés d états son Abel son à y on a cnss......sont dans journée continue ou « non »

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2015 à 10:44
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Pourquoi ne pas aligner le secteur prive a cela pour que les chose puisse etre synchonisé ??????

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2015 à 18:04
    En réponse à : Instauration de la journée continue dans la fonction publique : Ce qu’en pensent des fonctionnaires ouagalais

    Bonjour. C’est une bonne initiative.Pour la restauration il suffit d’apporter son repas au service et pendant la pause, tu le manges.Dans plusieurs pays,ça se passe comme ça.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés