Eglise catholique : les anciens de la JEC veulent construire un musée ecclésiastique

mardi 25 août 2015 à 03h40min

Construire un musée ecclésiastique pour le Burkina. Telle est désormais l’ambition du Mouvement des anciens de la Jeunesse étudiante catholique (MAJEC). Afin d’obtenir l’adhésion des membres à ce projet, les responsables du mouvement ont au cours d’une rencontre conviviale, le samedi 22 août dernier, organisé une conférence sur l’importance d’un musée ecclésiastique. Elle a été animée par Mgr Wenceslas Compaoré, évêque émérite de Manga.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Eglise catholique : les anciens de la JEC veulent construire un musée ecclésiastique

Le musée se définit comme l’endroit où sont collectés et exposés des objets à valeur culturelle et historique dont le but est d’enseigner. Mais voilà un siècle que l’Eglise catholique est arrivée au Burkina par le biais des Pères blancs. En 100 ans, beaucoup de changements ont été opérés aussi bien dans le mode de vie, d’habillement des prêtres et des sœurs religieuses que dans la manière et le matériel utilisé pour les célébrations eucharistiques.

Malheureusement, ces objets qui étaient utilisés se retrouvent soit chez des particuliers, dans les archives des presbytères ou même ont simplement disparu. C’est pour donc rassembler en un seul endroit tous ces vestiges historiques de la chrétienté du Burkina que les anciens jécistes ont décidé de créer le musée. « Les objets liturgiques qui ont marqué la vie de l’Eglise au Burkina ne sont pas bien conservés. En tant que Catholiques, nous avons été interpellés par cette situation et c’est la raison pour laquelle nous voulons créer ce musée afin de sauvegarder le patrimoine de l’Eglise », a indiqué Félix Kaboré, président du MAJEC.

Soutenus par les évêques

Pour la réalisation de ce projet, le MAJEC a déjà eu l’accord de la Conférence épiscopale et l’autorisation du Ministère de la Culture et du tourisme. « Nous avons déjà réalisé deux pas essentiels vers la réalisation du projet », a ajouté le président du MAJEC.
La prochaine étape sera l’adoption par la Conférence épiscopale d’un acte créant formellement le musée. « Nous pensons que ce sera fait dans le dernier trimestre de cette année », a espéré Félix Kaboré. Et en début 2016, une structure sera mise en place pour travailler concrètement à ce que le musée voit le jour. Les initiateurs du musée rechercheront aussi les moyens pour sa réalisation.
Afin de mieux comprendre l’intérêt du musée et susciter l’adhésion des membres à ce projet pharaonique, les responsables du MAJEC ont invité Mgr Wenceslas Compaoré, évêque émérite de Manga à exposer sur le sujet. Des débuts à l’état actuel des musées ecclésiastiques, Mgr Compaoré fera remarquer que si certains diocèses en disposent surtout en Europe, ce n’est pas encore le cas en Afrique et plus particulièrement au Burkina. D’où cet appel qu’il a lancé à la fin de sa communication : « il faut construire des musées ecclésiastiques ».
Un projet certes gigantesque, mais avec la volonté et l’appui de Dieu, les initiateurs pensent pouvoir y arriver.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés