Accident mortel à Bobo-Dioulasso : Une semi-remorque tue un garçon d’environ 14 ans

samedi 1er août 2015 à 22h42min

Un mort, un blessé et d’importants dégâts matériels, c’est le bilan provisoire du grave accident mortel qui a eu lieu ce vendredi 31 juillet 2015 à Bobo-Dioulasso sur le boulevard de la Révolution. Une semi-remorque chargée de ciments, suite à une défaillance du freinage est entrée en collision avec un car TCV en partance sur Ouagadougou.

Accident mortel à Bobo-Dioulasso : Une semi-remorque tue un garçon d’environ 14 ans

Cet énième accident de circulation sur le boulevard de la Révolution a encore ôté la vie à un garçon âgé d’environ 14 ans. Selon les témoins qui ont assisté à ce triste évènement, le chauffeur du camion a perdu le contrôle de sa direction depuis la station Shell – du quartier Bindougousso-. Et c’est devant la gare TSR que sa course prendra fin avec à la solde un mort, après avoir percuté un car de la compagnie TCV. Il s’agit, d’un passager des taxis moto que la remorque a écrasé.

Alertée la section accident de la police avec à sa tête le commissaire central, Emmanuel Ouédraogo, s’est rendue sur les lieux pour les constats. « Nous avons effectivement été saisis aux environs de 19 heures de ce qu’un grave accident a eu lieu sur le boulevard de la Révolution. C’est en effet, une semi-remorque chargée de ciment qui s’est renversé devant la gare TSR », raconte Issoufou Bélémou, chef de service de la section accident du commissariat central de police des Hauts-Bassins.

Les autorités policières, tout comme, les témoins attestent la même hypothèse de défaillance de freinage. Le chauffeur de la remorque, blessé de même que celui du tricycle, ont été évacués à l’hôpital Souro Sanou. Une passagère du car en partance de Ouagadougou, Célestine Ouattara, toujours sous le choc tente de raconter comment les choses se sont passés. En effet, laisse-t-elle entendre : « nous avons été surpris par la remorque qui venait à vivre allure du côté de Bindougousso. Je félicite très sincèrement notre chauffeur qui est resté serein. Il était d’un sang-froid incroyable sinon le pire serait arrivé. Il n’a pas paniqué lorsque la remorque a percuté le véhicule brisant les vitres de l’avant ».

N’étant plus en état, c’est un autre car que la compagnie a mis à la disposition des passagers au départ de 18h30 de Bobo-Dioulasso pour Ouagadougou. Et c’est aux environs de 22 heures que ce dernier a quitté la ville avec des passagers toujours inquiets. L’accident a perturbé la circulation qui a repris après 23 heures, après qu’on ait ramassé le ciment sur la chaussée.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Messages

  • Qu’ Allah nous protège de ces cercueils ambulants. Imaginez un peu la tristesse de cette famille. repose en paix.

  • Toutes nos condoléances encore une fois. Le boulevard de bobo qui devrait être la plus belle avenue de bobo est devenu la gare principale de la ville par la faute des responsables de la ville.

  • Quelle est la responsabilité des forces de l’ordre qui laisse ces genres de camion circuler dans nos villes. A bobo ici on voit circuler des camions sans frein, sans phare tous les jours au vu et au su de la police municipale qui passe honteusement son temps a racketer les moto au niveau des stop. Pauvre Burkina on tire jamais de leçon

  • LAWAPAN, tu n’as dit que la vérité, je suis Bobolais et la police ne rackette que les motocyclistes et les automobilistes, sans CCVA, sans Assurance, sans Carte Grise, sans Carte jaune, sans phares, sans feux rouges et sans freins circulent allègrement. Si ce n’est pas à Bobo, je n’ai jamais vu des véhicules qui circulent sans phares.

  • Si vous n ’avez jamais vu des camions sans phares que à BOBO c’est que vous n’avez été ailleurs non plus.
    1) On a pas dit que ce camion n’avait pas de phares
    2) La cause supposée est défaillance de freins
    3) Semble t-il le camion venait de Lomé ayant chargé du ciment à Ouaga pour Bobo
    Evitons les commentaires à l’emporte-pièces

  • Oui major mais c’est pas par ce qu’il y a des véhicules qui ne respectent pas les normes dans les autres villes que les bobolais ne doivent pas se pleindre de leur cas.Chacun lutte pour son bien être donc les habitants des autres villes n’ont qu’à exposer leurs problèmes à leurs autorités s’ils en ont.
    Donc mettez vous souvent du coté des autres et vous verrez la situation autrement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés