Conférence internationale sur le renouveau de la décentralisation : Des choix judicieux doivent être opérés

jeudi 30 juillet 2015 à 23h58min

Après trois jours consacrés à l’analyse des acquis et défis de la décentralisation et à la prospection pour un renouveau de la décentralisation, le représentant du président du CNT, Samma Daogo Jean Sothère a mis un terme à la rencontre, ce jeudi 30 juillet 2015, à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Conférence internationale sur le renouveau de la décentralisation : Des choix judicieux doivent être opérés

Dans son discours de clôture, le président du groupe parlementaire Forces de Défense et de Sécurité, Samma Daogo Jean Sothère s’est réjoui de la qualité des travaux des communicateurs et participants. En effet, ils ont fait l’état des lieux de la décentralisation dans toutes ses dimensions juridiques, appropriation sociale et politique de la décentralisation, fonctionnement des collectivités territoriales, état de la gouvernance locale et le financement des collectivités territoriales. « Les propositions de réformes et les conclusions des travaux découlant de l’analyse de l’état des lieux feront l’objet sans aucun doute d’une attention particulière des décideurs. Pour notre part, nous entrevoyons la nécessité de combler les vides juridiques », a formulé le représentant du parrain. Et d’ajouter que celles faites sur l’ensemble des trois enjeux clés de la décentralisation permettront de partir des progrès réalisés mais également des insuffisances pour donner une nouvelle impulsion à la décentralisation burkinabè. Ce n’est qu’à ce prix que le slogan du Laboratoire Citoyennetés « promouvoir une gouvernance qui réconcilie les citoyens et les gouvernants à partir du local en l’Afrique de l’Ouest » aura tout son sens. Avant de clore son propos, il a remercié l’ensemble des partenaires et souhaité un bon retour à tous les participants.

Le président de Laboratoire Citoyennetés, Alain Raogo Sawadogo, pour sa part, a relevé à l’issue de la conférence internationale les points suivants :
 la décentralisation est une réalité incontournable au Burkina Faso
 Adapter la législation à l’impératif d’efficacité et d’efficience pour répondre à la demande pressante des citoyens. Il s’agira entre autres de relire le code général des collectivités pour lever les entraves aux processus notamment le nombre pléthorique de conseillers dans certaines communes, adapter les outils de planification, engager l’Etat dans le processus d’accompagnement du processus et prendre en compte la question genre
 Repenser le découpage territorial pour réduire la taille de certaines communes trop vastes tout en veillant au remplacement judicieux des villages,
 Mener un débat national autour de la problématique de partage des compétences et les différents acteurs en matière de foncier
 Repenser l’espace urbain au regard de la démocratie galopante et de la migration irrésistible vers les villes
 Sécuriser les populations et en particulier les femmes et les migrants
 Renforcer le dialogue politique car la décentralisation est politique avant d’être technique.

Ces défis ne pourront être relevés sans l’engagement ferme des partis politiques, de l’Etat et bien sûr du citoyen. Le Laboratoire Citoyennetés, quant à lui, prend l’engagement de poursuivre son travail de plaidoyer et d’influence politique, mais aussi d’accompagnement et d’assistance technique aux collectivités et aux institutions centrales.

Aïssata Laure G. Sidibé (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés