Circulation routière : des bénévoles volent au secours de la circulaire

lundi 3 août 2015 à 23h58min

L’avenue des Tansoba ou Circulaire est dans un état très délabré. Des volontaires de l’association fondation one village ont décidé, en collaboration avec l’arrondissement 5, de boucher les trous qui sont sur ce boulevard le 31 juillet 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Circulation routière : des bénévoles volent au secours de la circulaire

Les usagers le savent, l’avenue des Tansoba encore appelé Circulaire est dans un état dégradé. Avec la saison des pluies, cette situation s’est exacerbée. « Nous avons constaté qu’il y a trop de trous sur cette voie. Une association doit travailler pour le bien-être de la population. Quand on tombe dans les trous, cela peut blesser », explique le président de l’association fondation one village, Ousmane Sawadogo. C’est fort de ce constat alarmant que les membres de l’association ont décidé de faire une action.« Donc nous avons décidé de sortir boucher les trous ce matin en attendant que l’Etat vienne réparer la voie », a ajouté Ousmane Sawadogo.

Les membres de l’association font le travail en étroite collaboration avec la marie de l’arrondissement 5, ex-Bogodogo. Gilbert Ilboudo, est technicien en génie-civil et chef de la section voirie et places publiques de l’arrondissement 5.Selon lui, « C’est une synergie d’actions. L’association avait décidé de venir boucher les trous. La mairie aussi avait cela en projet. Nous avons entreposé les différents matériaux. Avec la grosse pluie du lundi (24 juillet 2015, ndlr) les gens avaient des difficultés pour passer. Comme on avait déjà entreposé le matériel, l’association a démarré les travaux ». L’équipe de la mairie de l’arrondissement est venue en appui avec les matériels tels les pelles, les brouettes avec le compacteur.

Pour l’association fondation One village, il s’agit d’un acte citoyen. Elle cherche tout simplement à apporter son appui à la mairie de l’arrondissement. « Ce n’est pas la mairie seule qui circule sur la voie. Tous les citoyens passent sur cette voie. Donc si la voie est en mauvais état nous devons contribuer aussi pour la réparer » a expliqué le président Ousmane Sawadogo. Cependant, il lance un appel à tous ceux qui peuvent apporter du matériel ou de la terre de le faire. Par ailleurs pendant les travaux, les usagers de la route peuvent donner leur contribution. « Nous travaillons et il y a une personne qui tient une assiette. Il y a des usagers de la route qui contribuent avec de l’argent », a –t-il précisé.

L’association fondation One village et la mairie de Ouagadougou savent que cette action n’est pas durable. Avec les pluies, les trous vont réapparaitre d’ici quelques jours. Mais chacun veut faire ce qu’il peut en attendant qu’une solution soit trouvée. « La solution définitive est de reconstruire. C’est une reconstruction qu’il faut pour cette route. Mais je crois que cela est un projet qui relève de l’Etat central. Je crois aussi qu’il y a des études qui sont déjà faites pour la reconstruction du boulevard. Mais c’est le devoir de la mairie de traiter les nids de poules en attendant que ce projet voit le jour », a conclu Gilbert Ilboudo.

Judicaël Gaël Lompo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés