Climat : Les Verts d’Afrique se concertent à Ouagadougou

jeudi 13 août 2015 à 20h28min

La Fédération des partis écologiques et verts- Région Afrique de l’Ouest (FePEV-RAO) organisent une série de conférences internationales à Ouagadougou du 13 au 16 août 2015. Ces conférences portent sur deux thèmes notamment « idéologie et environnement » et « élections et campagnes ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Climat : Les Verts d’Afrique se concertent à Ouagadougou

Les conférences internationales de la Fédération des partis écologiques et verts- Région Afrique de l’Ouest (FePEV-RAO) visent à faire connaître l’idéologie des écologistes au Burkina, et créer un cadre d’échanges autour des questions environnementales. Pour son président, Nissao Napo Irénée, « l’humanité est à la croisée des chemins ». L’action humaine continue de nuire gravement à l’environnement. Ainsi, l’Afrique comme les autres parties du monde, subit les effets pervers de l’insouciance de l’être humain. C’est pourquoi, il est plus que jamais nécessaire voire indispensable de prendre des décisions courageuses afin de sauver l’humanité.

Réuni à Ouagadougou, les participants venus de plusieurs pays africains, vont également réfléchir sur la marche à suivre lors du prochain sommet mondial sur l’environnement qui aura lieu à Paris, en France. « C’est pour nous aguerrir en prélude au sommet mondial à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015 pour voir la démarche à entreprendre. Est-ce le plaidoyer que nous allons faire, est-ce qu’en tant que force politique réunie au sein de la fédération ouest-africaine nous serons seulement dans les couloirs ou est-ce qu’au cours de ce sommet nous allons faire porter notre voix ? », s’interroge Nissao Napo Irénée. Ces questions trouveront réponses à la fin de cette rencontre. Les verts et les partis écologiques d’Afrique veulent aussi harmoniser leur vision afin d’influencer ce sommet. « L’Afrique pollue moins mais l’Afrique les causes de la pollution. L’Afrique détruit moins mais l’Afrique moins l’environnement mais elle subit la destruction. Est-ce que nous devons être là, à croiser les bras, non ! », a ajouté le président de la Fédération des partis écologiques et verts- Région Afrique de l’Ouest (FePEV-RAO).

Les réunions de Ouagadougou permettront donc aux participants de voir les mécanismes à mettre en place, le lobbying à jouer pour que le sommet mondial à Paris ne soit pas un sommet de plus. Pour les organisateurs, la tenue de cette rencontre s’annonce déjà comme une prise de conscience dans la recherche des approches idoines aux défis écologiques auxquels la planète terre fait face. Ils attendent, à la fin de ces conférences, outiller leurs militants à défendre les idéaux des écologistes, proposer des stratégies pour une campagne électorale efficace des écologistes en Afrique.

L’hôte de cette rencontre, Ram Ouédraogo du Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (RDEBF), a reçu le soutien de ses camarades d’Afrique de l’Ouest.

Judicaël Gaël Lompo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés