Journée internationale de la jeunesse 2015 : Les jeunes, fer de lance du renforcement de la démocratie et de la cohésion sociale

mercredi 12 août 2015 à 21h18min

Les jeunes du Burkina Faso à l‘instar de ceux du monde entier célèbrent ce 12 août 2015 la Journée internationale de la jeunesse. Cette année, les activités commémoratives se tiendront dans le cadre d’un colloque panafricain de la jeunesse dans la capitale burkinabè les 12, 13 et 14 août 2015 sous le thème « Participation citoyenne des jeunes au renforcement de la démocratie et de la cohésion sociale pour un développement durable ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Journée internationale de la jeunesse 2015 : Les jeunes, fer de lance du renforcement de la démocratie et de la cohésion sociale

Pendant 72 heures, les jeunes du Burkina Faso, à travers diverses activités, vont encore une fois, mener la réflexion sur les problématiques liées à la jeunesse en vue de mettre en avant leur potentiel en tant que partenaire au renforcement de la démocratie et de la cohésion sociale pour un développement durable.
La JIJ 2015, placée sous le très haut patronage de Son Excellence Monsieur Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso connaitra la participation d’une centaine de jeunes venus d’autres pays d’Afrique essentiellement de la société civile. Il s’agit pour les autorités de la Transition d’amener d’une part la jeunesse à réfléchir, d’une part, sur sa participation en matière de défense de la démocratie et de la bonne gouvernance, d’autre part, sur leur rôle dans la sauvegarde et la consolidation de la cohésion sociale dans une perspective de prévention des conflits et de lutte contre l’insécurité dans les pays africains.
La rencontre de Ouagadougou permettra de rappeler à la jeunesse africaine, son rôle et sa place dans le processus de développement du continent. C’est l’occasion pour le Président de la Transition de réaffirmer, si besoin en était encore, la nécessité d’impliquer cette frange majoritaire de notre société aux prises de décisions. C’est dans ce sens d’ailleurs que le Président du Faso et l’ensemble du gouvernement ont pris l’engagement lors des assises nationales de la jeunesse, tenues du 18 au 19 juin 2015 à Gaoua dans la région du Sud-Ouest, de travailler sur un certain nombre de projets notamment, le financement des projets des jeunes, la facilitation d’accès des terres aux jeunes, la création des centres de formation, le développement du secteur informel, la facilitation d’accès aux fonds, l’élaboration d’un plan de lutte contre le banditisme et la construction d’infrastructures à travers le programme socio-économique d’urgence de la Transition (PSUT). Et les jeunes du Burkina Faso ont encore en mémoire cette célèbre phrase du Président Michel KAFANDO qui disait lors des Assises de Gaoua qu’ « avec les jeunes, oui, tout est possible. Sans les jeunes attention ».
C’est dire donc, que le thème de la JIJ de cette année, « Participation citoyenne des jeunes au renforcement de la démocratie et de la cohésion sociale pour un développement durable », est d’actualité et la célébration vient à propos. A travers les différentes activités, jeunes et autorités vont ensemble trouver les voies et moyens pour valoriser davantage le potentiel des jeunes et les aider à surmonter les difficultés auxquelles ils font face. L’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 au Burkina Faso aura montré aux yeux du monde que la jeunesse est une donne à prendre en compte si on veut réellement tendre vers une société paisible.
En rappel, la Journée internationale de la jeunesse est une mise en œuvre de la résolution 54/120 adoptée par l’Assemblée générale des Nations-Unies le 17 décembre 1999 à Lisbonne. Elle est l’aboutissement d’une recommandation initiée par le Burkina Faso à la conférence mondiale des ministres chargés de la jeunesse, tenue du 08 au 12 août 1998 à Lisbonne. L’objectif étant de promouvoir auprès des jeunes, le Programme d’action mondiale pour la jeunesse à l’horizon 2000 et au-delà. Ce programme encourage les actions et les initiatives en faveur des jeunes dans 10 domaines prioritaires que sont l’éducation, l’emploi, la malnutrition, la pauvreté, la santé, l’environnement, la toxicomanie, la délinquance juvénile, les loisirs.

Ministère de la Jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés