Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

mercredi 19 août 2015 à 00h59min

Une délégation des centrales syndicales et des syndicats autonomes conduite par le Vice-président de mois, Bassolma Bazié a eu une rencontre avec le ministre de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, ce lundi 18 août 2015, à Ouagadougou. Au Pr Augustin Loada, ils ont remis leurs appréciations sur les réponses du gouvernement aux préoccupations des organisations syndicales des travailleurs contenues dans la plate-forme minimale du 1er mai 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

Faisant constater l’abondance de la littérature contenue dans les réponses du gouvernement, le président de Mois, Bazié Bassolma a clairement stipulé que certaines de leurs préoccupations n’ont pas été satisfaites. Il s’agit de :

-  la relecture de la loi 013 portant régime juridique applicable aux agents et aux emplois de la fonction publique et la loi 028 portant code du travail qui ne disposent pas d’un contenu clair et encore moins d’un échéancier précis ;
-  la vision selon laquelle la mission principale de la transition est « l’organisation des élections, la mise en place de quelques reformes structurelles, tout en assurant le fonctionnement régulier de l’Etat » ;
-  le traitement des nombreux dossiers de crimes de sang et de crimes économiques, une des attentes fortes des populations et des insurgés, qui aurait dû traduire la rupture avec l’ancien régime, n’est visiblement pas au programme du gouvernement ;
-  Les organisations syndicales conçoivent moins le fait que le gouvernement dise qu’il comprend les points de revendication exprimés par les travailleurs mais que certains points ne pourront recevoir satisfaction qu’après la fin de la Transition. Mais sans pour autant préciser clairement quels points il peut satisfaire et lesquels devront attendre le prochain gouvernement ;
-  Enfin, elles comprennent difficilement qu’on dise que le contexte économique et financier dans lequel le gouvernement de la transition travaille est assez difficile.

De cet état de fait, M. Bazié a réaffirmé leur attachement à la satisfaction de la plate-forme minimale. « Nous osons espérer que le gouvernement va reconsidérer l’ensemble de ses réponses, qui constituent un recul grave comparativement à celles reçues en 2013, lors de la rencontre de négociation du 1er septembre 2015 » a-t-il souhaité.

Le ministre de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, prenant acte des observations et commentaires de son hôte, a promis de les transmettre au gouvernement, qui avec le soutien de ses collaborateurs va certainement réagir. Le Pr Augustin Loada d’expliquer que « les négociations se feront sur la base des propositions faites par le gouvernement et les réactions du mouvement syndical. Nous sommes convaincus que les différents points exprimés sont légitimés, par conséquent, il n’y a pas de raison que le gouvernement de transition n’accorde pas une réponse concrète en fonction bien entendu des moyens disponibles ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 août 2015 à 00:57, par Mbibée
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    Ce qui arrive n’étonne personne. Le gouvernement de la transition se trompe en pensant que son rôle est uniquement de mener à bien les élections. Si aujourd’hui les OSC les plus farvelu ont plus de considération que tout le monde syndical, c’est simplement dû à ce état de fait. Moi j’en appelle à tous (tes) les camarades, mobilisons nous car seul la lutte paie.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 05:55, par Sidzabda
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    Dans quel pays sommes-nous ? Pendant qu’on dispose de dizaines de milliards pour partager semestriellement et trimestriellement aux agents d’un seul ministère(le MEF), on traine à faire adopter la loi 013 qui est une préoccupation vitale pour l’ensemble des travailleurs de la fonction publique. M. Augustin Loada et le gouvernement de la transition ont donc jusqu’au 1er septembre pour faire amende honorable afin qu’avant la fin de la transition, tous les agents publics de l’Etat soient reversés dans une nouvelle grille salariale revalorisée. D’ici là, nous espérons qu’ils trouveront une solution urgente pour cette honteuse histoire de fonds commun au MEF.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 06:28, par Sylo
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    Des foutaises, honte à loada pour incapacité a faire mieux que le gouvernement de blaiso.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 07:29, par Thién
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    De la merde ! Nous l’aurions cherché !
    Il fallait terminer notre insurrection et fixer un cahier de charges à ces sinistres de ministres d’une transition qui nous a fait perdre le temps par ses louvoiements et qui a gâché nos espoirs !

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 07:43, par kontine
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    les indemmites de certains fonctionaires sont coupees les avancements sont bloques jusqu en fin septembre tandis que le fc continu d etre donne au financiers inspecteur du tresor 1 900 000. pour les 6 premiers mois de l annee

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 08:17, par Gom Tanga
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    Le gouvernement de la transition se moque des travailleurs. il faut de pression pour obtenir des réponses satisfaisantes. A chacun sa campagne. Travailleurs du public et du privé, mobilisons nous pour nous faire entendre et obtenir une prise en compte satisfaisante de nos revendications.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 08:27, par HERVOS ONE
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    Et la loi 027 portant régime juridique applicable au agent des collectivités territoriales ? est-ce vraie que leur syndicat est corrmpu et sacrifient leur masse contre quelque millions en oeuvrant à ne rien revandiquer ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 09:01, par Le révolutionnaire
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    Loada tu déçois énormément !

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 09:05, par NANA
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    Il y a l’argent dans le pays, suffisamment pour tripler le salaire des fonctionnaires.
    Qu’est -ce qui empêche qui de droit de le faire ?
    Si les autorités de la transition étaient des clairvoyants, ils devraient savoir que la frustration des travailleurs fait partie des raison de l’insurrection. Pour ce qui me concerne, ils le savent bien. ils savent qu’il doivent impérativement augmenter le salaire des fonctionnaires au moins au double avant l’organisation même des élections.
    Cependant, ils refusent expressément de le faire.
    Et je me demande pourquoi ce refus ?
    Est pour accuser par la suite les fonctionnaire de perturber la transition ?
    Est - ce pour profiter des réclamations de fonction et prendre notre transition en otage afin de reculer la date des élections et dans le but de rester au pouvoir le plus longtemps possible ?
    Je pense que les burkinabé doivent se réveiller et soutenir les revendications des fonctionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 09:44, par zirisaaya
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    C’est au pied du mur qu’on connait le vrai maçon. La question de la relecture de la loi N°13 portant Régime juridique applicable aux emplois et aux agents de la fonction publique était presque achevée sur le défunt régime de Blaise COMPAORE. Si jusqu’à présent, le projet de loi n’est pas disponible, c’est qu’il y a anguille sous roche. De toute les façons les travailleurs auront retenu de vous des experts en théorie de toutes sortes. Soyez donc humbles et avouez votre incapacité notoire à résoudre les problèmes les plus sérieux des Burkinabès. Vs ne comprenez pas la frustration des dits "fonctionnaires" depuis l’entrée en vigueur de cette loi inique. j’illustre cela à travers un seul exemple : c’est le cas d’un agent de catégorie B1 admis à son concours professionnel, il fait trois années de formation, il sort et il est reclassé dans la catégorie A1 échelon 1. Un autre dit "contractuel" de la catégorie 2A équivalent du B1, entre à l’école après la sortie du 1er son ainé. il subit la même durée et les mêmes modules de formation. A sa sortie, il est reclassé au moins au 3è échelon de la catégorie A1 pendant que le premier n’est qu’au 2è échelon de la même catégorie. En terme de comparaison, c’est comme si le second avait devancé son ainé de deux années à l’école.soit 5 ans de plus que lui.En définitive, si on ajoute ses trois années, c’est comme si le premier fait huit ans pendant que l’autre fait 03 ans pour être au même niveau. Vous voyez une injustice criarde. C’est vrai qu’initialement, les dits contractuels ne pouvaient pas passer de concours professionnels ni avancer dans leur catégorie que sur la base d’une note de 08/10 et suivant une inscription sur un tableau d’avancement qui n’était pas systématique selon la première mouture de la loi, mais ce sont les syndicats qui l’on combattu à juste titre d’ailleurs. ce qui veut dire que les bénéficiaires dits contractuels n’étaient pas encore en activité. Leurs ainés n’ont pas été égoïstes comme certains le croient. ils étaient bien conscients que leurs frères et sœurs et même leur progéniture y passeraient. c’est simplement pour nous une occasion de restituer les faits afin que les autres comprennent que cette lutte est la leur. Le régime précédent a vraiment transmis ses sales besognes à la transition. Mais, il vous faut un peu de lucidité pour comprendre que cette relecture doit être plus qu’une priorité pour la transition. Vous aurez eu le mérite d’achever ce que les autres ont commencé en bien.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 09:44, par L’ONU
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    ls differentes structures syndicales a vos marques soyons solidaires pour qe le gov sache qe la fp ne se limite pa aux financiers.ns exigeons la relecture de la loi 013,on peut pas comprendre qe mon subalterme soit mieux paye que moi parcqil est contractuel,mais comme ls syndicats st corompu ont aura qe nos yeux pour pleurer.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 10:27
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    Cher Professeur Ministre nouez prochainement votre cravate en responsable. Si nous voulons copier les colons il faut bien le faire, surtout quand on est dans la peau d’une autorité.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 10:28, par OUSTAAZ
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    La troupe attend seulement le mot d’ordre pour agir.On mange pas les élections.Blaise n’a pas dit qu’il n’organise pas d’élections.Donc,ce n’est pas la raison de son départ.On veut manger c’est tout.OK !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 10:34, par seydou
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    moi seydou, je suis travailleur, mais mon grand souhait à vous scandaliser est que ses organisations syndicales ne reçoivent rien de la transition et cela en guise de punition ! Et pourquoi ? Les organisations syndicales pour la plupart a eu une mauvaise orientation pendant la pèriode critique de lutte de notre peuple contre la dictature de Monsieur Blaise compaore.En vérité si le peuple les avait suivi ,l’ ancien régime sérait toujour en place. Les organisations syndicales aujourdh’hui ne donne pas l’ image d’ organisations cytoyenne où tous les militants de tout bord pourraient se sentir à l’ aise ! Présentement la manipulation est cousue de fil blanc on a l’ impression que les organisations syndicales constituent un parti politique et cela constitue une haute trahison des intérêts vitaux des travailleurs

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 11:17, par sergy
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    Vivement la fin de cette transition.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 12:15, par SAMNIGA
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    Les responsables syndicaux ne pourront pas gerer ce mouvement generalise. Car avec un citoyen devoue pour la cause des travailleur qui a demontrer la consideration du gouvernement vis a vis des travailleurs selon trois categories. Et je dirais que par exemple le fond commun des agents de finance peuvent resoudre le probleme des autres trailleurs. Attendez de voir a la rentree scolaire.!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 14:05, par Beog-nére
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    quand vous etes assis sous un arbre et que vous ne faites pas de bruit meme les petits oiseaux vont chier sur vous.il faudrait que l unité d’action syndicale sonne la mobilisation de sa troupe afin que ce gouvernement de transition nous prenne au serieux.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 19:31, par abou amza
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    tontons, j’aurai honte après si vous, à l’issue de cette transition n’avez rien fait de concret pour améliorer nos conditions de vie. c’est pour cela qu’on est sorti risquer nos vies pour chasser blaise en plein midi. vous savez que certains d’entre nous sont morts et nous ressentons toujours la douleur. il ne faut pas sortir comme gouvernement de la trahison. vous pouvez toujours faire quelque chose. tous les citoyens vous regardent attentivement.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 21:21, par le citoyen
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    il faut tout simplement faire une augmentation generale de 10% et laisser le gouvernement a venir prendre leur responsabilite.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 21:22, par le citoyen
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    il faut tout simplement faire une augmentation generale de 10% et laisser le gouvernement a venir prendre leur responsabilite.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 21:44, par SOU
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    « »VOUS RESPONSABLES SYNDICAUX AVEZ EUT TOUT LE TEMPS POUR TAPER SUR LA TABLE ET CONTRAINDRE LA TRANSITION A SATISFAIRE QUELQUES UNES DE VOS REVENDICATIONS MAIS PERSONNES NE SAIT QUEL ÉTAIT LE DEAL CACHE AVEC CETTE TRANSITION. A DEUX MOIS DE LA FIN DE LA TRANSITION VOUS SORTEZ POUR PLEURNICHER. SI VOUS SAVEZ QUE VOUS NE POUVEZ PAS DÉFENDRE LA CAUSE DES TRAVAILLEURS IL FAUT LAISSER LA PLACE A D AUTRE PERSONNES.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2015 à 12:06, par SAK-SIDA
    En réponse à : Revendications des travailleurs : Le mouvement syndical mécontent des réponses du gouvernement

    au moment où il fallait revendiquer la relecture de la loi 13 et la loi 28, vous avez passé le temps à suivre les vieux pères fatigués et sans vision pour réclamer la baisse du prix du carburant sous prétexte que c’est la cause de la vie chère. moi personnellement je me demande ce que vous avez obtenu dans cette bataille, sinon que vous avez angoissé le peuple avec vos calculs et démonstrations mathématiques ; voilà où nous en sommes. BASSOLMA aurait du commencé par là. la relecture de la loi 13 et 28. Tu as compris que les travailleurs ne te suivront pas dans tes errements, et maintenant tu reviens à l’essentiel. tu verra que maintenant on va se comprendre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés