Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

mardi 25 août 2015 à 23h12min

Situé à environ 200 km de Ouagadougou, Djibo, chef-lieu de la province du Soum, risque d’être coupé du reste du pays si rien n’est fait par les autorités de la transition. A travers ces lignes qui suivent, un travailleur humanitaire dans la zone depuis l’afflux des réfugiés venus du Mali, lance un cri de cœur aux autorités de la transition, afin qu’elles se penchent sérieusement sur le cas de la route nationale N°22 reliant Djibo à Kongoussi. Même si le démarrage des travaux est prévu au plus tard en janvier 2016, l’arbre ne doit pas cacher la forêt, pense t- il.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

La province du Soum sera bientôt coupée du reste du pays si rien n’est fait par les autorités de la transition. En effet, la route N°22 reliant Djibo à Ouagadougou en passant par Kongoussi est tout sauf praticable surtout en ces derniers temps.
Et pour cause, trois ouvrages sur le tronçon Kongoussi – Djibo sont en passe de céder. Il s’agit du pont de Woussé à une vingtaine de kilomètres après Kongoussi, le radier de Boulonga à une trentaine de kilomètres et le pont de Mentao à l’entrée de Djibo. Si rien n’est fait dans les plus brefs délais, ces ouvrages vont bientôt céder au grand dam des Djibolais.

lire la suite sur sahel.lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 août 2015 à 22:36, par Drabill
    En réponse à : Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

    Réaction très pertinente. Elle mérite une attention particulière de la part de nos autorités car de telles initiatives sont à encouragées. Merci mon frère.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 05:48, par SAWADOGO ARNAUD LAWRENCE
    En réponse à : Région du Sahel : La ers les pville de Djibo en détresse

    Plaise à DIEU que ton cri de coeur pardon notre cri de coeur commun soit entendu ! dur dur de contribuer au developpement de notre cherieue patrie surtout en etant en provinces coupées du reste du pays !!! la route du developpement passe par le developpement de la route !!! mon cher humanitaire je te pari qu’ ils sont nombreux à croire que nous exagerons !! bon nombre ne connaissent pas djibo !!! Dieu sondera leurs coeurs et elevera leurs yeux surr la route de djibo !ainsi soit il

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 06:35, par mougbou
    En réponse à : Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

    OUÏ m mayé ! m bayé ! Eh Allah ! Miserere pour une route de l’OR en agonie et qui pourrait favoriser les accidents et les braquages si rien n’est fait ! Si nous ne voulons pas bientôt chanter un Requiem SANS VOIE pour une route ROUGE qui était et QUI NE SERA PLUS, ne réfléchissons plus, AGISSONS et MAINTENANT, !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 10:02, par Yabyoure
    En réponse à : Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

    Monsieur,

    Que les habitants de la province s’organisent pour réparer la route. Si devant chez toi est sale, n’attend pas que quelqu’un vienne nettoyer. Aide toi et le ciel t’aidera.

    Le Burkina doit aider ses populations, mais nous devons apprendre a nous aider d’abord et ensuite a demander de l’aide.

    A bon entendeur,

    Yabyoure

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 13:22, par Abdoulaye DICKO
    En réponse à : Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

    Je veux bien accepter comme hypothèse que les populations des provinces concernées réparent les routes ; les ponts de Woussé et Boulonga sont dans la province du Bam. Est ce que c’est Djibo qui va réparer ? C’est pour dire qu’un route est une longue chaîne qui aboutit quelque part. Il faudrait que tous les maillons de la chaîne contribuent.
    Les populations vivent dans la misère. Comment pourraient elles financer l’entretien des routes, surtout si l’état de celles-ci les prive d’une bonne part de leurs revenus ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 13:40, par Tanga
    En réponse à : Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

    On peut envoyer chercher de l’or mais on ne peut pas réparer la route.
    Si le pays tout entier veut mon or, alors qu’il face une route pour venir me voir.
    C’est comme quelqu’un disait lors d’une campagne électorale à Simon COMPAORE à la Veil de la clôture de ladite campagne au soir : Si vous voulez, on peut vous voter moi et toute ma famille mais nous ne ferons jamais de la gymnastique pour arriver au lieu des votes ; si la voie est bonne nous irons. IMMAGINER QUOI ? La même nuit, les machines de la mairie sont arrivées sur place et fait le boulot.
    ALORS A BON ENTENDEUR SALUT.
    DESORMAIS, IL FAUT QUE CHAQUE HAMEAU SE DEFENDE DE LA SORTE.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 14:47, par coil
    En réponse à : Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

    Avez vous une idée des risques que cour les usager en traversant ce pont ki est sur l’image ???????

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 14:47, par derak
    En réponse à : Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

    Dommage, on aurait pu évité cette situation si toute fois on écoutais les cris de coeur de la population..la transition court vers sa fin et ca sera etonnant que les autoritë pussent agir avan..neanmoins osons croire.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 15:18, par moi-même le citoyen
    En réponse à : Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

    l’internaute Yabyouré ne vaut pas mieux que son yaba. Piètre de piètre lignée. Comment peux-tu tenir un langage pareil. Tu crois que la route c’est ta maison. Combien de route as-tu déjà réparé ? ferme cette bouche à la langue fourchue.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 15:41, par socrate
    En réponse à : Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

    internaute 4, je me demande si tu es un fils du pays et si tu es au parfum des choses.Ne réagissons pas pour réagir, il faut savoir le fond du problème et réagir conséquemment. Cette route, il y a toute une histoire derrière qui a conduit aux bastonnades de la population par les soldats de blaise jusqu’à ce qu’il ait morts d’homme. apprends donc à t’informer avant de parler pour ne pas toujours réagir au hasard.mrci.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 15:58, par SANKARA
    En réponse à : Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

    Je ne suis pas d’accord avec toi, Yabyouré.
    "Que les habitants de la province s’organisent pour réparer la route".
    Combien sont les familles qui ne peuvent pas trouver à manger au soum ?
    Selon toi, le burkina c’est qui ? et ses populations c’est qui ?
    Dit tout simplement que chacun doit faire son travail. ; l’état burkinabé doit faire son travail.
    C’est injuste ce qui se passe actuellement.Les routes ne sont plus construites par nécessite mais par affinité.Le gouvernement de transition connais bel et bien les réalités de la route de Djibo. Et doit faire quelques choses.
    La date d’octobre 2015 annoncée pour les débuts des travaux doivent être respectées.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 16:12, par Jahkarimo
    En réponse à : Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

    C’est une triste realité:la route de l’or et de betail qui peine,à defaut d’être goudronée,d’être reparée.Mais celà n’est pas nouveau sous nos cieux.En Afrique c’est le champ qui nourrit la famille qui est souvent prise pour cible d’érosion.Ils prefèrent aller goudroner les ruelles de Ouaga 2000 qui profitent quelques uns des Burkinabés au detriment des routes nationales qui aident au desenclavement du pays.Que le bon sens nous guide amen !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2015 à 10:51, par Yabyoure
    En réponse à : Région du Sahel : La ville de Djibo en détresse

    Dans ce cas vous allez attendre votre tour car des routes défoncées il y en a pléthore dans ce pays.

    Quand vous comprendrez qu’il faut arrêter de tendre la main.Sankara a essaye de nous expliquer mais nous avons choisi la voie de la mendicité et de la plainte permanente qui nous a conduit a nous coltiner 27 de pouvoir corrompu...

    Heee Seigneur, aide nous a changer hooooo.

    Bisous a tous :-).

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés