Formation à distance : l’UO inaugure les nouveaux locaux de l’IFOAD

mercredi 29 juillet 2015 à 02h55min

L’Université de Ouagadougou (UO) veut diversifier ses offres de formations à travers l’Institut de formation ouverte et à distance (IFOAD). L’inauguration officielle des nouveaux locaux de l’institut a eu lieu le 27 juillet 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Formation à distance : l’UO inaugure les nouveaux locaux de l’IFOAD

L’Institut de formation ouverte et à distance de l’université de Ouagadougou (IFOAD- UO) est désormais dans ses nouveaux locaux à Ouaga 2000 non loin du monument des martyrs. Cet institut, a pour vocation de développer et de proposer des formations à distance de qualité, tant pour la formation initiale que pour la formation continue. L’université de Ouagadougou entend ainsi répondre aux besoins de formation et de transmission des connaissances.

L’IFOAD-UO va offrir des enseignements à distance de Ouagadougou vers d’autres localités du Burkina ou vers d’autres pays ou d’autres pays vers le Burkina. Selon le ministre des enseignements secondaire et supérieur, représentant le premier ministre, l’IFOAD va accroitre l’offre de formation tout en préservant sa qualité. « Etant donné ses équipements très performants, les formations, dans certaines filières très techniques pour lesquelles nous n’avions pas de spécialistes, seront données en utilisant les compétences d’autres pays notamment de la France », a déclaré le Pr Filiga Michel Sawadogo.

Les programmes de formation de l’Institut de formation ouverte et à distance vont concerner la formation initiale et la formation continue qui va surtout intéresser les professionnels. Selon le directeur général, Zacharie Koalaga, il y aura également « des renforcements de capacités, des formations qualifiantes et certifiantes. Tout cela en utilisant les technologies de l’information et de la communication pour permettre à l’enseignant de ne pas être à un seul endroit en même temps ». Les TICs (technologies de l’information et de la communication) seront utilisées pour améliorer la qualité et d’élargir l’offre de la formation afin d’atteindre un public que souvent on ne peut pas atteindre à cause de la distance.

L’IFOAD est une infrastructure qui va permettre à tous ceux qui veulent se former de le faire sur place. C’est aussi une infrastructure qui peut être utilisée par les autres pays de la sous-région, selon le directeur général de Unicom SA. « A l’intérieur de l’infrastructure, nous avons une plateforme que nous appelons pont. Ce que nous avons mis ici, a la capacité de gérer 120 conférences de façon simultanée. Cela signifie que différents cours peuvent être dispensés dans le monde utilisant cette plateforme. Les autres pays africains qui passaient par l’Angleterre ou les Etats-Unis pourront désormais passer par l’IFOAD », a soutenu Abdoul Salam Ouédraogo. C’est son entreprise qui a réhabilité le bâtiment, notamment le local technique. Unicom SA a également réalisé les travaux de réinstallation de l’infrastructure de visioconférence, du réseau informatique, la réinstallation du réseau informatique et bien d’autres travaux.
L’IFOAD dispose entre autres d’une salle de vidéoconférence de 35 places assises, une salle de multifonction de 90 places assises et 150 places sans tables, une grande salle multimédia, une salle VIP avec un équipement de visioconférence.

Judicaël Gaël Lompo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés