Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

vendredi 21 août 2015 à 00h45min

Arthur Kafando, le dernier ministre de Blaise Compaoré en charge du commerce et de l’artisanat, a rejoint à son tour la maison d’arrêt de correction de Ouagadougou (MACO) dans la journée du 19 août 2015. Il y a retrouvé ses anciens collègues Jean Bertin Ouédraogo et Jérôme Bougouma qui l’y ont devancé de 24 heures.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

Convoqué devant le juge pour la journée du 18 août comme ses deux compagnons d’infortune, Arthur Kafando était resté aux abonnés absents, bien qu’ayant réceptionné, comme les deux autres, la notification de sa convocation par la gendarmerie. Très vite, la rumeur, que nous avons reprise à notre tour, l’a donné en fuite. Il n’en était rien visiblement.

Selon certaines sources, l’absence d’Arthur Kafando devant le juge le 18 août 2015 s’expliquerait par le fait que l’intéressé était à l’intérieur du pays, pour des raisons sociales.

Le mercredi 19 août, Arthur Kafando a donc été auditionné par la gendarmerie, inculpé par le juge et déféré à la MACO. Affaire à suivre.

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 août 2015 à 12:56, par Jagger
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Il etait aller voir son wackman pour qu’il l’empeche de rejoinder la maco, peine perdu.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 13:07, par LeSaint
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Courage Arthur ! La vérité vaincra !

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 13:13, par Nouvelle
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Bon vent à la HCJ et que chacun des accusés réponde de ses actes. Nous regrettons les rumeurs faisant étant de fuite de Mr Kafando. D’où la nécessite d’attendre de vérifier les faits avant d’en parler. Nos excuses à lui. "Plus rien ne sera comme avant" Vraiment ! Dieu merci et qu’Il nous garde et nous protège.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 13:22, par Wendyam
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Merci pour cet information.

    Je n’ose même pas imaginer le travail immense que le nouveau gouvernement aura à abattre. Espérons que ces interpellations ne vont pas affecter la stabilité de notre cher pays.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 13:28, par Koutou
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Bonne chance à eux et au Faso

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 13:36, par le villageois
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Vous les journalistes quand vous donnez une information soyez sur de vos sources. Vous avez faillit salir l’image du gars en faisant croire qu’il a fuit. Ce n’est pas juste.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 13:44, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    C’est toujours mieux d’être la pour se défendre que de laisser les gens dire ce qu’ils veulent sur vous et vous condamner en votre absence. Que justice soit faite.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 13:48, par Jeanine Debo
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Continuons à nous ridiculiser ...
    Tout dirigeant est un voleur ?
    A bon attendent salut !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 14:12, par sarfalao city boy
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Au moins il est garçon pile même s’il a voler le peuple.
    le faite de revenir est un bon signe pour faire face a son sore....
    il a plus de couille que la famille compaoré qui a fuit midi pile

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 14:13, par Rhanir Sanfo
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Le peuple ne peut pas ou du moins ne doit pas apprécier à 100% cet acte. Dans le cas Guiro, nous avons assisté à une libération et pire à une reconversion du concerné en tant que prétendant aux municipales de son village. Donc doit-on croire au renouveau de la justice Burkinabè ? Ou doit-on continuer la méfiance et espérer un jour accéder à une justice fluice ? Le souverain peuple Burkinabè reste en tout cas aux aguets.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 14:14, par moi
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Très bonne nouvelle. Courage à la haute cour de justice

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 14:30, par l’intègre
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    M. Arthur KAFANDO, je sais que tu étais allé te "waké" et "attaché" les juges. mais tu n’y parviendras pas.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 15:00, par Maam Lawooto
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Bonjour,Jerome, Martin et Arthur. Du courage et que le Tout Puissant vous assiste.On attend pour ceux qui ont fais plus de 20 ans de responsabilte sous le FP et la IV republique.
    Que Dieu sauve le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 15:03, par welson
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    C’est vous vous tapez le tâme tâme et vous dansez .Journaliste ya yéllé bala.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 15:13, par Abdoul
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Enfin le supert ministre KAFANDO a la MACO !il a fait la pluie et le beau temps à la poste.
    On n’est jamais fort pour toujours !ses protègés à la poste feront moins le malin ;ceux pour qui il a mangouillé les concours pour eux et faire disparaitre le serveur de la SONOPOST

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 15:33, par hamidou
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Internaute N°6 il faut que tu saches et acceptes que tous ces gens qui ont trinqué avec Blaise aux derniers moments de son pouvoir sont des criminels au sens propre du terme. il y en a même qu’on doit fusiller.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 15:37, par BARRO
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    merci aux autorités pour ces arrestations mais je demande en meme temps leur indulgence a l’egard des detentions au niveau de la maco avant tout ils etaient quand meme des autorités de notre pays les melangés avec des grands delinquants(coupeurs de routes etc) ne serait pas une bonne chose

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 15:52, par BAGASSE
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    A quand le de ROCK. SIMON,SALIF et les autres de rendre compte ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 15:58, par Gandaogo
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Aux accusés, une occasion de se laver, de soigner son image afin de revenir en force sur la scène politique si toute fois on est innocent.

    A tout le peuple, une occasion de connaitre la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 16:06, par rodrigue
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    c’est pas mieux comme cela.maintenant on demande au président de la haute cours de justice de faire rapidement son travail.mais on en parle même plus du dossier Thomas et de Norbert ZONGO,ou en sommes nous avec leurs dossiers ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 16:08, par derlter
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    tous gens ont été interpellés pour des vises de procédures Simon Compaore a commis ses mêmes défaillances, il est chez lui, l’ex maire de koudougou M ZAGRE directeur de cabinet ROCK a commis des malversations il est chez lui. Continuez de défier le monde mais bientôt vous allez comprendre

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 16:15, par on se calme
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Laisser les juges travailler au lieu de beaucoup parler au risque de sortir des fausses informations encores

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 16:16, par Sergent-Révolutionnaire
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    C’est bien le fait qu’il a rejoint les autres. On espère que les autres aussi passeront de la même manière même si ce n’est pas forcément par la Haute Cour de Justice. Y a le premier internaute qui dit que M. KAFANDO serait allé voir son wackman ; ce qui n’est pas à exclure. Car les plus peureux dans ce pays, ce sont ces autorités surtout les plus véreuses et indignes qui recherchent ces soi-disant pouvoirs pour paraître moins sauvages, inaperçus et forts devant leurs concitoyens (ayant bien sûr un niveau de spiritualité bas). J’ai honte à leur place parce que ces genres de pratiques (pure bassesses intellectuelle et spirituelle) se terminent toujours par la honte...A ceux qui en sont accro, ils l’expérimenteront d’eux-même. A bon entendeur salut !
    Mais, une question : et le cas de l’ex président, de son frère et des bras droits ou hommes forts ou encore dames fortes de la République ? Ils ne sont pas purs dèh. Poursuivez l’enquête, valeureux hommes de la Police judiciaire. Plein succès à vous et victoire de la justice au Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 16:17, par wenlasida
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Le peuple sera pris de court car si ces mises en accusation relèvent seulement des rapports de l’Asie ce serai du bidon car cette structure a beaucoup de tarés et la plus en vue est la compétence des agents. Vous verrez si je fais de la délation

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 16:27, par charles
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Courage Arthur, Jérôme, Jean Bertin, vous êtes les dignes fils de ce pays. Vous avez occupé des postes dans un BF libre et ouvert au monde. Laissez ces gens dire ce qu’ils veulent. De toute façon la justice est universelle. Et le droit sera dit. Beaucoup de courage mes frères la lutte ne fait que commencer.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 16:27, par DJIBI
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Peut-on jamais satisfaire tout le monde ? Tandisque les uns applaudissent d’autres ne voient que de mauvais yeux la justice.Même le bon Dieu est critiqué tous les jours,alors que chacun travaille selon sa conscience. Quant aux journalistes, je ne comprends pas bien français mais je pense qu’ils n’ont pas été catégoriques sur la fuite de ce monsieur car ils ont employé le conditionnel qui en mon sens avertit le lecteur sur la probabilité de l’existence d’informations différentes ou mêmes contraires à celle qui est annoncée.ALLONS SEULEMENT !

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 16:44, par ouibiga
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Vous n’êtes pas les seuls, Arthur, Bertin, Jerom s’il y avait justice au Burkina Faso comme on aime dire, beaucoup de gens devrait vous suivre en même temps à la MACO. Des gens ont fait perdre beaucoup d’argent à ce pays et on les connait. Il suffit de voir tous ceux qui ont occuper les postes de ministre, DG, coordonnateur de projet depuis l’ère Compaoré et on récupérera les biens du peuple. Il y a des exemples dans les travaux de routes, les écoles. Même les entrepreneurs, les opérateurs économiques, les DAF et SAF devront être prix et jugés afin qu’ils restituent les biens du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 16:49, par Burkina Fils
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    La Quatrième république avait une Justice à deux vitesses
    La transition est venue avec une Justice à trois vitesses
    La cinquième république établira une justice à n vitesses
    Et il n’y aura plus d’espoir. Que le peuple ouvre l’œil sinon le meilleur est derrière nous. Que Dieu protège le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 16:52, par vrai
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Du courage Mr le ministre nous savons pourquoi cet acharnment. c es dieu qui est fort

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 16:58, par kudji
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    internaute N°8 qui vous parle de voleur ?On parle d’irrégularité de gestion prévisionnelle,sinon que se ne sont pas forcément de voleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 17:06, par patriote
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Hi hi hi hi hiiiiiiiii il n’y aura pas de place bientot a la MACO
    Allont seulemnt !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 17:36, par peace
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    La racon de l arrogance et de l entêtement.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 17:43, par ka
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Le peuple Burkinabé et sa jeunesse sont très murs a 100% des crimes, la corruption a ciel ouvert, et les tricheries de l’ancien régime de Blaise Compaoré et sa clique, et je vous dis ici que rien ne sera plus comme avant au pays des hommes intègres, même le danger venant du pays frère qui est la Cote d’Ivoire, et qui Héberge honteusement un criminel et mossi banni par son peuple qui est le peureux Blaise Compaoré, qui sort l’argent volé pour perturber la transition, l’alternance politique et économique du Burkina se fera avec la jeunesse. Tous ceux qui ont puisé le denier public et qui narguent le peuple meurtri payeront tôt ou tard leur crime a la MACO. ‘’’’’’Norbert Zongo notre valeureux journaliste, quelques jours avant d’être assassiné et bruler par les éléments de Diendéré Gilbert du RSP pour les beaux yeux de François Compaoré, demandait au présidente Blaise Compaoré ‘’’’’comment fera le président pour s’imposer aux intellectuels qui appréhendent les dimensions de sa dictature et le drame qu’elle représente pour notre peuple ? Une seule solution s’impose a lui : Emprisonner, tuer, faire disparaître. Il n’y a pas d’autres alternatives, Mr. Le président est bel et bien reparti pour la violence, qui fera bientôt de nouvelles veuves et de des nouveaux orphelins par dizaines. Ka ajoute ceux-ci, que la haute cour de justice doit allongé la liste et montrer a ces charognards d’anciens dignitaires du régime Compaoré que rien ne sera plus comme avant, a commencer par TIAO LUC, Achille Tapsoba, Alain Yoda, Topan Sané, Assimi Kouanda, ceux qui ont poussé le peuple a un soulèvement populaire, en voulant tripatouiller l’article 37 pour s’éterniser au pouvoir et couvrir tout dont ils ont volé a l’Etat. Les arrêter pour une publicité n’est pas aussi une vraie justice du nouveau Burkina, les condamné a la prison ferme sera la vraie justice. Si une condamnation comme celui de Guiro se reproduise dans notre Burkina, nous demanderons que les juges corrompus prennent leur place a la MACO en attendant des vrais juges intellectuels et bien armé en droit juridique, pour les condamner a la prison

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 17:44, par aikayé
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    C’est bien d’auditionner mais n’oublier pas de faire l’audition de ceux qui gérer avec Compaoré depuis les 27 ans et les envoyer à la MACO. Faites le nettoyage un coup avant les élections.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 17:53, par SING
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Que la justice fasse son travail et que surtout leur droit soit préservé c’est mon souhait du fond du cœur. Personnellement j’aurais voulu que l’on laisse tranquille tous ces gens car on devrait les arrêter au début pas maintenant par ce que les preuves étaient là c’est pas la transition qui les a fabriqué mais Blaise lui même pour se protéger d’éventuelles "traitres" et c’était un moyen de pression de la famille COMPAORE surtout François COMPAORE pour ceux qui s’aventureraient à vouloir sortir du CDP ou lui tenir tête dans le parti. Il aimait le chantage lui et ses lieutenants(DERME ; YAGO et ZONGO). On fait tout pour que chaque ministre ; chef militaire ou directeur de société ait un dossier compromettant que la famille pourrait se servir à tout moment au cas où ces gens auraient des ambitions dans le parti même si tu est cousin du boss. Méfiance des "amis du moment" c’était le maître mot.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 17:54, par SING
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Que la justice fasse son travail et que surtout leur droit soit préservé c’est mon souhait du fond du cœur. Personnellement j’aurais voulu que l’on laisse tranquille tous ces gens car on devrait les arrêter au début pas maintenant par ce que les preuves étaient là c’est pas la transition qui les a fabriqué mais Blaise lui même pour se protéger d’éventuelles "traitres" et c’était un moyen de pression de la famille COMPAORE surtout François COMPAORE pour ceux qui s’aventureraient à vouloir sortir du CDP ou lui tenir tête dans le parti. Il aimait le chantage lui et ses lieutenants(DERME ; YAGO et ZONGO). On fait tout pour que chaque ministre ; chef militaire ou directeur de société ait un dossier compromettant que la famille pourrait se servir à tout moment au cas où ces gens auraient des ambitions dans le parti même si tu es cousin du boss. Méfiance des "amis du moment" c’était le maître mot.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 18:06, par Sabine OUEDRAOGO
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    ils n’ont qu’à s’en prendre à Blaise qui avait commandité tous ces audits( au cas où) à travers son ami de l’ASCE.Preuve qu’il n’aimait personne mais son naam.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 18:07, par Sabine OUEDRAOGO
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    ils n’ont qu’à s’en prendre à Blaise qui avait commandité tous ces audits( au cas où) à travers son ami de l’ASCE.Preuve qu’il n’aimait personne mais son naam.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 18:20, par N’DRI
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Monsieur JEAN Bertin OUEDRAOGO a carrément mis en ruine notre patrimoine routier par l’exécution de faux marchés. Des marchés non exécutés et payés sur le dos du pauvre contribuable Burkinabè. Des mauvaises réceptions des travaux mal exécutés par les techniciens et les DR des régions. C’est un véritable deal qui se passe au ministère des infrastructures et du désenclavement. La quasi totalité du personnel de ce ministère désenclave plutôt leur ventre que de désenclaver le pays. Ce sont des vrais dealers. Ils sont à la conception des projets, à la réalisation des études de faisabilité, à la programmation des marchés, à l’exécution des marchés, au contrôle des marchés, à la réception des marchés et au paiement. Ils ne veulent rien laisser, rien ne peut les échapper, ils veulent tout faire, tout contrôler. Ils ignorent la séparation des fonctions, règles d’une bonne gestion. Tous ceux qui sont impliqués dans le deal des marchés doivent payer au plus fort. Ils ont trop mis le pays en retard. Chaque année ce sont des milliards de francs CFA injectés dans la voirie, et on ne voit rien.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 18:32, par Haroun
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    OK. Ensuite ce sera le tour des frères Compaoré, puis il y aura aussi des mises en accusation contre Juliette Bonkoungou, Roch, Salif Diallo, Simon Compaoré,... pour malversations, mauvaise gestion... Après doivent suivre Yacouba Isaac Zida, Gilbert et Fatou Diendéré... pour enrichissement illicite... la liste est sacrément longue ! Du courage à vous chers acteurs de la justice, soyez inclusifs quand il s’agit de dire e droi, appréhendez tous ceux qui ont magouillé avec Blaise depuis 1987. Nous saurons alors que nous sommes tous égaux en droit et en devoirs ici au BF.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 19:51, par Che
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Nous sommes tout content que les choses bougent enfin. Mais j’ose croire ce n’est pas une erreur la HCJ est en train de commettre. Ou bien c’est un coup montre/une stratégie de l’ex pouvoir pour de se faire victime. Nous restons vigilant.
    Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 20:45, par ka
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    A Jeanine DEBO intervenant 8, pour un nouveau départ d’un pays comme l’a fait ADO en Côte d’Ivoire, il faut tout nettoyer avant de recommencer : Rappelez-vous des pompes d’Affi et Aké devant les caméras du monde entier dans les prisons du Nord de la Cote d’Ivoire : Ces leçons ont faites des hommes nouveaux, avec des bonnes idées politique et économique qui vont pour le peuple Ivoirien, et non un seul individu au gosier large. Affi ou Aké vous diront le contraire, ils vous diront que la haute cour fait du bon travail pour que ces charognards qui ont volé, tué, réfléchissent deux fois avant de refaire la politique d’autruche dans un pays comme le Burkina dont 99% de la population n’a pas un bon repas par jour. Je félicite les anciens responsables du FPI de la Cote d’Ivoire qui ont compris le peuple Ivoirien et les réactions d’ADO et son équipe. Aujourd’hui, si AFFI arrive sur le trône de la présidence Ivoirienne, son premier souci sera le peuple et non son arrogance. Vous ne savez pas qu’une journée de vie de Blaise Compaoré dans une villa de Cocody à Abidjan représente 20 écoles au Burkina, 100.000 repas pour un peuple meurtri ? Honte a la Cote d’Ivoire qui protège un criminel et ses acolytes qui sont partis avec la caisse d’un Etat pauvre comme le Burkina. Que le Burkina émerge ou pas, ces personnes payeront un jour. Le peuple Burkinabé est patient, mais impatient de voir les bons résultats.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 21:05, par sessouma
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Arthur Kafando a beaucoup hésité avant de se rendre à l’audition, surtout aprés que les deux autres aient êté déferé à la MACO. D’ aprés des sources généralement bien informées il a télephoné au capitaine Blaise Compaoré actuellement en fuite à abidjan. Blaise lui a dit " eh Ouaga est tellement difficile ces temps çi. Prend attache avec Gilbert (Diendere) il va t’exfiltrer car recemment il a aidé Hyacinthe Kafando, poursuivi dans l’affaire Sankara à fuir au Benin." Arthur Kafando a donc télephoné à la maison de gilbert pour s’entendre dire qu’ il est trop tard et que toutes les frontières sont désomais bouclées.
    Comme vous voyez c’est le capitaine Blaise Compaoré qui conseille aux uns et aux autres de fuire ou de se cacher. Cet ancien officier et renégat aime fuire quand ça chauffe. Souvenez vous pendant la crise du CSP en 1983 il a pris fuite pour disparaitre à po pendant que ses amis officiers faisaient la rebellion à ouaga. En réalité c’est Vincent sigué qui a organisé la résistance.
    Le 15 octobre 1987 aprés avoir demandé à Gilbert de tuer les gens, le capitaine Blaise Compaoré était caché dans un avion paré à tailler sur abidjan retrouver la handbaleuse super canon et métisse que vous connaissez tous.
    Pendant les mutineries de 2011 cet ancien officier peureux et désormais poursuivi pour haute trahison a une fois de plus plus pour aller trouver refuge à Zianiare.
    Il y a aussi sa fuite ultime en plein midi aprés avoir brulé le pays avec l’article 37.
    webmaster je ne dis que la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 22:19, par ablo
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Ces arrestations doivent servir de leçon à tout le monde. ce n’est pas parce que on te confie des responsabilités qu’il faut en profiter pour détourner les fonds publiques. Chacun répondra de ces actes devant les hommes et devant l’histoire et ensuite devant Dieu. Personne ne pourra garantir son avenir et/ou celui de sa descendance en pillant les autres enfants. Non ! Dieu est juste.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 22:20, par ablo
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Ces arrestations doivent servir de leçon à tout le monde. ce n’est pas parce que on te confie des responsabilités qu’il faut en profiter pour détourner les fonds publiques. Chacun répondra de ces actes devant les hommes et devant l’histoire et ensuite devant Dieu. Personne ne pourra garantir son avenir et/ou celui de sa descendance en pillant les autres enfants. Non ! Dieu est juste.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 03:09, par lavérité
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Internaute 25, je regrette que tu ne saches même pas reproduire correctement l’orthographe de la structure parce que j’imagine que tu fais allusion à l’ASCE ! Parlant "d’agents tarés" au sein de cette institution, je voudrais simplement te demander d’apprendre à régler tes problèmes par des voies dignes empruntes de bons sens. Ne pense surtout pas que tu pourras salir aussi facilement la crédibilité de cette structure dans laquelle tu ne pourras jamais et ne mérites pas d’y travailler ! Pauvre esprit mesquin et jaloux !

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 03:53
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Pourquoi ne pas commencer par des arrestations a la source ? arrêter les gros mangeur comme les rock en premier. C’est eux qui ont mis notre pays en retard et il ont encore le kilos de vouloir se présenter encore pour être président ? Ils n’ont même pas honte. Le président actuelle du cdp le fameux Eddy, n’est ce pas lui qui était l’auditeur externe du gouvernement ? Il savait qu’il y avait des fraudes et des choses pas correcte mais il n’a rien fait parce qu’il bouffait aussi dedans. Et il n’a même pas honte de vouloir se présenter pour être président ? Pour ruiner d’avantage mon cher Burkina . C’est vraiment dommage quant on a des dirigeant qui ne pense qu’à s’enrichir au lieu de faire avancer le pays. Comment peuvent ils dormir la nuit ? Finalement ça sera triste pour ceux qui voteront ces machins de MPP, CDP et je ne sait qu’elle parti.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 08:10, par SOLANGE
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Bougman Jerome ne mérite pas la maco ;liberez le vite !pour pharaphraser le fils de DIEU :"que selui qui n’a jamais volé,jamais détouné, en un mot jamais péché qu’il lève son doigt !

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 08:13
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    du courage les tontons que dieu vs assiste vs avez beaucoup fait pour ce pays bientôt sa va aller mreci

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 08:23, par ka
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    A Jeanne Debo intervenant 8, en Afrique c’est cette méthode comme ce qu’applique le CNT et sa justice de la haute cour qui peut faire avancer les pays : Tous les responsables d’un service administratif d’un Etat Africain se prend pour un Dieu en oubliant son rôle de servir le peuple : il est temps de donner des bons exemples a ces vermines, même si Kafando est votre amant. Oui tous dirigeants en Afrique est voleur par continuité d’un mode de corruption intolérable, ce que Thomas Sankara voulait éradiqué avec sa révolution inachevée. Pour un nouveau départ d’un pays comme l’a fait ADO en Cote d’Ivoire, il faut tout nettoyer avant de recommencer : Rappelez-vous des pompes d’Affi N’guessan et Aké ancien premier ministre de GBAGBO devant les caméras du monde entier dans les prisons du Nord de la Cote d’Ivoire : Ces leçons ont faites des hommes nouveaux, avec des bonnes idées politique et économique qui vont pour le peuple Ivoirien, et non un seul individu au gosier large. Affi ou Aké vous diront le contraire, ils vous diront que le CNT fait du bon travail pour que ces charognards qui ont volé, tué, réfléchissent deux fois avant de refaire la politique d’autruche dans un pays comme le Burkina dont 99% de la population n’a pas un bon repas par jour. Je félicite les anciens responsables du FPI qui ont compris le peuple Ivoirien et les réactions d’ADO et son équipe. Aujourd’hui si AFFI de FPI arrive sur le trône de la présidence Ivoirienne, son premier souci sera le peuple en sentant les odeurs des prisons et non son arrogance. Vous ne savez pas qu’une journée de vie de Blaise Compaoré dans une villa de Cocody représente 20 écoles au Burkina, ou 100.000 repas pour un peuple meurtri ? Honte a la Cote d’Ivoire qui protège un criminel et ses acolytes comme Gando, Badini et sa fille, qui sont partis avec la caisse d’un Etat pauvre comme le Burkina. Que le Burkina émerge ou pas, ces personnes payeront un jour donner un bon exemple aux autres. Le peuple Burkinabé est patient, mais impatient de voir les bons résultats.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 10:44, par L’oeil du, peuple
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Merci au CNT pour toutes ces reformes institutionnelles en cours. Il faut nécessairement des reformes profondes à tous les niveaux dans ce pays et vous verrez bien que le pays va décoller économiquement,socialement dans quelques années. Si tous les vautours et les rapaces de tout poil de notre société sont mis aux arrêts, une nouvelle ère au pays des hommes intègre va naitre pour le bonheur de tous. Il faut moraliser la vie publique au prix fort afin de dissuader ceux-là qui rêvent encore de la période faste de Blaise Nous avons vu le cas du fils de WADE au Sénégal, malgré son recours a été condamné à dix ans fermes avec des fortes amendes à payer et tous ses biens confisqués au profit du peuple du Sénégal. Ce sont des exemples comme cela qu’il faut dans notre pays. Traquer tous les malfrats à rembourser tous les biens volés au peuple.
    Monsieur Arthur Kafando, bras droit de François Compaoré à fait du tort à l’économie du pays en livrant à tout bout de champ des licences d’importation aux commerçants véreux acquis à leur cause. Il a tué le pays en refusant la création d’industries à certains promoteurs. Tout simplement il faut accepter que François prenne des parts dans les actions. Des commerçants qui ne paient jamais les impôts au Trésor public. Et le cas des privatisations sauvages de nos sociétés qui marchaient très bien ; et ces Arthur et François ont pris ces sociétés donner à leur s amis .Le cas de la SN-sosuco est patent. Voici une société qui marchait très bien quand l’ Etat Burkinabè gérait ; mais depuis qu’elle a été privatisée en 1998,c’est la catastrophe. Rien ne va plus, c’est une industrie en ruine ou l’Etat Burkinabè est toujours obligé d’intervenir financièrement pour maintenir la continuité des activités à cause des emplois. C’est une véritable merdre à la Sn-sosuco ou certaines charges de François Compaoré sont prises en charge par la société alors qu’il n’est pas actionnaire, tout ça grâce à monsieur Sanoh Mamady son ami juré. Comme l’ a dit le journal OURAGAN, François perçois un salaire mensuel de trente millions par mois à la Sn-sosuco, pourtant il n’est pas un employé de cette société. Monsieur Arthur a enrichi les commerçants amis avec des fausses exonérations délivrées. Attention aux sociétés comme la Sn-sosuco qui continuent à financer la famille Compaoré avec la bénédiction des Sanoh Mamady. L’Etat doit prendre ses responsabilités en dénonçant l’accord de concession qui est arrivé à expiration depuis 2008 avec le group IPS AGA KHAN

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 11:29, par L’oeil du peuple
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Pendant que l’Etat Burkinabè est en train de renforcer ses structures pour qu’elles soient fortes,efficaces et autonomes dans leur gestion, leur autorité, voici que le ministre des infrastructures, des transports et du désenclavement, et ceci avec la bénédiction des syndicats de ce ministère, bat les mains et pied pour retirer les attributions du Fonds d’Entretien Routier en voulant délocaliser des attributions des marchés au ministère pour on ne sait pour quelles raisons, d’après pour récompenser ses amis syndicats qui ont soutenu sa nomination au poste ministériel. Alors que les bailleurs de fonds exigent de l’Etat Burkinabè et de l’instance dirigeante une gestion de type privé du FER-B afin d’avoir leur appui financier. Les bailleurs de fonds exigent même que le FER-B fasse des reformes pour aller vers un fonds de seconde génération. C’est ce que le ministère ne veut pas entendre parler. Il veut avoir une main mise sur le FER-B pour mieux l’asphyxier financièrement car les appuis en carburant du ministère par le FER-B sous la gestion DG Ouattara Mamadou sont très élevés par mois et se chiffrent à des coûts de millions. Ces millions auraient pu servir à l’entretien routier. Il y a là une incompatibilité des taches entre ce que le ministère fait(chef des projets, programmation des marchés, exécution des marchés, contrôler l’exécution des marchés, réceptionner les marchés et payer).Ou est la transparence dans tout ça ? Il faut que l’Etat ouvre l’œil. Jusqu’à preuve du contraire les statuts du FERB n’ont pas subi de modifications ,mais pourquoi s’entêter alors à vouloir délocaliser l’attribution des marchés. S’il y a délocalisation ça ne peut pas être au ministère mais dans une autre structure telle que AGETIB. On ne peut pas être juge et parti. Pour une bonne gestion des marchés et une bonne exécution des marchés ,il faut nécessairement des contrôlés croisés de plusieurs structures différentes pour son efficacité ; une seule structure comme le ministère ne peut pas tout faire ; c’est une source de la haute corruption. Et pourtant le FERB attribue les marchés selon la règlementation générale des marchés publics en vigueur au BURKINA et toutes les composantes prennent part à chaque commission d’attribution.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 12:19, par Tchon
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    #44, merci. J’ en conclus gravement que Blaise est un fuyeur. Ce n’est meme pas un fuyard. Faux officier et felon comme ca. Tu n’as meme pas de nom alors que tu es toujours vivant et les gens que tu as tue, que tu as ecrabouille meme pour les faire disparaitre a jamais, c’est d’ eux on p[arle. Ce capitaine est vraiment un avorton, cad, un mal- ne. Plus rien qu’ on peut faire pour ce aimeur de femmes des autres.Il a ete ratrappe par toutes ses mechancetes juste avant midi. A 11 45, au lieu de demander a son cuisinier ce qu’ il a preparer, c’est la route de Po toi tu prends. Tu crois que les Gounrounsi de Po sont des cons ? Tu as fait quoi pour eux quand tu etais au pouvoir ? C’est pas Ziniare et ses lions tu regardais ? Ingrat, en plus. Je suis sur que toi Webmaster, tu vas encore me cesurer. Si tu me censures encore, toi et Blaise sa sera pig pa son nou et je laisse ca a la terre de Ouaga !!!Est-ce que j’ai menti ? je ne fais que dire la verite.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 12:24, par La Pute du Faso
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Solange, #49, tu es la pute du Faso mais laisse la justice suivre son cours. S’ il est blanc come negre, il sera libere. Il ne faut pas prejuger des gens. IL a bien travaille. Mais on lui reproche d’ avoir raffler plus de 3 milliards. S’ il a pas pris Un franc e nous tous, on ne pourra pas fabriqur des preuves contre lui puisqu’ on ne peut plus repartir dans le passe. Desole, si tu fais partie des vieiles files qui tournenent entre les mogo puissants pour distribuer vos sidas aux ministres et elurs femmes et autres adolescentes qui ne savent meme pas encore essuyer leurs derrieres. Karissa !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 16:47, par gansonre jeanne
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    bon séjour à vous mes tonton !

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 17:27, par Rabeem pa tar gâeeng ye
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Plus rien ne sera comme avant ! Ce qui est sûr, c’est que le droit sera dit et l’on saura qui a fait quoi et à quel moment. Finie la période des "intouchables" ! Courage à la haute cour de justice !

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 19:12, par MAM TASEGO
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    chers internautes ne jugons pas trop les ex ministres.Dans la vie ,tant que tu n’es pas mort il ya deux choses que tu ne peux taper la poitrine dire que tu n’iras pas : la prison et l’hôpital.Chacun de nous à ces qualités et ses défauts.Gérer sa propre famille n’est pas chose facile n’en parlons pas un secteur ministériel.Pour ceux qui est de Athur KAFANDO je connais très bien, même s’il est à la MACO aujord’hui, reconnaissons qu’il à travailler.N’eut été sa qualité de management, la SONAPOST allait disparaître.En ce qui concerne les accusations dont on parle.Permettez moi de vous dire qu’en matière de dépenses publiques lorsque que vous faites un virement de fond qui change automatiquement la nature de la dépense sans autorisation du ministre des finances on parle de détournement.C’est dire que l’argent a été utilisé pour l’intérêt public seulement c’est la nature première qui change.Beaucoup de ministre son dans ce cas.Courage aux ministre et surtout Arthur tient bon et souviens de David et ses compagnons livrés aux lion.Pour ceux qui veulent ta peau à Dieu la vengeance.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août 2015 à 22:23, par YIRMOAGA
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Un dignitaire qui était parti consulter avant insurrection et son médium de le faire savoir que dans cette histoire y aura la débandade. Et au dignitaire de rassurer le médium qu’il est au courant de ça." disposant les lance-eau, les lacrymogènes et le grand RSP" il avait la conviction que c’est le camp adverse qui allait fuir ? Et le médium de confirmer que pourtant y aura débandade. Conclusion le dignitaire a eu son domicile incendié à OUahigouya et lui même a été enregistré au camp pass-penga. Voyez, l’arrogance, si EDDIE COMBOIGO confirme que le CDP est un parti qui n’a jamais bla- bla- bla. Qu’il sera candidat et qui peut l’empêcher ? Waoh. Ta maison brulée, si tu étais si fort et confient, fallait t’opposer à la furie ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 00:52, par Kouèga
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    @ l’internaute ka : les Mossis t’on fait quoi ? Dans le post 34 tu dis je cite : "....qui héberge un criminel ET mossi banni par son peuple qui est le peureux Blaise Compaoré..."
    Donc pour toi Blaise est non seulement un criminel (je ne le discute pas) mais en plus il est Mossi ? Ce qui est péjoratif je suppose ?
    CA VEUT DIRE QUOI CES FOUTAISES ?
    Il faut faire très attention a vos propos surtout actuellement ! A croire que voulez vraiment la guerre civile ici. C’est quelle manière de stigmatisé les mossis du pays ??? Tu crois que si les mossis n’étaient pas sorti y’allais avoir insurrection ????
    Ablassé a mal causé et tout le monde la critiqué (y compris toi certainement) alors que tu ne vaut même pas mieux que lui...
    @internaute 55 : les mots me manquent pour qualifier ta réaction... L’internaute 49 "Solange" n’a fait que donner son point de vue ! Y’a quoi de mal ? T’a t’elle manqué de respect ? Pourquoi la traite tu de prostituée ??? Quand meme... Et la traitée de seropositive ! En plus ! Comme si c’est une abomination. Et les séropositifs qui lisent ce journal ? C’est pas des êtres humains ? C’est d’une méchanceté sans limite ton commentaire. Quel citoyen et père de famille peut tu être ? J’ai peur pour ta famille si tu leur donne un tel exemple. Je préfère mille fois être prostitué séropositif que d’être idiot, haineux et mal éduqué comme toi. Pauvre type...

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 11:33, par Soyons serieux
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Justice ! justice ! Du n’importe quoi oui ! Rien n’a changé depuis l’insurrection. C’est simplement de sales règlements de comptes. Et on s’en prend aux plus honnêtes, aux plus intègres des membres du dernier gouvernement de Blaise. Qu’on oublie pas : Dieu seul est Maître de ce Monde.
    Quand je pense que pour un simple CERTIFICAT DE NATIONALITE que vous demandez, on vous donne 14 jours d’attente au bout desquels il faut encore patienter des semaines sans espoir, je me demande de quelle justice on parle. Peut-on avoir confiance à une justice incapable de fournir normalement de simples actes aux citoyens. Vous souffrez quatre semaines pour un acte et pendant ce temps on établit le même acte en une petite journée pour certains usagers. Allez-y comprendre du côté du palais de justice de Ouagadougou.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 11:57, par CAMILLE
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    bravo à la haute cour de justice,n’oubliez pas de faire sortir les dossiers de ROCK SALIF SIMON

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 14:13, par alain kam
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Pensons aux gros voleurs qui n’ont eu que la politique comme actiitédans leur vie. Des gens comme Roch qui ne crée de problème à leur alliés que lorsqu’ils ont perdu tout privilège sont à interpeler et vite !

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 16:51, par Jacques
    En réponse à : A 58 MAM TASEGO

    "N’eut été sa qualité de management, la SONAPOST allait disparaître." Es-tu sûr de ce que tu affirmes #58 MAM TASEGO ? Un audit de la SONAPOST pourrait bien vite révéler autre chose. Demande à M. TENKODOGO ancien DAF de KAFANDO à la SONAPOST qui doit être aujourd’hui du côté de la SO... Attention et modération au "co-religionnaire" 58.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 17:27, par Zankelewa Dodoro Yeemi
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    mam tasego, ce serait mieux que tu te constitues avocat defenseur de ces voleurs de la republique. le moment de les defendre n’ est ni arrive ni ici. tu t’ excites meme pour quoi ? tu as quelque chose a cacher ? Sache que meme les grands vodoumen comme les VERITAS n’ ont pas reussi a wacker le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2015 à 17:29, par kelewaleblou Dodorogodii
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    mon coeur est simimimi frais comme ca. vierment Wennaam est juste.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2015 à 10:33, par M. Truth
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Internaute 58, DIEU ne se venge jamais. DIEU rétribue.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2015 à 08:30, par Maiga Amadou
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Bon boulot à vous

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2015 à 19:42, par Kankele Tigui
    En réponse à : Mise en accusation des dignitaires du régime Compaoré : Arthur Kafando a rejoint la MACO à son tour

    Qu’en est-il de la route Koudougou- Dedougou ??? ( la Nationale n°14 )
    Il me semble que la réception officielle n’a même eu lieu ?? Alors que la route est déjà en état de dégradation avancée. Y’a qu’à emprunter cet axe pour s’en rendre compte.
    Dans tous les cas, c’est un véritable crime économique ce projet !!!
    Si je pense que ce même entrepreneur a des marchés en Côte D’Ivoire ???

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés