Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

vendredi 14 août 2015 à 09h55min

Le Congrès pour la démocratie et le progrès a animé une conférence de presse dans la soirée du 13 aout 2015. L’ancien parti au pouvoir n’est pas du tout content de la marche de la transition, surtout en ses « avatars maquillés en procédures pseudo-judiciaires ». Le dernier acte qui a fait sortir le parti de ses gonds, c’est le recours introduit par le cadre de concertation des OSC auprès du conseil constitutionnel contre les candidatures des militants du parti. « Qui va me refuser d’être candidat ? Qui ? », a insisté le successeur de Assimi Koanda.

Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

L’ancien parti au pouvoir dénonce la dégradation de la situation politique nationale. Suspension du parti le 15 décembre, mise en arrêt de certains militants, arrestations et détentions d’anciens maires du parti, non couverture de nombreuses activités du parti par la TNB, mise en accusation du président Blaise Compaoré, nouveau code électoral. Les griefs égrenés par Eddie Komboigo contre les autorités de la transition sont à la pelle.

Mais ce qui a inspiré la conférence de presse, c’est le recours introduit par le cadre de concertation des OSC (Organisation de la société civile) contre les candidatures de sept militants du parti dont le président lui-même.

« Le recours de ce cadre de concertation se fait en violation de toutes les procédures légales et règlementaires. Avant la publication officielle des listes comme le stipule le code par la CENI, ce groupuscule introduit un recours et qui fait l’objet d’un accusé de réception par le conseil constitutionnel », a indiqué Eddie Komboigo, avant d’ajouter que son parti a reçu une lettre dudit conseil le demandant de préparer une défense.

« Pour nous, ce recours est nul et de nul effet en nous référant à l’arrêt de la cour de justice de la CEDEAO et prenant au mot le président de la transition lors de son discours au cours duquel il a affirmé que ledit arrêt sera appliqué », a poursuivi l’animateur du point de presse pour qui il y a des dérives et il « faut arrêter les choses maintenant avant que ça ne soit trop tard ».

A l’occasion, le parti a aussi remonté les bretelles à certaines Organisations de la société civile qui ne le sont que de nom. « Dans un pays où les OSC jouent le rôle des partis politiques, il faut s’inquiéter. Les mêmes raisons qui ont poussé les autorités de la transition à suspendre notre association (Ndlr. FEDAP /BC), devraient les amener à tirer les conséquences ».

Pour les animateurs du point de presse, « nous sommes un pays de Droit et non un pays voyou ». Par conséquent, le Droit doit être dit et l’ancien parti au pouvoir dit qu’il ne reculera pas pour cela. Ce sont autant de récriminations qui amènent le CDP à se demander, « pour qui roule le conseil constitutionnel ? Est-il là pour le droit ou pour la réalisation d’une prédiction ? »

« Qui peut m’empêcher d’être candidat ? »

Pour Eddie Komboigo et ses camarades, « le CDP ne saurait rester permanemment dans cette position de légitimation du coup d’Etat constitutionnel en préparation. Si l’objectif de certaines instituions et de certains acteurs est de nommer ceux à qui le témoin doit être remis le soir du 11 octobre, alors qu’ils nous épargnent cette mascarade électorale qui se prépare ».

Pour eux, les élections doivent être inclusives, dans le cas contraire, elles n’auront pas lieu. « S’il n’y a pas d’inclusion, il n’y a pas d’élections. Ceux qui dans leurs rêves ont vu des élections dans l’exclusion, nous leur dirons le contraire ».

Bien qu’ancien député du CDP, ayant soutenu la modification de l’article 37 de la constitution, Eddie Komboigo reste convaincu qu’il sera non seulement élu député, mais sera le prochain président du Faso. « Qui va me refuser d’être candidat ? Qui ? », se demandera-t-il avec insistance.

En tout cas, le CDP, dira son président, n’acceptera l’exclusion d’aucun compatriote quel que soit le motif ou son bord politique des prochaines échéances électorales. Et mieux, le parti « se réserve le droit d’entreprendre toute action en adéquation avec sa ligne politique et en conformité avec les textes en vigueur » pour des élections inclusives.

Malgré tout, le parti de l’épi et de la daba est « serein », il dit « oui à la transition, mais non à la transmission du pouvoir ».

Tiga Cheick Sawadogo
tigacheick@hotmail.fr
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 août 2015 à 01:50, par yacou En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Monsieur Eddie, les parents et amis des martyrs disent que vous n allez pas vous presenter, les revolutionnaires d octobre vous interdisent cela, le peuple vous dit NON. si par malheur le conseil constitutionnel vous laisse, soyez sure que nous allons terminer cette revolution, et cette fois le burkina sera petit pour vous et tous ceux qui prononcerons votre nom repondrons directement devant le chatiment du peuple en attendant celui de dieu. na laara en saara

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 02:20, par mogho En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    C’est de l’arrogance et des "foutaises" qui sortent de cette conference de presse. Eddie ce discours que tu as n’est pas tres loin de ceux que tenaient Assimi. Tu dis que le Burkina est un pays de droit. Je respecte cela et tu devrais en faire autant. Le conseil const. t’a seulement demander de preparer une defense. Rien d’autre. Calme donc tes hardeurs.
    Pour finir, il faut qu’on se dise la verite : tu ne gagneras pas ces elections !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 02:26, par JOB En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    NOUS, MILITAIRES, GENDARMES ET POLICIERS RADIES GARDONS UN OEIL ATTENTIF SUR LA TRANSITION. ELLE SERA SEULE RESPONSABLES DE TOUTES DERIVES QUI POURRAIENT ENTRAVER SA BONNE MARCHE.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 03:41, par VERITE En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Président EDDIE ! je sais que votre question est beaucoup plus diplomatique que par ignorance. Sinon, tous ceux qui suivent attentivement l’actualité politique du Burkina avant et pendant l’insurrection jusqu’à cette période de transition savent très le parti politique qui tire les ficelles de toutes ces manœuvres socio-politiques. Le seul objectif de ce parti c’est "ARRACHER LE POUVOIR D’ÉTAT" quel qu’en soit le prix. Pour ce faire ce parti a infiltré ses agents perturbateurs de la bonne marche démocratique dans tous les organes et structures républicaines du pays : Le Gouvernement, la CENI, l’appareil judiciaire, l’armée, le CSC, la presse et évidemment le conseil constitutionnel. Tout ce beau monde infiltré est là pour exécuter l’agenda secret (de polichinelle) de ce parti. Tous les acharnements sur les partis politiques concurrents, ainsi que sur les personnalités politiques qui ne veulent pas cautionner l’usurpation du pouvoir d’État par tout autre moyen que la voie purement démocratique s’inscrivent dans cette stratégie dangereuse de confiscation du pouvoir via ces OSC montés de toutes pièces pour le besoin de la cause. N’eût été la sagesse et la clairvoyance du Président KAFANDO, la marche de la transition allait certainement connaître de sérieuses perturbations par la faute des pêcheurs en eaux troubles. De mon point de vue, Si un parti se dit fort et populaire, il n’a pas besoin de polluer le jeux démocratique pour s’installer à KOSYAM ; ça pourrait même le desservir au bout du compte. J’invite par conséquent tous ceux et celles qui exercent dans les différentes structures républicaines (quelque soit le bord politique de chacun) à regarder uniquement l’intérêt supérieur de la nation en jouant franc jeu à tous les niveaux pour nous permettre d’avoir une compétition électorale saine et transparente car cette période est très critique pour la Paix au Burkina. La transition a déjà souffert de beaucoup de maux en si peu de temps ; permettons-la de terminer au moins sa mission en sauvant l’essentiel. Façon de voir !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 03:54, par legrand En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Nous sentons qu il y aura encore des sans abris comme Hermann Yameogo tres tres tres bientot. Si NARGUER le peuple est pour vous, faire de la politique, cette fois ci vous n’aurez pas l’occasion de fuire de ce pays. Vous pouvez compter sur notre bonne volonte pour vous enlever toute envie de vous foutre du vaillant peuple du BURKINA FASO. LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 03:55, par ben En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ca fait pitie vous les CDPistes. C’est maintenant que vous connaissez que le Burkina Faso est un pays de droit, ou etiez-vous lorsque vous brulez nos journalistes, tuez nos freres, tuez nos etudiants, retirez nos epouses a nos depends. Je me demande si ces gens la reflechissent pour encore venir parler de droit. La tentative de modification de la constitution, les martyrs de l’insurrection et tous ces crimes ecomoniques et de sang doivent vous obliger a vous taire et demander pardon eternel au peuple Burkinabe.
    Que Dieu benise le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 03:58, par vérité no1 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    J’ai failli piquer une crise cardiaque ! Décidément la révolution n’est pas terminée ! Il y a des pseudo-politiciens qui méritent une correction à la hauteur du forfait !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 04:01, par HEEEYI HEEYI DE En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Vous reconnaissez maintenant que la FEDAP/BC etait un danger pour la paix et la coehesion dans le pays vous y avez bien adhere sans broncher avec des cervelles de poulet vous y avez profiter agogo maintenant vous grattez vos becs contre le sol qu’on vous persecute.Tout ca j’en veux au vieux qui vous laisse ou a une faiblesse pour vous.C’est maintenant que les jeunes vont regretter le depart du Colonel ADB qu’elle trahison de transition

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 04:01, par vérité no1 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je n’ai jamais vu un pays tolérant comme le Burkina ! Chacun mange le riz sauce de sa femme et commence à raconter des inepties puantes !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 04:06, par vérité no1 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Le conseil constitutionnel roule pour ton derrière ! Point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 04:34 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Merci , Président., nous attendons impatiemment en trépignant les mots d’ordre. Trop c’est trop. Les moisis disent que "tu m’as terrassé, ce que j’ai accepté ; pourquoi continué à me traîner dans la boue ?" Président, nous n’avons plus peur, DE RIEN. MÊME DE LA MORT.
    KAFANDO, même venu dans l’unanimité, pour assurer un pouvoir intérimaire et organiser des élections inclusives, à donner sa position contre toute attente à des élections incluses. Que veut il ? Il assumera. On ne devrait PLIS JAMAIS ACCEPTER OU SE LAISSER CONDUIRE À L’ABATTOIR sans broncher.
    Presi, rassure toi PLUS RIEN NE SE FERA COMME AVANT. Et, cette fois ci pour de vrai.
    Les martyrs ce n’est pas seulement les autres.
    Ca ne passera pas. Peuple du Burkina LÈVE TOI.
    PRESI, LE PEUPLE EST DERRIÈRE TOI. SI TU TOMBES (ce Ki nest pas non plus probable) des milliers de candidats prendront la place pour dire NON, NON, NON !
    A partir de ce soir, nous invitons nos militants à faire "la toilette des morts" ...
    BARRY, n’est pas la, mais la graine /les graines semblent avoir eu le temps de germer.
    L’ HEURE EST GRAVE, L’ HEURE EST GRAVE, .....

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 04:55 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    PEUPLE DU BURKINA FASO L’heure est grave.

    KAFANDO nous a déjà donner son avis à Paris : Seul l’autre (je ne veut pas citer son Nom)
    VA ÊTRE CANDIDAT. CE N’est donc PLUS UN SECRET.
    SI TU NE DÉCRÈTES PAS LA GUERRE SAINTE OU L’ILTIFATA ( ...) TU NOUS FERAS REGRETTER POUR TOUTE NOTRE VIE. Nos vies ne sont rien devant la fausse histoire que ce vieux Kafando décide d’écrire pour le Faso. Les martyrs ce n’est pas seulement les autres. SI TU NE FAIS RIEN, JE M’ IMMOLERAI DEVANT LE SIÈGE DU CDP SUR NKUAME.
    TOUS LES PARTIS (Y COMPRIS UPC et FASO AUTREMENT) sauf MPP , DEBOUT CAR L’HEURE EST GRAVE , GRAVE, GRAVE ...

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 05:10, par VERITAS En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    C’ est mon cdp qui rale comme ca la ? Eddie, il te faut un bon expert en communication pour eviter les gestes enfantins e lycee MC. Nous risquons d’ enerver une paertie de l’ electorat avec ces comportements immatures.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 05:13, par Moussa En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    " Qui va me refuser d’être candidat ? Qui ? », a insisté le successeur de Assimi Koanda."

    Eddie, tu n’as pas dit que tu n’es pas tres malin ? Tu verras qui va te refuser ca. Tu crois que tu fais peru a quelqu’ un ? Demande a Blaise. Ila quitte Ouaga vite vite avant de prendre son lunch a midi. Sa belle mere, la mere de la femme du petit petit petit presi....., a quitte Ouaga meme sans slip. kiakiakiakiakiakiakiakiakiakia. Allons doucement.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 05:30, par kaikai En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Continuez à nous provoquer. Ce que ce monsieur égrène comme mesures contre son parti m’emmène à faire deux considérations : ou monsieur souffre d’Alzheimer et ne se rappelle absolument pas de ce qui s’est passé les dernières 27 années. Le conseil constitutionnel avec à sa tête le juge Millogo était sous leur coupe et personne ne pipait mot. La fedabc qui était même plus importante que le cdp était considérée comme une osc et tout était normal au pays des hommes intègres.
    Je ne vais même pas toucher les brimades physiques et économiques contre des personnes qui ne pouvaient pas participer, je ne dis pas aux élections,même comme citoyens burkinabé simplement a la vie du pays.
    ou ce monsieur et son parti ont un plan de déstabilisation du pays et on utilise un ton arrogant pour déclencher les hostilités. Je voudrai dire à monsieur que nous comprenons tous et savons bien lire la situation de notre pays et sommes prêts à défendre au prix de nos vies les idéaux de justice et de de paix, pour ne plus vivre autre 27 années de cauchemar. Nous voulons la paix mais à un certain moment il faut dire basta à toutes ces provocations, advienne que pourra.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 05:31, par sidomkar En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Hummmhhh et voici les résultats quand on joue au jeu de cache cache. Il y avait eu la fermeté dès les 30 et 31 octobre , tout ce brouhaha ne serait pas arrivé . Si certains négociaient pour pouvoir respirer l’air un peu pur de la cour de la MACO, nous serions épargnés de ce tourbillon en préparation.. Mais que Dieu nous épargne des troubles.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 05:47, par oran En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Réponse : le conseil constitutionnel roule pour le peuple mais plus pour le cdp. Ok ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:07, par mokobe En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Virulant mais je suis davis. Mais le cdp na pas a douter du cc...dokune maniere des candidats seront exclus...sinon ca va bruler.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:12 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    « S’il n’y a pas d’inclusion, il n’y a pas d’élections..." Tiens donc, les menaces à peine voilées sont de retour, messieurs du CDP, vous avez exclus une partie du peuple pendant 27 ans par une gouvernance de mafieux à la solde d’une personne en détournant une bonne partie des richesses de ce pays. Attention, Monsieur Eddie a des retours de bâtons par la même jeunesse qui a chassé Blaise et ses sbires fin octobre. Je vous rappelle que vous aviez un coffre fort à votre domicile avec de grosses sommes en euro lorsque vous avez été saccagé fin octobre. D’où vient tout cet argent ? Ce n’est pas des guiro mais.... Vous avez soutenu jusqu’au bout Blaise. Il suffit de relire la presse en ligne fin octobre pour savoir ce que vous avez ou pas dit sur le sujet. Un peu d’humilité ne vous ferait pas de mal à vous et vos amis du CDP. Il serait d’ailleurs temps que la jeunesse du CDP se réveille si elle ne veut pas que le parti sombre définitivement comme l’ADF/RDA avec Gilbert qui joue le même rôle que vous en plus scandaleux en ayant joué la maîtresse de Blaise jusqu’au bout à défaut d’être l’épouse légitime !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:15 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Le CDP aussi parle de coup d’état constitutionnel ? Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:27 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je suis mort de rire ; le CDP qui défend l’état de droit ! Ceux qui ont introduit un recours contre vos candidatures ont respecté le droit ; mais pourquoi vous pensez que le conseil constitutionnel va invalider vos candidatures ? Si c’était le cas, vous l’aurez cherché car pourquoi aligner encore des gens comme Eddie lui-même ont activement soutenu la révision de l’article 37 ? Et puis, c’est le même conseil constitutionnel qui avait validé des élections frauduleuses dans le passé ; alors, le monstre, c’est vous qui l’avez fabriqué

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:30, par KALA DALLA En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Les gens refusent d’apprendre et on continuent avec des discours de va en guerre

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:35, par YIRMOAGA En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    1° Le CC roule pour l’alternance démocratique. 2° Vous vous êtes empêché vous même d’être candidat au profit de BC qui semble ne pas être candidat si son absence est constatée ? 3° Vous êtes libre d’entreprendre toute action voulue, mais en face il y a votre compromission que vous devriez avoir à l’esprit ? 4° Les textes en vigueur , le code électorale adopté par le CNT, l’inclusion de tous les partis politiques mais excepté les renégats qui avaient voulu tripatouiller l’A37 est intrangisable. On est là woooh ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:40, par L’enseignant En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    « faut arrêter les choses maintenant avant que ça ne soit trop tard ».vous avez dit TROP TARD ? en tt cas vous êtes bien placés pour savoir ce que veut dire ce terme !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:41, par rouaboni En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Continuez à distraire la galerie. Vous ne serez pas candidat dans cette phase de l’histoire du pays. Attendez 2020. Vous êtes pressé, EDIE, attend un peu car le poisson qui a duré dans le congélateur ne peut pas être mangé d’un coup. Patience donc !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:48, par indiga En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    nos amis du CDP, attention à la suffisance et à l’arrogance.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:49, par Rabasba En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Mon beau, il faut cesser l’auto victimisation. Pourquoi en vouloir au Constitutionnel d’avoir reçu une plainte contre toi et six autres du CDP. Tu n’es pas encore reconnu coupable des faits qui te sont reprochés. Il faut cesser de chauffer l’atmosphère pour si peu. C’est plus dans ton intérêt car ce comportement pour être porté à ton débit.
    Il faut te souvenir qu’en votre temps, la justice était réellement indépendante. Aujourd’hui elle l’est davantage. Alors, mon beau, balle à terre. Il suffit de bien préparer ton dossier. L’inculpation de BC est une bonne chose car lui au moins ne sera pas exécuté comme Henri Zongo et JB Lengani au détour d’un procès lugubre où le principal témoin des faits (complices) n’a pas comparu. Lui au moins, il aura la chance de vivre contrairement à Thomas qui est à Dag-Noën.
    Il faut savoir raison garder.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:50, par siguitemogoson En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Blaise, votre unique présidentiable. ..quand un homme n’a pas honte. ..le cdp a un autre candidat ? ??????

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:54 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je ne suis pas du CDP, mais je crois qu’a force d’insister pour exclure certains on posera de nombreux problèmes :
    - victimiser certains acteurs et les rendre donc sympatriques au yeux d’une frange de notre électorat ;
    - Menacer la paix et la tenue d’élections libres, crédibles et acceptées de tous ;
    - Agir a tenter une condamnation expéditive au lieu d’une justice ferme et réfléchie.
    personne ne peut se prévaloir d’une légitimité autre que celle prévue dans la république.
    D’ailleurs cette transition cinéma n’a que trop durée.....YEN A MARRE

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 06:55, par Ghost En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    « oui à la transition, mais non à la transmission du pouvoir ».
    C’est tout dit mais le constat est aussi évident que la chute de Blaise, les poursuites contre ses proches et autres accusations envers le CDP n’est rien d’autre qu’une mise en application d’un planing bien nourri avec la complicité des " petits servants locaux".

    Un proverbe Dioula dit " Je vais mourrir c’est un problème mais on va mourrir ca ce n’est plus un problème". Pour dire que le desordre dans lequel le pays risque de plongé si toute fois les élections ne sont pas inclusives, c’est tout le monde qui va en subir les consequences. A moins qu’on roule tous maintenant en V8 avec garde du corps comme l’icone de ce mouvement de jeunesse soit disante consciente...

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:02, par zemosse En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Et voilà, le voleur qui crie au voleur. C’est le vice qui nargue la vertue ! On a laissé ces OSC et autres partis voyous dévoyer la transition,et voilà où nous en sommes.Des bandes de voleurs qui narguent le Peuple meurtri pendant plus de 27 ans de pillages ,de meurtres, d’assassinats
    Le’Peuple sera toujours vainqueur quoi qu’advienne ,il ne laissera plus jamais des voleurs et autres assassins diriger notre Pays pacifique et humble.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:12, par Bibedi En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Domage qu’un president en perpective, peut etre, fasse sortir des mots et phrases de la sorte.A lire Mr. Eddie, frustration et violence psychologique se font sentir. Le peuple fut assoiffe d’informations vitales pendant votre regne : non couverture ou non diffusion d’actives ou manisfestations dans le pays,...pourquoi accuser en quelques jours ce que vous aviez fait a tout un peuple plus d’un quart de siecle.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:20, par Ben En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Un dérapage verbal qui risque fort de couter cher au CDP et à son président . Nous sommes un Etat de droit et le droit d’ester en justice est reconnu aux citoyens. De quoi avez vous peur ?
    Il y aura des élections libres et transparente au Burkina Faso avec ou sans le CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:22, par Tout se paie ici bas En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Quelle salutation satanique ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:34, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    - CDP = Parti régionaliste !

    - Eddie KOMBOIGO tu commences à trop faire le malin et à nous taper sur le système ! Tes paroles sont trop provocatrices et nous n’allons pas le supporter plus longtemps ! Méfie-toi et Achille aussi car vous pourriez être surpris dans un carrefour de Ouaga ! Vous le faisiez aussi aux autres avant non ? Il va falloir que vous en gouttez aussi maintenant !

    BLAISE, votre Président d’honneur est mourant en C.I. et celà ne vous dit absolument rien et vous continuez dans les provocations !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:37, par L’Etalon Très Enragé En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Mr Eddy Komboigo, c’est nous qui allons t’empêcher d’être candidat aux législatives et présidentielle. Il faut moderer ton langage sinon tu seras seul responsable de ce qui sort de ta bouche. Un peu de respect pour le Conseil Constitutionnel et le peuple. Quand vous étiez entrain de donner votre aval à Blaise Compaoré de pouvoir s’éterniser au pouvoir, tu ne savais pas que tu étais présidentiable ? Où était le Conseil Constitutionnel en ce moment. Une fois encore, il faut faire molo-molo sinon....

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:38, par youl En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    M KOMBOIGO, avant de répondre à votre question à savoir pour qui roule le conseil constitutionnel, dites nous pour qui vous meme vous roulez. le conseil constitutionnel est là pour le peuple burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:40, par Pagomziri En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Bonjour
    Mr les ex dignitaires du regime dechu. avec le respect qu’on vous doit , vous nous devez du respect à votre retour. comme on le dit vulgairement "nous coeurs sont toujours debout" faite tres attention , parce que avec ces remi menage vous risquer de ne pas assister comme observateurs aux elections. c’est un conseil.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:45, par BOIN-ZEM OUINDE OUEDRAOGO En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Monsieur Eddie Comboigo, vous etes invite, en tant que citoyen, devant les juridictions réglementaires et regulières pour defender vos droits face à une requite contre votre candidature qui du reste est aussi légitime et de droit comme vos droits. Au lieu de vous egosiller, il faut preparer votre mémoire en defense en bonne et due forme. Oui su tu ne defends pas, la loi du Burkina Faso interdira ta candidature et cela est normal. Nous sommes dans quell pays où des gens comme les dirigeants du CDP se croient au-dessus de la loi. Va répondre la-bas et cette façon de sortir nous laisse citoyens perplexes pour des gens comme vous qui vous prenez au-dessus des lois. Va répondre et si tu arrive à faire valider ta candidature, tu nous trouveras sur la route du passore pour te batter aux urnes à plate couture si tu ne le sais pas. On te veut pas comme depute du Passore, ni Président du Faso. Nous sommes la et de façon regulière nous allons te le prouver aux urnes pour toi et ta liste au Passore. Merde

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:46, par West En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Mr Komboigo,

    Merci pour vos réactions et votre engagement pour votre chère Patrie.Au regard des événement je vous invite à prendre du recul pour mieux cogiter. Ne laisser pas les avides du pouvoir vous dicter le comportement à suivre.je reste persuadé qu’avec une bonne cogitation de votre part plus les conseils de vieux sages vos propos changeraient parce que vs aviez cette capacité.La vie ne se limite pas au pouvoir ni au savoir ni a la richesse.je ne suis pas mieux indiqué pour vous le dire mais je vous exhorte à la sagesse avant tout.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:46 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Drôle !!! Eddie qui dit que s’il n’est pas candidat y aura pas d’élections. ça me rappelle les propos d’un responsable d’association qui disait au temps fort du débat sur l’article 37, que si ledit article n’est pas modifié il y ’aura pas élections.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:47, par Matou à Sikassossièra En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    J’ai honte pour mon Pays. Faisons tout pour ce qui est arrivé aux autres ne nous arrivent. C’est l’échec de la transition qui a donné la force aux cdp et autres. Ce qui le conduisent se sont montrés tellement incompétents . Le pays à reculer de 10 ans rien ne tourne. Les affaires au point mort. Rien rien rien ne va. Au mois d’ août toujours des programmes de coupures de courant et d’eau . Des lois bidon promulguées par le président . La dernière celle concernant l’armée . Comment un lieutenant colonel ou un colonel peut être bombarder GENERAL . Cela c’est directement posé les bases même du coup d’état . Puisque dans l’armée il y a deux choses qui amène à un coup de force.
    - les mauvaises affectations
    - les grades de complaisances
    pour ces élections les choses sont tellement claire que personne ne doit se faire autre illusion. Si la transition avait été honnête personne n’allait se plaindre. Voici Simon Compaore
    avec un lourd passif qui est la et circule librement. A son temps Norbert Zongo avait tellement écrit sur cette affaire de Riz disparu , évalue à plusieurs milliards. Son dossier de la cours des comptes qui prêt y a longtemps . Les privatisations dans ce Pays ça été un fiasco économique qui est à la base ? Les faux dossiers de construction de barrages ?
    Que les gens sachent qu’après la transition tous les ministres et autres DG qui passeront de gros marchés de Gré à gré auront à répondre . C’est clair et net.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:47, par leplusfort En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Franchement c’est du propre on peut pas faire des élections crédibles et laisser d’autres fils du pays a l’écart. si réellement cela s’avère tôt ou tard il y aura un rebondissement.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:49 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    c’est quoi à chaque fois ce signe bizarre sur nos écrans ??? on en a marrrrrrre !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:49, par Le commando invisible En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Bien dit, qui vous a dis qu’on veut même des élections ? Au regard des prouesses faites par la transition, on peut aller pour cinq ans pour le bien du pays. En 27 ans de gestion cacophonique, de gabegie et de tuerie à grande échelle, vous voulez nous faire la morale. On n’avait même pas terminer notre insurrection mais grâce à Zida, vous êtes revenus à la manœuvre mais cette fois ci, sachez que le nettoyage sera total. Si on n’a pu chasser blaise, nul ne peut nous empêcher de dire le droit et la loi dans la cité. Vous compter sur la branche armée dont vous croyez vous servir en temps opportun, échec et math et blaise ne vous dira pas le contraire. sachez que nous sommes prêt depuis le 30 octobre et cette fois ci, le CDP sera dissout. Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:53, par BOIN-ZEM OUINDE OUEDRAOGO En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Chers Messsieurs du CDP ?
    Quand vous vous introduisez des requites en annulation de lois, cela est normal et quand les autres introduisent des requetes en annulation alors cela c’est la diable en personne qu’on accuse. Un peu de bons sens et d’intellectualisme. Vous nous faites rire finalement. Vous etes des zigolos. Nous vous attendons avec vos actions et vous verrez que l’insurrection populaire est là en veille.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:55, par BOIN-ZEM OUINDE OUEDRAOGO En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    TOI TU ES QUI POUR QUE TA CANBDIDATURE NE SOIT PAS INVALIDEE ? vous affichez ainsi une maladie mentale qui nous conforte de ne pas voter la liste du CDP

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 07:56, par Indjaba En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    C’est parce que Barry est parti que me mec se met à parler de la sorte. Avec de tels propos sous Barry, il irait réfléchir pendant 72h au camp de Panspanga. Toi Eddie, tu veux qu’on laisse libres des maires qui ont volé ? Tu veux nous faire croire que si le CDP passe le 11 octobre, aucun ancien maire, aucun ancien ministre, aucun Compaoré ne sera poursuivi alors ! Les entorses aux procédures judiciaires que tu dénonces ont été le sport favori de ton mentor Blaise et cela pendant 27 ans. Aucune plainte des opposants ne pouvaient aboutir sous Blaise. Les dossiers étaient toujours pendants devant les juges acquis. Nous on l’a subi pendant 27 ans et voilà que tu as à peine 1 an dans la position d’opposant et cela te semble déjà insupportable. Vraiment le bourreau a perd du couteau. Tu ne seras pas candidat et on attend que tu nous montres de quel bois tu chauffes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:00, par TRAORE Brahima En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    EDDY, nous sommes en train de quitter le pays de voyous que ton mentor Blaise compaore avait cree. Le Faso etait dirigé par des voyous, voleurs et arrogants impolis de tous genres. Heureusement que les choses sont en train de changer. Il fallait etre VOYOU pour tenter de modifier l’article 37, VOYOUs aussi ceux qui ont supporté ou soutenu de quelle que maniere que ce soit cette velleité. CPD ne peut donner lecons a quelqu’un dans ce pays qui se retrouve apres le pillage systematique des ex gouvernants.
    Ayez un peu de modestie, de bon sens, surtout de galanterie morale. Sivous en etes capable de part votre education. Les marchés à la pelle pour CAFEC-K, c’est fini ca. Ca s’appelle quelque part de l’enrichissement illicite, Pauvre malhonnette que tu es Eddy. Peut-etre que certains ne savent pas comment tu prenais les marchés par Fatou Diendere. Son mari te reglera les comptes s’il sait ce que beaucoup ne savent pas. Allons doucement....

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:04 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Que nenni !! Ces gens du CDP parlent maintenant avec suffisance et arrogance et osent même défier la Transition. Ils n’ont toujours pas compris que cette transition qu’ils narguent devait dès le lendemain de l’insurrection les faire juger pour HAUTE TRAHISON. Ca viendra très prochainement nous l ’espérons. La Transition a été trop clémente avec eux et voici le revers qui commence. Il faut que la Transition reste ferme face à ces écarts . Dommage que le Ministre Barry ait été sacrifié au nom des intérêts du RSP. Il était la personne qui incarnait cette fermeté au sein de la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:05, par bila En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Le conseil constitutionnel roule pour le peuple.Gouttez aussi.Au moins le peuple ne tue pas,juste mettre ces freres du cdp a cote pour mediter un tout petit peu.Ainsi va la vie.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:06 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    vous avez la mémoire courte, vous n’avez pas retenu la leçon de votre prédécesseur, Assimi KOANDA. le peuple vous attend

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:08, par TIENFO En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    La franc-maçonnerie donne du ton. Le peuple le vrai peuple vous empêchera d’être candidat Mr Eddie Komboigo. Vos observations sur les OSC si elles venaient des jeunes partis pouvaient se comprendre, mais venant d’un caïd de l’ex parti au pouvoir, cela tourne au ridicule. Votre FEDAP /BC était tout sauf une simple association. Il était en réalité un méga parti au « pouvoir ». Elle a fait voir de toutes les couleurs à ceux ou celles qui se mettaient au travers sur votre chemin. Vos menaces n’engagent que vous et on tirera les conséquences des actes de vandalisme venant de quiconque. Cette fois ci, il n’y aura aucune complaisance à votre égard.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:10, par Sigry En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Waiiiiiiiiiii ! C’est pas facile d’être opposant. Surtout pour un enfant gâté de 27 ans de pouvoir. On vous prend au mot " les élections n’auront pas ieu si Eddi n’est pas candidat".

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:10, par Belo1er En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Mais ce monsieur la se prend pour qui ? Ces propos plutôt ressemblent à des menaces. Si ce sont des menaces aussi il est tres tres mal placé pour le faire. Qui a mis le pays dans cette situation ? Ce n’est pas le meme CDP ? vous avez encore le courage pour sortir la tete pour menacer ? Si vous croyez que le BF est fait pour le CDP continuer, quand l’ane veut te terrasser tu ne vois pas ses oreilles. On vous prend aussi aux paroles, moindre perturbation des élections vous sera imputables. oui vous particulièrement. Vous savez le malheur que le CDP a infligé au BF durant ces 27 ans ? Combien de gens sont morts dans nos hôpitaux à cause de la mal gouvernance du CDP ? combien ne sont pas allés à l’ école ? Combien ont abandonné les amphis ? Combien de mort sur les routes à cause de votre cupidité ? Vous pouvez répondre à tout ca ???? Si ce n’est pas à cause de la tolérance des burkinabé , vous particulièrement Eddie et Achile vous ne devriez plus sortir adresser la parole jusqu’à vouloir proférer des menaces ! allons seulement ! Vous aurez des réponses à vos questions posées très incessamment.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:11 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie ne te flatte pas, tu ne peux pas être président du Faso en Octobre 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:12, par NABIIGA En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je vous aime,
    D’un amour saint, je vous aime.
    D’un amour pure, je vous aime.
    D’un amour vrai, je vous aime.
    Je vous aime par ce que ma cause est celle de l’orphelin,
    Je vous aime par ce que ma cause est celle de la veuve,
    Alors que orphelin vous l’êtes maintenant,
    Veuve, vous l’êtes maintenant.
    Alors moi, je vous aime.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:13, par Piszanga n°1 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Évitons de mettre le feu sur le toit de la maison nationale. Que chacun mette de l’eau dans son vin et laisser les institutions judiciaires prendre les décisions qui s’imposent. Déjà que le Burkina Faso est sous la menace du terrorisme, des propos va-t-en-guerre des uns et des autres ne ferons qu’empirer la situation. Soyons légalistes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:15, par VERITE FAIT MAL En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Prési KOMBOIGO tient bon !
    Le premier acte du dernier tableau vient de commencer.
    Dans toutes les 45 provinces ça va chauffer si le conseil constitutionnel exclu des burkinabé.
    Nous sommes prêts pour vendre nos vies s’il le faut car trop c’est trop. Ecarter des citoyens pour que le citoyen ROCK MARC CHRISTIAN KABORE soit élu et que ses candidats puissent être élus députés n’est pas du tout à l’honneur du prési ROCK car à vaincre sans péril on triomphe sans gloire !!
    A bon entendeur SALUT !!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:18, par paix et paix seulement En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Bonjour à tous,
    Nous recherchons la paix au Faso. Pour cela, nous souhaitons que toute personne évite une menace quelconque sur la tenue des élections. Prions ensemble et soyons des hommes qui vivent en paix et qui prédisent la paix. Personne ne gagne dans les menaces

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:19 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Le rêve est permis, chacun a son tour Chez le coiffeur
    Que la volonté du peuple soit respectee
    A bon entendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:20, par IB En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Vive le cdp nouveau vive son président et vivement que le peuple décide pour tout le monde Quand je suis certaines OSC jai pitié pour eux même d’abord et ensuite j’ai peur pour la PAIX SOCIALE .Si vous estimez que c’est à cause d’un vote d’une loi sur la modification de l’article qui n’était d’ailleurs pas ANTICONSTITUTIONNELLE qui nous a conduit aujourd’hui à ce que tout le monde sait,on peut se demander si ce n’est pas une situation similaire que vous rechercher. C’est mieux que pour UNE PAIX SOCIALE DURABLE ACCEPTABLE par tous, les futures dirigeants de ce pays soient elus par le peuple souverain et non pas par des groupuscules d’OSC marionnettes de certains partis. Vive l’inclusion, vive la PAIX SOCIALE pour des élections transparantes apaisées et ACCEPTABLES par tous

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:20, par Ouagaskaïa Pravda En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    « S’il n’y a pas d’inclusion, il n’y a pas d’élections. Ceux qui dans leurs rêves ont vu des élections dans l’exclusion, nous leur dirons le contraire ». les voici encore en train e bander les muscles comme ils le faisaient avant les 30 et 31 octobre. Je souhaite vivement que leurs candidatures soient rejetées pour qu’ils nous montrent ce qu’ils savent faire.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:21, par L’Autre Africain En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Monsieur Komboïgo, c’est parce que vous aviez des "juges acquis" sous votre règne que vous pensez toujours qu’un juge ne doit pas faire son travail mais qu’il doit rouler pour quelqu’un.
    Vraiment, un chien ne change jamais sa façon de s’asseoir !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:25, par Soyons sérieux En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Pour Eddie Komboigo et ses camarades, Pour eux, les élections doivent être inclusives, dans le cas contraire, elles n’auront pas lieu. « S’il n’y a pas d’inclusion, il n’y a pas d’élections. Ceux qui dans leurs rêves ont vu des élections dans l’exclusion, nous leur dirons le contraire ».
    Pauvre pays, encore des morts en vue et à quand la fin ????

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:28, par Jahkarimo En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Sous quelle base le cdp s’introduit il en disant que:pas d’inclusion pas d’elections ?Je veux lui rappeler que le cdp a été vaincu depuis la fuite du Sanguinaire blaiso.pas d’election, sortant de la bouche du cdp, est assez deplacé.On ne fait pas la politique avec de morale mais on n’en fait pas davantage sans elle.Je leur demande de prendre leur mal en patience car la vie est comme une roue qui tourne.Hier vous disiez que si tu fais on te fais et y’a rien.Alors fermez la car le peuple vous regarde comme des comediens à ne pas prendre au serieux.Vive le peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:28, par saltemps En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    vraiment le conseil constitutionnel exagére et si le pays brule c’est eux car à cette allure les morts du 30 et 31 octobre n’auront servi qu’à ceux qui voulait le pouvoir par la courte échelle.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:30, par Oser En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ces partisans de l’exclusion veulent mettre le feu au pays. Vous gagnerai à faire élire vos mentors sur la base de programmes politiques qu’en voulant écarter vos concurrents. A voir les agissements de certains OST, cela me fait penser aux jeunes patriotes sous l’ère Gbagbo en Cote d’Ivoire. Sache que si le pays brule, nous allons tous bruler à commencer par vous qui activez le feu. J’espère que le Conseil Constitutionnel optera pour l’intérêt général dans ses décisions aux détriments des intérêts égoïstes de ces revanchards. Je ne suis pas du CDP et je n’ai jamais voté pour le CPD. Je suis pour une concurrence inclusive et transparente gage d’une paix durable. J’appelle les coutumiers et les religieux à intervenir à temps avant qu’il ne soit tard. L’avenir du pays tout entier en dépend.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:30, par le combat continu En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    n’importe quoi.au moment ou vous faisiez la pluie et le beau temps avec vos juges acquis qui pouvait lever son petit doigt ?maintenant que le vent vous a balayé en changeant de bonne direction vous vous excitez.C’est bien.vous croyez quoi !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:32, par lachimère En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ce monsieur a vraiment oublié les événements du 30 et 31 octobre 2014, même les propos du genre "s’ils brûlent une maison, nous en brûlerons 10 des leurs" du CDP version Assimi.
    Voilà le CDP version Komboïgo avecdes propos du genre « s’il n’y a pas d’inclusion, il n’y a pas d’élections. Ceux qui dans leurs rêves ont vu des élections dans l’exclusion, nous leur dirons le contraire » ou encore « qui va me refuser d’être candidat ? Qui ? ». Allons seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:34, par saib En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    faisons en sorte qu’il n’y ait plus de mort au-delà de ceux du 30 et 31. car les marches que vont programmé le CDP peuvent entrainé des morts plus importants que ceux de l’inssurection et à qui la faute ?. un adage dit que lorsqu’on a raison et on tire trop on peut perdre cette raison et c’est ce que fait Chérif et sa clicks

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:36, par Sheiky En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Nos autorités de transition de part leur amateurisme et la volonté de régler des comptes personnels permettent maintenant à certaines personnes/organisations de se présenter en victimes et à d’autres de semer le désordre sur fonds d’ambitions personnels. Le risque est que malgré leur passif peu glorieux, ils puissent se prévaloir d’une certaine sympathie nationale et internationale. SI les choses avaient été bien faites, je ne pense pas que ces personnes auraient le courage de présenter cette arrogance.
    Le fait même de voir Eddie qui n’a rien prouvé de positif sauf d’être expert en deals nationaux (je n’ai rien contre lui, mais je reste sur ma faim par rapport à son engagement, sa compétence, sa probité...) puisse être présidentiable et avoir quelques chances me semble aberrant.
    A la limite, je dirais, POUR QUI ROULE LA TRANSITION.

    Pauvre de nous Burkinabé. Un pays d’hommes denses simples (mais pas simplistes) qui se retrouvent à compétir et rattraper des pays pas très glorieux en termes de gabégie et d’intrigues politiques, économiques.
    Les mots semblent forts, mais c’est vers ce qu’on va si nos hommes politiques ne se ressaisissent pas urgemment.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:37 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Pour la l’équité, la paix et la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:39, par Zion En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Reve toujours. .maintenant tu vas connaitre Notre force..Car nous somme pas Des clounes.
    Tes maires voleurs..nous les arreterons va te faire foutre.
    This guy is really stupid. Fuck you !! wiat and see !!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:40 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Après avoir échoué la transmission du pouvoir au seul homme valable et inégalable BC .Les militants cdp font maintenant les victimes et dja les gens

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:40, par off En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    "Les élections doivent être inclusives, dans le cas contraire, elles n’auront pas lieu. S’il n’y a pas d’inclusion, il n’y a pas d’élections ". Paroles de Monsieur Komboigo.Le message est passé 5/5 mais nous vous attendons.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:42, par lewang En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Comme tu te crois devant ta femme en posant cette question, tu sauras que les marthirs ne sont pas morts pour rien ! Tu sauras que le BF n’appartient plus a François COMPAORE et ses sbires que vous étiez.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:44, par Joseph En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Voilà l’arrogance, la suffisance des dignitaires de l’ancien régime, des gens qui méritaient d’être en prison pour avoir tuer des Burkinabè qui manifestaient à main nu. Il dit que personne ne peut l’empêcher de se présenter(il est vraiment gonflé) comme si nous étions dans un pays sans loi. Moi je lui dit que les insurgés des 30 et 31 qui l’ont fait fuir sont toujours présent et s’il continue à ignorer qu’il y a eu une trentaine de vie perdus c’est très grave pour notre pays et notre démocratie. Le conseil Constitutionnel roule pour le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:45, par KKT En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Il y aura élection le 11 décembre pian, même sans le CDP. Vous n’avez rien vu d’abord, c’est parce que vous n’êtes pas en prison que vous avez la bouche pour parler d’inclusion. Demander aux pro-Gbabgo en Cote d’Ivoire s’il peuvent parler d’inclusion. Ils cherchent à sortir de la prison. Il faut retenir une bonne fois pour toute que la forfaiture se paye cache. Vous avez déjà oublié ce qui s’est passé les 30 et 31 octobre ? Vous avez perdu le pouvoir et il faut l’assumer, vous ne pouvez pas forcer le passage. Il y aura un autre Président le 11 décembre et il faut dès à présent apprendre comment on s’oppose.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:45, par un sage du CDP En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    M. Edie. Avec tt le respect que je vous dois (en tant q citoyen, car votr accession au CDP montre une lueur despoir), nactivez pa le feu qi mijote actuelema. Acepter avec humilité et respect mem si vo cadidatur venai a etr invalidé.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:49, par burkinyam En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je pense nous allons tout droit dans le mur. Certaines personnes ont des agendas cachés et cela risque de conduire le pays dans le chaos. Je n’ai jamais voté pour le CDP auparavant mais a l’allure ou vont les choses j’ai une bizarre sympathie pour ce parti que l’on veut anéantir a jamais. Il faut être mesure dans ses positions. Je n’ai aucune certitude que ceux qui sont sûrs de leur vicictoire vont faire mieux que le CDP. Rappellez vous qu’on était nombreux à voter pour les parties de l’ancienne opposition par sympathie pour eux, par soucis de changement que par la pertinence de leur programme politique. Aujourd’hui, le CDP se trouve en position de faiblesse car n’ayant presque personne dans cette transition pour le soutenir. Et cela peut générer une sympathie vis-à-vis des burkinabés, comme souvent dans un match de football on sympathise pour l’équipe la plus faible. Donc les actions intentées contre ce parti pourront s’avérer lui être profitable si l’on n’y prend garde d’autant plus nombreux sont les déçus de cette transition. Je sais que je serai insulte par certains mais je le dis pour rien ne nous surprenne. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:50, par burkindi En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    monsieur le président du CDP, votre idole Blaise compaoré a été élu aux derniers élections avec moins de 1 400 000 voix , le nombre de burkinabés sortis pour le chasser dépasse largement ce chiffre.il y’a moins d’une année , le CDP affirmait que personne ne pouvait se présenter , si ce n’est que Blaise Compaoré, et sans lui ; personne d’autre le pouvait (l’homme providentielle, le candidat naturel) ça étonne les burkinabés aujourd’hui que le CDP trouve un candidat. un conseil monsieur Eddie , ne fait pas la même erreur que hier, au lieu de voir le peuple en face , vous voyer des individus qui manipulent le conseil constitutionnel , pour modifier votre article 37 , vous avez été aveuglé par les opposants, certains osc jusqu’à votre chute.sI vous regardez le peuple ;vous réussirez un jour, mais si vous voyez des opposants ou osc , vous échouerez.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:51, par Eddy Pnelel En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    On croit rêver ????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:53, par pas politique En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    L’exclusion n’est pas une bonne chose. Une justice acquise crée toujours des frustrations. Vous êtes dans votre droit. Mais je suis content que vous soyez confrontés à aux montres que vous avez créé. Très bien fait pour vous. La roue, elle tourne.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:53, par frank de pogbi En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    "VOUS N’AVEZ RIEN VU ENCORE ET COMPRENEZ QUE LE PEUPLE INSURGE NE VEUT PLUS DE VOUS.VOS GESTICULATIONS ET MENACES ,ON S.EN MOQUE.ALLONS SEULEMENT !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:53, par leila En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    bande de franc maconnerie. Meme le diable vous a laissé tomber.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:54, par NulNestIndispensable En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ne vous trompez pas. Pour être Président il va falloir remplir des conditions. Est-ce que vous allez accepter que des criminels avérés incarcérés à la MACO deviennent votre Président ??? Nous disons que le Burkina a besoin de dirigeants honnêtes, intègres et à l’écoute de son peuple. Ne nous faites pas croire que n’importe qui peut diriger ce pays. Une des conditions c’est au moins d’être Burkinabè. Bien sûr il y a d’autres conditions que tout le monde connaît...

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:54, par un sage du CDP En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    le pays est au bord du chaos. Mais laction conjugé d tous ns a epargné tt. Je suis fier d vous car votr premier discour m rassurai. Mais coe on aime le dire lapeti vien en mangeant. C qi fai q vs emboité maintena le pa d assami voir vo mentor.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 08:58, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Vous êtes sans morale. Au cdp, il n’y a aucune morale. Vous avez fait croire à Blaise" l’indispensable ou l’homme aux milles médiations" et à François Compaoré le sulfureux qu’ils avaient le droit de vie ou de mort sur les BURKINABÉS pendant 27 ans. Vous les avez soutenus dans leur folie humaine tuer pour régner à vie
    Les MARTYRS du 30 et 31 Octobre 2015 ne sont-ils pas les enfants des autres ?N’ont-ils pas droit à la justice ?. Vous oubliez très vite les souffrances que vous avez faites subir à certaines familles(MARTYRS,SANKARA ; ZONGO, OUEDRAOGO...) et au BRAVE PEUPLE pendant 27 ans.

    Vous avez besoin des soins très intensifs parce que vous souffrez d’une schizophrénie aiguë(trouble mental).

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:00, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Vous êtes sans morale. Au cdp, il n’y a aucune morale. Vous avez fait croire à Blaise" l’indispensable ou l’homme aux milles médiations" et à François Compaoré le sulfureux qu’ils avaient le droit de vie ou de mort sur les BURKINABÉS pendant 27 ans. Vous les avez soutenus dans leur folie humaine tuer pour régner à vie
    Les MARTYRS du 30 et 31 Octobre 2015 ne sont-ils pas les enfants des autres ?N’ont-ils pas droit à la justice ?. Vous oubliez très vite les souffrances que vous avez faites subir à certaines familles(MARTYRS,SANKARA ; ZONGO, OUEDRAOGO...) et au BRAVE PEUPLE pendant 27 ans.

    Vous avez besoin des soins très intensifs parce que vous souffrez d’une schizophrénie aiguë(trouble mental).

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:00, par Rasmano En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    « Dans un pays où les OSC jouent le rôle des partis politiques, il faut s’inquiéter" ?! Non, bien au contraire, c’est positif, et c’est l’essence même de la démocratie...

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:01, par Zerbo de bobo En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    C’es maintenant que tu te rends compte ?Eddy et autres Ablassé ,ZEPH dormez début ..
    Heve KAM ou Le complot MPP, Anatole Tiendrebéogo nommé au Conseil Constitutionnel par ZIDA via le Larlé NAABA son petit papa direct.
    Le Burkina Faso est une savane, on se connait, on se voit.
    La femme de Hervé Kam est la fille de Anotole Tiendrebéogo qui est grand fère direct du Larlé NAABA .Le réseau de la belle famille comme Chantal Compaoré avec Blaise et Sankara ,tout comme la belle famille Alizèta Gando et François Compaoré est actionnée .KAM au service de Zida et de sa belle famille MPP veut embarquer toute la jeunesse du Burkina dans son projet de déstabiliser le CDP ;la NAFA ouvertement et silencieusement UPC et les autres partis pour la transmission du pouvoir au MPP via la transition acquise depuis belle lurette .
    Le problème est que les autres partis sont myopes et sourds, votre réveil sera très douloureux.
    En silence, le MPP avance avec des stratégies machiavéliques et les autres observent.
    Pire au Conseil Constitutionnel les décisions seront en faveur d’un parti au vu de sa composition décriée par le Pr SOMA.
    Hervé Kam n’est plus crédible pour embarquer la jeunesse dans son projet personnel et suicidaire.
    Nous jeunes, nous devons nous renseignez avant de s’engager avec Kam en ces moments troubles .
    Demandez au Collectif Balai de BOBO, il complètera.
    Vive la révolution.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:02, par pas un pas sans le peuple En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    pourquoi le conseil constitutionnel prend les requétes avant publication des listes ? donc un acharnement ou quoi !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:04, par le parrain En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie, tu parles trop et sa commence a bien le faire, allons y seulement et tu verras !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:07, par le citoyen En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie ,je pense que tu dois aller prendre Conseil avec Assami KOANDA. Vous n’etes pas au dessus de la loi donc si vous devez etre empeche conformement aux texte en vigueurs sa se fera.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:07 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ok, bien attendu, Mr EDDIE, tu t’es crée des ennuies pour rien.
    Qu’allais t-il faire dans cette galère ? je te comprends le virus de la politique t’a piqué, alors il faut assumer.
    Le renard passe passe et chacun à sont tour chez le coiffeur. Gouttez un peu la sauce à laquelle les opposants du BF ont été offerte pendant 27 ans. Chez les mossi un adage dit : on ne doit pas insulter ou frapper le grand frère, car tu es appelé à le devenir.
    Soyez patients, vous avez eu le pouvoir d’Etat, vous l’avez géré pendant 27 ans.
    Mr EDDIE, dis moi BLAISE et son CDP ont commis combien de crimes ? Blaise et son régime, ont endeuillé combien de familles ? la liste est longue, mais au nom de dieu, je vous demande de réflechir, vous pensez que dieu doit etre à coté d’un pouvoir criminel et sanguinaire pendant longtemps ? vos wak et fétiches vous ont lâché, Alain a escaladé le mur de l’assemblé le jour de l’insurrection, c’est honteux pour vous tous, bande de voleurs.
    Soyez convaincus et persuadés que dieu paiera à chacun son forfait : Votre mentor Blaise a ouvert le bal, c’est pas évident qu’il va se relever de ses blessures, et même s’il se relevait les séquelles liées aux coups que lui ont infligés les gros bras ivoiriens seront présentes.je vous dit et je vous le redis, le CDP sera l’ombre de lui même au soir du 11 octobre, même conseils pour Gilbert Noel OUEDRAOGO qui fait honte à sa race (espèce). Même tes propres enfants et frères que tu maltraites,ils se rebeleront un jour et ils te diront merde, papa.SOYEZ RESPONSALES, HONNETES, CONSTRUCTEURS.Vous savez que mon frère HERMANN est mort à jamais sur le terrain politique, Gilbert agonise mais nous allons aider GILBERT à sortir par la fenêtre. Si le ridicule pouvait tuer vous gens du CDP, vous ne devrez même plus lever le petit doigt.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:08, par Jack En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    l’insurrection a ete vraiment vole. Pauvre de nous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:09, par Tonton En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie Komboïgo, ça ne fait que commencer pour vous. On ne peut pas passer par perte et profit des morts (insurrection) parce que simplement vous avez voulu vous accrocher à un strapontin que vous aviez personnalisé. Je répète ce que j’ai toujours dit : C’est le principe qui veut qu’on poursuive les anciens "gros culs" de la compaorose, sinon même si on leur permettait de se présenter, ils ne peuvent rien glaner. Mais c’est une question de dignité que de les poursuivre. Parole de Tonton

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:09, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Vous êtes sans morale. Au cdp, il n’y a aucune morale. Vous avez fait croire à Blaise" l’indispensable ou l’homme aux milles médiations" et à François Compaoré le sulfureux qu’ils avaient le droit de vie ou de mort sur les BURKINABÉS pendant 27 ans. Vous les avez soutenus dans leur folie humaine tuer pour régner à vie
    Les MARTYRS du 30 et 31 Octobre 2015 ne sont-ils pas les enfants des autres ?N’ont-ils pas droit à la justice ?. Vous oubliez très vite les souffrances que vous avez faites subir à certaines familles(MARTYRS,SANKARA ; ZONGO, OUEDRAOGO...) et au BRAVE PEUPLE pendant 27 ans.

    Vous avez besoin des soins très intensifs parce que vous souffrez d’une schizophrénie aiguë(trouble mental).

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:11, par Junior En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ah oui le CDP et encore le CDP. N’est ce pas vous qui aviez transformé le pays pour que nous vivions en transmission ? Maintenant vous connaissez la CEDEAO et vos droit. Merde à vous. Si le peuple vous accepte aujourd’hui malgré votre entêtement à garder votre Dieu de Blaise au pouvoir alors conformez vous à la décision du peuple et non celle de la CEDEAO parce nous sommes tous des fils de ce pays. Tu ne sera pas candidat parce que tu as soutenu la modification de l’article 37 un point c’est tous. Et en plus tu la ferme parce que les 30 et 31 octobre ne sera rien si tu continu avec ton CDP de merde. C’est la loi qui avait suspendu le CDP alors je te dis attention car si c’est le peuple qui suspend même l’ONU ne pourra rien. Passe le témoin à un clean et nous vivrons en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:15, par yat En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    DECIDEMENT LES OSC VEULENT METTRE DU FEU AU FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:15, par le Boss En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Attention CDP, un peu d’eau dans votre vin SVP. si vous n’avez pas compris le message des 30 et 31 octobre, je pense qu’il est temps de vous ressaisir. Ne provoquez pas la colère des gens. c’est dangereux ces propos. perdre le pouvoir ce n’est pas la guerre. Personne n’est si fort comme vous le pensez pour tenir tête au peuple. Au président du CDP, c’est un homme que je respecte et que j’aime mais j’ai bien peur pour lui.Merci

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:16, par le Boss En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Attention CDP, un peu d’eau dans votre vin SVP. si vous n’avez pas compris le message des 30 et 31 octobre, je pense qu’il est temps de vous ressaisir. Ne provoquez pas la colère des gens. c’est dangereux ces propos. perdre le pouvoir ce n’est pas la guerre. Personne n’est si fort comme vous le pensez pour tenir tête au peuple. Au président du CDP, c’est un homme que je respecte et que j’aime mais j’ai bien peur pour lui.Merci

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:16, par kouadio En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    C’est le MPP qui est derrière toute cette cabale. Salif a vendu du vent aux militants a qui il a fait croire que le MPP était un grand parti. Mais aujourd’hui Salif et les autres se rendent compte qu’ils ne peuvent pas gagner devant l’UPC, le CDP et ses allies d’où ces sorties de safiatou Zongo et Herve Ouattara. Je dirai a ces derniers d’avoir le courage de quitter ce jeu. Car ils sont deja responsables des incendies des domiciles, des pillages et autres extorsions de fonds donc vont devoir faire face a la justice un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:20, par Elève de maternelle En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    "Qui sème une pensée, récolte une action ; qui sème une action récolte une habitude ; qui sème une habitude, récolte un caractère ; qui sème un caractère, récolte un destin." Dixit Stéphan Covey.
    Les 27 ans de comportement hautin de mépris et d’orgueil ont forgé définitivement le savoir être de ces "pseudo burkinabé" sortis des cuisses du sanguinaire de Ziniaré et imbus de leur personnes ?. Aucune courtoisie et modestie dans le langage. Le vrai peuple à travers ses institutions appréciera qu’il y a des individus qui se croient au dessus de tout le Burkina et pensent que la Faso ne peut se plier qu’à leur desiderata. Quel mouche a piqué le CDP pour qu’il parie sur un tel cheval ?.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:24, par Le révolutionnaire En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Arrogant ce bonhomme, un peu de retenue dans tes propos. Demande à ton prédécesseur koanda.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:26, par bakoro En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    kel arogance ! j sui sidéré d’entendr de tel propos de la part d’un leader de parti. le CDP n’a pa tiré les leçons des 30 et 31 octobr.de grace ne jetez pa l’huile sur le feu.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:33, par KARL En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je commence à soutenir le CDP, ce parti vaut mieux que le MPP qui est un parti de dictateurs, je suis vraiment déchu du comportement des leaders du MPP, pourquoi modifier les listes de candidats proposés par la base ? J’ai trop peur pour le pays si ces voyous RSS et autres arrivent au pouvoir. Je demande aux Burkinabès d’être très vigilants. Pour la validation des candidats proposés par la base l’UPC, le CDP, et autres partis se sont montrés de vrais démocrates. Je demande aux nouveaux leaders du CDP de se réconcilier réellement avec le peuple, ils valent mille fois mieux que les RSS et leurs fausses compagnies.
    Malheur aux semblants de démocrates, vive le Burkina, à bas le MPP et ses leaders RSS ;
    s’il vous plaît, publiez mon écrit.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:34, par Megd’ En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Voici la grande erreur de la transition mais je dirai que c’est la grande erreur de Zida. Au lendemain de la démission de Blaise, c’est Zida qui a dirigé le pays. Il a décrété un couvre feu pendant presque 1 mois. Dieu seul sait ce qui est sorti ou rentré dans ce pays pendant les heures du couvre du feu.

    Dans n’importe quel pays au monde, lorsqu’il y a une telle insurrection, les premiers responsables sont souvent mis au cachot ou en résidence surveillée en attendant que les audits se fassent. Au Burkina, il n’y a rien eu.

    Si le CDP et les autres partis qui ont soutenu Blaise dans sa funeste entreprise de modification de l’art.37 avaient le respect de la jeunesse, ils allaient se terrer en attendant des lendemains meilleurs. Mais en lieu et place, il nargue le peuple, sûr de leur force puisque leur protégé le RSP s’est réveillé. Ils ont la mémoire courte car, ils oublient que le jour de l’insurrection, toute l’armée était déployée, mais cela n’a pas empêché la chute de leur "Dieu Blaise". Ils oublient aussi que des militaires sont tapis dans l’ombre et prêts à découdre avec le RSP qui se prend pour des super militaires.

    Le nouveau ministre de la sécurité fait quoi au juste ? L’affaire Thomas Sankara, où en sommes-nous ? Pourquoi Kafando aime-t-il tant demeurer à Kossyam tout en sachant qu’il est menacé à chaque fois par le RSP ?

    Moi, je vois un coup d’état militaire en l’air au dernier moment et il sera très sanglant entre les frères d’arme. Cela ramènera le Burkina 20 ans en arrière.

    C’est le silence des partis comme l’UPC ou le MPP qui me sidère. A croire qu’ils ne pensent qu’aux élections prochaines et que la vie de la nation ne les intéresse pas.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:43, par BB En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    le conseil constitutionnel roule pour le peuple du burkina faso et ses fils qui ont fait l’insurection des 30 et 31 octobre 2014 pour liberer le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:48, par André En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Et pourtant vous serez jamais ’’Président’’ dans ce Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:49 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    les gens ont repris du poids.vous êtes vaincus au nom de .......... dans tous les cas personne ne pourra empêcher les election de se tenir le 11 octobre prochain

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:49, par le rennard En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    alors donc maintenant on sait parler. qu’avez dit quand votre mentor BC changeait, modifiait tout rien que pour s’eterniser au pouvoir ? vous faites honte à toute une nation entière. au lieu de vous cacher un peu, vous voilà encore entrain d’ apparaitre comme des........... les mots me manquent.attendez peut ètre 2020 sinon pour 2015, l,entètement bovin de votre tout Seigneur vous a fait perdre tout et plus rien ne sera comme avant. eh bien ! comme vous ètes fort dans la manipulation des consciences et des suffrages sachez que si le CDP remporte encore sachez que nous serons encore et encore dans la rue. Adieu les vieux seigneurs !!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:49, par Yaniyel En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Oh lala ! Ce ne sont pas des propos digne d’un adulte, d’un dirigeant et surtout de quelqu’un qui voudrait diriger une nation.
    Imaginer un seul instant, ce monsieur avec un tel tempérament et un tel caractère representer le Burkina à la face du monde quelle catastrophe !
    A l’entendre, j’ai l’impression d’avoir à faire à un chiffonier de Roodwoko aux prises avec son voisin boucher ! Pourtant c’est un homme que je respectais avant qu’il ne soit happé dans le tourbillon du CDP. Eddie ce n’est vraiment pas ta place, tous les rêves ne peuvent se realiser. En tout cas, ce n’est pas avec de tels propos que tu vas seduire les burkina dans ta convoitise du fauteuil presidentiel si tu es vraiment au serieux...

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:52, par Cellou En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Un peu d’humilité,gens du CDP ! Au lieu d’une conférence de presse,mettez vos arguments dans le mémoire en défense qui vous a été demandé par le CC. D’ou vous viennent cette arrogance et ces menaces voilées ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:52, par Pegd En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    ça fait rire tout ça. Et pourtant tu as fui le Burkina Faso y’a pas longtemps. C’est ce que vous fait pendant 27 ans de pouvoir.....

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 09:56, par le grand benn En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    MAIS CE EDIE CROIT QU’IL EST AU DESSU DE LA LOI.SI TU AS DECONNE ON TE METS DE COTE ET LE PAYS AVANCERA. BLAISE EST PARTI ET ON EST TOUJOURS LA.NE RAISONNE PAS COMME SI CE PAYS T’APPARTIENT.RANGE TOI ET LA COUR DECIDERA POUR TOI, GILBERT ET BASSOLE.UNGAWOU

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:04, par fighter En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    faites doucement avec vos propos-Vous ne pouvez rien faire Mr eddie

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:05, par DD En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Comme ils ont déclaré on commence maintenant les histoires ehiiiiiiiiiiiiiiiiiiii CDP(les bonzes) laisser les militants en paix et sortez maintenant avec vos familles.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:05, par Badra En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Que c’est grave les propos du président du CDP quand il affirme que sans inclusion pas d’élection en octobre 2015. Ou se croit-il ? Il doit être surveillé dans tous ses faits et gestes car ses propos sont manifestement une menace pour la paix et la stabilité du pays. Vous du CDP, ave-vous la mémoire courte ? Il n’y a pas si longtemps vous criez pour qui veut l’entendre que Blaise COMPAORE est le seul à même de diriger ce pays. Mais alors tirez les conséquences de vos bassesses et faiblesses intellectuelles. Nous sommes prêts à faire face à ce que vous préparer comme projets funestes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:10, par Naaba Guesbé En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    C’est le corps de l’opposition, gouttez et voyez ; c’est le sang de l’opposition, buvez et voyez ! Il ne faut pas nous prendre pour bêtes, quand vous faisiez votre temps, dans les djandjoba pour soutenir la modification de l’article 37 afin que votre dieu soit éternellement président, qui a pu vous empêcher ? Le temps passé ne revient plus jamais. Votre temps est passé, M. KOMBOIGO !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:13, par Nacanabo En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Monsieur Eddie arrêter de parler comme si tu es indispensable pour le développement de notre pays , c’est par un accident que tu es arrivé à la tête de cdp sinon .....?
    Alors de grâce calme toi mon cher car tu ne peux empêcher ni intimider notre transition même votre Dieu blaise on l’a contraint à l’exil , toi qui parle avec excès de gèle si on bloc ta candidature tu vas faire quoi ? Au contraire tu n’a fais que profiter de notre insurrection pour venir à la tête du cdp !!!! J’ai un conseil à te donner ! garde les pieds sur terre pour esperer grandir car la politique n’a jamais été un métier !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:15, par le realist En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    c’est dommage qu’en politique on oublie là où on chié hier. les mêmes qui ne juraient que par blaise et qui n’avaient pas d’ambition pour le fauteuil présidentiel se sentent aujourd’hui exclut. les tout puissant d’hier sont devenus des demandeurs de justice.
    autre chose , remarquer le signe des deux doigts de chaque main levée ; ceux qui sont informés savent que c’est le signe d’un secte. que Dieu protège notre pays de tous ces politiciens encré dans le mysticisme nous faisant croire qu’ils defendent les interèts de la population

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:22, par Rien ne sera plus comme avant En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie, tout le monde t’a vu ici sur une P50 jaune, il n’ y a pas longtemps. tu as été fait par le CDP et tu es obligé de parler comme tu en as l’habitude.
    Mais attention ! Il faudra respecter la décision de la Cour Constitutionnelle comme les autres opposants l’ont toujours fait sous le régime des amis et consorts de Blaise.
    On ne nargue pas tout un peuple, mais avec le ??? derrière toi.
    Attention encore et pense à ta famille, ta femme, tes enfants, Frany ... que je suppose tu aimes beaucoup.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:23, par Shalom En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    L’arrogance ne mène nulle part. Il me semble que le CDP n’a pas encore appris la leçon. Je ne suis pour l’exclusion de personne, mais à y réfléchir, je pense que certains devraient eux-même s’auto-exclure des prochaines consultations électorales pour se donner le temps de l’introspection et du repentir. Peut-être qu’un jour le peuple leur accordera le pardon, lui qui n’a pas encore fini de pleurer ses morts. Hummmm !!! Dieu sauve le Burkina des intérêts personnels et égoïstes !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:25, par HORUDIAOM En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Le CDP n’a vraiment pas honte ! Quel est le parti qui a autant exclu les Burkinabé les 27 dernières années ? Et les morts que le CDP a causé ? Et l’argent volé ? Toi Eddie, cmt tu as construit ta fortune ? Si c’est une stratégie pour échapper à la justice c’est peine perdue. Vous allez rendre des comptes sur votre gestion. Si le conseil constitutionnel invalide des candidatures de certains cadres du CDP, c’est la loi qu’il applique. Combien de fraude électorale orchestrée par le CDP a été validée par l’ancien conseil constitutionnel ? Beaucoup. Qui a parlé ? Personne. Bande d’apatride et de vaurien, qu’est ce que vous savez faire, si ce n’est pas créée des problèmes au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:27 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ce monsieur devra être entendu par la police pour qu’il nous explique comment il pourra empêcher les élections. Pour moins que ça soumane et autre on été entendu par la gendarmerie

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:30, par Le maître En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    EDDIE VIENT DE SE GRILLER EN FAISANT CETTE DÉCLARATION

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:40, par lagitateur En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Qu’est ce que vous croyez ? Vous pensez que vous allez assassiner les enfants du Peuple, violer les lois et venir encore solliciter tranquillement les suffrages du Peuple ? Non, c’est trop facile. Il n y a rien d’illégal. Le Conseil Constitutionnel peut bien recevoir le recours des OSC. Vous avez déposé votre candidature ou pas ?
    Vous avez la chance qu’on vous laisse vous balader librement et au lieu de vous cacher, vous voulez bomber le torse comme vous aviez l’habitude de le faire avant. Si vous ne savez pas encore que les choses ont changé, sachez que cette Révolution du Peuple n’est pas terminée. Quand nous allons nous lever, vous allez sortir pieds nus du pays.Vous êtes prévenus.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:49, par SAGE En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie a raison , si nous arrêtons les coup bas des OSC il vont cogner les têtes les unes contre les autres . Attention !!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:50 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ah les gens, on est toujours à ce stade de réflexion ? Laissons la Justice faire sa jurisprudence, seul les imbéciles ne change pas, tout change tout évolue. Un peu de retenu Monsieur, la vérité est bientôt pour ceux qui osent gâter la transition, les Cours et Tribunaux auront le vrai boulot pour les délinquants politiques. Alors, nous croyons que les martyrs sont vivants pour un Faso de PAIX et non de GUERRE. Plus rien ne sera comme avant. Du calme

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:52, par Tocsi_sida En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Nous sommes dans un processus démocratique qui cherche à consolider nos acquis pour la bonne gouvernance ;

    S’il est permis à tout un chacun de s’exprimer librement sur la vie de la nation, sur la conduite des affaires politiques et public,
    Nous devons cependant avoir à l’esprit que les fondations de notre pays sont fragiles, que nos structures ou institutions démocratiques sont fragiles et peu crédibles du fait de la qualité de nos ressources humaines, du manque de leadership éclairé au niveau de la classe politique et enfin, de nos réalités socio – culturelles et économiques qui ont une incidence négative sur la maturité politique de nos différents acteurs.

    Dans un tel contexte, nous pensons humblement que notre mission première est de rechercher :
    -  ce leadership politique ;
    -  de cultiver cette maturité politique, de renforcer nos institution et structures démocratiques ;
    -  d’éduquer d’avantage nos concitoyens pour une vraie prise de conscience citoyenne ; prise de conscience qui devra les emmener à décider librement sans contrainte ou influence extérieurs de la conduite de nos affaires publiques,
    -  nous devons d’avantage travailler à améliorer dans un esprit non partisan nos dispositions constitutionnelles
    -  Œuvrer à plus d’inclusion, plus de participation et de cohérence dans cette phase transitoire de notre processus démocratique.

    des dispositions qui excluent certains burkinabè des élections j-59 nous semble une mauvaise chose, une manœuvre opportuniste et porteuse de germes qui risquent de plus diviser le pays, plus développer les sentiments de haine, de clanisme.
    Seul un processus judiciaire bien conduit doit permettre de déchoir tel ou tel burkinabè de ses droits civiques

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:56, par DAKDAK En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je ne comprends pas Eddie et son CDP. Vous-même vous avez saisi - deux fois - le Conseil constitutionnel, mais vous voulez nier le droit des OSC de saisir, une seule fois, la même juridiction... J’avais beaucoup d’estime pour Eddie, mais des propos belliqueux comme ça... vraiment hein !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 10:58 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Actions de moutons rection de berger , Les OSC se prennent la tête , ce qu’elles veulent on va le faire ,

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:01, par Podio En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Bonjour à TOUS
    Il ya des gens qui anticipent en criant "Au voleur" pour cacher leur impopularité.
    Cette dérive langagière de Eddie montre qui n’est pas encore prêt pour être Président du Faso. Il a été habitué a ne considérer que BLAISE.
    Spirituellement et mentalement ils (lui et les autres) n’étaient prêt pour avoir des ambitions présidentielles. Y en a qui ont même proposé que Djamila succède à son Père. Eux ils bénissent seulement et mangent où ils sont attachés. Ambition ? Tu parles ! Pourvu qu’il y ait les postes et que l’on ferme les yeux.
    Soyons plus sérieux : Ils faut rappeler à Eddie et Compagnie que la liberté d’expression est un bien qu’il faut savoir manier avec dextérité. Il faut éviter de continuer sur les erreurs du passé. Car c’est des petites phrases lancées ça et là qui produisent de grands effets.
    Pour ce qui concerne l’état de droit, la justice il faut retenir que les anciens dignitaires se comportent "comme la Mère souris qui a administré un claque à son rejeton parce ce dernier aurait volé du Soumbala" Assez paradoxal lorsque l’on reproche à son rejeton la mauvaise vertu (le vol) dans laquelle ce dernier a été concu Ledit rejeton et élevé ?!!!!
    Tout est vraiment paradoxal ! Et c’est peut-être cela la TRANSITION pour parvenir à la vérité

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:06, par le yacson En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Bonjour,
    MERCI mon Prési Eddie. Nous on parle plus trop. PAS D’INCLUSION, PAS D’ELECTIONS AU BURKINA FASO. EST CE QUE C’EST PLUS SIMPLE QUE CELA ?
    LES ENNEMIS DE LA REPUBLIQUE, CE SONT LES PARTISANTS DE L4EXCLUSION.
    A BAS L’EXCLUSION !!!!!
    ATTENTION A LA DERIVE CAR SI PROCHE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:08, par jean En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Loin de prendre partie , il reste au Burkinabè a avoir un idéal a atteindre . Parce que quand l’on regarde la configuration actuelle des événement chacun ne pense qu’a lui , a son bien son positionnement . Si rien n’est fait dans le sens de la réconciliation c’est sur et certaines que ça va "gniffler" tôt ou tard. Faisons en sorte , que la conscience puisse prendre le dessus sur l’inconscient

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:11, par Tanga En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Bonjour à tous,
    Tous le monde a le droit de penser, mais personne n’a le droit d’insulter. TOUTES ces interventions ne devraient pas passer pour cause de manque de tenues ; Il est dit/
    "Ce forum est modéré...." mais je pense qu’il n’y personne qui regarde avant de laisser passer.
    LEFASO.NET, il ne faudra pas être celui qui donne sont dos pour que n’importe qui puisse monter et se faire entendre. Vous lisez les injures et autres provocations et vous laissez passer.
    Ne contribuez pas à enflammer le pays. Vous le savez que des bêtises qui se disent sur lefaso.net si elle étaient proférées dans la rue, auraient les sujets interpellés ; C’est simple de se cacher derrière un écran en disant "laisses on va envenimer les choses" .
    Ensemble contribuons positivement pour construire le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:15, par burkindi En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie devrait être entendu par la sécurité pour ses propos

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:22, par Bonjour En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Dieu est le maître de tout, et il fera le combat pour le CDP nouveau ! L’ancien CDP que critique les uns et les autres n’est rien d’autre que le mpp actuel, ouvré l’oeil surtout ne vous tromper pas de combat !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:28, par L’alternateur En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Bonjour chers internautes.
    Tout était conçu depuis que Salif diallo a prophétisé sur la présidence de rock et malik a renchérit en exortant les militants du Mpp d’accompagner rock avec des gourdins à kosyam. Il est temps de se battre pour que cette volonté machiavélique ne se réalise pas encore par les incendies d ’ institution ou de domiciles privés. Tous les républicains devraient s’unir pour arrêter cette mascarade. Si nous ne voulons pas vivre une démocratie participative, alors nous allons aussi bander les muscles et s’apprête à vivre l’Etat de nature et là, personne ne sera épargné par ce qui arrivera. Le plus fort gagnera. Pas d’exclusion sinon Bonjour les dégâts corporels et matériels encore

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:30 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    le presi du faso sera entr eddie ou bassolet allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:30 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Il est vrai que l’argent rend arrogant mais toi Eddie tu regretteras ces propos. Mais dis donc tu te sens hein. Tu es devenu plus roi que le roi ? Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:31, par UnmilitantCDPfaché En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je suis un militant du CDP (depuis l’ODP/MT) mais j’avoue que je quitte cette fois ci définitivement ce parti. Je ne comprends plus pourquoi nos leaders s’excitent ainsi. Quand on était au pouvoir, nous avons fait du tord à notre peuple, le poussant à l’insurrection, perdant des vies humaines, des maisons incendiées, des commerces pillés et j’en passe. Nous avons refusé l’alternance croyant au saigneur fort tout puissant immortel et irremplaçable Camarade Blaise Compaoré. Nous avons torturé les textes, muselé des gens, tué et emprisonné par ce qu’on avait le pouvoir. Aujourd’hui tout est fini. Soyons sérieux, soyons sages, retirons nous et si nous AIMONS VRAIMENT NOTRE PAYS, ne forçons pas. Le silence peut aussi servir de leçon. Camarade Komboigo Eddie, ne dis pas des choses qui pourront te créer des problèmes par la suite. Tu es devenu trop arrogant, trop excité, trop zélé. Tu viens de commencer la politique, tu as une belle carrière mais sois sage. Tu es riche, on le sait, tu mènes une vie de famille tranquille. Pense à tes enfants, pense à ta femme, pense au bonheur du Faso et cesse de te comporter comme un gamin. Tous ceux qui sont au tour de toi, c’est pour manger et t’abandonner après. Pense encore à celui qui a tenu tête à Obama. Bonne reflexion.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:32, par Sidpawalmdé En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Un peu d’humilité mon frère pseudo-politicien car c’est l’humilité qui précède la gloire. Aussi, vous bénéficiez djà de l’indulgence du peuple intègre et tolerant du BF. Si vous commetez maintenant la faute de jeter l’huile au feu vous le regreterez amèrement en causant des dommanges incommensurables à vos frères et sœurs colistiers.Je vous invite à vous resaisir en revoyant votre langage pendant k’il est temps car LE PEUPLE INTEGRE RISQUE DE NE PLUS VOUS PARDONNER SI VOUS LE PROVOQUEZ DAVANTAGE.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:36, par kouadio En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Moi je vous dis seulement, chatouillez vous au MPP. Il n’y a pas eu de martyrs au Burkina : ce sont des voyous instrumentalises, des pilleurs et voyous qui sont morts. Avant les 30 et 31, le CDP s’est plaint des listes de dignitaires qui circulaient et qui appelaient a incendier les domiciles des uns et des autres. A Herve et autres qui menacent d’incendier encore des maisons, le contexte a change. Allez incendier et on verra ! Cette fois, ce sera votre tour de quitter le pays. La politique ce n’est pas la violence. C’est la haine et la mechancete qui guident vos actions. Vous vous êtes enrichis après les incendies mais nous savons ce que vous preparez aussi actuellement. Mais vous n’aurez plus personne pour vous suivre. Vous serez epingles et envoye a la Haye.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:39, par arielle En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    A qui de droit, héy héy héy !!!! nous voulons la paix et rien que la paix. eviter tt acte qui pourait nouir à la quiétude national. vous avez vu l’exemple de m’yaaka ? la population sais ce qu’elle veut pr son pays ; alors osc n’gaw !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:39, par M. Truth En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Mon cher Eddie, que les âmes de toutes celles et tous ceux qui sont tombés sous votre règne aient pitié de toi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:44 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    heureusement pour toi eddie que mr Barry n’est plus au affaires sinon tu iras faire 2 jours a la gendarmerie

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:45, par VERITE N°2 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Mon message s’adresse à Kôrô Yamyélé,je découvre que tu es très nul de jour en jour.Chaque fois,je m’en pressais de te lire,mais depuis un certain temps,je découvre que tu deviens de plus en plus très ridicule.
    Tu n’as surement pas compris au fait le fond du problème que le CDP pose,alors j’essaie de te l’expliquer en français facile.
    1- Une loi stipule que les recours aux listes électorales ne peuvent se faire qu’après la publication des listes de la CENI
    2- Donc déjà personne ne peut faire un recours puisque les listes n’ont pas encore été publiés
    3- Même si un groupe de personne veut déposer un recours,normalement le Conseil Constitutionnel,s’il était neutre devait refuser de recevoir cette plainte.
    4 - Le Conseil constitutionnel devrait dire à ce groupe de personne de se calmer et attendre d’abord la publication des listes.
    5- Dis moi alors où le CDP n’a pas raison mon cher Kôrô Yamyélé ?
    C’est comme je te disais plus haut,vraiment tu me déçois de jour en jour.
    Fermer les yeux et laisser les gens causer du tord,c’est cautionner la violence et si rien n’est fait ce qui est arrivé en Côte d’Ivoire arrivera au Burkina Faso par la faute du Conseil constitutionnel.
    Que Dieu protège le Burkina Faso et qu’il nous épargne des gens qui ne lisent pas les textes.
    Ton fidèle ami et ancien fan,la VÉRITÉ N°2

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:47, par si et si En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Salut à tous ! Je pense qu’il faut prendre les comportements de Eddie au sérieux.Regardez autour de lui et vous comprendrez sur qui il peut s’appuyer pour tenir de tels propos. suivez bien mon regard !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:50, par Paling-Wendé En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Hey, Eddie ! Qui te flatte ? Essaies on va voir ? Peux- tu nous dire quel visage aurait le Burkina si vous étiez sortis victorieux les 30 et b31 octobre. Donc, remercie intensément le peuple et la transition qui t’ont permis de vivre.Toi-même tu sais que tu ne sera pas candidat, toi qui voulait que Blaise reste pendant encore 15 ans. Alors, prépares-toi pour l’an 2030. Longue vie à nous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 11:54, par kaiser En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Petit calme toi. économise tes énergies car tu en auras besoin pour fuir ce pays
    "un adage dit qu"on ne marche deux fois sur les testicules d’un aveugle" mais là je crois que tu n’es aveugle tu es simplement CON

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:01 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Bonjour
    Je rappelle que Mr Eddie Comboigo est un candidat par défaut. le CDP ayant attendu jusqu’à dernière minute la candidature de Mr Kadré Désiré Ouedraogo. C’est une comédie cette conférence de presse. Pour le CDP, il n’y a de justice que celle des juges acquis. C’est révolu Mr Eddie Comboigo. En matière de justice, vous n’ayez pas de leçons à donner. Vous e devant les tribunaux point barre. Arrêtez votre comédie.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:02, par le mire En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    je pense effectivement que trop c’est trop la récréation est terminée les pieds de tout d’un chacun sont a terre maintenant si et seulement si nous allons tous bruler ce pays et chacun cherche refuge la transition n’est pas là pour exclure d’autres Burkinabè d’une compétition .si y a une faillite maintenant sa sera corps a corps tu brule ma maison je brule ta maison ainsi commencera la guerre civile et MICHEL KAFANDO sera tenu RESPONSABLE

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:05, par L’alternateur En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Bonjour chers internautes,
    Il faut mettre aux arrêts Salif diallo, Simon Compaoré et Rock marque périmé pour que le Burkina retrouve la paix. C’est eux qui ont conspirer contre la république, c’est eux qui ont fait incendier l’assemblée nationale, les domiciles des citoyens, c’est eux qui ont drogué les jeunes, c’est eux qui sont comptables des 27 ans de gestion. C’est encore eux qui, tapis dans l’ombre instrumentalisent ces OSC parvenus. Tant que cette gangrène ne sera pas soignée, nous allons droit à l’apocalypse.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:06, par IB En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    UNE QUESTION.COMBIEN D’ANNEES ONT IL FAIT PENDANT LES 27 DE BLAISE COMPAORE LES GENS QUE VOUS PENSEZ DÉFENDRE AUJOURD’HUI ? COMBIEN DE MILLIARDS ONT ILS AMASSÉ ? EDDIE AU MOINS EST DU PRIVÉ ET VAUT MIEUX ETRE MILLIARDAIRES DU PRIVÉ QUE MILLIARDAIRE PETIT FONCTIONNAIRE DE L’ETAT

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:10, par tengen-biga En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Quel mal y a t-il à saisir le conseil constitutionnel ? Les OSC en ont bien le droit. OSC veut sans parti pris pour un parti à priori. ça ne veut pas dire sans position sur une question politique. Seul un pseudo intellectuel ne le sait pas. Raisonner ce n’est pas ligner des mots. Crier fort ce n’est pas convaincre. Préparez vos arguments tout simplement et présentez devant la cour constitutionnel. Bravo mr les juges de la cour constitutionnel. Vous êtes en phase avec le peuple. Jusque là vous avez dit le droit.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:11, par Nameba En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie doit être obligatoirement entendu par la gendarmerie. Ça c’est clair. J’ai toujours dit que la candidature de Eddie est une candidature farfelue. Et voilà que j’ai raison. Voyez le tout gonflé. S’il continue on le met au gnouf et la vie continue son chemin.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:12, par burkindi En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie devrait être entendu par la sécurité pour ses propos

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:23, par compaore En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Mon Prési, rassurez vous ce ne sont pas des OSC ;c’est des piromanes, ce sont des gars qui cherchent à se remplir les poches même si le pays va prendre feu.Mais vous tt comme nous CDPistes on ne sera jamais faire.ça passe où ça casse.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:24 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Courage President EDDIE car on ne piétine pas deux fois les choses d’un aveugle. Les inconscients qui agissent au hasard là , ne les écoute pas car tout le monde n’était pas de la famille Compaoré ! Le pays nous appartient tous et seul le vrai Peuple décidera de qui le diriger au soir du 11 octobre. Cette fois ci on va se rater si ça continue car on sait qui est qui maintenant. La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:24, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Réaction déplacée, agressive et c’est vraiment étonnant et dommage de la part d’un responsable...

    En rappel, les listes électorales ont été validées et publiées par la CENI depuis le samedi 8 Août, et transmises au conseil constitutionnel. De plus, la plupart des partis politiques ont eux même publié leurs listes dans les média. Les contestations sont donc recevables par le conseil constitutionnel depuis cette date. Visiblement, certains confondent avec la publication des listes des électeurs dans les bureaux de vote.

    D’autre part, il ne faut pas confonde écarter les anciens dignitaires du régime Compaoré qui ont emmené l’insurrection et rouler pour le MPP. Affirmer que si des candidats du CDP sont recalés c’est le MPP qui va gagner c’est se mettre à la place du peuple et des électeurs, et insulter les autres partis. Si le CDP était si sûr de sa force, il suffisait qu’il écarte des listes ceux qui pouvaient être contestés pour aller en campagne ? Ce parti lui même se vante de regorger de cadres, de jeunes et de leaders, alors pourquoi insister pour mettre en avant les mêmes ?

    Des gens ont fauté par leur entêtement et causé des morts pour essayer de nous imposer une quasi monarchie. Les laisser revenir au pouvoir par les urnes, c’est trahir la mémoire des martyrs et revenir à l’ordre ancien que nous avons tous condamné, y compris ceux qui y ont participé. On n’en veux pas ! Alors il y a quoi de surprenant à cela ? Il pointe la décision de la cour de la CEDEAO sur le code électoral. Or, même si l’article 135 était supprimé, n’importe qui peut invoquer la charte Africaine pour demander que ceux qui ont tenté de modifier la constitution ne prennent pas part aux élections !

    Enfin, il menace d’empêcher les élections si la décision du conseil constitutionnel ne leur est pas favorable. Bien. En attendant de se retrouver face au peuple des 30 et 31 Octobre qui compte bien défendre les acquis de notre insurrection, il serait normal que les services en charge de la sécurité l’entendent sur les moyens qu’il compte utiliser pour cela. Sinon on regretterait le colonel Barry...

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:25, par fighter En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    mr eddie a oublié déjà ce qui est arrivé à ces prédécesseurs le 30 et 31 octobre mais rien n’est tard. s’il tient à le vivre aussi nous répondrons présent à son appel

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:26, par SAM En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie ATTENSION ATTENTON !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:28, par tengen-biga En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Le CDP continue t-il dans la stratégie de la haine ? On se rappelle après la sortie destructrice du groupe des RSS, les militants du CDP avait juré par tous les Dieux qu’ils feraient vivre l’enfer à ces derniers. Depuis, que s’est-il passé ? les 30 et 31 octobre, la fuite du demi-Dieu Blaise compaoré,.... Si vous êtes malin, changez de stratégie.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:34, par sayouba En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Une chose est certaine , nous attendont une occasion pour achever ce qu’on avait commencé,et monsieur eddi est antrain de nous donner cette ocasion.Merci eddi .

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:36, par Dignité En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ah, finalement sa comédie n’a pas trop durée ! Seulement, je m’étonne que certains aient cru à sa comédie ! Un Eddie qui sort avec un visage d’ange, d’humilité et de pitié à la limite ! Pour ceux qui ne connaissaient pas l’homme, qu’ils commencent à le découvrir ! L’arrogance et la suffisance relèvent de sa nature !C’est pourquoi lorsqu’il décide de faire semblant, il est vite trahi par son naturel !

    J’invite les autorités de la transition et les personnes de bonne volonté à prendre les mesures appropriées pour éteindre l’incendie que ce pyromane vient d’allumer ! Rappelez vite ADB !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:38, par MAX WAX En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je veux que Eddie respecte nos martyrs. Si tu as le droit de déposer ta candidature, il n’est pas obligé que ta candidature soit validée. Car en fouillant dans tes dossiers où tu étais chargé du redressement des entreprises on va t’écarter dans la justice. Quelle entreprise a été redressée ? Si elles étaient courbées, tu les as couchées, tu elles étaient assises , tu les as couchées et celles qui étaient couchées, tu les as enterrées et empoché les sous. ASCE, fouillez dans les dossiers de Eddie !Il veut encore brûler le pays. Autorités de la transition, nous sommes avec vous. Ceux qui vont vouloir se lever parce qu’on les a écartés, le Peuple d’octobre est plus nombreux qu’eux.Vive la justice !Conseil Consitutionnel, appliquez le code électoral !La CEDEAO n’a pas empêché Blaise de chercher à modifier l’article 37 !Vive le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:39, par Dedegueba SANON En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je n’ai pas compris dans les propos du président du CNT qu’il est d’accord avec le verdict de la cour de justice de la CDEAO.
    Une décision de justice qui envoie la patate chaude au conseil constitutionnel, et vous préjugez déjà de ce que cette juridiction va conclure ? Au CDP n’y-auraient-ils que des intellectuels malhonnêtes ? Ou croyez-vous pouvoir influencer les juges constitutionnels avec de l’agitation politique ?
    C’est drôle de maintenant recourir à une juridiction internationale pour vous défendre, vous qui aviez passé tout votre temps à ignorer le droit international.
    Ces juges constitutionnels ont l’avantage d’avoir vécu notre histoire au contraire des bureaucrates d’Abuja. Ils seront plus malins de dire un droit qui rende justice au peuple, pas un droit pour plaire...à la littérature juridique.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:40, par Dignité En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Logique Eddie : Même un coupeur de route peut être candidat ! Un assassin doit pouvoir être candidat ! ....................... Seul l’argent doit compter et tant pis pour la Morale, l’honnêteté, l’intégrité ! c’est tout simplement puant !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:53, par Tocsi_sida En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Haltes aux OSC fantoches qui sont derrière des partis politique afin de barrer certains candidats aux élections. Toute personne qui est contre l’inclusion est a mefier pendant ces 59 Jours restante pour la conclusion de l’écriture de histoire de notre pays.

    Que Dieu benisse le Burkina Faso et aucun autre pays au monde !!!

    La Patrie Ou la Mort,Nous vaincrons !!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 12:57, par Dignité En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ah, finalement sa comédie n’a pas trop durée ! Seulement, je m’étonne que certains aient cru à sa comédie ! Un Eddie qui sort avec un visage d’ange, d’humilité et de pitié à la limite ! Pour ceux qui ne connaissaient pas l’homme, qu’ils commencent à le découvrir ! L’arrogance et la suffisance relèvent de sa nature !C’est pourquoi lorsqu’il décide de faire semblant, il est vite trahi par son naturel !

    J’invite les autorités de la transition et les personnes de bonne volonté à prendre les mesures appropriées pour éteindre l’incendie que ce pyromane vient d’allumer ! Rappelez vite ADB !!!!

    En réalité, Eddie ne compte pas sur les Burkinabè pour être Président mais sur le RSP ! Mais il se fout gravement le doigt dans l’oeil !!! Il sera très surpris et déçu ! Qui vivra verra !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 13:12 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    CDP on vera si vraiment vous etes vraiment fort avec vos menances si ceux qui sont morts le 30 et le 31 octobre 2014 ne sont pas des hommes ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 13:18, par patriote En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    A lire les propos arrogants de ce monsieur je penses que le gouvernement de la transition doit prendre ses reponbilités si non le peuple le fera. EDDIE ton carrière politique est fini au BF.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 13:27, par DIEU SAUVE L’AFRIQUE En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Il compte sur Diendjéré et ceux qui lui sont restés fidèles au RSP et dans l’armée pour parler comme ça.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 13:30, par cheick En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    félicitation prési

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 13:39, par deafnot En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Merçi Eddie ! Nous allons profiter pour achever notre révolution qui a été volé par Zida et cie.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 13:45, par vérité no1 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    @Tanga, si tu n’es pas content des messages, jette-toi sur la voie public ! Point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 13:51, par Eliane En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Mon président c’est vraiment déplorable que des osc pro mpp se coalisent contre le cdp,ou allons nous ?En réalité face a la mobilisation inattendue des militants du cdp dans toutes les régions ,la peur a changé de camps,de plus en plus les espoirs évanouissement dans les méandres du mensonges ,de la délation ,de la duperie et de la traîtrise . Le peuple burkinabé n’est pas amnésique,il comprend et connais les loups déguisés qui se retrouvent dans la bergerie.Courage aux camarades zoma,salifou,achille,et eddie.Les listes du boulkiemdé,du kadiogo ,du passoré etc sortiront vainqueurs des urnes , presi les clochards de la liste mpp du passoré connaîtront la honte,allons seulement,,,,,

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 13:51, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Dieu bénisse le Burkina Faso ET tous les autres pays du monde...

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 14:03, par waro maguy En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ce franc maçon né après la honte ignore tout du sens de l’honneur et de la dignité. Au lieu de se cacher , ou garder le profil bas et demander pardon et se faire oublier, il verse dans les mêmes suffisance et arrogance que cet autre piètre politicien qu’est gilbert noel Ouedraogo. Comme si en dehors de la presidence ils ne pouvaient servir leur pays qu’ils disent pourtant aimer alors qu’ils ne sont préoccupés que leur seul tube digestif. Eddie komboigo et ses ouailles ainsi que gno ne sont pas des hommes politiques mais des politiciens.Ils ne feraient jamais des hommes d’état tout comme laurent gbagbo qui malgré tout ce qu’il a vécu comme opposant, lorsqu’il est arrivé au pouvoir par effraction (avec la complicité du ps français en 2000) n’a jamais été un homme d’état. Bref, tout le monde n’est pas fait pour mener les hommes et même si le cc permettait à ces gens de se présenter aux presidentielles, le peupleles sanctionnerait.Mais comme les gens préfèrent se chatouiller pour rire....

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 14:03, par Aurapanou En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Papa Kafando,SVP,sauvez le reste d vos enfants ayant survecu à la tuerie des 30 et 31Octobre.Demandez à la CEDEAO d’etre claire sur sa notion de "dirigeants au moment des faits" pr que les CDPistes ne nous tuent plus dans une guerre civile.SVP, faites quelque chose.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 14:52 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    "......les élections doivent être inclusives, dans le cas contraire, elles n’auront pas lieu. « S’il n’y a pas d’inclusion, il n’y a pas d’élections. Ceux qui dans leurs rêves ont vu des élections dans l’exclusion, nous leur dirons le contraire »."Vous savez pourquoi ce guignol parle ainsi ? Il pense à celui qu’il cocufie et qui dirige toujours dans les faits ce rsp.Alors avec son amante qui le manipule,il pense que ce son mari qu’elle cocufie est toujours l’homme fort de ce pays mais ce komboigo qui ne pèse rien aura un réveil douloureux.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 14:52 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je sents qu"il y a gens qui vont encore franchir la frontiere comme Blaise Compaore ! Je les informe que de l"autre cote de la forntiere y a danger, on peut faire une chute et se fracturer soit la cheville soit la hanche et si on n"a pas la chance on se casse le cou et on meure. Voyez l"exemple de Blaise. A bon enttendeur !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 14:53, par Sidpasata Veritas En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Nous sommes en plein dans la situation où l’on dit que "qui s’agite ou s’excuse s’accuse". Des burkinabè ont exercé leur droit de saisine du Conseil Constitutionnel et voilà qu’au lieu de préparer sa défense Mr Eddie Komboigo se met à accuser déjà le tribunal qui n’a même pas encore émis un début de jugement. C’est bien le signe que ce monsieur a des choses à se reprocher. Personne ne doute que nous sommes dans un pays de droit et dans les états de droit c’est l’autorité judiciaire qui juge (dit le droit par rapport à des cas concrets) et non pas l’autorité exécutive. Pourquoi donc cette malhonnêteté qui consiste à évoquer ce que le Président Kafando (chef de l’exécutif) a dit pour l’opposer à ce que fait le conseil constitutionnel ( le juge constitutionnel) ?
    Par ailleurs tous le monde sait que le CDP n’est pas exclu des élections et que Mr Eddie n’est pas le seul candidat de ce parti, car il y en a beaucoup d’autre pour les législatives. Alors les militant du CDP doivent attention de ne plus tomber dans le culte de la personnalité qui a fait que Blaise l’indispensable a fini par être la source de tous leurs malheurs aujourd’hui. Eddie, n’était pas le seul présidentiable du CDP. Il faut donc que ce parti ait le courage de se débarrasser de ses canards boiteux pour se renouveler réellement et progresser. Sinon, il disparaîtra avec ses dinosaures politiques. Blaise n’était pas le CDP, et Eddie non plus n’est pas le CDP. Le parti peut exister sans ces individus qui se croient indispensables. Voyez bien comme leur égoïsme est énorme : ils pensent que si on veut les mettre de côté, quelque soit la raison, il faut créer des problèmes supplémentaires pour le CDP et pour notre patrie. En quoi, sont-ils des hommes d’état, comment peuvent-ils faire croire qu’ils aiment notre pays plus que leur carrière de politiciens ?
    C’est une folie pour un homme politique d’insulter publiquement le conseil constitutionnel du pays qu’il rêve de gouverner et de menacer ouvertement de perturber des élections voulues par toute la nation, simplement parce qu’il croit ses intérêts personnels menacés.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 14:55, par sidpawalimdé En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Les OSC ont le droit d’auteurs de la transition actuelle ; En principe Eddie Komboigo, doit payer des droits d’auteurs ou de reconnaissance aux OSC pour lui avoir permis être président du CDP . Avant l’insurrection, osait –il s’approcher de Blaise pour parler succession à plus forte raison être président ? N’eut été la victoire des vestiges de la démocratie gouvernée de ce machin d’hypocrites qu’est la CEDEAO sur celle gouvernante des OSC, Eddie Komboigo oserait-il lever un doit ? Mais avec ce scenario d’usage des subtilités juridiques tendant à soustraire les coupables de transgression de la lutte de l’Union africaine contre les changements anticonstitutionnels, c’est manquer « une occasion pour le Burkina Faso de renouveler son engagement en faveur de l’agenda de l’UA pour la démocratie et la gouvernance, d’insuffler une dynamique additionnelle aux efforts déployés à cet égard et de mettre en œuvre des réformes socio-économiques et politiques adaptées à chaque situation nationale… ». C’est pourquoi, les insurgés regroupés au sein des OSC qui luttent pour l’avènement d’une démocratie véritable, se doivent de poser plainte comme l’ont fait Mr DICKO en 2005 pour présidentielles et les étudiants du groupe CGD en 2012 pour les candidatures indépendantes aux élections couplées des législatives et municipales, pour interpeller les veilleurs de la constitutionnalité de ne pas se laisser guider uniquement par la lettre du verdict de la CEDEAO mais par son esprit qui vise ici les dirigeants.
    Pour nous, analphabètes juridiques, les OSC sont plus fondées en intérêts par l’article 25.4 de la charte africaine de la démocratie des élections et de la gouvernance que les candidats et les partis politiques pour contester les candidats pour ces élections . que Eddie Komboigo ne sente pas visé, c’est son puisque à ce stade il n’est que pressenti coupable et c’est le conseil constitutionnel qui avisera.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 14:57, par Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site. En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Aussi longtemps que les hommes vivent sans un pouvoir commun qui les tient en respect, ils sont dans cette condition qui se nomme guerre, la guerre de chacun contre chacun.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 15:01, par Sidbala En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie PRESIDENT= UTOPIE

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 15:06, par Gombo frais En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Tu comptes sur qui même ? Sur Fatou pardon sur Gibert Diendéré quoi ?
    Tu n’as pas encore fini de laver ton visage de ton sommeil profond de buveur de Brakina.
    On va te montrer la route de Yamoussoukro via Yako en train cette fois-ci car au Faso on ne tuera plus personne. On va juste vous accompagner à la frontière. Eddie, commence à t’habituer aux mets étrangers (togolais, béninois, ivoiriens et ghanéens).
    Assimi koanda a deja oublié Babèda, il mange son Attiéké avec du poisson thon tranquille à Aboudjè......

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 15:16 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    vous etes vaincu au nom des digne fils de ce pays. votre facon de faire la politique est depassée depuis l’insurrection des 30 et 31 octobre, bandes d’irresponsables....

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 15:27, par Sidpasata Veritas En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Il est bizarre ce monsieur Eddie Komboigo : Où est le problème si des associations saisissent la justice pour dire le droit dans un état de droit ?
    Mais en fait je comprends la difficulté vécue maintenant par ces genres d’enfants gâtés de l’ancien régime. Avant, c’est eux seuls qui avait droit à une "justice" rendue par ce qu’on a appelé des "juges acquis". Maintenant ils ont mal à l’aise de devoir être traités à égalité de tous les autres justiciables devant un appareil judiciaire dont il ne peuvent plus être sûrs des sa complaisance en leur faveur.
    Il est très dur pour eux d’accepter d’être traités sans favoritisme, mais c’est cela le véritable état de droit dans lequel tous les citoyens sont égaux devant la loi. Seul le voyou ont peur de la Justice et commence t à crier à l’injustice avant même que le jugement soit prononcé. Tant pis pour eux : PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 15:29, par março En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    La révolution d’octobre n’est pas achevée. Le CDP nous le rappelle et donne ainsi l’occasion au peuple insurgé de le faire si MR EDDIE persiste dans ses menaces à la paix sociale. Ils ont déjà oublié les dates historiques des 30 et 31 oct 2015. Mais c’est la faute de la Transition si ceux qui devaient être aux arrêts au lendemain de l’insurection sont libres .

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 15:33, par lesage En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    nous vous suivons.On a été tolérants vous êtes revenus et au lieu d’être habité par la sagesse vous recommencer vos propos arrogants comme au temps du pauvre Assimi.Que ceux qui le veulent rejoignent le camp du peuple sinon bientôt vous n’aurez que de l’amertume.Le peuple burkinabè n’est pas aussi mouton comme vous le pensez.Arrêtez vos dénigrements pendant qu’il est temps.Ressaisissez-vous

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 15:37, par la force révolutionnaire En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    l’ordre nouveau
    c’est un ordre qui déteste tous les voleurs du peuple
    l’ordre nouveau sera plus dur que le cnr
    l’ordre nouveau jugera tous ceux qui ont géré le burkina faso depuis le 15 octobre 1987 jusqu’au jour de la chute du pouvoir anti populaire voyou anti démocratique qu’on mettra en place après le 11 octobre.
    camarades suite au décès de nos martyrs le 30 et 31 octobre
    vu la forfaiture du gourvernement de la transition
    vue la complaisance de gérer le pays
    vue aucun parti n’est crédible pour gérer le pays .
    en effet le MPP et le CDP sont responsble de la déchéance politique économique et sociale du burkina.
    l’UPC dans sa boulimie de la conquête du pouvoir veut nouer les alliances avec les diables, les bourots de notre peuple le 30 et 31 octobre ;
    les premiers responsables du mpp sont aussi responsable au même degré que compaoré blaise devant tous les crimes commis durant le règne de celui-ci (le 15 octobre salif était au coté de blaise ) les guerre au libéria et l’or et le diament de ce pays qui aidait les militaires à les convoyer au burkina etc..
    le nafa étant une dérivée première de cdp
    vu toutes ces considérations je vous exhorte camarades à rester sérein car la révolution d’octobre volée sera restitué le peuple est patient cela ne voudra pas dire qu’il faible.
    le réaction du peuple sera sans appel et sans ambiguté.
    aux sieurs du cdp , vous devriez faire beaucoup attention se foutre du peuple ne restera pas impunie et la sanction sera de taille .
    c’est dans la douleur le sacifice le sang et la sueur qu’on construit les grandes nations et pour ce faire nous sommes prêts à sacrifier nos vies pour la démocratie la libeté et le développement de notre pays.
    forces révolutionnaires et forces patriotiques organisons nous pacifiquement mais efficacement pour barrer la route aux incrédules aux assassins et voleurs aux détourneurs aux pilleurs du peuple.
    camarades pour la patrie,nous sacrifierons

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 15:39, par L’alternateur En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Bonjour chers internautes,
    Vous êtes vous posé la question à savoir pourquoi de toute les listes de parti politique, ces OSC s’acharnent uniquement sur les listes du Cdp ? Pourquoi ne pas aussi donner les noms de Rock marque périmée ,Clément sawadogo par exemple qui étaient tous les initiateurs de la révision de l’article37 ? A cette allure, chaque citoyen fondera sa république et sa réplique bientôt. Il n’y aura vraiment pas d’elections inclusives mais des élections exclusives pour ceux qui ont fait des mea culpa sur les ondes. Le Burkina sera invivable même pour les juges qui trancheront en faveur de l’exclusion. Il nous reste 58 jours soit pour vivre ensemble soit pour s’entre déchirer. MOnsieurs les juges constitutionnels, faites très attention au verdict que vous rendrez public et rappelez vous de l’histoire du Burkina à travers BOukary koutou. Aux sages, je leur dirai de prendre conseils avec le Tout puissant car la paix se joue désormais dans votre camp. S’il y a exclusion, les répercussions se ressentiront dans les églises, les mosquées, les temples, les cynagogue et les lieux de cultes . Conseil de citoyens

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 15:50, par Peter de Bangkok En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    C’est normal qu’ Eddie parle comme ça ! Le manque d’humilité est le fort des arrivistes et opportunistes qui se sont enrichis sur le dos du Peuple !

    Qui plus est, il compte sur son grand frère de Yako, Gilbert Diendiéré pour lui venir en aide !

    Mais, il a oublié qu’ il y a des choses qui lui échappent et dont le Général est conscient : La fermeté de la communauté internationale lors de la crise Zida/RSP qui a conforté Michel Kafando dans ses choix judicieux de Chef d’Etat et de Chef suprême des armées.

    Le Conseil constitutionnel jouera son rôle conformément au code électoral en vigueur et à l’arrêt "subventionné" de la CEDEAO.

    Maintenant, si Eddie Komboigo veut aller très jeune à la CPI, on y transférera le dossier des martyrs des 30 et 31 octobre 2014 et il s’assumera seul ! Je crois que là bas, il y a pas de "juges acquis" qu’on peut appeler de son bureau de Ouagadougou ou de sa chambre de la Zone du Bois !

    VOX POPULI, VOX DEI

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 15:51, par Zereson En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Camarades ! Prêts pour la révolution finale.LA PATRIE OU LA MORT, Le vaillant peuple du Burkina Faso à à travers sa jeunesse insurgée vaincra.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 15:59, par man En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie, tu ne seras pas président dans ce pays, et puis je t préviens fais très attention car ton boss(Blaise) même puissant n’a pas pris son petit déj , mais toi tu n’auras pas cette chance de quitter ce pays, je te jure.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 16:04, par gombo frais En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Insurection barka.c’est grace à toi que quelqu’un aussi a gagné bouche pour parler avec.Est ce que toi Eddie même là, tu peux t’arreter devant botre demi dieu blasco pour dire que tu veux etre candidat.Comme le chef de famille a quitté bruyamment son village, tous les nakomsé veulent etre chefs de famille. Si pendant le règne de votre naba, tu comptais parmi ses hommes là au moins. De grâce, meme tom chef n’avait pas ce langage de 4eme. C’est pas toi dè, c’est transition là sinon

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 16:15 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie et consorts, continuez seulement à crier et à gesticuler pendant que les autres travaillent réellement.
    Vous êtes habitués à la facilité, au arrangements. Vous comprendriez bientôt que les choses ont réellement changés.
    Ne pensez pas que la voie est libre pour vous parce que le Ministre Barry n’est plus à la transition. Non. Le Peuple Burkinabé conscients est plus que jamais VIGILENT. Il ne se laissera plus faire. A bon entendeur salut !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 16:25, par good biiga En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Hé !!!!!! Eddie, plus puissant que toi ont fui le pays sans demander leur reste.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 16:45, par bapio En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie fait sans doute parti des gens qui ne connaissent pas la honte dans ce pays.Comment pouvez vous oublier si vite les événements récents qui ont entrainé la fuite de votre soit disant idole Blaise Compaoré ? Vous avez intérêt à vous taire au lieu de tenir de tels propos incendiaires de nature irresponsables. Allons seulement ! ! ! espérons que Blaise a toujours de la place pour vous accueillir chez ses beaux.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 17:00, par puknini En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je voudrais savoir si les canditats du CDP et partis alliés (front républicain) auraient eu le courage de présenter aux élections du 11 Octobre si Blaise était encore aux affaires ? Eux qui le soutenaient et défendaient bec et ongles son projet de modification de l’A37...
    Pourquoi alors se précipiter pour être candidats avant les 15 ans ? Vous devez vous calmer et ruminer votre patience jusqu’en 2025 ! Réfléchissez un peu au moins ! Qu’est ce que Blaise pense actuellement de chacun de vous ? Ad ya yand tuuma.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 17:02, par Ninja Choc En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Qui ose parler de "coup d’Etat constitutionnel" ? non mais je rêve !
    Ce Monsieur là n’a qu’à réviser ses cours de droit avant de lancer des messages provocateurs ! Eddie, relis bien la Constitution pour comprendre davantage les modes de saisine du Conseil Constitutionnel, les personnes fondées à agir devant lui et son rôle !
    Qui ne peut pas t’empêcher d’être candidat aussi ?
    L’arrogance dont fait montre certains caciques du CDP et partis affiliés risque de nous conduire à un bain de sang...Le peuple ne vous laissera pas nous conduire au chaos !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 17:12, par YAMEOGO En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ainsi donc, ce monsieur qui s’est présenté à sa nomination comme une colombe n’est en fait qu’un faucon. Chassez le naturel, il revient au galop. Le temps a fini par le pousser au comportement naturel de son parti : violence et refus de la justice et de la réalité.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 18:05, par wait and see En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Nous avons pas achevé notre révolution la preuve que certains ont encore le courage de sortir menacé.Si la révolution avait atteint son but on n’allait pas attendre ces parole venant de ceux qui contribuer a pourrir ce pays.Ils continuent par d’autres moyens en infiltrant partout leur gas dans toutes les domaines comme certains OSC de ZAIDA PASCAL qui veulent perturber notre transition.Le burkina faso est un pays de tolérance et de paix.Évitez de semer la graine de la vengeance.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 18:32, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Au vu de la succession des évènements, je me pose une question.

    1°) Roch Marc Christian Kaboré, président du CDP : « L’article 37 est anti-démocratique »

    2°) Assimi Koanda, président du CDP : « Blaise Compaoré sera élu en 2015 et en 2020, pour le reste, on laisse à Dieu » ; « S’il brûlent vos maison, brûlez les leurs »

    3°) Eddie Komboigo, président du CDP : « S’il n’y a pas d’inclusion, il n’y aura pas d’élections » ;

    Alors la question est : le poste de président du CDP est-il maudit et rend-t-il fou ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 18:51 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Pardonnez le car il ne sait pas ce qu’il raconte ! c’est Eddie qui est conca.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 19:25, par Gnama En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Juste pour répondre à Matou qui semble oublier ou qui fait semblant d’oublier que c’est votre ami de l’UPC, zephirin DIABRE qui est le précurseur des privatisations au Burkina Faso. C’est lui qui a fait de Alizèta GANDO une milliardaire aujourd’hui ce qui lui avait valut le poste de MEF après. Personne n’a privatisé au BF si ce n’est Mr DIABRE. Il semble qu’il serait prêt à trahir l’insurrection pour rêver KOSSYAM mais qu’il sache qu’il va se trahir lui même car il est très très loin de KOSSYAM surtout que nous sommes au courant de ses manigances avec le CDP et ses alliés. Un journal de la place titrait "Zeph est malade d’un président d’un parti politique et c’est ce qui le perdra". Tout ces mensonges Mr DIABRE vont te rattraper. C’est lui qui lors d’un meeting de prostitution CDPiste qui disait que ceux qui ont brulé les maisons des CDPistes ne sont pas de son parti comme si les 30 et 31 on pouvait identifier les militants de l’UPC à ceux des autres formations politiques.Juste pour attirer la sympathie des CDPistes et bénéficier de nos milliards volés et stocké à Yamoussoukro. Comme la bataille s’avère très très dure pour lui, il rejoint les ennemis de la Républiques et tous sont dans la logique de la diffamation et d’intoxication en faisant croire que la transition va transmettre le pouvoir à un parti ce que Eddie et repris ici. Tout ça c’est juste pour dire après que les élections n’ont pas été transparentes alors que tu couvre même pas tous les villages du Burkina Faso. Le pauvre ! comme si la CENI n’existait pas. Il savent aussi que le parti qu’ils craignent tous n’a aucun représentant à la CENI contrairement à eux qui comptent des partisans la bas et notre CENI fonctionne toujours avec la même équipe sous l’ex homme fort. Quelle paradoxe !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 19:26, par Le moaga En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Merci beaucoup mes chers camarades pour votre prompte réaction relative aux propos insolents du pseudo président du cdp. eddie et sa bande, je me demande ce que vous avez dans vos têtes, le peuple du Burkina s’est insurgé contre vous, contre votre arrogance, contre votre injustice, les gens sont morts par votre faute, par votre folie, par soif du pouvoir. Personne du cdp n’a demandé pardon au vrai peuple du faso pour les incartades, les sottises qui ont coûté la vie des honnêtes citoyens.
    Si vous aviez peur du Bon Dieu, et si vous aviez reçu une bonne éducation, c’était l’occasion pour vous de fermer vos bouches à jamais.
    La terre du faso vous a vomis, elle n’acceptera jamais qu’un membre de la bande des voleurs, des assassins, des sorciers passe à la tête de ce pays encore .
    Que Allah nous protège contre toute tentative de conquête du pouvoir par la bande du cdp
    .

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 19:52, par tche de paris En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    En toute sincérité la transition a éte beaucoup plus clémente avec les gens de CDP qui en principe devaient être en prison pour leurs actes avec tout ça ils ne sont toujours pas reconnaissants envers la transition eux qui ont choisis à massacrer et à tuer leurs compatriotes nos frères et soeurs d’autres qui sont partis pour de bon certains unique dans la famille nous ne pouvons jamais au grand jamais oublier ces jours tristes dans l’histoire du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 20:04, par passakziri En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie, tu comptes sur Diendiéré ou pour faire un coup d’Etat ? On barrera la route à tout rêveur même armé ou général . Un peu de respect quant même.
    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 20:31, par FasoLibre En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    ce monsieur a raison. Il n’a pas été inquiété par la justice voila pourquoi il ne comprend pas que des maires soient aux arrêts. Pourtant, le délit d’apparence doit s’appliquer à lui. D’où tire t-il sa fortune ? Il faut une vrai JUSTICE au FASO !
    Eddy, si le pays prend feu, les riches (entre autres, les voleurs d’hier et d’aujourd’hui) ont plus à perdre que les pauvres.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 20:36, par par dazougou ouedraogo En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    je pense que Mr KAFANDO n’est pas a la hauteur pour diriger ce pays. VOUS savez qu’on piétine pas le testicule d’un aveugle deux fois.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 21:14, par Sans rancune En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Si Eddie n’est pas immédiatement mis aux arrêts, la Transition sera tenue pour responsable en cas de troubles car ce que le président repêché du CDP a déclaré la guerre au peuple burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 21:26, par edvana KAMBOU En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Apprends à parler de paix, mon frère ;un futur homme d’état ne parle pas comme ça ! A chaque sortie tu ne parles que d’incendier le pays si tu es contrarié ; pense à ta nation et non à tes intérêts. Tu es jeune, cultive la sagesse pour un jour qui sait, pouvoir servir ta nation !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 21:30, par doubis En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    On attend la réaction de monsieur PARE le CDP veut le tester pour voir son tempérament s’il est facile à manipuler ou à l’influencer.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 21:48, par En vérité et en Vérité En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    En vérité et en vérité, Eddie mérite d’être entendu par la Gendarmerie pour ses déclarations provocatrices de troubles. Le peuple burkinabè en a trop souffert et mérite de vivre une paix durable et non une situation de troubles qui ne profite à personne. Suivez les reactions des internautes et vous comprendrez combien les propos de ce neophyte politique d’Eddie sont serieusement inquiétants.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 21:55, par vivre la yerite En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    je ne comprend pas ceux qui parlent d exclusion ;d ecarter certain ou leur priver de quoi que ce soit ;alors si c est le cas donc les prisons n aurons pas leurs raisons d etre et par concequant la folie vas crissant « cinq ans n est pas une eternite mr edie et les 27 ans qu avez vous fait avec ? »

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 23:04, par Wendwaoga En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    D’accord avec l’internaute 6. Le CDP oublie vite. Mais le peuple voit encore comme si c’était hier l’assassinat de Norbert ZONGO et les autres dizaines de personnes durant le règne de Blaise COMPAORE. Si les cdpistes veulent brûler le pays, qu’ils sachent qu’ils ne seront pas épargnés. Cette fois-ci, ce sera réellement la Patrie ou la mort. Ce sont eux mêmes qui ont des biens ( volés d’ailleurs au peuple) qui seront perdants parce qu’ils n’auront plus l’occasion d’ en faire usage. Nous autres, nous n’avons rien à perdre. Les cdpistes et leurs complices payeront tôt ou tard tous les crimes économiques et de sang commis sous la 4ème République.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2015 à 23:55, par Bantchandé le Numbado En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie par perdant à ce procès avec ce verdict qu’il a prononcé contre lui-même. Le Conseil constitutionnel n’a plus de jugement à donner ?!. C’est une injure pour cette juridiction. Vous n’avez plus la justice avec vous ? Pourtant, il est dit que les pouvoirs sont séparés. Si cela est nouveau pour vous apprentis politiciens du CDP, vous allez l’apprendre dans la douleur. Ce peuple là s’est tout aussi libéré de votre joug dans la sueur et dans le sang.A vous, on ne demande que le sacrifice de la patience pour regagner l’air de jeu. Vous avez reçu plusieurs avertissements verbaux, maints cartons jaunes et il a fallu le carton rouge direct des 30 et 31 octobre pour vous expulser du jeu. La mesure disciplinaire qui s’en suit est juste une suspension pour un match. Vous ferez mieux d’aller au Trubunal Arbitral du Sport pour vous faire entendre. Nous n’avons faire que des élucubrations de la CEDEAO de quoi nous n’avons aucune leçon de droit à prendre. Cette organisation n’a aucune référence de règlement de contentieux politique à son actif. Des dictatures ont eu le vent en poupe dans cet espace qui n’a rien d’une union quand la libre circulation des personnes et des biens est l’objectif le plus élémentaire raté de cette organisation depuis sa création. Le Burkina fera bien de la quitter si elle continue de vouloir violer notre souveraineté. Dans tous les cas, ceux-là attachés à sa résolution sur cette question de politique intérieure doivent réfléchir à se faire une autre patrie dans cet espace. il reste 14 autres terres d’accueil possibles. Il faudra veiller seulement à ne pas se retrouver tous chez un même hôte pour risquer de manquer de natte car les devanciers sont suffisamment gourmand pour admettre des co-chambriers. En attendant, que celui qui rêve d’empêcher la tenue de nos élections comprenne que son réveil sera douloureux hors de sa case s’il ne reste pas tout simplement dans son sommeil. C’est maintenant que le CDP gagnera à consulter les sages de ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 01:44, par cogito En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Edie, pourquoi tu te plonge encore plus dans la merde ? Donc on se découvre un destin présidentiel comme par enchantement et ça devient obsessionnel ? La mal cause semble être votre marque de fabrique au CDP mais cette fois encore, ça ne passera pas ! La transition doit prendre ses responsabilités vis à vis de ces genres de conards en les coffrant net ! Bande de frelatés !

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 05:21, par sanou.s En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ce monsieur n’a ni les compétences ni l’expérience de gouverner un pays comme le Burk na au sein nous avons des personnalités plus eexpérimentées et qui n’étaient pour la modification de l’article 37 ce monsieur n’est pas diplomate un futur président ne parle pas au peuple de la sorte même son mentor ne le supporte que dans la forme mais pas dans le fond.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 06:46, par hé Dieu En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    satan va t’en. Ton signe sectaire ne gouvernera pas notre pays. Tes vilaines mains en l’air seront vaincues au nom de jesus. Vous avez tué les fils d ce pays au nom de satan ds votre soif d rester au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 07:11, par article 37 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    L’arrogance, l’arrogance et encore l’arrogance de la période COMPAORE. Eddie voisin de Assimi. Le CDP a été un parti intolérant, d’hommes dure et cela ne vous a pas suffit pour que vous provoquez encore la colère des Burkinabè.
    Ceux qui empêcheront les élections de se tenir seront traités comme l’insurrection l’a souhaité. Eddie il va falloir vous dégonfler un peu, revoir vos ambitions à la baisse et parler désormais au Burkinabè sans menace et en toute humilité.
    Si vous continuer de provoquer les gens, vous risquez de perdre tous les avantages que vous avez amassés pendant le règne du capitaine COMPAORE. Il faut que vous qui être le second président du CDP après Blaise, que vous réfléchissiez par n fois avant de parler sur RFI. Toute l’opinion publique est pris comme témoins de ces paroles violente, de cette arrogance.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 08:15, par fringue En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    le recours on le sais ce n.ai pas les OSC c.est le MPP je demande a toutes les provinces soient prêt comme ce qui c.est passer le 30 et 31 ont va bruler les urnes du 11 octobre

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 09:35, par FACE A FACE En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Si le BURKINA FASO doit bruler, qu’il brule. Mais nous n’allons plus nous laisser faire.
    Comme l’a dit Eddie KOMBOIGO, trop c’est trop.
    Ce pays nous appartient tous et personne n’est plus burkinabé que l’autre.
    Si exclusion, il y’a alors il faut savoir qu’il n’y aura pas d’élections au BURKINA FASO en octobre 2015.
    Mais,pour qui vous vous prenez à la fin.
    On est tous avec vous cher ami,on verra qui va oser exclure un burkinabé de ces élections.
    Nous sommes prêts comme ceux d’en face qui le disent aussi.
    Don c’est dire que bientôt, ca sera le " FACE A FACE".
    A bientôt !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 11:18, par Ampasso En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    On vous attend

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 11:31, par guy pen En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ceux qui ont la mémoire courte doivent se rappeler que BAGBO a mis le feu en RCI avant de se retrouver devant la cour pénale.Il faut cesser de cultiver dès maintenant la division des fils et filles du Burkina.Il faut surtout rappeler aux OSC que la loi 10/92 leur interdit de faire de la politique ;et que le peuple réel veut la paix et la réconciliation entre tous ses fils au lendemain des élections du 11/10.Le peuple est mur pour choisir qui il veut.VIVE LA PAIX.ABAS L’EXCLUSION.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 12:19, par condja En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Eddie doit-etre entendu par la gendarmerie pour ces propos d’atteinte à la république !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 12:19, par NABIHAH En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Je viens de lire les 194 réactions . Trois internautes plaident en faveur du CDP sur les 194 sauf erreur. Un sondage clair et net. Maintenant a Mr Komboigo de tirer la leçon. Avant les 30 et 31 Octobre ce fut exactement la même chose. Résultat. Le Blaiso a quitté en plein midi. C’est les mêmes qui ont rempli le stade du 4 aout en recto verso qui les entourent encore. Tant que les EDDIE et autres ne vont pas comprendre que c’est tous les jeunes du Burkina qui ont chassé Blaise y compris les jeunes du CDP, Ils seront toujours surpris de ce qui va les arriver. Le RSP était là mais Blaise a fuit. Ce fut un plan de DIEU . Le même DIEU est toujours a sa place. S’il a créé le ciel et la terre c’est pas un plan qui va lui manquer pour garder notre pays dans la paix. Accepter vous remettre en cause et renouveler votre classe politique. Que la vieille garde reconnaisse les erreurs du passé. Que ceux ou celles qui sont députés depuis depuis l’ODPMT jusqu’au CDP acceptent d’encadrer les jeunes. Le CRAC s’est approché croyant que les Achille vont enfin céder le passage. Mais il a fini par ouvrir un autre passage en créant son parti. Les jeunes qui s’allignent en masse pour les concours peuvent a eux seuls faire une insurrection. Un fou est celui qui dit non dans un groupe de 100 personnes quand les 99 disent la même chose. Le rapport de force a changé de camp. Au moins il faut avoir pitié pour Blaise. A chaque jour suffit sa peine pour lui. Pas ce jour que dans les radios on ne parle pas de la rue qui l’a chassé. Pour le moment il faut soutenir votre Blaise qui souffre énormément. Si Dieu dit que c’est ROCK qui va porter la couronne vous ne pouvez rien.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 12:22, par seydou toure En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Quand les ancien dignitaires deviennent opposants, ils ne sauront mesurer leur mot que dans un réveil douloureux de la consolidation de leur position actuelle. Les mots montre que le CDP tant à accepter sa position d’opposant. Formidable.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 13:10 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    chasser le naturel,il revient au galop. voilà des arrogants qui au lendemain de notre insurrection victorieuse se terraient dans leurs trous de rat et même certains rasaient les murs. croyant que les dignes fils de ce pays ont oublié leurs forfaitures,ces criminels ressortent pour nous narguer avec toujours les mêmes langages arrogants. ok...la prochaine fois,nous allons bien nettoyer la maison faso en nous débarrassant de toutes ces racailles

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 15:19, par alain kam En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Du courage ! Seul le peuple par les urnes peut te refuser. Autrement nous combattrons à tes cotés. Vive l’inclusion.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 17:17 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    une question à l’internaute 230 : la FEDAP/BC etait-elle apolitique ? merci de me revenir

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 17:31, par DROIT DU PEUPLE En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Il faut qu’on essaie de reconnaître que cette fois ci, le CDP a raison.Trop c’est trop.Le conseil constitutionnel joue un jeu flou et si le pays doit brûler, ca sera à cause d’eux.
    Il faut que les uns et les autres arrêtent de penser qu’ils sont plus burkinabé que les autres.
    Le droit doit être dit et on espère qu’il sera dit pour l’intérêt supérieur de la nation.
    Que la paix règne au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 17:36, par vérité no1 En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ce Mr a besoin de prendre des cours en science politique, dans le cas contraire, il va fuir sans chaussures en plein midi comme Alizeta la belle mère frontalière et son fils buveur de dolo rouge !

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 18:15, par kod En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Toujours arrogant !!! Vous n’êtes pas dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2015 à 23:42, par vrai En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    ce n’ est pas de arrogance mais quand on voit le vrai et on contourne ça énerve. Qu’on laisse tout le monde se présenter on verra le vainqueur. Pourquoi vous fuyiez votre responsabilité soyer courager.bande de voyou vous voulez bruler le pays !

    Répondre à ce message

  • Le 16 août 2015 à 21:16, par Amir En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Voici deux ennemis du même groupe qui ne se connaissent pas le CDP et Blaise ; Blaise qui pouvait accepter l’alternance et choisir un candidat respectueux comme KDO et le faire passer car c’est une personnalité acceptée par tout le Burkina car il a le savoir parlé et le CDP qui n’a pas montré à Blaise que c’est fini pour de ne pas insister et voilà ils seront tous perdant c’est fini pour Blaise et bientôt pour CDP surtout avec ce monsieur Eddy COMBOIGO qui va l’anticiper.

    Répondre à ce message

  • Le 17 août 2015 à 13:56, par OUI En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    S’ il n y a pas d’exclusion de citoyens burkinabè par la cour constitutionnelle, le CDP va remporter les élections présidentielles et législatives. La raison est simple. Il y a la totale déception des populations vis à vis des acteurs de la transition : les ministres signent des marchés gré à gré sans respect des procédures, les grands chantiers du pays et particulièrement des Communes sont arrêtés, chômage accentué, l’ancien ministre Barry fait établir au forceps un chèque de 250 millions, des oscs en sur liquidité du fait des financements occultes de Barry et Zida, complaisance intéressée dans les accusations des personnalités ayant géré ce pays.
    Le MPP veut encore brûler les domiciles et les entreprises.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2015 à 08:55, par Adoume En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Messieurs du CDP, faisons une analyse de la situation.
    1 Demander aux Burkinabès de se révolter. Personne ne vous suivra
    2 vous compté sur le RSP pour vous aider. Malheureusement Djenguere et ses lieutenants ne sont ni fou ni idiot, ils ont tout à perdre dans cette aventure.
    Votre voie est sans issue. vous compté sur l’effet d’intimidation pour arriver atteindre votre but. Ont vous voie venir.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2015 à 15:52, par escone En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Si un "faroteur" devient Président, il y a lieu d’avoir peur pour l’économie du pays. Je suis tellement pressé de le voir élire comme Président du Faso et déclarer ses biens ?! Moi, c’est la source qui m’intéresse. Seulement, les textes ne s’intéressent pas à la source, à moins que je me trompe. Surtout qu’il est l’expert-comptable le plus compétent du Burkina, le plus ancien, le plus intègre, celui qui a les plus gros dossiers à l’interne et à l’international, le plus .... enfin, le plus présidentiable du CDP ??!! Hi hi hi.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 17:08, par escone En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Internaute 242, vous n’avez pas été déçu par le mensonge et le pillage de 27 ans. Et vous l’êtes pour moins d’un an de pouvoir. Vous avancez des choses dont vous n’êtes même pas imprégné, et vous souhaitez que le CDP revienne au pouvoir. C’est quel raisonnement ça, à la fin ?!

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 17:31, par escone En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    "Le conseil constitutionnel joue un jeu flou et si le pays doit brûler, ca sera à cause d’eux.
    .... Le droit doit être dit et on espère qu’il sera dit pour l’intérêt supérieur de la nation...".

    Internaute 238, vous ne pensez pas que vous vous contredisez ?
    Vous estimez à la fois que le Conseil Constitutionnel joue à un jeu flou, et vous ajoutez que le droit doit être dit. Si je comprend bien, le droit ne sera dit que si le Conseil Constitutionnel valide les candidatures du CDP et affiliés. Et s’il ne les valide pas, il n’aura pas dit le droit. Je vois. En fait, c’est caractéristique de ce qu’à été 27 ans de pouvoir par le CDP et affiliés. Ils ont tout manipulé au point de prendre les gens pour des nez percés. La preuve, pour eux, la modification de l’article 37 n’était pas anti constitutionnelle, puisque rien n’interdisait sa modification. Il n’y a que dans les démocraties bananières qu’on change les règles du jeu pendant le jeu démocratique. Et vous, vous trouviez ça normal. Je me demande comment certains éduquent leurs enfants. Dans le mensonge et la fourberie ? Et ils prendront le relais pour nous gouverner après leurs géniteurs menteurs et fourbes ? Non, non. Nous méritons mieux. Et vous et les vôtres aussi.
    Le combat que nous menons, c’est pour tout le monde. Y compris pour ceux qui ont l’estomac gros et habitués aux avantages et à bouffer dans les cercles Compaoré. En tout cas, ce combat profitera à leurs enfants et petits enfants. DIEU nous garde longtemps pour le voir. Arrêtez de défendre le diable. Il ne vous conduira pas à bon port.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 19:12, par Le MOGO En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Voici une bourrique épaisse, un imbécile désormais heureux d’avoir échappé au lynchage et à la vindicte populaire qui se retourne aujourd’hui pour verser son venin sur tous ceux qui ne pensent pas comme lui et ne sympathisent pas avec lui et son CDP. C’est normal parce que l’insurrection lui a été de trop clémente.
    Hé bien ! Sans état d’âme, je dis que si tu es retenu pour concourir à ces législatives comme tu le veux, c’est les KAFANDO, ZIDA, SY CHERIF,KAMBOU, ARMAND OUEDRAOGO, BARTHÉLEMY et autres qui connaîtrons ce qu’est le peuple burkinabé pour avoir permis la résurgence d’un parti apatride comme le CDP. La jeunesse burkinabé saura quoi faire assurément car ses sorties de 2014 ne doivent pas être vaines pour la CAUSE RECHERCHÉE.
    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 19:16, par Le MOGO En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Ho ! BARRY, que tu nous manques aujourd’hui ! Quelle erreur éléphantesque de t’avoir écarté à une encablure de ce que tu as considéré un sacerdoce par amour de ton pays !

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 19:23, par Le MOGO En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    En fait d’Expert-comptable, ne serait-il pas plutôt un comptable agréé auprès des tribunaux avec inscription en tant que tel à l’Ordre, à moins qu’il ne montre patte blanche en nous scannant son nom depuis le Bottin qui y est consacré.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août 2015 à 20:11, par escone En réponse à : Eddie Komboigo, président du CDP : « Pour qui roule le Conseil Constitutionnel ? »

    Peuple burkinabè ! Je ne vais pas m’adresser à nos parents pour diriger la lutte. Ils sont fatigués. Prenons la relève, jeunesse burkinabè ! C’est nous les adultes déjà. Certains d’entre nous avons nous aussi de plus jeunes enfants, et d’autres à naître. Levons-nous, et disons non à la forfaiture. Disons non aux prédateurs de notre pays, non aux responsables de ce qui a conduit le pays à l’insurrection populaire des 30 et 30 octobre 2014 !!! Non au CDP, non à l’ADF et autres partis du "Front Républicain". Ils ne peuvent pas après ces vols, ces morts, revenir nous diriger. Ne l’acceptons pas, si nous ne voulons pas être des maudits.
    Depuis 1987, date d’assassinat du symbole de l’éveil africain Thomas SANKARA, nos parents se sont battus. Dès 1991, pendant même que nous entrions dans une vie constitutionnelle normale, Blaise Compaoré qui se disait avoir été celui qui a rétabli la démocratie au Burkina Faso, a commencé à terroriser et à tuer des burkinabè. La liste des victimes est longue. Ce régime de terreur qu’il a mis en place avec le RSP et des civils comme complices a obligé certains de nos parents et aînés à abdiquer, pour sauver leur vie. Et il ont menti et pillé le peuple durant 27 ans. Repus, ils en ont voulu encore. Et pour cela, ils ont transgressé le sacré. Ils ont osé planifier leur pérennisation au pouvoir. Comme les monarchies du golf, de Grande Bretagne ou de Monaco. Seulement, ce n’était pas la même chose, puisque notre constitution disait qu’on ne peut pas faire plus de deux mandats de 5 ans. On n’oublie pas qu’ils nous avaient déjà fait le coup après leurs 7X2 = 14 ans plus les 4 ans de terreur, soit 18 ans.
    Peuple burkinabè, à l’aide de l’expérience des anciens, nous avons stoppé net ces velléités monarchisantes. Malheureusement, pendant ce noble combat, nous avons perdu des nôtres, contre zéro décès à leur niveau. La plupart sont décédés par balle réelle. Certains ont été tirés de dos, comme des lapins pour sauver les Compaoré. Un document officiel a été retrouvé, comme ordre officiel d’utiliser des armes. On n’a même pas encore tranché sur qui a donné l’ordre, et qui a exécuté, et voilà, leurs réseaux ont négocié et obtenu qu’il y ait l’inclusion. Nous avions accepté, non sans préciser que nous sommes d’accord avec l’inclusion, mais pas avec n’importe qui, ce qui est normal dans un État de droit aussi ?! Apparemment, le motif de cette inclusion a donné des ailes à certains qui croient qu’il faut passer en perte et profit le bilan de cet entêtement et ses conséquences. Nous maintenons ferme aujourd’hui encore que nous ne laisserons aucun prédateur, aucun voleur, aucun tortionnaire, aucun assassin, aucun assoiffé du pouvoir d’où qu’il vienne, venir nous diriger encore.
    Jeunesse consciente du Burkina, ne nous laissons pas tenter par l’argent. S’ils vous donnent de l’argent, refusez. Si, dans l’indigence absolue, vous ne pouvez pas laisser passer, et qu’il vous arrive de prendre cet argent, faites comme eux. Ce sont des faux, des menteurs, des voleurs, des roublards patentés. Ils se fichaient du développement de ce pays. Seul s’enrichir les intéressait. Alors, prenez cet argent qui se trouve en réalité être le vôtre car ils l’ont volé à vos pères et mères, et sanctionnez-les pour cela. Si non, comment comprendre que des structures mises en place par le même Blaise Compaoré audite des dirigeants, trouve des malversations claires, et qu’aucune sanction n’intervient ? Il était difficile de poursuivre ces voleurs car une partie de l’argent volé venait renflouer la trésorerie du parti-Etat, le CDP. Une autre partie allait directement dans la famille Compaoré. C’est cet argent qui servait à assassiner, à acheter des consciences, à intimider, à entretenir les courtisans, bref, à pérenniser le pouvoir des Compaoré. Et ils le savaient très bien. Vous comprendrez pourquoi il était difficile à Blaise Compaoré de mettre ces gens (que les autorités compétentes de l’époque avaient déjà épinglées) en prison ?

    Ceux qui se présentent aujourd’hui disaient que seul Blaise Compaoré a été créé pour diriger ce pays. Eux n’en n’étaient pas capables. A moins qu’ils fussent sournois et hypocrites envers leur patron. Certains, quoi qu’on dise, ont eu le courage de le lui dire en face et de partir.
    Peuple du Burkina Faso. Je l’ai dit et le redis. Ce parti et ses satellites constituent un poison pour le Burkina Faso. Ils risquent d’apporter la guerre civile dans ce pays. Il faut éviter cela en les sanctionnant pour tout le mal qu’ils ont fait aux burkinabè. Je le répète, ils n’ont aucun égard pour ce pays. Écoutez bien leurs discours et vous le comprendrez mieux. Tout ce qui les intéresse, c’est de revenir au pouvoir pour sauver leurs arrières. Ils vont être solidaires de leurs camarades qui ont volé et pour qui il y a des preuves accablantes. Ils veulent revenir au pouvoir pour effacer les preuves de leurs crimes économiques et de sang. Jeunesse burkinabè des 13 régions, des 45 provinces, des villes et villages, mères, pères de tous âges, jeunes hommes et jeunes femmes, même si le Conseil Constitutionnel valide les candidatures de ces prédateurs, de ces criminels, le dernier mot vous reviendra. Quel que soit ce qu’ils pourront proposer, sanctionnons-les dans les urnes. Si non, le sang de ceux qu’ils ont tués en 27 ans et sous cette insurrection nous maudira. Mon DIEU ! Ouvrons les y eux et ne nous laissons pas avoir par ces gens. Ils sont pires que le diable. Je vous en conjure, jeunes du Burkina Faso, le temps de l’alternance est arrivé. Ne le laissons pas passer, si non, nous sommes morts. Je pense que c’est maintenant que nous devons être en insurrection. Oui, une insurrection morale. On ne peut pas ainsi continuer à courber l’échine ?! Infligez-les pire que ce que l’opposition d’avant 1998 subissait.
    La jeunesse de l’Afrique et du monde nous observe. Nous sommes considérés comme un laboratoire dont ils attendent impatiemment les résultats. Ne redonnons pas le pouvoir aux prédateurs du CDP et compagnies qui n’ont aucun égard pour leur pays et le continent. Je vous le jure que si nous leur donnons la moindre parcelle de pouvoir à l’Assemblée ou aux municipales, et à fortiori aux présidentielles, on est foutu.
    Les richesses d’un pays ne peuvent pas continuer à appartenir à un clan de quelques personnes. On ne peut pas continuer à mentir au peuple ainsi, avec des infrastructures construites à coûts de milliards pour enrichir les mêmes personnes, alors que la qualité reste à désirer, parce que seule une infime partie a été utilisée pour ces travaux. Non, non. Ça suffit. Évitons la malédiction. Ils ne peuvent pas nous obliger à les accepter à revenir nous diriger. Pour ce qu’ils ont fait, il faut qu’ils le méritent avant, parce qu’ils ont fauté. Fauter, c’est humain. Cela ne suffit pas à exclure quelqu’un, certes. Mais quand on faute, et qu’on refuse de le reconnaître ; qu’on persiste pour dire qu’on avait raison de faire ce qu’on a fait ; qu’on réclame sa faute comme un droit ; qu’on se permet certains langages arrogants et va-t-en-guerre ; qu’on se permet de défier l’autorité de l’Etat, là, on se trouve à la limite de l’acceptable.
    Peuple burkinabè, notre espoir de développement est entre nos mains et nulle part ailleurs. Jeunesse, apprenons à penser par nous même et nous nous rendrons compte comment nous avons jusque-là été conduits dans le décor par ces gens qui ne conçoivent leur vie que dans le pouvoir, qui ne pensent qu’à venir se servir au lieu d’être des serviteurs.
    Il faut une alternance véritable sur d’autres bases plus saines.
    Il sera ainsi plus aisé de faire la sentinelle afin que plus rien ne soit comme avant. Ainsi, de mandat à mandat, de nouveaux leaders naîtront avec d’autres types de leaderships.
    C’est dans cette saine émulation de nouveaux leaders que naîtront des idées nouvelles et des projets de société novateurs et adaptés, pour le développement du Burkina Faso et pour le bien être des burkinabè.
    Que DIEU bénisse le Burkina Faso et ses habitants.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés