Participation des jeunes en politique : PYPA a remporté le concours de plaidoirie

mardi 25 août 2015 à 03h40min

L’équipe du Program for young politicians in Africa (PYPA) a remporté le trophée du concours de plaidoirie en faveur de la participation des jeunes en politique qui a eu lieu le 22 août 2015. Placé sous le thème « les quotas des jeunes sur les listes électorales », ce concours de plaidoirie a connu la participation de quatre groupes. Il a été organisé par le Collectif des Jeunes leaders du Burkina (CJLB).

Participation des jeunes en politique : PYPA a remporté le concours de plaidoirie

Les candidats devraient se prononcer pour ou contre les quotas des jeunes sur les listes électorales aux législatives et aux municipales. L’équipe victorieuse s’est prononcée contre les quotas des jeunes sur ces listes électorales. Pour l’équipe du Program for young politicians in Africa (PYPA), ce quota est perçu comme une remise en cause du principe de mérite. Albert Nacoulma est membre de cette équipe. Il a défendu un engagement des jeunes pour « arracher » la place qui leur revient et non pas un quota sur les listes électorales pour les jeunes. « Je pense qu’il faut mettre en exergue la motivation, l’engagement et la compétence des jeunes et non pas s’attacher aux quotas qui pourraient encourager la médiocrité et la paresse au niveau de la jeunesse », a-t-il expliqué.

Abdoul Karim Saidou est chargé de programmes à l’Institut du général Tiémoko Marc Garango, qui est l’un des partenaires du Collectif des jeunes leaders du Burkina. Pour lui l’objectif du concours de plaidoirie « est de mettre sur la table la problématique de la participation des jeunes dans la sphère politique. Il s’est agi d’analyser les arguments en faveur du pour et les arguments en faveur du contre ». Trois des quatre équipes se sont prononcées contre le quota tel que présenté. Mais pour Abdoul Karima Saidou, « ceux qui ont fait objection ne sont pas profondément opposés à la participation des jeunes. Ils ont simplement mis l’accent sur le fait que les jeunes doivent s’engager, arracher leur place. Dans le fond, les différentes équipes ne se contredisent pas. Il s’agit de veiller à ce que même si on adopte les quotas que cela ne soit pas perçu comme une prime à la médiocrité ».

L’équipe gagnante de ce concours a obtenu une moyenne de 15,16 sur 20. Elle a reçu une enveloppe de 100 000 F CFA, deux livres sur Thomas Sankara et Barack Obama et le trophée. La deuxième équipe est celle du Collectif des femmes pour la défense de la Constitution (COFEDEC). Elle a obtenu une moyenne de 13,66 sur 20. Elle a reçu également des ouvrages et une somme de 50 000 F CFA. Les deux autres équipes, celles des cellules du Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) et du Mouvement burkinabé pour le Développement et le Civisme (MBDC), ont reçu des prix de participation.

Cette activité entre dans le cadre d’une campagne de plaidoirie en faveur d’une plus grande participation des jeunes en politique. Le Collectif des jeunes leaders du Burkina regroupe des jeunes des partis politiques comme l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA), l’Union pour le progrès et le changement (UPC), le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le Parti pour la démocratie et le socialisme (PDS) / Metba, le Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (RDEBF), le Burkina Yirwa, l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS). Les organisations de la société civile comme la voix des juristes, les cellules CGD, le Collectif des femmes pour la défense de la Constitution (COFEDEC) et le Mouvement burkinabé pour le Développement et le Civisme (MBDC) sont également membres de ce collectif. Selon eux, est jeune toute personne dont l’âge est compris entre 15 et 35 ans.

Judicaël Gaël Lompo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés