Eglise catholique : les anciens de la JEC veulent construire un musée ecclésiastique

mardi 25 août 2015 à 03h40min

Construire un musée ecclésiastique pour le Burkina. Telle est désormais l’ambition du Mouvement des anciens de la Jeunesse étudiante catholique (MAJEC). Afin d’obtenir l’adhésion des membres à ce projet, les responsables du mouvement ont au cours d’une rencontre conviviale, le samedi 22 août dernier, organisé une conférence sur l’importance d’un musée ecclésiastique. Elle a été animée par Mgr Wenceslas Compaoré, évêque émérite de Manga.

Eglise catholique : les anciens de la JEC veulent construire un musée ecclésiastique

Le musée se définit comme l’endroit où sont collectés et exposés des objets à valeur culturelle et historique dont le but est d’enseigner. Mais voilà un siècle que l’Eglise catholique est arrivée au Burkina par le biais des Pères blancs. En 100 ans, beaucoup de changements ont été opérés aussi bien dans le mode de vie, d’habillement des prêtres et des sœurs religieuses que dans la manière et le matériel utilisé pour les célébrations eucharistiques.

Malheureusement, ces objets qui étaient utilisés se retrouvent soit chez des particuliers, dans les archives des presbytères ou même ont simplement disparu. C’est pour donc rassembler en un seul endroit tous ces vestiges historiques de la chrétienté du Burkina que les anciens jécistes ont décidé de créer le musée. « Les objets liturgiques qui ont marqué la vie de l’Eglise au Burkina ne sont pas bien conservés. En tant que Catholiques, nous avons été interpellés par cette situation et c’est la raison pour laquelle nous voulons créer ce musée afin de sauvegarder le patrimoine de l’Eglise », a indiqué Félix Kaboré, président du MAJEC.

Soutenus par les évêques

Pour la réalisation de ce projet, le MAJEC a déjà eu l’accord de la Conférence épiscopale et l’autorisation du Ministère de la Culture et du tourisme. « Nous avons déjà réalisé deux pas essentiels vers la réalisation du projet », a ajouté le président du MAJEC.
La prochaine étape sera l’adoption par la Conférence épiscopale d’un acte créant formellement le musée. « Nous pensons que ce sera fait dans le dernier trimestre de cette année », a espéré Félix Kaboré. Et en début 2016, une structure sera mise en place pour travailler concrètement à ce que le musée voit le jour. Les initiateurs du musée rechercheront aussi les moyens pour sa réalisation.
Afin de mieux comprendre l’intérêt du musée et susciter l’adhésion des membres à ce projet pharaonique, les responsables du MAJEC ont invité Mgr Wenceslas Compaoré, évêque émérite de Manga à exposer sur le sujet. Des débuts à l’état actuel des musées ecclésiastiques, Mgr Compaoré fera remarquer que si certains diocèses en disposent surtout en Europe, ce n’est pas encore le cas en Afrique et plus particulièrement au Burkina. D’où cet appel qu’il a lancé à la fin de sa communication : « il faut construire des musées ecclésiastiques ».
Un projet certes gigantesque, mais avec la volonté et l’appui de Dieu, les initiateurs pensent pouvoir y arriver.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Messages

  • Quelle belle initiative. Que Dieu lui-meme soit au devant de l’exécution de ce grand projet. UDP

  • Belle initiative. Puisse DIEU dans sa bonté nous fait voir la réalisation de ce projet.
    JEC-LUMIERE-ACTION-FRATERNITE

  • Belle initiative. Puisse DIEU dans sa bonté nous fait voir la réalisation de ce projet.
    JEC-LUMIERE-ACTION-FRATERNITE

  • Enfin notre sainte Eglise se reveille dans ce domaine précis. Elle est en avance dans tous les domains sauf dans celui ci. J’ai longtemps parle, prie pour que cela arrive.
    Je propose que la Residence de Monseigneur THEVENOUD soit retenu pour loger le Musee. Le batiment en lui meme est parlant et le lieu est ideal. Apres les messes les parents et enfants comme les visiteurs payeront avec beaucoup de Bonheur pour entrer voir la soutane de Monseigeur Thevenoud et les autres jusqu’au Cardinal Paul ZOUNGRANA. Lieu qui peut voir germer des vocations et source de revenus pour notre Sainte Eglise.
    Il ne faut de concevoir de lourds dossiers qui compliquent et repoussent toute action rapide.
    J’ai cree le Musee RAYIMI a Issouka Koudougou qui porte les souvenirs des premiers missionnaires.
    Les Souliers, Soutanes, Chapelets etc.........doivent etre exposes et trouver un guide PASSIONNE et PASSIONNANT.
    EXCELLENT.................COURAGE et unions de prieres et tout mon soutien
    Naaba Saaga1er d’Issouka

  • Enfin. On doit tous, la main dans la main, courir pour cette initiative immense.
    enfin, rêve égale réalité.
    que le Dieu d’Amour nous accompagne.

  • je vous salue, que le seigneur vous donne la force de bien continuer ce que vous desirez pour l’avancer de notre mouvement, moi je suis en cote d’ivoire dans le diocèse de san-pedro

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés