Commune rurale de Kampti : le Gouvernement appelle au respect de la loi

mercredi 19 août 2015 à 00h45min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Commune rurale de Kampti : le Gouvernement appelle au respect de la loi

Suite à l’arrestation de quatre personnes, ordonnée par le juge d’instruction du Tribunal de grande instance de Gaoua, une partie de la population de Kampti, dans la région du Sud-ouest, a manifesté son opposition à cette décision de justice dont les faits remontent à juillet 2014.
Le 11 août 2015, les manifestants, en colère, ont barricadé certaines artères de la ville, brûlé des pneus et blessé des personnes suspectées d’être à l’origine des arrestations.
Le gouvernement de la Transition souhaite prompt rétablissement aux blessés et appelle les populations de Kampti au calme. Il condamne vivement ce genre de comportements inacceptables dans un Etat de droit.
Le gouvernement invite les populations à faire confiance à la Justice et à utiliser les voies de recours judiciaires en cas d’insatisfaction devant la loi.

Le Service d’information du gouvernement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 août 2015 à 18:34, par Wil le sage
    En réponse à : Commune rurale de Kampti : le Gouvernement appelle au respect de la loi

    On vous aura compris

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2015 à 03:17
    En réponse à : Commune rurale de Kampti : le Gouvernement appelle au respect de la loi

    La grande question demeure : Pourquoi jusqu’a l’heure actuelle les personnes impliquees ne sont pas jugees ?
    Pourquoi celui qui avait trouve un avocat pour acuser les autres pretend qu’il vient de prendre un avocat qui n’est pas encore pret pour le jugement ?
    Que vaut la force de la justice burkinabe ?
    Que vaut la force de l’application de la loi par les forces de l’ordre qui parfois sont aussi corrompues ?
    Comment un individu fait garder en prison sans jugment des familles entires en plein hivernage et a l’apporche de la rentree scolaire, se promene dehors pour raconter qu’il va les faire garder la bas aussi que possible ? Et qu’i vont savoir qui lui il est ?
    Ces gens ont-ils encore empocher des millions ?
    Qui est derriere tout cela ?
    Imaginons qu’un des detenu meurt dans cette dite garde a vue qui dure maintenant plus d’un mois, qui sera responsable ?
    En tout cas AFFAIRE A SUIVRE DE PRET
    Saambiga

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés