Informations géographiques : GIGAhertz-B, « la référence au Burkina Faso »

dimanche 30 août 2015 à 03h47min

À GIGAhertz-B, « penser géographiquement » est une passion, ce, depuis plus d’une décennie. Son expertise irréprochable dans le système d’informations géographiques (SIG) et dans la distribution des logiciels ArcGIS n’est plus à démontrer au niveau de plusieurs institutions tant au niveau national que sous-régional. Créée en 1999 par Jean Bosco Compaoré et implantée au quartier Zogona dans la ville de Ouagadougou, l’entreprise suit son petit bonhomme de chemin dans la livraison et la maintenance de matériels informatiques, dans la fourniture d’images satellitaires, dans la formation, etc. A GIGAhertz-B, les prestations sont diversifiées, accessibles et de bonne qualité, à en croire son premier responsable.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Informations géographiques : GIGAhertz-B, « la référence au Burkina Faso »

Tout entrepreneur, aussi jeune soit-il, doit avoir une vision et savoir anticiper. M. Jean Bosco Compaoré en avait avant de créer son entreprise. A la fin du XXe siècle, la vitesse des ordinateurs était évaluée en mégahertz. Futuriste, l’ingénieur informaticien décidera de nommer son entreprise « GIGAhertz ». L’Hertz étant l’unité de mesure de la fréquence, le gigahertz équivaut donc à un milliard d’hertz. Seul à embarquer à bord dès les premiers mois, il recrute plus tard un agent de liaison, puis une secrétaire, un technicien… Par un effet de boule de neige, d’autres compétences rejoindront l’équipe qui compte désormais huit personnes.

Produits et services

Partenaire officiel d’Esri France, GIGAhertz-B est le seul distributeur agréé du logiciel ArcGIS au Burkina Faso et au Niger. Ayant été partenaire officiel de GeoEye, société américaine spécialisée dans la collecte et la distribution des images satellitaires de très haute résolution, GIGAhertz-B distribue actuellement les images satellitaires de DigitalGlobe, une firme américaine leader dans l’imagerie satellitaire qui a racheté la société GeoEye en 2013. De ce fait, l’entreprise de M. Compaoré propose plusieurs types de produits et services. Il y a la vente et la maintenance du matériel informatique ; la vente des logiciels de cartographie notamment le logiciel ArcGIS édité aux Etats-Unis et qui permet de faire des cartes numériques. Dans le domaine de l’énergie, GIGAhertz-B assure la vente et la maintenance des groupes électrogènes. Enfin, la diffusion d’images satellitaires est une corde sensible que l’entreprise a à son arc.
En plus de cela, notons que la formation est également un service cher au directeur général. « Il ne suffit pas d’équiper le client. Il faut le suivre, l’assister techniquement et surtout le former », dira-t-il. En effet, l’éditeur est très regardant sur l’utilisation de son logiciel qui doit se faire dans le respect de l’éthique et la déontologie du travail du client. « Le logiciel ArcGIS ne doit pas par exemple être utilisé dans le cadre d’activités terroristes », soutient-il.

Une clientèle diversifiée…

Plusieurs institutions ont déjà bénéficié de l’expertise de GIGAhertz-B. Il y a entre autres l’institut géographique du Burkina, le ministère de l’habitat et de l’urbanisme, le ministère de l’environnement et des ressources halieutiques, le ministère de l’agriculture, le ministère de la santé, le ministère de l’éducation nationale, le ministère de la défense et aussi des sociétés minières. Le carnet d’adresse de l’entreprise compte également des institutions telles que l’UEMOA, le CILSS, l’Union européenne…

…Mais

« Malheureusement, les affaires ne marchent pas bien car la plupart de ces institutions se sont dotées d’un minimum de licences par rapport à leurs besoins », nous confie Jean Bosco Compaoré. A l’instar de plusieurs entreprises de la place, GIGAhertz-B a été très touchée par l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Les projets entamés sont actuellement en standby. Mais le directeur général garde l’espoir qu’après la transition, les choses iront mieux. Et même si les affaires tournent au ralenti, l’entreprise dit entretenir toujours de bonnes relations avec sa clientèle.

En route pour des innovations

« Un travail intellectuel n’a pas de prix. Il n’a qu’un coût », dixit le directeur général. Conscient des coûts relativement élevés des produits et services ArcGIS, Jean Bosco Compaoré a mené des plaidoyers auprès de ses partenaires pour que les coûts soient plus supportables. En outre il a engagé des démarches auprès de son partenaire Esri France qui ont abouti à la dotation gratuite de l’Université de Ouagadougou de toute la gamme des produits ArcGIS (basic, standard, avancée et serveur). L’Université de Bobo pourrait bénéficier dans les jours à venir de la même dotation.
Des innovations sont également en cours et bientôt, en plus des licences définitives, des codes d’accès temporaires seront proposés à la clientèle qui pourra accéder à la plateforme ArcGIS en ligne (ArcGIS Online) en achetant des crédits ». « Par exemple, un client pourra payer des crédits juste pour un ou deux mois en fonction de ses besoins », explique-t-il.
Dans le moyen terme, GIGAhertz-B envisage étendre et renforcer ses relations avec d’autres partenaires dans le domaine du service en cartographie.
En rappel, le logiciel ArcGIS occupe à lui seul 66 à 70% de la clientèle mondiale. Il s’impose donc comme leader incontestable dans le domaine du Système d’Informations Géographiques (SIG).

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés