Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 25 août 2015 à 03h40min
Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

Accompagné de ses collaborateurs, le Grand Chancelier des ordres burkinabè, le colonel André Roch Compaoré, a été successivement reçu en audience ce lundi 24 août 2015 au Conseil national de la transition (CNT) et à la Primature. Au menu des échanges avec Moumina Chérif Sy, président du CNT et le Premier ministre Yacouba Isaac Zida : budget, décorations et drapeau.

A peine trois semaines de service-il a pris service le 6 août 2015- le Grand Chancelier des ordres burkinabè, André Roch Compaoré, s’est rendu ce lundi 24 août au Conseil national de la transition (CNT) et à la Primature où il a été successivement reçu en audience par Moumina Chérif Sy, président du CNT, et le Premier ministre Yacouba Isaac Zida.

Avec le chef de gouvernement, le Colonel Compaoré a entre autres évoqué le budget de son institution, les problèmes de décorations.

« Nous avons souhaité le soutien du Premier ministre dans certains domaines. Par exemple au niveau du budget et de la douane », a-t- il indiqué à sa sortie d’audience avec le PM Zida.
Le Grand Chancelier souhaite par exemple une détaxation des médailles au niveau de la douane, ce qui devrait, si la mesure est effective, permettre d’accroître les ressources financières de la Grande Chancellerie.

Sur la question des conditions d’attributions des décorations, André Roch Compaoré pense qu’il faut revoir le dispositif existant, trouver le juste milieu pour que les gens ne partent pas à la retraite découragés. Car, « des fonctionnaires vont à la retraite sans être décorés alors qu’il y a des méritants parmi eux ».

Soutien de Chérif Sy sur le drapeau et les décorations

Avec le président du Conseil national de la transition, le Grand Chancelier a aussi parlé des décorations, de leur détaxation au niveau de la douane. Le Colonel Compaoré a notamment souhaité que Chérif Sy-c’est lui qui a levé le lièvre sur cette question de l’imposition douanière sur les médailles-plaide auprès des plus hautes autorités pour que cessent les taxes douanières sur les médailles des décorations.

Il a aussi été question au cours de l’audience du Grand Chancelier avec le président du CNT, du drapeau national, de la nécessité de son respect.

Tout comme le Premier ministre Zida, Chérif Sy, à en croire André Roch Compaoré, s’est montré attentif aux préoccupations soulevées, promettant de faire de son mieux pour aider à trouver les solutions.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 août 2015 à 21:49, par yacouba En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Grand merci, au Grand chancelier d’evoquer ce probleme des decorations.
    a l’heure ou il parle j’en connait des fonctionnaires qui ont plus de 22 ans de service mais qui n’on jamais ete propose sur la liste des agents a decorer et tout ca malgre que part moment ils quittes les bureaux apres 21heurs a cause du travaille qu’ils font.
    Alors que nous avons vu rien que l’annee passe un jeune qui a exerce seulement 1an et demi et cela dans projet americain et qui a ete DECORE pour soit disant service rendu a la nation, et quelque semaine apres a ete nomme Directeur General dans une structure du MATD.
    QUE DIEU RENDE JUSTICE A NOS PAUVRE FONCTIONNAIRES.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 22:53, par Dieudonné En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Une detaxation des medailles au niveau de la douane !!!!!
    mon pays va mal va mal tres mal ! meme au plus haut niveau de l’administration on ne reflechie pas svp. Ainsi donc toutes ces medailles sont produites à l’exterieur du Faso comme si nous, au Burkina, ne disposons pas d’artisant ou d’orfève capable de produire ces gadgets. et au lieu de reflechir sur comment developper une production locale (source de creation d’emploi, d’utilisation de notre or, notre cuivre, notre bronze, notre...) non, monsieur le chancellier, monsieur le premier ministre et monsieur le president du CNT nous parlent de detaxation. comment peut-on avoir une politique solide de création d’emploi avec la negligence délibérée au plus haut sommet de l’Etat de nos propres expertises. SVP acceptons de consommons burkinabè, c’est la seule facon de creer un marché nationale et des opportunités d’emplois pour paraphraser notre cher Président assassiné.

    Unité dans la diversité, c’est le Faso qui y gagne !

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 23:13, par The Che En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Monsieur le chanchelier, vous avez nos encouragements. Effectivement, les couleurs nationales sont sacrées et nous devons respecter notre drapeau.
    Je propose qu’on ramene le levee de couleur obligatoire dans les écoles et établissement scolaire. ceci pour conscientiser au jeune age.

    Vive le Burkina- Faso
    La Partie ou la mort nous vainrons

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 23:41, par FARMA CYRILLE En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Ouf ! Comme qui dirait. en parler déjà c’est bien. je souhaite aussi que cesse l’appellation Hymne national et qu’on sache qu’il a un nom propre DYTANIE. N’en déplaise aux boycotteurs.Juste pour arrêter l’autodestruction du subconscient collectif. Etre burkinabé est bien encore faut-il le prouver en respectant nos symboles. Cela aussi concerne le Ministère de la culture.DYTANIE et toujours DYTANIE C’est aussi un défi culturel.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 04:12 En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    vous importez aussi ces machins de l’extérieur ? des médailles de pacotille que peuvent bien fabriquées nos valeureux artisans. l’afrique est mal barrée comme si on mange des médailles et surtout regardez comme elles sont distribuées comme des cacahuètes. tchurrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 04:33 En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Le respect du drapeau commence par le respect des autres concitoyens. En traitant ses concitoyens de cycophantes grabataires, le président de circonstance du CNT de circonstance est disqualifié pour parler du respect du drapeau. Nous respectons le drapeau sans avoir attendu l’avis de n’importe quel imposteur. Un citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 07:59, par Chtistian Boa En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Merci pour cette démarche monsieur Le Grand Chancelier !!
    Dans l’ex régime j’ai envie de dire que les décorations étaient fondées sur des critères subjective.
    A titre illustratif l’éminent Pr Bado n’a pas été décoré jusqu’à son admission à la rétraite tout simplement sans doute à cause de sa vision politique.
    Alors qu’on pourrait le qualifier de monument vivant car il a été la pière angulaire de l’éveil de conscience de bon nombre de jeunes de par sa formation académique et politique.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 08:13, par Fonction reservée aux militaires ? En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    La fonction de Grand Chancelier est elle uniquement reservée aux militaires, surtout aux officiers supérieurs de l’armée ? La question mérite d’être posée parce que depuis très longtemps ce sont les OS de l’armée qui occupent cette fonction alors qu’ailleurs on voit des civils aussi Grand Chancelier ; c’est le cas de la Côte d’Ivoire où c’est une dame civile du nom de Mme Henriette Diabaté qui est Grande Chancelière. Si ce n’est pas reservé uniquement aux militaires, il faut songer aux civils de temps à autre.
    Quant aux décorations, il faut revoir le processus car beaucoup d’hommes et femmes intègres qui ont servi ce Faso avec abnégation jusqu’à aller en retraite ou décédé sans sentir l’odeur d’une médaille alors que des farfelus, voleurs, détourneurs, paresseux, etc. ont été décoré. Du respect aux médailles de la Grande Chancelérie du Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 08:38, par mnla En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Pourquoi n’est pas en fabriqué au lieu d’importer ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 08:49, par Le Doux En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Le Grand Chancelier a raison. Il faut revoir les conditions d’attribution des décorations.
    Ex : 15 ans médaille du travail en bronze,25 ans médaille du travail en argent et 30 ans médaille du travail en or si le travailleur n’a pas été sanctionné au cours de la période.

    Chaque ministère dresse la liste des travailleurs de son ressort pour la décoration. La cérémonie peut se dérouler au niveau des services(diacfa,sonabhy,diamond.........)

    Dans ces conditions,on aura moins de frustrés et ces derniers seront toujours prêts à rendre service aux cadets.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 09:22, par ROSAMONDE En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Il est souhaitable également de revoir la manière de décoration au niveau des ONG et Associations. On décore les institutions mais pas les hommes (individus) qui travaillent au sein de celles-ci. Cela frustre, car c’est souvent des personnes morales qui ne se mouillent pas le maillot (pour emprunter le terme de l’autre) qui reçoivent la médaille. Il faut revoir aussi cela car au sein des ONG et Associations, il y a des individus qui méritent d’être décorés. Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 09:41, par Marwel En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Moi je pensais que le Grand Chancelier allait soulever le problème des décorations ténébreuses, non méritantes, le cas des vendeuses de dolo qu’on décore alors des hommes et des femmes honnêtes qui se battent chaque jour pour faire avancer les choses dans leurs services respectifs ne sont jamais proposés pour la décoration juste pour des raisons politiques. si nous voulons en finir avec le système corrompu de Compaoré, il faudra aussi résoudre ce problème qui coûte cher à l’Etat

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 10:11, par DEB BIE En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Il faut vraiment revoir les critères de décorations des citoyens Burkinabè. A mon avis, tout citoyen Burkinabè mérite une décoration quel que soit son poste de travail au Burkina ou à l’extérieur du Burkina. En effet, pourquoi les fonctionnaires en poste dans les institutions régionales, organisations internationales ou ONG de développement internationales ne sont pas pris en compte dans les décorations Burkinabè alors qu’ils contribuent très fortement au rayonnement du drapeau Burkinabè à l’extérieur. Parmi ces fonctionnaires internationaux ou expatriés, il y a des gens qui ont travaillé plus de 15, 20, 30 ans, etc. pour ces organisations et pour le Burkina Faso. C’est injuste, il faut revoir et corriger cela.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 10:47, par soul En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    tous les textes juridiques doivent être revu. pour la décoration, il faut voir encore plus loin étendre jusqu’aux payants.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 11:19, par DAO En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    pour la taxe de la douane, c’est normal : si vous commandez vous devez payer ! je prefere encore que l’on supprime la taxe sur les appareils informatiques cela rendrait plus grand service à bon nombre de travailleurs tant dans le public que le privé ! beaucoup plus service que des decorations ! Du reste pourquoi commander ces decorations alors que nos sculpteurs et autres artistes bijoutiers peuvent les fabriquer sur place !
    je suis dans un organisme à l’exterieur du pays : on voulait faire une medaille à l’honneur du DG sortant, savez-vous à qui les decideurs ont pensé ? aux artistes du ....BURKINA FASO ! il suffit d’aller au Village artisanal ! on peut tout fabriquer labas !!! en fabriquant nous mêmes nos decorations cela fait plus authentique ! plus digne !
    deuxième problème : la plupart des fonctionnaires meritant partent à le retraite sans la moindre decoration tandis certains en gagnent presque chaque année ! que voulez-vous ce n’est ni plus ni moins qu’une des conséquences directes de la politisation à outrance de l’Administration publique ! dans l’Administration publique du BF vous pouvez encadrer former des jeunes et les voir prendre des decorations !! quant à vous vous devez vous contenter de la satisfaction morale du travail bien fait !!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 13:05, par K En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    internaute n°06 il faut présenter tes excuses aux vendeuses ou préparatrice de dolo. j’ai perdu mon papa très tôt présentement je suis dans une institution internationale et j’ai un salaire 2 500 000 sans compter les avantages tout simplement pour te dire que c’est l’argent issu de la vente du dolo qui a permis d’être ce que je suis. La prochaine fois si tu n’a rien à dire tais toi.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 14:02, par DAO En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    je m’associe à l’internaute 10 pour exiger des excuses de l’interanaut 6 ! avez vous seulement une idée de tout ce qu’il y a comme boulot dans la vente du dolo ? reconnaissez au moins qu’il y a eu un ecart de langage et excusez-vous ! c’est mieux !!
    il y a des parents qui passent l’année a vider des poupelles dans nos quartiers et c’est avec les 500f d’abonnement par mois qu’il payent la scolarité de leurs enfants ! ces braves gens bien sûrs ne seront jamais decorés et meurent toujours dans l’anonymat !
    tout le monde sait qu’au Faso les decorations sont avant tout une affaire de copinage pour ne pas dire plus !
    cela dit je reconnais qu’il y a bien des travailleurs qui meritent parfaitement leur decoration ! je les felicite !!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 15:06 En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Pourquoi ne pas les fabriquer localement, tout simplement ? L’état pourrait organiser un concours pour avoir des médailles représentatives du BF et non des copiés-collés que l’on fait en singeant les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 16:00, par lancaster En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Internaute 2,5 et 15 ,vous avez vu juste . Le problème c’est vraiment la création de l’emploi local et dé richesses.Que nenni , nous avons que faire avec des médailles sur lequelles sont flanques des images de personnages loin de notre culture et de notre passe. Alors qu’on pouvait bien pourquoi pas graver des images de personnes qui déjà eux même été décoré a cause de leur mérite !

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 05:35, par Victorius En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Nous avons tendance à lier les décorations des fonctionnaires au nombre d’années de service. Il faut changer les modalités de décorations pour ne retenir que le mérite : qu’est-ce que le fonctionnaire a produit d’exceptionnel durant sa carrière ? A quoi bon décorer un cadre qui n’a passé tout le temps à n’exécuter que ce qu’on lui demande sans rien fournir de plus, sans esprit d’initiative ?

    Personnellement, j’ai trente années de service mais je n’ai jamais reçu ni décoration, ni lettre de félicitation malgré les nombreuses propositions que j’ai faites au niveau national et qui ont été prises en compte aussi bien au sein du Ministère en charge de l’Agriculture, de celui chargé de la Décentralisation, que dans les sociétés cotonnières du pays. Je suis cadre moyen mais j’ai toujours fourni des prestations de niveau cadre supérieur.

    Ce qui se passe actuellement est désolant. A 90 %, les décorations de même que les les lettres de félicitation décernées aux fonctionnaires Burkinabè sont des récompenses politiques ou amicales et les Directeurs Généraux et Régionaux ne sont pas compétents pour faire les bonnes propositions. Ce sont plutôt les Directeurs des Ressources Humaines des ministères qui sont mieux outillés pour proposer les fonctionnaires méritant la décoration car disposant de toutes les informations et appréciations faites par les différents supérieurs hiérarchiques de l’agent public. Si les anciennes et mauvaises méthodes doivent continuer, je refuserai d’être décoré si l’on venait à me désigner.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 08:35, par Raogo En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Effectivement c’est une triste réalité, je propose la mise en place d’un comité ad hoc au sein de chaque Direction, chaque ministère et institut pour sélectionner les futures récipiendaires dans la légalité et dans la transparence. Sinon dans la réalité les personnes retenues ne sont pas forcement les plus méritants dans nos directions. On préfère décoration un directeur moins anciens par rapport à un agent plus anciens. En réalité le Directeur ou le Ministre décore ces collaborateurs et non les agents méritants.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2015 à 14:31, par Nabiga En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    Merci à vous tous internautes qui participez au débat. Pour ma part, je propose que l´on réserve ces décorations à des cas vraiment très spéciaux. Si avant on décorait 100 personnes, à partir de maintenant c´est mieux que ce soit seulement 10 personnes par an. Mon idée derrière cela consiste à économiser les sous, tout d´abord en fabricant les médailles au Burkina, et aussi par la limitation du nombre des prétendants, dépenser nettement moins. On pourrait utiliser l´argent qui reste pour construire des écoles pour qu´à travers l´éducation, notre pays avance plus vite avec beaucoup de travailleurs qualifiés. Nous devons tous être fier de servir ce pays, même sans avoir été décoré. Merci Webmaster de faire passer ce commentaire.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2015 à 20:04 En réponse à : Problèmes des décorations au Faso : Le Grand Chancelier en parle au Premier ministre et au Président du CNT

    C’est l’internaute n° 12 et pas le n° 6 qui a parlé du dolo et de ses vendeurs. Voyez comment on peut tuer quelqu’un gratuitement ? Qui doit maintenant présenter les excuses ? On s’en fout de ton salaire même de 1 milliard. On parle de décorations et toi tu parles de ton salaire en relation avec le dolo et ses vendeurs. Mais on s’en fout des thèmes bidons que tu abordes. Merde à toi. En plus tu fais une grave erreur. si c’est comme ça que tu traites tes dossiers à l’international, bonjour les dégâts. Tu ne mérites pas ton salaire même à Une balle. 1 franc.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés