Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

samedi 22 août 2015 à 01h32min

Au cours d’une conférence de presse, tenu ce vendredi 21 août 2015, à Ouagadougou, le ministre de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale a livré le bilan à mi-parcours de la session 2015 des concours directs. Il était assisté par le Procureur du Faso, P. Désiré Sawadogo et du commissaire central de police de la ville de Ouagadougou, par ailleurs membre représentant le ministre en charge de la sécurité au sein de la Commission nationale de pilotage des concours directs, le Cre W. Jean Alexandre Darga.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

Le ministère de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale (MFPTSS) dans sa quête permanente de la transparence, l’équité et l’égalité de chance pour tous les burkinabè a mis en place un dispositif de veille anti-fraude aux concours de la fonction. C’est dans l’optique de rendre compte aux citoyens ses premiers résultats, à l’issue d’une traque savamment menée depuis environ deux semaines par les forces de sécurité que le MFPTSS a initié cette conférence de presse.

Selon le MFPTSS, le Pr Augustin Loada, les 12 acteurs de cas de fraude au cours de l’administration des épreuves de l’ENAREF A B et C, Assistant de douane, la santé et conseillers des affaires économiques ne sont pas des inconnus. En effet, les deux cerveaux sont l’un des responsables du cabinet chargé de la conception des sujets et l’autre, un responsable d’une structure de préparation et de formation pour les concours à questions à choix multiples.

Il convient cependant de rappeler que l’organisation des concours fait appel à deux types d’acteurs : des acteurs externes à l’administration pour les propositions de sujets tant dans les concours directs que professionnels et des agents de l’administration publique encadrés par une commission nationale et des comités régionaux et provinciaux de pilotage des concours directs, pour l’exécution des autres étapes. C’est en ce sens que M. Loada a reconnu avec regrets qu’un maillon de la chaine des concours a été défaillant. « Le mode d’action de ces fraudeurs a été bien circonscrit et nous nous employons à aller au bout de la chaîne » a-t-il promis.

Les investigations de la Brigade de recherches du commissariat central de police de la ville de Ouagadougou, des dires du procureur du Faso, P. Désiré Sawadogo ont permis d’interpeller depuis le 14 août à la date d’aujourd’hui, 12 suspects dont 1 présumé auteur principal ; 4 présumés co-auteurs et 7 présumés complices.

Quel était leur mode opératoire ? Le présumé auteur, directeur d’un cabinet d’études mettait les versions corrigées des épreuves des différents concours à la disposition des présumés co-auteurs, qui les donnaient aux élèves, membres de la parentèle et/ou les relations sociales moyennant une transaction qui varie entre 3.500.000 à 500.000 FCFA. « La remise des corrigés types se fait par contact physique ou par téléphones portables aux candidats, au petit matin, quelques heures avant le début des épreuves écrites » a expliqué le procureur du Faso.

Aux termes de l’enquête de police, toutes les personnes interpellées ont reconnu leur implication dans ces fraudes aux concours directs de la fonction publique. En plus des aveux, des documents attestant ces fraudes ont été saisis lors des différentes perquisitions. Ces faits sont prévus et punis par les articles 308 à 312 du code pénal.
-  est puni d’un emprisonnement de 6 mois à 1 an et d’une amende de 500.000 à 1.000.000 de francs, quiconque, par tout moyen et sous quelque forme que ce soit commet une fraude dans ou à l’occasion d’un examen ou d’un concours public ayant pour objet l’entrée dans une administration publique ou l’obtention d’un diplôme officiel ;
-  Quiconque par imprudence, négligence ou inobservation des règlements favorise une fraude à un examen ou à un concours est puni d’un emprisonnement de 6 mois à 1 an et d’une amende de 150.000 à 500.000 FCFA ;
-  L’emprisonnement est de 6 mois à 1 an et l’amende de 150.000 à 500.000 FCFA, lorsque la fraude est commise à l’occasion d’un examen ou d’un concours autre que public ;
-  Sont notamment considérées comme fraude à un examen ou un concours toutes pratiques tendant à : transmettre, communiquer, diffuser ou vendre des épreuves, leurs corrigés ou leurs solutions ; substituer lesdites épreuves, les résultats ou les listes des candidats ; modifier par rajout ou retrait des notes ou des noms de candidats des listes relatives auxdits examens ou concours ;
-  La tentative de fraude aux examens et concours est punissable.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 août 2015 à 04:37, par wenlasida
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous le coli mentor des forces de sécurité

    Hum ! Il n’y aura rien. Qu’à t-on fait de ceux qui ont fraudé au baccalauréat cette année et même l’année dernière ? Rien. En tout cas pas à la connaissance du public. Les élèves et les professeurs impliqués dans ces fraudes ne sont pas inquiétés. Monsieur le ministre de la FRANCE montrez au peuple que vous n’êtes pas comme celui du MESSRS. Faites et le peuple vous en revaudra

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 05:21, par mao
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous le coli mentor des forces de sécurité

    Mais c’est koi les 6 mois à 1 mois de peine avec amende de 1000000 à 500000 f cfa ; pensez vous ke cela peut dissuader les gens des fraudes, quand même soyons serieux. pire encore, c’est encourager cette pratique. soit on punit ou pas.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 06:17, par Jagger
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous le coli mentor des forces de sécurité

    Comment voulez vous decourager quelqu’un qui encaisse 3.5 million par personne dans son deal, lorsque vous le punissez d’une amande de 1.5 million. Le gain engrager vaut le risqué et a cette allure, on en finira jamais avec.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 06:18
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous le coli mentor des forces de sécurité

    ah bon ! c’est ça donc leur mode opératoire ? Chaque année on nous dit que tout se passe dans la transparence. Il faut que ces gens disent toute la vérité. Si au concours direct y a eu fraude c’est que au concours pro c’est encore pire. là bas les gens ont beaucoup plus de moyens.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 06:46, par Kiswendsida
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous le coli mentor des forces de sécurité

    C’est là vraiment le problème de nos textes juridiques. Les peines prévues par le code pénal, je le dis et le répète, n’est pas adapté à notre contexte. Voyez vous, pour un seul sujet vendu entre 3 500 000 et 500 000, l’auteur s’en sort avec une peine de moins d’un an de prison avec une amende maximale de 1 000 000. Si l’ auteur a pu vendre une vingtaine de corrigés, faites vous mêmes le calcul et voyez la peine encourue. 9a vaut le coût de prendre le risque quand même et après la prison (peut être 6 mois seulement) on sort et on se la coule douce en narguant les honnêtes citoyens. En plus, on nous dit que les auteurs ne sont pas à leur premier forfait. évidemment ceci explique cela. Que Dieu sauve le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 06:50, par balbi
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous le coli mentor des forces de sécurité

    Bravo les flics.c’est Dieu ki fait votre palabre

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 06:58
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous le coli mentor des forces de sécurité

    ah, enfin une fin a la compaorose. Prochainema, il faut donner c boulo a dé structure public. Vs avez atribué ce gro marché a un cabiné san eta d’ame. Ma chance est ds leau. On jouai dc sur 2 terin diferen. Fai confiance a la ladm publiq, ya integrite

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 07:01, par patwen
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous le coli mentor des forces de sécurité

    Pauvres burkinabés !!!!!!!

    Bénéfice de la fraude = « …mettait les versions corrigées des épreuves … moyennant une transaction qui varie entre 3.500.000 à 500.000 FCFA »

    Sanction prévue = « …est puni d’un emprisonnement de 6 mois à 1 an et d’une amende de 500.000 à 1.000.000 de francs, »

    Il y aura encore de la fraude les années suivantes si la loi n’est pas sévère car les bénéfices sont supérieurs aux risques.
    Avec le paiement d’un seul candidat il couvre le coût du procès (avocat+frais) et son amende.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 07:41, par oyabun olfun
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Félicitations aux autorités administratives et judiciaires !
    La marche vers un Burkina meilleur est en cours. Nous vous croyons, nous vous suivons ! dit on, ne nous décevez pas ! Nous osons par ailleurs, vivement, espérer que les candidats aux concours associés à ces manœuvres indignes ne resteront pas impunis et que quand bien même on ne peut se permettre de reprendre les concours , qu’ils paient pour leurs forfaitures.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 07:58, par tchiantigui
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Je suggère qu’on demande à ces fraudeurs de dénoncer tous ceux qu’ils ont fait entrer de manière illégale dans la fonction publique afin qu’on les renvoie, et aussi punir les parents qui auraient payé les sommes de 1500000 à 500000 pour faire passer leurs enfant. dans la douane, on voit que ceux qui y entrent sont pour la plupart des parents de douaniers déjà en activité ce qui est bizarre.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 08:04, par tchiantigui
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Je suggère qu’on demande à ces fraudeurs de dénoncer tous ceux qu’ils ont fait entrer de manière illégale dans la fonction publique afin qu’on les renvoie, et aussi punir les parents qui auraient payé les sommes de 1500000 à 500000 pour faire passer leurs enfant. dans la douane, on voit que ceux qui y entrent sont pour la plupart des parents de douaniers déjà en activité ce qui est bizarre.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 08:14, par soutra boys
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Encore vous les organisateurs des examens et concours,malheureusement les peines sont faibles.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 08:14, par Dedegueba SANON
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Pas étonnant qu’on se retrouve au bout avec une administration plombée par des "tarés" depuis la base. La corruption endémique et pernicieuse, l’incompétence et l’incurie de certains agents de notre administration, germent depuis la base.
    Et ça se dit "homme intègre" ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 08:15, par DAMOS
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Vous avez mis sous les verrous les premiers responsables des fraudes. Et les candidats qui ont acheté les corrigés ? Allez vous annulez ces concours ou allez vous vous contentez de nous rabattre chaque fois les oreilles avec vos termes juridiques ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 08:21, par patarbtalé
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    avec une telle somme, beaucoup de jeunes se seront auto employé. pas aussi étonnant que ne pauvres enfants passent de dizaines de fois ces concours sans succès. arriveront on vraiment un jours mettre fin à ces genres de pratique lorsque l’on voit notre juste titre( autant pour moi notre justice caresser ces personnes dans le sens des poils)
    décidément, l’intègre est un vain mot pour le Bukinabe ?
    osons espérer que nos enfants et petits enfants banniront un jour cette gangrène qui ne nous permet pas d’avancer d’un iota.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 08:21, par belco
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    vraiment il faut que les textes juridiques du Burkina soient mis a jour. 150 000 a 500 000 f et 6 mois a 1an . ça c est quoi ça face au préjudices commis au pays ; l image du pays, le cout d organisation de 12 concours, le cout pour ceux qui ont concouru etc. ce sont nos textes non a jour qui encouragent ces pratiques. la peine est nettement inférieure au préjudice commis. vraiment ça vaut le coût de prendre le risque a mon avis. si ca marche c est gagne dans le cas contraire aussi tu n auras pas beaucoup a payer au regard de ce qui est empoche. ce fut le cas dans l affaire Guiro , qui a fini par empocher son milliards. y a vraiment du bon business au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 08:22, par burkinabè
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    merci d’avoir confirmer cette information et toutes mes felicitations à la CNT. Nous avons tellement souffert avec ce regime. des échecs incompréhensibles. Je crois que les les textes sont à revoir. si quequ’un empoche entre 500 000 et 3 500 000 et se retrouve avec une amende de 1 000 000 et 1an de prison c’est ridicule ! cela ne pourrait empêcher ces auteurs de continuer.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 08:25, par courage
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Enfin ils seront sous les verrous pour la première fois car sous le régime passé on a trop vu cela sans que personne ne s’en inquiet .S’il y’a corrupteur ,il y’a les corrompus .Il va falloir clouer aussi les candidats coupable et les interdire de participation aux concours étatique pendant un certain nombre d’années.Courage à vous Mr le Ministre

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 08:34, par DANGA
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    A l’analyse, on constate que tous les concours ou il a FC qui sont truqués. Hasard du calendrier, l’actualité nous peint les vautours qui se disputent ce fameux fond commun.
    Les autres agents de la fonction publique, vous voyez, n’enviez pas ces vautours.
    Sachez que la ou s’agglutinnent les mouches, ou planent les vantours, ca pue, ca sent et ces nauseabond.
    Restons integres, l’argent (sale) ne resoud pas les problemes

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 08:52, par sergy
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Voyez les concours où ya la fraude.Après se sont les mêmes qui nous rabattent les oreilles que les concours étaient ouverts à tous à cause de fond commun.Vous comprendrez maintenant aisément qu’ils aient besoin de ces fonds communs pour éponger leur dettes de 3.500.000.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 09:22, par Le sage
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Soyons serieux Mrs les legislateurs, ces maigres peines encourues ne peuvent pas dissuader les professionnels de la fraude. Revoyez les peines á la hauteur des actes.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 09:23, par klk
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Bravo à l’équipe du pr. LOADA.
    Cela fait des années que des enfants d’une même famille gagnaient les concours en une même session. Plusieurs familles à Ouaga ont bénéficié de tuyeau pour fair entrer leur progéniture dans la fonction publique. Les concours les plus ciblés sont ceux dans lesquels il y’a fonds commun : ENAREF, Douane. Ensuite il ya la santé et génie civil.
    Encore bravo.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 09:52, par yadga
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    ENCORE DE LA FRAUDE LORS DES CONCOURS DIRECTS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Vous voyez que beaucoup de gens utilisaient et veulent continuent de passer par la courte échelle. Tandis que des honnetes candidats se sont preparés sereinement pour composer, que ces fraudeurs soient punient à la hauteur de leur forfait.continuer les investigations chers autorités, il y a toujours des fraudeurs tapis dans l’ombre.Ce fut une vieille pratique pour ces concours.Il faut ajouter à cette pratique,des coquilles dans les concours directs 2015, j’en veux pour peuve le concours diret des conseillers d’intendance scolaire et universitaire où il manquait un énoncé pour un exercice à 10 points.N’est ce pas necessaire de reprendre ces concours ????

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 10:11
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    félicitation au Commissaire DARGA et à ses hommes les vaillants policiers

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 10:19, par SOBORSSOR (verité)
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    FELICITATIONS LOADA AINSI QUE LE MINISTERE DE LA SECURITE ET TOUS CEUX QUI ONT PERMIS QUE CELA SOIT POSSIBLE BONNE INITIATIVE ET ENCOURAGEANT

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 10:26, par lesage
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    C’est du bon boulot. Nous vous encourageons mais y’a lieu aussi d’être vigilant pour ces même concours professionnels. Du courage c’est ce qu’on voulais.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 10:29, par citoyen burkinabe
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Dans ce cas ces concours cités seront ils reprisent ou quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 11:30
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    C’EST MIEUX DE RAPPELE BLAISE CAR RIEN N’A CHANGE.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 12:28, par PETER
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Félicitations à l’auteur de cette fraude ! Un régime fraudeur a élaboré des sanctions sur mesure car les fraudeurs étaient des leurs. Mon frère auteur, quand on apprend les lois, c’est pour mieux les enfreindre et je vois que vous avez bien appris. Vous séjournerez juste 1 an maxi à la MACO, dédourser une brique et démi maxi et vous serez libre avec le reste de votre fortune. N’oubliez pas après votre sortie de prison d’adresser une lettre de remerciement officielle à l’ex régime pour vous avoir permis la chandelle. je souhaite être membre du prochain cabinet qui va élaborer les sujets.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 12:47, par africain
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    beau travail les flics,chapeau à vous. mais ce qui est déplorable c’est la sanction qui au lieu d’être dissuasive est plutôt encourageant pour les fraudeurs .

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 13:44
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Toutes mes felicitations a toute l equipe. pensez à la sanction des candidats fraudeurs, aux années anterieures car c est possible que ça soit les mêmes, aux concours professionnels, et aux fonctionnaires issus du réseau sinon ils vont faire tomber le pays. Enfin l enfant du paysan pourra encore avoir de l espoir. Bravo

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 14:14, par Benao Cynthia
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Simple logique et bon sens :
    1- Tant que l’amende ne sera pas superieure ou egale au montant total presume avoir ete engrange par le fraudeur, LA FRAUDE AURA TOUJOURS UN AVENIR PROPERE AU FASO ;
    2- Tant que la peine pricvative de liberte ne sera pas revu a la hausse, c’est comme quelqu’un qui, en toute connaissance de cause, vole / detourne / acquiert fauduleusement des millions ou des milliards, se met a l’abri hors du pays ou dans une maison de correction juste une douzaine de mois ou moins, ressort libre de ses mouvements et libre de consommer en toute tranquillite le fruit de son forfait
    3- Tant que ceux qui debourse les milliers ou millons de nos francs pour entretenir la fraude (corruption, achat d’epreuves) ne seront pas traite au meme titre que les autres acteurs, ON VERRA DIFFICILEMENT LA FERME VOLONTE DE LUTTER CONTRE CE FLEAU. A quelle categorie de burkinabe est-il loisible de debourser des dizaines ou centaines de mille, des millions pour acheter des epreuves ou leurs corriges ? NUL N"EST AU DESSUS DE LA LOI
    5- Il est de meme des autres beneficiaires directs de la fraude (eleves et ...)
    Messieurs et mesdames anti-fraude, le moment est venu de sevir afin que tous sachent que plus rien ne sera comme avant

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 14:35, par le jeune paysan
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Bravo à toute l equipe. Que la police demande aux citoyens connaissant des enfants des familles admis a l enaref ou a la douane de denoncer avec un numero vert et votre enquête va avancer très très rapidement.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 14:40, par Nom
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Ce qui moi m’énerve là c’est 500 000 F pour un concours tout en sachant que un mois après la publication des résultats il y a des banques qui octroient des crédit pouvant atteindre ou dépasser 1 million. En plus les Fonds Communs qui les attendent encore !! faites le calcul et vous verrez que chaque année ENAREF A, B et C la douane n’en parlons plus ! Presque personne ne gagne ces concours honnêtement. Pendant que d’autres vont dépenser 500 000 à se former pour aller concourir avec une personne qui a le corrigé 8 heures avant la composition. ça relève donc du miracle de gagner un concours honnêtement

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 14:42, par hugues
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Cest une peine qui encourage les fraudeurs. les cerveaux devraient avoir au mini 5 ans et 20millions damende. pour les autres 2 a 3 ans ferme

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 15:47, par YAMEOGObek
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Comment peut on d’abord confier le travail a un cabinet privé résidant au Burkina Faso et attendre de la transparence dans les choses.C’est regrettable et on decouvre la fraude apres l’administration des épreuves desdits concours et je m’attendais a ce qu’on dise qu’est ce qu’on fait des candidats qui avaient les corrigés avant le concours.On comprend bien pourquoi la corruption finira jamais au Burkina Faso.Et dire comme l’internaute n° que ces 3500000f aurait permis a certains de s’autoemployer et créer par la des emplois.C’est triste.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 16:04, par Djat
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    tout ça c’est à cause des fameux FC ! que Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 16:11, par Djat
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Eh ! les FC quand ils ns tiennent !! que Dieu protege le Burkina !!

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 17:01, par SAE
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Bravo aux auteurs de la démascation et au gouvernement de la transition. Quoi de plus normal qu’on retrouve de l’injustice et la mediocrité dans les services publiques !
    Il faut que l’Etat :
    1) retire les noms des fraudeurs des listes des admis aux concours concernés à defaut de les reprendre,
    2) durcisse les sanctions à infliger aux malfrats pour dissuader les autres,
    3) poursse davantage les investigations afin de demasquer et de radier tous ceux qui sont deja admis frauduleusement aux concours directs et professionnels depuis 1988 à nos jours car ce sont eux qui sont sûrement à la base des fraudes, injustices, mediocrité, ..., qui gangrenent l’administration et les services publiques.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 17:06, par SAE
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Bravo aux auteurs de la démascation et au gouvernement de la transition. Quoi de plus normal qu’on retrouve de l’injustice et la mediocrité dans les services publiques !
    Il faut que l’Etat :
    1) retire les noms des fraudeurs des listes des admis aux concours concernés à defaut de les reprendre,
    2) durcisse les sanctions à infliger aux malfrats pour dissuader les autres,
    3) poursse davantage les investigations afin de demasquer et de radier tous ceux qui sont deja admis frauduleusement aux concours directs et professionnels depuis 1988 à nos jours car ce sont eux qui sont sûrement à la base des fraudes, injustices, mediocrité, ..., qui gangrenent l’administration et les services publiques.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 17:30, par dubitatif
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    moi je ne peux pas féliciter le ministère de la fonction publique, parce qu’il n’est pas allé jusqu’au bout de son action !! il faut invalider ces concours !! sinon il ne fallait médiatiser cette affaire

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 17:40, par SP
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    J’ai du mal a CAUTIONNER les faits et gestes de cette TRANSITION ! Comment comprendre que des cas de fraudes aux concours soient avérés et que l’on ne daigne pas annuler et reprendre ces concours ? Qu’est ce qui peut justifier cette attitude du ministre Loada ? Le pauperisation du gouvernement ? Alors que dans notre pays et dans la meme année 2015 l’on a repris le 2nd tour du BEPC parce qu’une presidente de Jury aurait ouvert à ouahigouya par MEGARDE les corrigés du 2nd tour au 1er tour ! Chaque jour que Dieu fait le ministre de la fonction publique me surprend aussi bien dans ses attitudes que dans ses prises de positions

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 18:56, par Alpha
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Salut, pour une question d’égalité de chance des candidats, à mon avis, la Fonction Publique devrait reprendre les concours concernés. On peut pas être sur que tous les candidats qui ont eu les épreuves avec correction ont été arrêtés

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 19:07
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Il convient de remonter la filière dans le temps et d’exclure de l’administration puyblique tous ceux qui y sont rentrés par ces canaux malhonnêtes

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 19:09
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Quittez labàs et GUIRO ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 19:38, par zirisaaya
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Je ne sais si c’est moi qui ai mal entendu ? le ministre de la fonction publique semble dire que ces concours ne seront pas repris. Soyons sérieux quand même. Un gouvernement sérieux ne doit pas s’amuser avec ces trucs. Vs dites bien que est impliqué "un responsable d’une structure de préparation et de formation pour les concours à questions à choix multiples. Si tel est le cas, cela veut simplement dire qu’il a distillé certaines informations pour avoir bcp de candidats admis et au bout du compte tout le monde voudrait se faire former par sa structure pour avoir la chance de passer. Monsieur le ministre, nous voyons les enjeux financiers parce que ce sont ces concours qui ont le plus de candidats, cependant, vous devez reprendre tous ces concours car c’est eux qui viendront gérer l’argent de ce pays en pensant qu’ils sont les plus importants et les plus intelligents, mais ils oublient qu’ils ont les secteurs les plus corrompus de notre administration avec des bizarreries comme les fonds communs et primes de rendements. s’il faut voler au concours pour aller voler le peuple, c’est grave avec la caution des plus hautes autorités de ce pays. l’insurrection des 30 et 31 octobre n’a servi à rien. On comprend bien maintenant votre position car vous pensez que vous êtes là pour organiser les élections. Mais sachez que ce n’est pas pour des élections que le peuple s’est insurgé.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 20:17, par Mite
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    ça c’est encouragement ou c’est peine ?A ce rythme tout le monde deviendra fraudeur car ces peines sont encourageantes ! Entre nous, qui ne se sent pas tenté avec ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 20:25, par Mite
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Dites nous seulement comment vous comptez reconaitre et eliminer toutes les copies fraude et laisser un peu de chance et de place aux innocents !

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 21:01, par Nouvelle
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Il y a injustice si ces concours ne sont pas repris. Que deviendront les enfants des pauvres ? Il faut reprendre pour que l’égalité de chance soit de mise.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 21:24, par M. Truth
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    ENAREF cycle A,B,C. douane. Voilà les principaux concours dont les épreuves sont achetée à coups de plusieurs millions de francs CFA. Pourquoi ? A cause du« fonds commun », des primes de rendement et autres butins.. Il est temps que la justice et l’équité s’invitent dans notre fonction publique.
    Quant aux sanctions prévues par le code pénal, elles sont faites pour encourager la fraude. Il faut donc réviser ce code immédiatement.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 21:30, par souab
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    IL faut oligatoirement reprendre ces concours par ce qu’on ne peut trouver tous ceux qui ont eu les corrigés.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 23:02
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Et ceux qui ont été reçus a ces concours suite aux fraude quel sera leur sort ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 23:45, par dembele bassirou
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Toutes ces personnes veulent salir l’image de la transition.alors c’est au gouvernement de prendre ces responsabilités face a cette situation. sa sera bien de poursuivre la ligne mais hélas il sera difficile de les prendre eux tous. s’il y a l’argent je propose qu’on reprend ces concours.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 23:53, par asso
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Felicitation, très chères autorités. Vous venez de faire une bonne œuvre mais il en reste encore beaucoup. Je pense personnellement que c’est un réseau ( réseau de fraudeur). Des 12 fraudeurs, on peut trouver les 12 a la puissance n autres fraudeurs. Tout d’abord tous les membres de ses soi disants cabinets, en suites tous les candidats et leurs familles ( difficile au BF pour un élève ou étudiant de se payer a 3,5 millions une épreuve sinon il créera une entreprise) et enfin compléter la liste par une enquête approfondie sur tous les acteurs des concours concernés . Comme sanction, exclure ces candidats sur toutes listes de concours futures, fermer les cabinets si nous voulons désormais des concours sans fraudes au BF. Courage a ceux qui font toujours et ne réussissent pas au concours .

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 00:05
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Bravo chers collaborateurs pour la fouille effectuée et surtout continuez car la liste ne doit pas s’arrêter de si tôt. Avant mon entrée dans l’administration j’avais cru en la fraude dans les concours directs. mais après avoir participé à l’organisation depuis 2010, j’avais une idée bien précise : si la fraude existe dans les concours directs ou professionnels, la source ne peut qu’être que du côté des concepteurs de sujets. maintenant que c’est découvert, ce qui me chagrine c’est la maudicité des peines encourues. je voudrais que soit exigé à ces auteurs l’intégralité des montants perçus pour la proposition de cette session 2015. ensuite on les remettra à la justice pour le reste. mais dans tout ça pourquoi les emplois de MEF sont objet de fraudes ? je n’ai vraiment pas envie de dire que la lutte pour le Fonds Commun servi dans ce ministère consititue u retour d’investissement parce qu’on a payé 3 000 000 de nos francs pour y accéder. attendons la suite pour voir !

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 09:34, par Sidbala
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Felicitations à la Police vs faites du bon travail les gars.Que Dieu vs accompagne dans votre noble boulot.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 09:43, par Anaconda
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Aahhhh !!! mon Dieu, revoyez les peines

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 09:55
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    c’est déplorable abominable

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 10:27, par diallo
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    vigilance et bravo à ces flics

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 11:41
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Mieux vaut prévenir que guérir.Loada a trop fait de bruit lors depot des concours pour qu’on en arrive la. sous Blaise C. Il y avait aussi la fraude mais Soungalo a réussi au moins à faire entrer dans la FP quelques fils de pauvres en limitant les fraudes. Avec la Transition, ces pratiques ne devraient même pas avoir cours.mais quant on a affaire a un ministre qui passe tout son temps a faire des tournées, on ne peut que constater les degas.
    Notre Pr agrégé n’a même pas pu empêcher les fraudes pour la toute première fois où il est le premier responsable d’organisation des concours de la FP et il veut faire du tapage médiatique. Honte à lui et à son équipe et vivement que le 11 octobre arrive pour que ces incompétents de Pr retournent dans leurs casernes,(pardon campus).jai honte d’avoir été enseigné par ces prof de sjp devenus ministres de transition pour trahir la confiance des pauvres étudiants de zogona qui ne peuvent payer un sujet d’examen.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 12:53, par Vercingétorix
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Bravo à Loada et Darga qui ont bien voulu arrêter quelques brebis galeuses . Ainsi la preuve est apportée que les moins vertueux et les plus malhonnêtes des travailleurs de la fonction publique travaillent au MEF et dans les postes où l’on manipule l’argent. Que les 10% de travailleurs honnêtes m’excusent. Des derniers de classe qui occupent les meilleures places de la fonction publique. Sacré CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 13:05, par triste
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    il ya lieu de reprendre ces concours fraudés parceque si un centre de formation y est impliqué, imaginez vous meme l’ampleur ? impossible de contenir de telles fraudes ! le ministre doit envisager la reprise de ces concours.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 13:31, par citoyen
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Je propose que ces concours soient purement et simplement repris pour mettre fin aux ambitions de ces voleurs. Les textes juridiques doivent être relus parce que les peines encourues sont insignifiants par rapport aux actes frauduleux commis. Ce cabinet doit être raillé de la liste des cabinets participant à l’organisation des concours.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 15:25, par KIEMTORE OUDA
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    il faut desormais chatier doublement sinon nous aussi on va se lancer dans ce commerce.Imaginer si le coupable encaisse 30millions et vous le faite payer 1million .combien il gagne ? pardon Mr les decideurs

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 15:27, par Blaise LeRevolucionair
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Blaise LeRevolucionair, vous voyez ce que vous avez fait comme pourriture dns le pays ? Vous avwez semez la mauvaise graine et tout le pays est pourri. Ca prendra des annees pour nettoyer la porcherie du Faso que vous avez construite. Pourtant vous etiez revolutionnaire, non, je crois ? Ou bien j’ ai vu ca en reve ? Comment voulez vous que nous vous presentions a la posterite ? Comme Sankara ? Pardon’ c’etait un voleur de 80 millions dans un mallette, n’ est-ce pas/ Et vous ? C’est ce qui arrivent quand des tares se glissent dans la bonne marche de l’ etat.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 09:13, par Kibtonré Oswald
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    C’est vraiment désolant et scandaleux pour nous candidats ! Nous qui avons bossé jusqu’à en tomber malade pour un concours qui ne demande que 5 candidats pour des milliers qui composent, on apprend qu’il ya eu fraude ?? C’est... C’est Hum... Je ne sais quoi dire tellement ça me ronge de l’intérieur. Croyez-vous vraiment qu’il n’y a eu que 12 fraudeurs ? Hum dès que la fuite a été constatée c’est que c’est gâté ! Pourri même ! Et avec ces sanctions ridicules ça n’estppas prêt de s’arrêter... A bon entendeur

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 09:17, par le SAGE
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Et qu’en est des concours professionnels ?
    Vous voulez dire qu’il n’y a pas de fraudes laba ?
    Oh non. laba aussi, tout n’est pas parfait.
    La police ou l’ASCE devait s’investir pour voir clair surtout au niveau du concours professionnel des ingénieurs du MARHASA. Revoyez ainsi la chaîne, de la proposition des sujets jusqu’aux résultats en passant par les candidats et faire lien entre compositeurs-candidats-correcteurs.
    Ce n’est pas seulement dans les concours directs seulement qu’il ya la magouille.
    Le SAGE.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 09:17, par Kibtonré Oswald
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    C’est vraiment désolant et scandaleux pour nous candidats ! Nous qui avons bossé jusqu’à en tomber malade pour un concours qui ne demande que 5 candidats pour des milliers qui composent, on apprend qu’il ya eu fraude ?? C’est... C’est Hum... Je ne sais quoi dire tellement ça me ronge de l’intérieur. Croyez-vous vraiment qu’il n’y a eu que 12 fraudeurs ? Hum dès que la fuite a été constatée c’est que c’est gâté ! Pourri même ! Et avec ces sanctions ridicules ça n’estppas prêt de s’arrêter... A bon entendeur

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 09:37, par Kibtonré Oswald
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    C’est vraiment désolant et scandaleux pour nous candidats ! Nous qui avons bossé jusqu’à en tomber malade pour un concours qui ne demande que 5 candidats pour des milliers qui composent, on apprend qu’il ya eu fraude ?? C’est... C’est Hum... Je ne sais quoi dire tellement ça me ronge de l’intérieur. Croyez-vous vraiment qu’il n’y a eu que 12 fraudeurs ? Hum dès que la fuite a été constatée c’est que c’est gâté ! Pourri même ! Et avec ces sanctions ridicules ça n’estppas prêt de s’arrêter... A bon entendeur

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 10:02, par OUEDRAOGO Daoud
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    le ministre LOADA doit prendre ses responsabilités, vs avez décelé des fraude et vs ne tirez pas les conséquences de cette situation. Quelle garantie le peuple a vs etes arrivé à cerné la fraude. Pour le moment on ne sait pas combien de candidats ont payé les sujets. il faut les arrêter et les traduire en justice. Ne pas invalider ces concours, c’est rendre complice de l’impunité, c’est encourager la délinquance mais surtout créer un nid pour la corruption et la malgouvernance puisque ceux qui auront recu les sujets et qui seront admis ont ces maux ds le sang et ds l’âme. Que le ministre sache que les sacro-saints principes des concours ont été transgressé notamment la transparence et l’équité. il faut reconnaitre qu’il n’ya pas d’équité à ne pas invalider ces concours. Halte à l’impunité, c’est le sens et le premier fondement de l’insurrection !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 10:56, par l’intègre
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Les gars, moi avec ma licence sous le coussin j’ai postulé au concours d’Adjoint de Secrétariat (niveau BEPC) et je l’ai décroché la même année après tant d’année d’échec sur ENAREF et autres. Pensez vous qu’on peut avoir les concours comme ENAREF A B et C, Assistant de douane, ou conseillers des affaires économiques sans passer par quelqu’un ? restez là. vous n’avez rien vu d’abord. Où voulez vous qu’ils mettent leur enfants ? Allez-y où vous pouvez avoir.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 11:38, par Vision2020
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    C’est pas étonnant, vous voyez certains agents dans la fonction publique qui sont naturellement corrompus. Sa dépend de comment ils sont entrés dans la fonction publique ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 11:40, par hama
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Mr le Ministre vraiment, je suis fier de vous et je voudrais que votre département "grouille" pour que ces genre de peine soient revu pour dissuader des futurs fraudeurs. Tenez vous bien qu’à cause de ces personnes, l’avenir de toute une génération de bons fils burkinabé qui pouvaient apporter beaucoup à notre pays a été bafoué. J’invite toutes les OSC du pays à prendre à corps et âme ce problème et d’influencer le gouvernement pour que ces auteurs payent cash ce forfait (comme eux-même aiment le cash...) enfin que cela serve de leçon aux autres. Ils n’ont pas encore compris que l’ère compaoré est révolu. Ils étaient intouchables, ils pillaient le peuple, ils se partageaient nos maigres ressources...C’est un problème national ça, cela mérite une autre insurrection populaire si et jamais si les auteurs ne sont pas punis à la hauteur de leurs forfaits. Je suis dépassé, comment on peut comprendre une telle chose ? Mr le Misnistre de la fonction publique, je vous en prie, envoyez le cas à l’Assemblée Nationale pour qu’on puisse revoir les peines sinon rien, je dis bien rien n’empêchera ces gens de mauvaise foi, ces fils du diable et de Satan de recommencer. Mais nous le peuple, nous les mettons en garde que si jamais cela se répétait, le peuple Burkinabé saura se faire justice lui-même. A bon entendeur SALUT !

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 11:49, par hama
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Mr le Ministre vraiment, je suis fier de vous et je voudrais que votre département "grouille" pour que ces genre de peine soient revu pour dissuader des futurs fraudeurs. Tenez vous bien qu’à cause de ces personnes, l’avenir de toute une génération de bons fils burkinabé qui pouvaient apporter beaucoup à notre pays a été bafoué. J’invite toutes les OSC du pays à prendre à corps et âme ce problème et d’influencer le gouvernement pour que ces auteurs payent cash ce forfait (comme eux-même aiment le cash...) enfin que cela serve de leçon aux autres. Ils n’ont pas encore compris que l’ère compaoré est révolu. Ils étaient intouchables, ils pillaient le peuple, ils se partageaient nos maigres ressources...C’est un problème national ça, cela mérite une autre insurrection populaire si et jamais si les auteurs ne sont pas punis à la hauteur de leurs forfaits. Je suis dépassé, comment on peut comprendre une telle chose ? Mr le Misnistre de la fonction publique, je vous en prie, envoyez le cas à l’Assemblée Nationale pour qu’on puisse revoir les peines sinon rien, je dis bien rien n’empêchera ces gens de mauvaise foi, ces fils du diable et de Satan de recommencer. Mais nous le peuple, nous les mettons en garde que si jamais cela se répétait, le peuple Burkinabé saura se faire justice lui-même. A bon entendeur SALUT !

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 12:14, par La plume du diable
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Quelle broutille comme peine infligée ? ça fait quoi aux auteurs 1 à 6 mois. Du n’importe quoi. Il faut impérativement relire notre code pénal car il n’est plus d’actualité. Un tel acte, l’auteur doit écoper un emprisonnement de 5 ans fermes pour les co-auteurs et présumé principal et 5ans d’emprisonnement ferme avec interdiction de passer un concours sur le territoire pendant 5 ans. Il faut une lourde peine pour sanctionner et dissuader les fraudeurs. Si c’est un an autant les laisser continuer.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 14:44, par patoin
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Ces concours seront REPRIS un JOUR ou l’AUTRE. Je crois que LOADA est en train de jouer avec le feu. Moi si je suis candidat à ces concours, qui va m’empecher d’être admis. Je crois que ce ministre aura à faire à tous ces milliers de candidats qui vont déferler dans ces instants ou on a besoin d’accalmiue ; Ils sont nombreux ces jeunes qui ne vont pas reconnaitre ces résultats et comme personne ne soutient le ministre, ces concours seront purement ANNULES. En ce moment , on aura perdu du temps et de l’argent (on aura payé les correcteurs et les couts de publication,,,). Je coirs que ces sont les élections même qui sont menacées. Imaginer la fronde lorsqu’on va publier les résultats de ces concours incriminées.
    L’affaire est trop sérieuse pour qu’on l’a confie à un incompétent comme Loada, comme l’a signifié l’internaute n° 60 avec lequel je partage le point de vue sur Loada. Il faut que le gouvernement de la transition se saisisse rapidement du problème en reprenant rapidement ces concours. Déjà que dans les quartiers les jeunes commencent à s’agiter,,,

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 18:10, par La plume du diable
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    BRAVO A NOS FORCES DE SECURITE.ILS SONT TRES EFFICACES.LE PEUPLE VOUS FELICITE POUR LE TRAVAIL QUOTIDIENNEMENT ABATTU.CONTINUEZ.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 19:01, par ouedraogo adama
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    pour mieux gerer le cas de la fraude cest simple.toutes les copies ayant une note de 60/60 c’est à dire ne comportant aucune fausse reponse doit etre purement et simplement écartée et annulé.tous candidats aux concours directs vont convenir avec moi qu’il etre un geni pour trouver toutes les reponses à ces sujet bizar et dur à traiter.j comprend pour j gagne pa concours depuis 2004 jusqu’à nos jours.jai fini l’université depuis 2011 et fou.il decentraliser les autres comme le système de l’ENEP.toujours c’est ouaga qui prend tout l’ENAREF et la douane ..l’ENEP cest pour les autres .ya n’en mare.corruption voleur fraudeur.plus rien n’est vrai dans ce pays.la magouille va atteindre ces limites et elle va exploser.nous avec elle.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2015 à 19:49, par vouatera koradam
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Ces vrèma dplorabl,l slogan:plu r1 n sera Come avant na pas sa raison d’être,12 person cè peu ya na plus q sa, SEM Blaise Comparé est mieu.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 00:50, par Bring Blaise Back
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Internaute #28 vous avez raison :

    S’il vous plait, Rappelez BLAISE car RIEN A CHANGER.

    BRING BLAISE BACK, y a meme un mouvement facebook pour cela.

    ON VEUT NOTRE BLAISE

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2015 à 19:52
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    En réalité c’est pire qu’avant ; même ce qui s’est passé cette pour les concours professionnels est décourageant ; tout le système est corrompu.

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2015 à 10:53, par l’Homme
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Je propose que des mesures soient prises pour récompenser le Commissaire et ses hommes. Car loin de ceux qui s’étripent pour des fonds communs alors qu’ils doivent communiquer sur leurs performances pour démontrer que les "extras" qui leurs sont servis sur nos impôts, certains démontrent au quotidien leur efficacité.
    Les peines prévues par la loi pour ce type de délit sont suffisantes. C’est aux juges de faire preuve de rigueur pour les chefs d’inculpation. Ils peuvent instruire sur l’enrichissement illicite pour toute personne épinglée pour fait de fraude, corruption, gabégie, concussion, ...
    Dans ces cas, toute richesse d’un délinquant non justifiée légalement doit lui causer des problèmes.
    Pour que le cas Guiro ne fasse jurisprudence, l’organe législatif doit prendre une loi portant déclaration de dons, legs et autres formes de revenus non perçus suite à un travail remunéré.
    Je propose que le RENLAC travaille sur une telle initiative.
    Pour ma part, il ne faudra pas reprendre les épreuves pour ne pas créer des dépenses budgétaires supplémentaires d’autant plus que nous n’avons pas la certitude de mettre la main sur ceux qui sont éventuellement passés à travers les mailles du filet et il sera injuste de sanctionner ceux qui ont réussi honnêtement.

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2015 à 12:58, par tengen-biga
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    il n’y a que les irréalistes pour croire entre oui et non il n’y a rien. Entre 0 et 1, il ya des milliers de nombres. Aucune magie ne peut changer en 1 an ce qui s’est construit en 27 ans. Si vous êtes honnêtes, reconnaissez que la transition a engrangé des acquis. Reste au pouvoir qui viendra de continuer dans la même lancée.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2015 à 18:36, par Pabakba kaboré
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    vive la RÉVOLUTION ! vive la RÉVOLUTION ! le plus heureux ce sera sans doute le capitaine THOMAS SANKARA

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2015 à 10:05
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Je pleurs quand on casse les noms des auteurs de ce délit. Car ils doivent être connu du grand public burkinabé. Qu’on réétablisse une autre loi sanctionnant ces présumés coupable perturbateurs d’égalité de chance. Que le Burkina Faso se debarsse des vieilles habitudes de l’ère passée.à mon humble opinion,la transparence fait aussi avancer la démocratie. Que le MFPTSS nous mette au même pied d’égalité tout en veillant à la reprise de ces concours.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2015 à 11:54, par dao
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    il faut sanctionner ces coupables presumes

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre 2015 à 14:44, par Folané Yves
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Cest vraiment pa serieux pour des responsables. Ne serait ce pa mieux de revoir le code penal pour des sanctions plus lourdes a ces malfaiteurs Heureux ??

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre 2015 à 14:30, par Dicko Amidou
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Comment veut on que le pays avance, si les postes sont vendus et non merités ?
    En tout cas nous, enfant de pauvre nous nous batrons, en esperant que justice serra faite...

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2015 à 10:12
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Que DIEU aide les enfants des pauvres.Ils bossent 24h sur 24 mais pas de gain de cause !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre 2015 à 13:55, par Blessing
    En réponse à : Cas de fraude aux Concours directs 2015 : 12 présumés auteurs sous les verrous

    Concernant cette fraude et celles antérieures, je proposes qu’on lance un sort de destruction de vie sur tous ceux et celles là qui ont emprunté ce chemin de la facilité. et qu’il en soit ainsi pour les années avenirs. Pour que le sort que j’ai déjà préparer et qui est en ligne puisse prendre effet, il suffit à toutes personnes ayant été en contact visuel avec ce message dise tout simplement "AMEN AMEN AMEN" et on aura fini avec les fraudeurs. A vous de jouer si vous voulez que l’on mette fin à cette rapacité et réinstaurer un Etat digne de notre intégrité, je sais que ma méthode est radicale, mais j’estime qu’elle vaut la peine dans la mesure qu’elle est un moyen palliatif vu la légèreté de notre loi pénale en la matière.
    "plus rien ne sera comme avant ; la patrie ou la mort nous vaincrons".

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés