Conseil régional des OSC du Centre : Jean Sorgho démis de ses fonctions de président

lundi 31 août 2015 à 21h52min

Selon un communiqué parvenu à la rédaction de lefaso.net, Jean Paul Sorgho a été démis de ses fonctions de président du Conseil régional des Organisations de la société civile (CROSC) du centre. Ce communiqué signé du président national des OSC suspend du même coup, la structure mandante de Jean Paul Sorgho des rangs du Conseil national des OSC pour une durée de six mois.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Jean Paul Sorgho n’est plus le président du Conseil régional des organisations de la société civile (OSC) de la région du centre. C’est ce qu’indique une décision du Conseil national qui nous est parvenue. Elle est signée par le président national, Jonas Hien. Le communiqué évoque des problèmes qui « émaillent le fonctionnement du conseil régional des OSC du centre (CROSC centre) depuis sa mise en place et qui peinent à trouver des solutions durables ».

Dans sa décision, le président du Conseil national des OSC (CNOSC/BF) évoque d’autres raisons de cette sanction. C’est l’exemple de la création des entités et la mise en place des démembrements du CROSC n’ayant pas été consacrés par les statuts et le règlement intérieur du CNOSC/BF, nonobstant le refus du bureau national, le refus catégorique du président de CROSC centre de répondre à la convocation du bureau national afin de s’expliquer sur la violation des textes du CNOSC/BF. Il accuse aussi Jean Paul Sorgho d’avoir tenté de « manipuler l’autorité » par des « manœuvres dolosives » par l’envoi d’une liste rectificative des représentants des OSC au gouverneur de la région du centre, dans le cadre de la mise en place des délégations spéciales.

Ce sont, entre autres, les manquements qui ont conduit le président national des OSC à décider que « Monsieur Jean Paul Sorgho, président du Conseil régional du Centre, est démis de ses fonctions de président ». La sanction ne se limite pas seulement à Jean Paul Sorgho. Sa structure est également suspendue des rangs du Conseil national des Osc du Burkina Faso (CNOSC/BF) pour une durée de six mois à compter du 1er juin 2015. Le CNOSC/BF décline donc toute « responsabilité des actes qui viendraient à être posés par l’intéressé et sa structure mandante ».

L’intérim de Jean Paul Sorgho sera assuré par le secrétaire général du CROS centre jusqu’à ce que le bureau régional soit renouvelé. C’est le bureau national qui procédera au nouvellement du bureau régional dans un délai de 120 jours à compter de la date de signature de la décision. Elle est datée du 22 août 2015.

La rédaction

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés