Ecole nationale de Police : 2 809 compétences prêtes à servir

samedi 1er août 2015 à 01h09min

Ils sont fin prêts ces 2809 hommes et femmes forgés tant sur le plan physique, intellectuel que psychologique à l’Ecole nationale de la Police. Et c’est sous le thème « La formation à l’école nationale de Police : une réponse aux aspirations d’une police citoyenne », qu’a eu lieu, le 31 juillet 2015 à Ouagadougou, la sortie de cette promotion « exceptionnelle » baptisée « Ouédraogo Pegdwendé Emeline », en hommage à l’assistante de police décédée suite à un accident le 28 juillet dernier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ecole nationale de Police : 2 809 compétences prêtes à servir

Au regard de son effectif, c’est la plus grande promotion jamais enregistrée à l’école nationale de la police (ENP). 2 809 compétences dont 2 605 de la police nationale, 180 de la garde de sécurité pénitentiaire et 25 de la police municipale, ont reçu leur parchemin de fin de formation ainsi que leurs épaulettes au cours d’une cérémonie qui a drainé beaucoup de monde. Venus les soutenir, parents et amis tenaient à être en pôle position pour profiter du spectacle notamment du défilé militaire et de la démonstration des techniques d’intervention rapide devant un parterre de personnalités. La marraine de cette promotion 2013-2015 n’est autre que l’opératrice économique Mme Sanou/Ouédraogo Marie Rose, ancienne policière de 1980 à 2000.

Prêts à servir
« La promotion sortante ne constituera pas un supplément d’effectifs mais plutôt des compétences opérationnelles pour leurs entités respectives », a déclaré le délégué de la promotion, Ibrahim Cissé Barry. S’ils reconnaissent avoir reçu une formation « sérieuse et de qualité », les policiers se disent prêts à servir avec « dévouement et loyauté la Nation » en constituant un rempart solide contre l’avancée du grand banditisme et du terrorisme. Pour le Premier ministre Yacouba Isaac Zida, « sans sécurité, il n’est pas question d’envisager un quelconque développement ». Et dans un souci de professionnalisme et d’instauration d’un climat apaisé, les éléments de la sécurité doivent sans cesse collaborer avec les populations. D’où le choix du thème cette année qui traduit, selon le ministre de la sécurité, Colonel Sidi Paré, la volonté des autorités de la transition de « disposer de forces de l’ordre plus proches des citoyens qu’elles servent… ».

Résultats satisfaisants
De l’évaluation de la promotion faite par le directeur des études et des stages, Edmond Tapsoba, il est ressorti que les résultats sont très satisfaisants. Les majors des différents cycles, au nombre de 13, ont une moyenne qui va de 16.02 à 17.20/20. Entré à la police en 1994 en tant qu’agent, le major des commissaires issus des concours professionnels, Sanou Vinsou dit n’avoir aucun secret autre que l’assiduité au travail.
Notons que durant la formation, six élèves ont été exclus pour insuffisance de résultats et pour atteinte au règlement intérieur. Hélas, l’école a enregistré cinq décès dont le dernier en date est celui de l’assistante de police Ouédraogo Pegdwendé Emeline. De retour des répétitions du défilé de la présente sortie, elle a été victime d’un accident de la circulation dans l’après-midi du 28 juillet.

Dans son allocution presque poétique, le directeur de l’ENP, Théophane Segda a rappelé à la promotion son devoir de redevabilité envers la Nation toute entière pour ses efforts, lesquels efforts sont « le fruit du travail de l’agriculteur, de l’éleveur, du commerçant, de l’orpailleur, de l’ouvrier, de l’homme d’affaires ou de la vendeuse de fruits et de légumes ». Il leur a également demandé de ne pas se tromper de cible et de « travailler avec intelligence » afin de faire « trembler les montagnes de l’insécurité ». À ses filleuls, la marraine a demandé de cultiver la « discipline et l’honneur », ce, aux fins de relancer l’image de l’institution qu’ils représentent.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Palmarès des majors/Moyenne sur 20

• Police nationale
Commissaire issu du concours professionnel, SANOU Vinsou : 16.43
Commissaire issu du concours direct, ZABSONRE Josué : 16.72
Officier issu du concours professionnel, OUEDRAOGO Raïhanatou : 16.17
Officier issu du concours direct, TAPSOBA Mady : 16.26
Assistant de police, OUEDRAOGO Noufou : 16.79

• Garde de sécurité pénitentiaire

Inspecteur, TIENDREBEOGO Wendmi Rachel : 16.75
Contrôleur, SOME Dotierni : 16,96
Assistant du concours professionnel, KOAYI Abdelaziz : 16.77
Assistant du concours direct, SAWADOGO Mahama : 16.65

• Police Municipale
Inspecteur, N’DO, Sylvestre : 16.53
Contrôleur, NEZIEN Flaubert : 16.48
Assistant, OUEDRAOGO Halidou Désiré : 17.20
Agent, DIALLO Ibrahim : 16.02

HFB

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés