Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

lundi 10 août 2015 à 22h35min

Depuis quelques jours, les agents affiliés au Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) manifestent leur mécontentement autour des fonds de motivation des personnels du ministère de l’Economie et des finances et de leurs conditions de travail.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ces agents ont observé un sit-in de 48 heures, le jeudi 6 août 2015 pour dénoncer les écarts en leur défaveur dans l’allocation des indemnités du fonds de motivation des agents du ministère de l’Economie et des finances, communément appelées « fonds commun ».

Au regard des différentes réactions, le gouvernement de la Transition appelle l’ensemble des acteurs à plus de concertation et de modération.

Du reste, le gouvernement, déterminé à trouver une solution à cette question, a décidé de mettre en place un comité pour mener la réflexion et faire des propositions de textes pour réglementer la gestion des fonds communs et autres avantages des fonctionnaires burkinabè, tant au niveau du ministère en charge de l’Economie que des autres ministères ou institutions de notre pays.

Le Service d’information du gouvernement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 août 2015 à 05:57
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Nous aussi nous bravons tout pour sauver des vies, soigner les burkinabès, abandonnons nos familles les nuits pour aller traiter les malades, il nous faut un fonds commun.
    Sinon on va faire sit in puis grève illimitée

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 06:11
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    bien dit. Mais votre dose né pas amer. Dite seulement que ce comité menera sa reflexion pr une extension a tous les agents de la fonction P, ou sa supression. sinon nous agent des autr ministere areteron d travaillé. Juste un conseîl.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 08:01, par M. Truth
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Cela semble sage de la part du gouvernement car ce ne sont pas les seuls agents du MEF qui ont besoin d’être motivés, mais tous les travailleurs de l’Etat. Mais attention, cette motivation doit être légale et licite. Pas à la manière des fonds communs maladroitement et illégalement servis aux agents du MEF, qui ressemblent fortement à des pots de vin ou des butins de vol.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 08:19, par gongoni
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Ce communiqué du gouvernement traduit toute la faiblesse de l’Etat burkinabé de nos jours .Hier en suivant la télé tout le monde aura remarqué l’insolence du délégué de ce syndicat tant dans son attitude que ses propos .Et puis ou est le ministre titulaire du MEF pour que ce soit Dame Bila seule qui se débat face au syndicat ?. En toute chose l’excès nuit et cette propension du gouvernement à tout tolérer ne favorise pas la bonne marche de l’administration publique, car de plus en plus les hauts responsables de l’Etat sont traités comme des gens qui sont moins que rien .Non il faut redresser la barre car le syndicalisme ne saurait être assimilé à la mauvaise éducation ,l’impolitesse ,et le non respect des autorités

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 08:45, par bakoro
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    kel comité de reflexion pour kel kestion ?! et le comité ki a ete mis en place et ki a travaillé sou le ministr bebemba ? ki a utilsé largen du contribuabl pour voyagé dan la sou region sur la kestion ? ka ton fè dè conclusion de ses travo ? arèté de nou distrair et d’insulté notr intelligence. ça cè du dilatoire pur et simpl. continué ainsi a vou partagé largen du contribuabl et il ora une transition dan votr trahison, heu pardon dan votr transition.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 09:28, par Sacrécoeur
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Merci d’abord au gouvernement.
    Mais je reviens pour dire que ce comité ne doit pas occulter le dialogue avec les syndicats des autres ministères. Cela permettra de savoir jusqu’à quel point ce FC à crée des démotivations chez ceux-là qui n’en bénéficient pas.
    Je prends l’exemple du corps des eaux et forêts pour ne citer que cela, ou des agents dans l’exercice de leur métier sont constamment agressés, pendant qu’ils bravent monts et vallées pour faire des recettes sans motivation et les reversent auprès des agents du MEF dont le risque se résume à la manipulation de cet argent.
    Ce pendant pour ce cas d’exemple parmi tant d’autres, qui doit réellement avoir le FC ?
    Donc que le gouvernement soit vigilant pour n’est pas entretenir voire augmenter la frustration des fonctionnaires qui jusque là croient à l’équité à travers une patience qui a des limites.
    Ces fonctionnaires exemplaires pourraient faire des sit-in comme certains supers fonctionnaires, mais préfèrent respecter les principes cardinaux en matière de lutte.
    Bien à tous.
    Financier à la retraite.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 09:35, par sougrnooma
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Il faut que le Ministre de l’économie et des finances s’assume pleinement au lieu de livrer la pauvre ministre déléguée à la vindicte des syndicats. Qui dirige le ministère des finances ? Au lieu de passer tout le temps à voyager, il ferait mieux de s’assumer pleinement.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 10:12, par Gargo
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Dans le secteur privé, les gratifications (13ème mois et autres) sont accordés à tous les travailleurs parce que l’entreprise est une chaîne et chaque travailleur est un maillon de cette chaîne. Pourquoi dans la fonction publique, on restreint ça aux travailleurs du MEF seulement. Il y a injustice grave. Trop c’est trop. Il faut motiver tous les agents de la FP. Fonds commun ou 13ème mois pour tousssssssssssssssssssssssssss

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 10:37, par l’inquisiteur
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Il est vraiment grand temps que le gouverne sonne la fin de la récréation au sein de ce MEF. Sans ces revelations sur le Fonds Commun, on ignorait que le MEF était une caverne d’ALI BABA... Une motivation, qui est en principe, est l’accessoire du salaire depasse deux fois la masse salariale annuelle du même Agent parce qu’il est du MEF. On comprend pourquoi en plein SND, certains du MEF peuvent s’offrir le luxe de se payer des parcelles à des millions pendant que les autres SNDistes d’autres ministères peinent à assurer ne serait-ce que le quotidien. Alors une question se pose : le Drapeau burkinabé a t-il les mêmes couleurs pour les fonctionnaires ? NON et NON !!! Si rien n’est fait dans les mois à venir, souffrez que les autres appliquent la maxime des ghanéens (même si c’était en matière de foot-ball) que je vais paraphraser pour dire : petit salaire, petit boulot.
    Pour finir, je me permettrai de dire "MERCI" à ces financiers qui nous ont permis de mettre en lumière ce fameux "Fonds Communs" qui ne semble pas commun.

    Webmaster, pardon laisse passer mon cri.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 11:16, par lezang
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    je pense que le fond commun de ce ministère doit disparaître pour faire place à une amélioration significative des salaires de tous les travailleurs. il y’a beaucoup d’agents d’autres secteurs qui travaillent plus mais aussi qui cours plus de risque que ces financiers. finissons avec ces questions de statut particulier ; de font commun au niveau des ministères.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 11:39
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Bjr chers internautes. Alors je pense qu’avant de réagir sur les mouvements du SYNAFI, il faut avoir un minimum d’informations sur ce qui se passe au risque de raconter des betises.
    Ceux là qui traitent le SG de SYNAFI d’etre male éduqué ,d’impolis ,et le non respect des autorités s’adressent à eux meme. je pense que c’est votre mauvaise éducation qui vous poussent à raconter ces âneries. De grace si vous ne maitrisez pas quelque chose éviter de vous lancer dans ces débats.
    Bandes de males éduqués !!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 11:45, par sanou
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Je pose la question de savoir si les autres agents de la fonction publique ne sont pas exposés à des risques comparables ou ne travaillent-ils pas assez (comme les agents du MEF) pour que "l’argent rentre dans les caisses de l’Etat".

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 11:58, par sanou
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Dites au contribuable combien lui coûte le Fond commun par an ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 12:06, par pierre
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Ce Fond n’est vraiment pas commun. Appelé le Fond du MEF. Bientôt il y aura Fond du MEBA, Fond du MS, Fond du MARHASA, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 12:12, par Le méssagé
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Quelle cacophonie ! Quelle zizanie ! Quel tâtonnement ! L’anarchie règne dans mon beau pays. Vivement que la transition prenne fin

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 12:22, par POUTINE
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    aucune décence dans les propos du secrétaire général du SYNAFI. Ce qui vous intéresse c’est le gombo seulement. Aucune argumentation digne d’intérêt.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 12:26, par lhomme
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    On atend la conclusion du comité de reflexion. Si les agents du mef sont les seuls agents de la fonction publique pour beneficier de ces faveurs ( fonds commun), on verra. C’est des agents qui veillent nuit et jour pour vous soigner, c’est des agents qui ne dorment pas pour que vous puissiez dormir en toute quietude, c’est des agents qui sont dans des classes qui veillent à ce que vos enfants soient des hommes demain. De toute facon on atend, puisqu’il faut que tous les agents de la fonction publique aient ce fond commun.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 12:33, par JOB
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    CETTE HISTOIRE DE FONDS COMMUN FRANCHEMENT CA COMMENCE A ME TAPER SUR LES MENINGES.LES AGENTS DE SANTÉ SONT ILS MOTIVES POUR LE NOMBRE DE MALADES QU’ILS SOIGNENT ? LES ENSEIGNANTS SONT ILS GALVANISES POUR LES RESULTATS POSITIFS QU’ILS FONT CHAQUE ANNÉE ? LES POLICIERS SONT ILS FINANCIEREMENT ENCOURAGES POUR LE NOMBRE DE PERSONNE QU’ILS PROTEGENT CHAQUE JOUR ? JE COMPRENDS POURQUOI IL Y A TANT D’AFFLUENCES DANS LES CONCOURS DE L’ENAREF. NOUS SOMMES COMPLEMENTAIRES ALORS, ARRETEZ DE REVOLTER LES AUTRES !

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 12:57, par bibeega
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Voilà ! ca sent le cramé du y en a marre des autres fonctionnaires que ceux de l’économie et des finances traitent comme des sous fonctionnaires à cause de la misère qu’ils vivent. Le gouvernement de la transition doit régler cette situation au plus vite. Parce que comme je le disais ça sent déjà la fumée et en cette saison hivernale nous savons tous que les vents sont forts.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 13:07
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    bien fait pour vous agents MEF. vous n’avez pas chassé amina bila au debut comme si vous la conaissez pas. regardez son arogance.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 14:19, par charles
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    le ministre amina bila a dit qu’elle peut gérer, elle n’a qu’a gérer au lieu de tergiverser. être ministre c’est pas facile. elle a sauté rapidement dans le gouvernement pensant que comme c’est la transition c’est facile voila la vrai réalité des ministres. Faut pas qu’elle joue à la victime, c’est ça être ministre dans nos pays, si elle ne peut pas elle démissionne es ce qu’on l’a forcé. On n’est pas capable de gérer mais on n’est prêt à critiquer les autres. A son tour on crie au complot. va te faire voir ailleurs tchrrrrr......

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 14:46, par RAOUL07
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Je comprends maintenant mes amis des finances. En fait ils sont moins motivés par rapport à leurs collègues du Trésor et des Impôts en ce qui concerne le Fonds Commun sous prétexte que ces derniers font des recettes et risquent leur vie dans l’exercice de leur fonction. Cest ça leur problème en réalité. De ce fait j’invite tous mes collègues des Eaux et forêts et tous les autres fonco qui risquent leur vie nuit et jour dans le cadre de travail à se mettre debout comme un seul homme pour revendiquer notre part du gâteau.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 17:29, par pagomgiiri
    En réponse à : trop c’est trop !!!

    Oui pour l’équité dans le partage de ce butin !!! mais pourquoi refuser qu’il soit étendu à d’autres agents de l’Etat ? quelle jalousie à l’égard des autres fonctionnaires qui pourraient enfin être motivés comme vous dans leurs taches quotidiennes. Je lance un cri de coeur à tous les agents des autres ministères et institutions à une grande mobilisation dans le soutien du gouvernement pour que ce fameux FC soit, soit étendu à tous les agents de l’Etat ou simplement supprimé au profit du Budget de l’Etat.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 20:02, par une autre revolution
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Effectivement au niveau des services de recettes, il ya des fonctionnaires impotents qui ne foutent rien mais qui amassent de gros sous. En plus, à ce que je sache, un inspecteur des impôts ou du trésor ne fait de recouvrement. Les agents qui font effectivement le travail sont les fonctionnaires des catégories B C. Donc, on peur repenser cette forme de motivation

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 21:33, par Rodrigue
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Je pense que l état doit être intransigeant et sévère face face à certains regroupements d individus appelé syndicats, si l état cède à ce SYNAFI tous les autres syndicats des autres ministère doivent se soulever pour réclamer un fond commun, les fonctionnaires du MEF DOIVENT ÊTRE TRAITÉS COMME LES AUTRES. ET LES AGENTS DE LA SANTE ?
    On a le gouvernement à l oeil,

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2015 à 23:00
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Ceux qui prétendent que le MEF passe son temps à voyager croyez vous que c’est de son gré qu’il le fait ? A son absence lors de la visite du barrage de Samadeni , ceux qui suivent l’actualité rappelez de ce que le Président du Faso avait dit. Ce monsieur est un grand bossard intègre et très humble. Il a été dit que le taux de recouvrement des recettes est en baisse par rapport à la même période que l’an passé. Comme les salaires tombent chaque fin de mois c’est normal qu’on se fasse d’autres soucis. Après tout les gens ont vidé les caisses en toute impunité fuir avec, la preuve pendant le couvre-feu c’est pas des avions qui fendaient l’air burkinabe ? Pendant ce temps nous idiots burkinabe étions obligés de nous terrer à la maison. Des gens se sont sacrifies pour venir bâtir leur pays et voici les résultats

    Répondre à ce message

  • Le 12 août 2015 à 00:22, par Ouédraogo Ousmane
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Vivement qu’une issue heureuse soit trouvée à ce quiproquo.!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 août 2015 à 11:13, par salam
    En réponse à : Syndicat national des agents des finances : Le gouvernement appelle à la modération

    Il n’y a pas que le fonds commun seulement. Il y’a également le fonds d’équipement qui permet aux services des finances d’être mieux équipés que les services des autres ministères. Supprimer tous ces fonds injustement constitués pour doter nos hôpitaux de scanners, d’appareils de dialyse, d’ambulances et j’en oublie

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés