Non aux menaces de mort contre le camarade Paul Kabore, secrétaire général de L’ONSL

mercredi 19 août 2015 à 14h20min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’est avec stupeur et indignation que la CCVC a appris les menaces de mort proféré par le sieur Amédé Ignace BEREWOUDOUGOU contre le camarade Paul KABORE, Secrétaire Général (SG) de l’Organisation Nationale des Syndicats Libres du Burkina (ONSL), membre de la coordination nationale de la Coalition Nationale de Lutte contre la Vie chère, la Corruption, la Fraude, l’Impunité et pour les Libertés (CCVC).
Se saisissant du prétexte fallacieux d’un contentieux né d’une transaction immobilière et se croyant toujours dans un Burkina avant l’insurrection populaire, le sieur BEREWOUDOUGOU n’a pas trouvé d’autres moyens d’exprimer ses ressentiments sur cette affaire, que de menacer de mort le camarade SG de l’ONSL et mandataire à ce titre, d’une des parties au litige.
La CCVC tient à rappeler au sieur BEREWOUDOUGOU qu’au Burkina d’aujourd’hui, l’injure et les menaces de mort ne sauraient continuer de tenir lieu de voies de règlement de litiges, quels qu’ils soient. Il est en effet révolu, le temps où l’on pouvait s’adosser à des gourous pour menacer et tuer à sa guise en toute impunité.
En tout état de cause, tout en s’abstenant de prendre parti pour l’une ou l’autre des parties dans le litige prétexte des menaces de mort proférées par le sieur BEREWOUDOUGOU à l’endroit du camarade Paul KABORE, la CCVC :
-  Affirme son soutien et sa solidarité pleine et entière au camarade Paul KABORE ;
-  Met en garde le sieur BEREWOUDOUGOU et quiconque agirait sur son instruction en agressant verbalement ou physiquement le camarade Paul KABORE ;
-  Tient le sieur BEREWOUDOUGOU pour responsable de toute agression dont serait victime le camarade Paul KABORE à la suite de ses menaces ;
-  Appelle instamment les autorités en charge de la sécurité à prendre toutes dispositions pour assurer la sécurité du camarade Paul KABORE ;
-  Exige des autorités judiciaires l’interpellation, l’audition et le jugement sans délais du sieur BEREWOUDOUGOU, du fait de l’extrême gravité de son acte ;
-  Appelle les militants des organisations membres de la CCVC à se mobiliser, afin de faire échec à tout plan d’agression de leurs responsables.

• Non aux méthodes barbares de règlements de conflits !
• Pour la construction et la consolidation d’une société civilisée, en avant !

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 août 2015 à 15:42
    En réponse à : Non aux menaces de mort contre le camarade Paul Kabore, secrétaire général de L’ONSL

    Berewoudougou oeil pour oeil ,dent pour dent essaie et tu verras si tu as le monopole de la barbarie.n’importe koi ngaaaawwww

  • Le 19 août 2015 à 16:25, par yé !
    En réponse à : Non aux menaces de mort contre le camarade Paul Kabore, secrétaire général de L’ONSL

    "Exige des autorités judiciaires l’interpellation, l’audition et le jugement sans délais du sieur BEREWOUDOUGOU, du fait de l’extrême gravité de son acte ; "

    De tout cet écrit, c’est la seule phrase qui a son importance.

    L’intention vaut l’acte. Donc un citoyen qui menace un autre de mort doit être interpellé, jugé et condamné si c’est avéré. Y a pas à proférer des menaces en retour.

    Les "Met en garde", "Tient pour responsable", "prendre dispositions pour assurer sécurité" et autres sont sans intérêt !

  • Le 19 août 2015 à 16:37, par Rabeempatargêengye
    En réponse à : Non aux menaces de mort contre le camarade Paul Kabore, secrétaire général de L’ONSL

    Plus rien ne sera comme avant ! Beaucoup ont surement oublié que nous ne sommes plus sous l’ère COMPAORE. vigilance, mes frères !

  • Le 19 août 2015 à 16:53, par vico
    En réponse à : Non aux menaces de mort contre le camarade Paul Kabore, secrétaire général de L’ONSL

    Je tiens a félicité cette vigilance des camarades. Merci à vous, signataires ce geste galvanise nous, membres des différentes centrales syndicales au Burkina Faso à continuer le combat sans relâche. Nous allons nous resserrer les rangs pour parer à toute éventualité. Quant au sieur BEREWOUDOUGOU, sans vous connaitre physiquement je dirai que vous êtes une personne du dixième siècle : Vous n’étiez pas là les 30 et 31 octobre 2014 ? où bien, vous avez participer à l’assassinat des sieurs ; Sankara et ses compagnons, lingani, henri zongo, Norbert zongo et ses compagnons, david ouedraogo, dabo boukari, justin zongo, juge nébié et j’en passe ? Hé justice du Burkina, voici un suspect sérieux. Mais quelle époque nous sommes ?

  • Le 19 août 2015 à 18:13
    En réponse à : Non aux menaces de mort contre le camarade Paul Kabore, secrétaire général de L’ONSL

    Homme des basses besognes de François Compaoré, ce Béréwoudougou se croit toujours sous l’ère COMPAORE où il menaçait qui il voulait, sans s’inquiéter. Mr Béréwoudougou, menacer quelqu’un de mort, c’est très grave ; même si tu estimes que tu as raison dans cette affaire. Il faut effectivement que ce type soit traduit en justice, pour lui montrer qu’il n’est pas au-dessus de la loi.

  • Le 19 août 2015 à 18:30
    En réponse à : Non aux menaces de mort contre le camarade Paul Kabore, secrétaire général de L’ONSL

    Merci et bravo à la CCVC pour cette belle leçon de solidarité ! Rien ne saurait justifier de telles menaces de mort contre le SG-ONSL, simplement mandaté pour le suivi de ce dossier litigieux. Et puis, même si le "Tout-Puissant" Béréhoudougou (sous l’ère COMPAORE) pense avoir raison, pourquoi menacer le SG de mort ? Ce Monsieur doit répondre effectivement de ces menaces de mort, qui constituent un crime !! Il faut que la Justice s’en saisisse et aille jusqu’au bout, afin que tous ces analphabètes sachent dorénavant qu’on ne menace pas les gens de mort au hasard !!

  • Le 19 août 2015 à 18:34, par ZORRO
    En réponse à : Non aux menaces de mort contre le camarade Paul Kabore, secrétaire général de L’ONSL

    Dans un Burkina post-insurrection, Monsieur Paul KABORE n’a qu’à se rendre au parquet pour porter plainte contre le sieur BEREWOUDOUGOU. C’est aussi simple que ça !

  • Le 19 août 2015 à 20:45, par kab
    En réponse à : Non aux menaces de mort contre le camarade Paul Kabore, secrétaire général de L’ONSL

    Mais on est ou la ?, s il a menace il ya la gendarmerie non ? ,pourquoi les sindicat sexite tant,le problème est normalement entres la Banque et Mr Sanfo non,s il n est pas d accord avec la vente de son immeuble ,il peut depose une plainte contre la Banque mais il ne doi pas s enprendre a Mr Berewoudgou.

  • Le 20 août 2015 à 07:59
    En réponse à : Non aux menaces de mort contre le camarade Paul Kabore, secrétaire général de L’ONSL

    L’etre humain est tetu,
    on avait brule sa maison marbree de Koudougou pendant l’insurrection maintenant il veut qu’on brule sa villa des 1200 logements.
    Son petit frere a 2 immeubles au New Jersey (USA) et roule dans les 4x4 americaines dernier cri. Comment des gens peuvent avoir tant d’argent jusqu’a acheter des immeubles au New Jersey. Avec ces menaces de mort, il risque de faire perdre les elections legislatives a son grand frere candidat du CDP pour la deputation.

  • Le 20 août 2015 à 09:23
    En réponse à : Non aux menaces de mort contre le camarade Paul Kabore, secrétaire général de L’ONSL

    la patrie ou la mort, nous vaincrons ses résidus de la compaorose qui commence à mettre la vie des honnètes citoyens en danger ;et ce avec la passivité des autorités transitionnaires qui font tout sauf ce que le peuple leur a demandé de faire.

  • Le 20 août 2015 à 10:44, par KABORE Rawelgué Gaston
    En réponse à : Non aux menaces de mort contre le camarade Paul Kabore, secrétaire général de L’ONSL

    Mais ça c’est inadmissible au moment où nous sommes en train de faire le bilan amère des crimes. Il faut que le sieur BEREWOUDOUGOU aille s’expliquer devant la police ou même la justice. Tu n’as pas trouvé d’autre issue à ton problème que de tuer ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés