Appui au secteur privé : Du matériel informatique d’une valeur de 203 millions de F CFA aux bénéficiaires du PADSP

jeudi 27 août 2015 à 01h11min

Une fois de plus, l’Union européenne a apporté une bouffée d’oxygène aux structures bénéficiaires du Programme d’appui au développement du secteur privé (PADSP). Au cours d’une cérémonie organisée, mardi 14 juillet 2015 à Ouagadougou, elle a remis un important lot de matériel informatique et bureautique d’une valeur de 203 millions de nos francs. Un geste qui permettra au secteur privé d’être plus compétitif. C’était en présence du secrétaire général du ministère de l’industrie, du Commerce et de l’artisanat (MICA).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Appui au secteur privé : Du matériel informatique d’une valeur de  203 millions de F CFA aux bénéficiaires du PADSP

La coopération entre le Burkina Faso et l’Union européenne se porte bien et le PADSP en est une preuve. La croissance économique et la réduction de la pauvreté n’incombent pas qu’au secteur public. Le privé peut et doit, lui aussi, apporter sa pierre à l’édification de la Nation. Pour ce faire, les acteurs du secteur ont besoin d’un accompagnement conséquent qui leur permettra de renforcer au premier chef leurs capacités de façon durable. C’est dans cette optique que le Programme d’appui au développement du secteur privé, entièrement financé par l’Union européenne, a procédé à la remise de matériels informatique, bureautique et des accessoires à ses bénéficiaires. Cet appui de plus de 203 millions de francs CFA constitue l’un des pans du programme qui intervient également, selon le Secrétaire général du MICA, Sibiri Sanou « dans la formation et dans la réalisation d’études ».

Les bénéficiaires de ce don de matériel sont entre autres le Ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, la Chambre de commerce et d’industrie, le Conseil National du Patronat Burkinabé (CNPB), le Centre de gestion agréée (CGA), la Fédération Nationale des Artisans du Burkina Faso (FENABF), etc. Dans son allocution, Sibiri Sanou a invité ces bénéficiaires à faire un bon usage du matériel car le véritable mérite viendrait des actions menées auprès des entreprises. Et au représentant de la délégation de l’union européenne, Thierry Barbé, d’ajouter « qu’aucun défi ne sera relevé sans un engagement collectif responsable »
Il se convainc qu’à travers cet appui, l’aide en faveur du développement au Burkina est en constante évolution depuis 1957. Et puisque « le pays est à un tournant décisif de son histoire », l’Union européenne veut contribuer à la quête « d’un avenir radieux pour la présente génération et pour celles à venir ».

En plus de ce matériel, le PADSP a prévu, d’ici quelques mois, doter le LNSP, DTA et ABNORM de mobylettes, de groupes électrogènes et d’équipements de laboratoires de plus d’un milliard de francs. Espérons que la nouvelle devise de la transition, « Plus rien ne sera comme avant », sera respectée et que tous ces dons ne constitueront pas le patrimoine d’un tiers mais iront aux véritables bénéficiaires.

Qu’est-ce que le PADSP ?

Elaboré sur les ruines du Programme de renforcement des capacités des entreprises (2003-2008), le PADSP a l’ambition d’améliorer la compétitivité du secteur privé. D’un coût global de 11 millions d’euros soit 7 215 527 000 de nos francs, ce programme, coordonné par Aboubacar Traoré, est financé par l’Union européenne dans le cadre du 10e fonds européen de développement (FED) et s’étend sur tout le territoire du 20 janvier 2012 au 19 janvier 2016. Il a trois composantes à savoir « le renforcement du dispositif institutionnel public et privé, la facilitation de l’accès au financement pour les petites et moyennes entreprises (PME), et enfin le développement du système national de management de la qualité ».

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés