Inondation à Bissighin et Rimkiéta Le mois d’août sera pluvieux, et le gouvernement appelle à la vigilance

lundi 3 août 2015 à 23h57min

La pluie diluvienne tombée à Ouagadougou le dimanche 2 août 2015, a provoqué de nombreux dégâts dans plusieurs quartiers de la ville.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Inondation à Bissighin et Rimkiéta  Le mois d’août sera pluvieux, et le gouvernement appelle à la vigilance

Dans les quartiers Bissighin et Rimkiéta surtout, l’on a enregistré des destructions de concessions. Des vivres et matériels divers ont également été emportés par les eaux.
Face à la situation, le gouvernement de la Transition, à travers le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) et les délégations spéciales a apporté un soutien aux familles sinistrées et organisé leur relogement.
Selon les prévisions, le mois d’août sera une période particulièrement pluvieuse. Aussi, le gouvernement de la Transition rappelle une fois de plus aux populations, la nécessité de respecter la bande de servitude, fixée à cent mètres de part et d’autres des limites de tout canal primaire d’évacuation des eaux pluviales qui constitue une zone à haut risque d’inondation.

Le Service d’information du gouvernement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 août 2015 à 23:33, par Heath’Life
    En réponse à : Inondation à Bissighin et Rimkiéta Le mois d’août sera pluvieux, et le gouvernement appelle à la vigilance

    Lorsque dans un pays, les tenants d’un pouvoir patrimonial et ploutocratique passent 27 ans à mettre les 2/3 des richesses du pays entre les seules mains des membres de leurs familles et de leurs proches, on ne peut qu’assister, impuissant, le cœur meurtri et la mort dans l’âme, à ce macabre spectacle. Le communiqué du gouvernement est caduc. La bande de servitude ne sera pas respectée. Comment le respecteraient-ils ? Avec quels moyens ? C’est ça les pages sombres de l’ère Compaoré. Il faut radicalement les tourner.

    Répondre à ce message

  • Le 4 août 2015 à 10:39, par zak
    En réponse à : Inondation à Bissighin et Rimkiéta Le mois d’août sera pluvieux, et le gouvernement appelle à la vigilance

    ça va être peut être méchant ce que je vais dire mais il va falloir déplacement de gré ou de force les habitants des zones inondables. au niveau du barrage numéro 2, ces habitants ont eu des terrains il y a plus de 30 ans dans les secteurs environnant. la moitié a quitté la zone. quand à l’autre moitié, certains les ont vendus et d’autres les ont donnés à leur enfants ou mis en location mais sont restés dans les bas-fonds. quand il y a eu les inondations de septembre 2009 (si je ne me trompe pas), la moitié étant resté a encore eu des problèmes et chaque personne ou ayant une femme (je ne sais plus trop) majeur a bénéficié encore d’un terrain au niveau de yagma et même de ciment et autres. Là presque personne n’a bougé et je connais plein de jeunes qui ont vite revendu leurs terrains pour une moto. pour leur bien, ils doivent bouger des zones innonables

    Répondre à ce message

  • Le 4 août 2015 à 11:30, par Amadoum
    En réponse à : Inondation à Bissighin et Rimkiéta Le mois d’août sera pluvieux, et le gouvernement appelle à la vigilance : QUELLE VIGILANCE ?

    Mes sinceres sympathies et prieres aux vicitmes des inondations, que Dieu leur donne toute la fortitude dont elles ont besoin pour traverser cette epreuve.
    La ville de Ouagadougou a ete construite a taton et maintenant nous sommes tous victimes de ce "developpement" anarchique. Les eaux des pluies, diluviennes ou pas, auront toujours un endroit ou se jeter : quelque part, Ouagadougou. Les ouagalais d’une certaine classe paieront toujours pour ce manque de planning.
    Et quand le gouvernement demande aux victimes de "respecter la bande de servitude, fixee a cent metres de part et d’autre des limites de tout canal primaire...", je dis qu’il peut et DOIT faire plus et mieux. Il n’est jamais tard de corriger ou de bien faire.
    La presente inondation doit etre l’occasion pour les dirigeants, issus des elections d’Octobre, de penser serieusement a une solution comprehensive et adequate aux inondations de la ville de Ouagadougou.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés