Droits humains : 34 nouvelles compétences pour défendre les Burkinabè

samedi 1er août 2015 à 01h06min

Les élèves conseillers et attachés en Droits humains, formés à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM), ont effectué, dans la soirée du jeudi 30 juillet dernier, leur sortie officielle. Au cours de la cérémonie de remise des récompenses aux majors, ils se sont dits prêts à servir les Burkinabè.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Droits humains : 34 nouvelles compétences pour défendre les Burkinabè

Pour une sortie de promotion, c’était tout trouvé. Après deux années de formation, les élèves conseillers et attachés en Droits humains ont effectué de façon solennelle leur sortie de l’ENAM. En présence de la directrice de cabinet du Ministre de la Justice, des droits humains et de la promotion civique, Bibata Nébié, de leurs deux parrains, François Simporé, PDG de la Cave Simporé et Célestin Lokré Samandoulgou, président de la Commission nationale des Droits humains, ils ont récompensé le premier de chaque filière. Mme Yaogo/Zalle Rouguiyata, avec une moyenne de 16,81/20, major des attachés et Sana Koara, premier des Conseillers ont reçu des présents de leurs camarades de classe.

Célébrer et encourager l’excellence

En organisant la soirée, les responsables du Club des Droits humains entendent promouvoir l’excellence. « Cette soirée organisée, à la suite de la sortie officielle à l’ENAM est pour nous l’occasion de célébrer l’excellence d’une part et de réaffirmer l’importance des droits humains pour la paix et le développement dans une société qui se veut démocratique d’autre part », a indiqué le représentant du Club, Rombiré Bakiéka.

Etre droits, justes et honnêtes dans le travail

Au total 34 élèves (20 conseillers et 14 attachés), ont effectué leur sortie du moule de l’ENAM. Ils auront pour mission d’assurer, de promouvoir, de protéger et de défendre les droits humains au Burkina Faso. En guise de conseils, le parrain, François Simporé, a appelé ses filleuls à la droiture. « Dans la vie, il faut être droit, juste et honnête. Surtout eux, s’ils veulent avoir une longue et riche carrière. Il ne faut pas prendre les décisions parce qu’on va prendre de l’argent après » ; a-t-il indiqué. A sa suite, c’est la représentante du Ministre de la Justice, des droits humains et de la promotion civique qui s’est adressée à « ses agents » en ces termes : « Chers futurs collègues, la vie professionnelle n’est pas facile. En ma qualité de patronne, je voudrais vous encourager et vous inviter à être des agents exemplaires, responsables et dévoués à la tâche. Ainsi donc, je vous invite à vous éloigner du laxisme. C’est ce qui nous permettra de relever ensemble, les défis liés à la protection et à la défense des droits humains au Burkina Faso ».

Faciliter l’insertion professionnelle par le sport

Pour joindre l’utile à l’agréable, le Club des droits humains a organisé, un peu plus tôt dans la soirée, un match de football qui a opposé les élèves conseillers et attachés à l’équipe du personnel du Ministère. Mais mal leur en a pris car ils ont été copieusement corrigés par les professionnels sur la marque de 4 buts à 2. Un score qui rappelle qu’en temps normal la hiérarchie se respecte. Pour Rombiré Bakiéka, représentant du club, le match avait pour but de créer les conditions d’une insertion professionnelle facile aux élèves nouvellement sortis de l’école.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés